L'Opéra National de Paris : actualités.

Actualité, potins, débats.
alexios
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 197
Enregistré le : 22 mai 2017, 18:12

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par alexios » 07 févr. 2020, 13:51

Mais au lieu d'y aller à la démagogie, on pourrait être malins et proposer les 2 choix suivants :

- OnP subventionné à 75%, maintien des régimes spéciaux, prix abordables (15-80€), et tournées en France
- suppression de l'OnP et de ses régimes spéciaux d’antan, creation d'un opéra régional d'IdF, sur le modèle des autres maisons régionales.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6389
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 07 févr. 2020, 13:52

alexios a écrit :
07 févr. 2020, 13:41
En quoi les grévistes mettent en peril l'institution si, d'après ce que j'ai lu ici, il est communément admis que la tutelle renflouera les caisses ?
C'est justement parce que c'est communément admis qu'ils ont pensé pouvoir mener la grève sans risque. L'annulation des nouveaux spectacles (au moins 3 la saison prochaine et probablement autant sur les 2 ans suivants), montre qu'il n'y aura pas renflouement.
A la rigueur, le gouvernement pourrait prendre à sa charge certains investissements qu'habituellement l'Opéra gérait (Lissner a toujours demandé que ce poste de dépenses ne pèse plus sur l'institution).

Et tu images bien qu'après cela, le gouvernement ne va pas remettre de l'argent dans la caisse, car ce ne serait qu'un encouragement à recommencer.

Donc à l'avenir, les artistes vont se contenter de plus de reprises et plus de spectacles de routines, mais finalement n'est ce pas ce qui les rendra plus heureux?

alexios
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 197
Enregistré le : 22 mai 2017, 18:12

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par alexios » 07 févr. 2020, 13:54

David-Opera a écrit :
07 févr. 2020, 13:52
alexios a écrit :
07 févr. 2020, 13:41
En quoi les grévistes mettent en peril l'institution si, d'après ce que j'ai lu ici, il est communément admis que la tutelle renflouera les caisses ?
C'est justement parce que c'est communément admis qu'ils ont pensé pourvoir mener la grève sans risque. L'annulation des nouveaux spectacles (au moins 3 la saison prochaine et probablement autant sur les 2 ans suivants), montre qu'il n'y aura pas renflouement.
A la rigueur, le gouvernement pourrait prendre à sa charge certains investissements qu'habituellement l'Opéra gérait (Lissner a toujours demandé que ce poste de dépenses ne pèse plus sur l'institution).

Et tu images bien qu'après cela, le gouvernement ne va pas remettre de l'argent dans la caisse, car ce ne serait qu'un encouragement à recommencer.

Donc à l'avenir, les artistes vont se contenter de plus de reprises et plus de spectacles de routines, mais finalement n'est ce pas ce qui les rendrait plus heureux?
Et donc, je te re-poses la question : en quoi les grévistes ont mis/mettent en peril l'institution ?

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6389
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 07 févr. 2020, 13:57

alexios a écrit :
07 févr. 2020, 13:54
Et donc, je te re-poses la question : en quoi les grévistes ont mis/mettent en peril l'institution ?
La grève n'est pas finie, et un plan d'économie est demandé à 16 directeurs de l'ONP. Par ailleurs, tu ne sais quel va être l'impact sur le public et la billetterie la saison prochaine.
Le péril existe bien, pour l'instant limité à l'annulation de productions.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6389
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 07 févr. 2020, 14:02

alexios a écrit :
07 févr. 2020, 13:51
Mais au lieu d'y aller à la démagogie, on pourrait être malins et proposer les 2 choix suivants :
- OnP subventionné à 75%, maintien des régimes spéciaux, prix abordables (15-80€), et tournées en France
Après ce qu'il s'est passé, tu peux oublier. La subvention continuera à lentement s'éroder, et j'imagine mal un gouvernement plus favorable à l'ONP dans les années qui viennent, car ce n'est pas la tendance populaire.
alexios a écrit :
07 févr. 2020, 13:51
- suppression de l'OnP et de ses régimes spéciaux d’antan, creation d'un opéra régional d'IdF, sur le modèle des autres maisons régionales.
La ville et la région financent déja d'autres institutions culturelles, et elles n'ont pas de budget pour une nouvelle maison. Par ailleurs, il faut financer la transition écologique.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14605
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par PlacidoCarrerotti » 07 févr. 2020, 14:05

