Repas des 17 ans d'ODB...

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5403
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Repas des 17 ans d'ODB...

Message par Loïs » 02 mars 2020, 12:14

Voilà pourquoi l'histoire avait commencé pour moi sous l'ère Bousquet qui communiquait sur la notion de nouveauté:
Image

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21774
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Repas des 17 ans d'ODB...

Message par JdeB » 02 mars 2020, 12:22

oui, en fait il y eut d'abord une Mireille en 1899 puis une Carmen en 1901 et ensuite bien des Guillaume Tell, Aïda, Werther, Faust, Damnation de Faust, Troyens, Dame blanche, Tosca, Veuve joyeuse, Cav/Pag, etc et même des raretés (Les Burgraves, Amica, Vénus et Adonis, Mefistofele ...) avec très peu d'interruptions sauf pendant les deux Guerres mondiales
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14160
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Repas des 17 ans d'ODB...

Message par HELENE ADAM » 02 mars 2020, 13:14

JdeB a écrit :
02 mars 2020, 11:37
Lois et Il Prezzo m'ont donné l'idée hier d'un Dossier ODB sur l'art lyrique dans les Arènes de Nîmes (1899-2011) que je publie bientôt en remaniant mon texte de colloque et en l'enrichissant d'une chrono.
Il ne me reste qu'à scanner quelques documents.
je pense que çà peut être en ligne sous quinzaine
Merci d'avance, c'est assez peu connu et pourtant tout à fait intéressant.
Merci à tous et toutes pour le repas d'hier, très sympa et tout et tout...

@Sopranolove : tu es quitte pour payer le champagne la prochaine fois, on a tous mis quelques euros pour payer ton repas :lol:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre