Otello - Verdi - Pappano/Kaufmann - CD intégrale Studio - orchestre de la Santa Cecilia de Rome

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14433
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Otello - Verdi - Pappano/Kaufmann - CD intégrale Studio - orchestre de la Santa Cecilia de Rome

Message par HELENE ADAM » 30 juil. 2020, 09:38

paco a écrit :
30 juil. 2020, 09:01
Je ne trouve pas non plus Harteros glaciale et je la citerais volontiers comme ma Desdemona de référence de cette décennie. Dans ce rôle j'ai entendu live Freni, Ricciarelli et 2 fois Price, je ne trouve pas que Harteros ait à rougir de la comparaison. En revanche, Agreesta et Jaho oui, elles n'atteignent pas le même niveau.
Oui plutôt d'accord en effet en ajoutant que l'alchimie entre elle et JK reste en général un "must" de toutes leurs entreprises communes. Je n'ai aucune idée des raisons pour lesquelles ce n'est pas elle qui a été "choisie" pour cet enregistrement (sans doute n'était-elle pas libre tout simplement pour ces 10 jours à Rome). Pappano avait réuni le "couple" pour sa précédente intégrale Verdi dans les studios de la Santa Cecilia pour Aida.

NB : le ténor remplaçant de dernière minute de Ben Heppner au TCE en 2010 pour Otello, était Franco Farina. Sais pas ce qu'il est devenu ...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2235
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Otello - Verdi - Pappano/Kaufmann - CD intégrale Studio - orchestre de la Santa Cecilia de Rome

Message par Lucas » 30 juil. 2020, 09:51

HELENE ADAM a écrit :
30 juil. 2020, 09:38
paco a écrit :
30 juil. 2020, 09:01
Je ne trouve pas non plus Harteros glaciale et je la citerais volontiers comme ma Desdemona de référence de cette décennie. Dans ce rôle j'ai entendu live Freni, Ricciarelli et 2 fois Price, je ne trouve pas que Harteros ait à rougir de la comparaison. En revanche, Agreesta et Jaho oui, elles n'atteignent pas le même niveau.
Oui plutôt d'accord en effet en ajoutant que l'alchimie entre elle et JK reste en général un "must" de toutes leurs entreprises communes. Je n'ai aucune idée des raisons pour lesquelles ce n'est pas elle qui a été "choisie" pour cet enregistrement (sans doute n'était-elle pas libre tout simplement pour ces 10 jours à Rome). Pappano avait réuni le "couple" pour sa précédente intégrale Verdi dans les studios de la Santa Cecilia pour Aida.

NB : le ténor remplaçant de dernière minute de Ben Heppner au TCE en 2010 pour Otello, était Franco Farina. Sais pas ce qu'il est devenu ...
J'ai entendu deux fois Harteros en live : Arabella au TCE et Tosca avec Grigolo à la Bastille. À mon avis, c'est beau mais froid et peu engagé. De plus, je trouve que sa signature vocale est quasi inexistante et c'est le prototype de la voix qu'il me serait difficile de reconnaître en aveugle.

Quant à ses collaborations avec Kaufmann, c'est assez inégal : très bien dans Don Carlo, Forza et Lohengrin où elle sort de ses gonds au contact du ténor allemand mais assez quelconque dans Chénier et Otello, justement.

paco
Basse
Basse
Messages : 9379
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Otello - Verdi - Pappano/Kaufmann - CD intégrale Studio - orchestre de la Santa Cecilia de Rome

Message par paco » 30 juil. 2020, 10:52

Lucas a écrit :
30 juil. 2020, 09:51
Quant à ses collaborations avec Kaufmann, c'est assez inégal : très bien dans Don Carlo, Forza et Lohengrin où elle sort de ses gonds au contact du ténor allemand mais assez quelconque dans Chénier et Otello, justement.
Malheureux ! MA Maddalena de référence aujourd'hui avec Radva. On ne peut trouver plus idéale dans ce rôle depuis au moins deux décennies.