alexios a écrit :
07 févr. 2020, 13:44
PlacidoCarrerotti a écrit :
07 févr. 2020, 13:41
Calaf a écrit :
07 févr. 2020, 11:19
jerome a écrit :
07 févr. 2020, 09:45
il faut fermer l'ONP pendant plusieurs mois durant lesquels une des étapes majeures serait un licenciement sec des grévistes pour fautes graves (sabordage de l'outil de travail et atteinte à la vie culturelle de la ville et du pays!) suivi d'un renouvellement massif de l'ensemble du personnel et une refonte totale du fonctionnement de la maison!
Je suis tout à fait d'accord. Ça tombe trop mal qu'on soit en démocratie et qu'on ait une constitution qui légitime le droit de grève : ça nous empêche de faire ce genre de trucs supers.
Elle a parfois bon dos la démocratie : on ferait un référendum pour ou contre la suppression des subventions pour l'opéra et le théâtre et leur report sur la santé, la fin de vie ou l'éducation, je pense connaitre le résultat. Nous aurions du mal à occuper nos soirées dans les mois qui suivent...
Ah mais il faudrait.
Même quand on est sûr du résultat, il n'est généralement pas prudent de provoquer un référendum !
C'est d'ailleurs pour ça que je suis pour : histoire de donner un peu de piquant à la vie politique !

Image
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

alexios
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 197
Enregistré le : 22 mai 2017, 18:12

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par alexios » 07 févr. 2020, 14:08

David-Opera a écrit :
07 févr. 2020, 13:57
alexios a écrit :
07 févr. 2020, 13:54
Et donc, je te re-poses la question : en quoi les grévistes ont mis/mettent en peril l'institution ?
La grève n'est pas finie, et un plan d'économie est demandé à 16 directeurs de l'ONP. Par ailleurs, tu ne sais quel va être l'impact sur le public et la billetterie la saison prochaine.
Le péril existe bien, pour l'instant limité à l'annulation de productions.
On va arrêter de tourner en boucle. Quelques annulations (y compris pour les années suivantes) ainsi qu'une baisse provisoire des recettes (les achats de places vont simplement devenir plus tardifs) ne mettent pas une institution en danger. Il est donc faux de dire que les grévistes mettent/ont mis en péril leur institution — ce que ces ignares de grévistes savaient très bien.

alexios
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 197
Enregistré le : 22 mai 2017, 18:12

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par alexios » 07 févr. 2020, 14:10

PlacidoCarrerotti a écrit :
07 févr. 2020, 14:05

Même quand on est sûr du résultat, il n'est généralement pas prudent de provoquer un référendum !
C'est d'ailleurs pour ça que je suis pour : histoire de donner un peu de piquant à la vie politique !
Blague à part, je suis tout à fait d'accord.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6389
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 07 févr. 2020, 14:13

alexios a écrit :
07 févr. 2020, 14:08
Il est donc faux de dire que les grévistes mettent/ont mis en péril leur institution — ce que ces ignares de grévistes savaient très bien.
Lissner, dans son allocution au personnel, en janvier, a clairement parlé d' "atteinte grave aux intérêts de l’Opéra de Paris".
https://www.radioclassique.fr/magazine/ ... drastique/
Par ailleurs, dans son interview sur France Info, il dit bien que la situation deviendra catastrophique si cela perdure.

Je me fie à mon intuition et aux déclarations d'un professionnel directement concerné qui sait de quoi il parle, puisqu'il dispose de toutes les données.

alexios
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 197
Enregistré le : 22 mai 2017, 18:12

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par alexios » 07 févr. 2020, 14:28

David-Opera a écrit :
07 févr. 2020, 14:02
alexios a écrit :
07 févr. 2020, 13:51
Mais au lieu d'y aller à la démagogie, on pourrait être malins et proposer les 2 choix suivants :
- OnP subventionné à 75%, maintien des régimes spéciaux, prix abordables (15-80€), et tournées en France
Après ce qu'il s'est passé, tu peux oublier. La subvention continuera à lentement s'éroder, et j'imagine mal un gouvernement plus favorable à l'ONP dans les années qui viennent, car ce n'est pas la tendance populaire.
Investir dans la culture et/ou soutenir l'opéra n'est certainement ni la tendance populaire ni budgétaire, mais ça pourrait très bien le devenir, avec des initiatives comme celle ci.
David-Opera a écrit :
07 févr. 2020, 14:02
alexios a écrit :
07 févr. 2020, 13:51
- suppression de l'OnP et de ses régimes spéciaux d’antan, creation d'un opéra régional d'IdF, sur le modèle des autres maisons régionales.
La ville et la région financent déja d'autres institutions culturelles, et elles n'ont pas de budget pour une nouvelle maison. Par ailleurs, il faut financer la transition écologique.
Ce sont des choix à faire. La ville pourrait (devrait) aussi participer. En ce qui est de la transition écologique, je ne vois pas en quoi c'est plus le problème des régions que de l'Etat.

Répondre