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2235
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Re: Otello - Verdi - Pappano/Kaufmann - CD intégrale Studio - orchestre de la Santa Cecilia de Rome

Message par Lucas » 30 juil. 2020, 11:56

C'est super tiède face à ces deux là mais on sort un peu du sujet :

Image
Image

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 3037
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Otello - Verdi - Pappano/Kaufmann - CD intégrale Studio - orchestre de la Santa Cecilia de Rome

Message par raph13 » 30 juil. 2020, 15:50

philipppe a écrit :
30 juil. 2020, 07:34
Harteros passe souvent pour glaciale en effet , ce n’est pas tellement ma perception. Bien avant Münich, je l’ai entendu dans ses années (que je trouve) sublimes chanter le rôle en version semi stage au TCE...2009, 10 ? Je ne sais plus , mais pour le coup c’était sublime et bouleversant. Depuis les changements de sa voix ont peut être un peu changé la donne. Elle chantait Ce soir lá malheureusement avec un effroyable Otello de rencontre.
9 octobre 2010 au TCE
Farina, Harteros, Vassalo - Harding
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9721
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Otello - Verdi - Pappano/Kaufmann - CD intégrale Studio - orchestre de la Santa Cecilia de Rome

Message par jerome » 30 juil. 2020, 16:06

Lucas a écrit :
30 juil. 2020, 09:35
Pour moi, cet Otello se bonifie à chaque nouvelle écoute notamment en raison de la prestation tout à fait exceptionnelle de Carlos Alvarez qui se caractérise par :
1-Une émission d'un mordant et d'une franchise rares qui me fait penser à celle du jeune Terfel. Il y a aussi, comme chez le chanteur gallois, cette volonté d'attaquer certain aigus par le haut pour leur donner davantage de relief et une réelle parenté de phrasés.
2-Une homogénéité exceptionnelle du timbre sur tous les registres
3-Une diction remarquable de l'italien avec des consonnes qui claquent
4-Des pianissimi en voix mixte parfaitement timbrés
5-Une conception gargantuesque et terrifiante du rôle de Iago qui vous donne froid dans le dos. Certains lui reprochent de ne pas être assez insidieux; ce qui n'est pas faux mais les nuances y sont pourtant et restent parfaitement intégrées à la ligne de chant
6-Une noirceur du timbre qui tranche idéalement avec la voix assez sombre de Kaufmann

Bref, c'est nettement supérieur à Gobbi (à bout de voix chez Serafin), Bacquier (en petite forme avec de gros problèmes d'intonation chez Solti 1), Leiferkus (qui joue les traitres de mélodrame chez Chung), Protti (Karajan 1), Glossop (Karajan 2), Milnes (beaucoup trop clair de timbre et qui n'a jamais été un baryton Verdi mais l'homme à tout faire de RCA) et Nucci (bon au demeurant mais un peu monochrome chez Solti 2).

Bref, il faut remonter à Cappuccilli (Kleiber live 1976) et, plus encore, à Renato Bruson (Mehta Orfeo) pour entendre un Iago de ce calibre qui, à mon avis, fait largement jeu égal avec Jonas Kaufmann et lui apporte un contrepoint idéal.
C'est vrai que l'écoute réitérée de cette nouvelle version profite essentiellement à Carlos Alvarez pour toutes les raisons que tu indiques et fait vocalement de son Iago le premier intérêt de cet enregistrement.
Sur la comparaison avec les prédécesseurs, je suis plutôt d'accord sur tout sauf sur Milnes ...
Je précise que Bruson a laissé à la postérité un Iago de haut vol dans l'intégrale officielle dirigée par Kuhn chez KOCH SCHWANN.
Et je rappelle également que Fischer Dieskau (pour le coup, lui, pas du tout baryton-Verdi) a laissé à la postérité un Iago parmi les plus fouillés et intéressants qui soient dans l'intégrale officielle de Barbirolli chez EMI.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1788
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Re: Otello - Verdi - Pappano/Kaufmann - CD intégrale Studio - orchestre de la Santa Cecilia de Rome

Message par aroldo » 30 juil. 2020, 18:13

Avec ce qu'on sait des goûts de Lucas, les chances qu'il aime la version Barbirolli (ma préférée, mais je n'ai pas beaucoup de références, ce n'est pas un opéra que j'aime beaucoup) sont extrêmement minces. :lol:
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14818
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Otello - Verdi - Pappano/Kaufmann - CD intégrale Studio - orchestre de la Santa Cecilia de Rome

Message par PlacidoCarrerotti » 30 juil. 2020, 18:54

Je suis d’accord pour dire qu’il faut écouter plusieurs fois cette version pour trouver Alvarez intéressant. Enfin, j’imagine car je ne suis pas sûr de la réécouter !
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1224
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Otello - Verdi - Pappano/Kaufmann - CD intégrale Studio - orchestre de la Santa Cecilia de Rome

Message par enrico75 » 31 juil. 2020, 10:00

PlacidoCarrerotti a écrit :
30 juil. 2020, 18:54
Je suis d’accord pour dire qu’il faut écouter plusieurs fois cette version pour trouver Alvarez intéressant. Enfin, j’imagine car je ne suis pas sûr de la réécouter !
Il me semble que nous l'avions trouvé trés bon en live lors de la dernière reprise à Londres en décembre dernier :wink:

Répondre