Verdi – Don Carlo – Luisi / Warlikowski – ONP – 10-11/2019

Représentations
Avatar du membre
Il prezzo
Ténor
Ténor
Messages : 645
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Verdi – Don Carlo – Luisi / Warlikowski – ONP – 10-11/2019

Message par Il prezzo » 11 nov. 2019, 22:04

Rachvelishvili est quand-même dingue.
Jamais entendu de mezzo aussi puissante, je crois, en tout juste 40 ans de fréquentation des scènes lyriques...
Et encore (2ème entracte), je n'ai pas ouï son O don fatal!

Avatar du membre
Remigio2
Alto
Alto
Messages : 342
Enregistré le : 28 mai 2005, 23:00
Contact :

Re: Verdi – Don Carlo – Luisi / Warlikowski – ONP – 10-11/2019

Message par Remigio2 » 12 nov. 2019, 09:41

Il prezzo a écrit :
11 nov. 2019, 22:04
Rachvelishvili est quand-même dingue.
Jamais entendu de mezzo aussi puissante, je crois, en tout juste 40 ans de fréquentation des scènes lyriques...
Et encore (2ème entracte), je n'ai pas ouï son O don fatal!
Zajick en 2000/2001, ça envoyait du lourd pourtant !!! :Jumpy:

R.
"Qu'on parle de vous, c'est affreux. Mais il y a pire : c'est qu'on n'en parle pas !" Oscar Wilde

Avatar du membre
Il prezzo
Ténor
Ténor
Messages : 645
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Verdi – Don Carlo – Luisi / Warlikowski – ONP – 10-11/2019

Message par Il prezzo » 12 nov. 2019, 09:54

Beaucoup de plaisir à revoir la belle esthetique de cette mise en scène devenue avec le temps d'une grande lisibilité.

Alagna en pleine forme (avec un surprenant brushing, nous privant de ses boucles version "mulet", probable souhait du costumier d'en faire un "infant" plus crédible). On n'ergotera pas sur la question de l'adéquation au personnage, qu'effectivement il ne semble pas beaucoup habiter, tant la performance lyrique suffit à notre bonheur. Le timbre fameusement "solaire" est très à  l'aise, lui, dans la tessiture de Carlo (on se prend à regretter son forfait dans Lohengrin où il aurait sûrement fait merveille...). Et le couple qu'il forme avec Kurzak est tout a fait réussi. Elle-même nous régale d'aigus filés qui ne nous font pas regretter la dureté de ceux de Yoncheva. Son Tu que la vanita est splendide et le duo final avec Alagna un très grand moment d'opéra qui dégage énormément d'émotion.

Rachvelishvili hors normes. Mais le côté un peu vulgaire de sa caractérisation du personnage sied moins bien à Eboli, je trouce, que l'aristocratie naturelle de Garanca.

Dupuis à peine moins gauche que Tezier, et un chant moins puissant, mais le rôle est bien tenu et le chanteur attrachant. Sa mort est bouleversante.

Bon Filoppo II de Pape, et les choeurs, autrement impressionnants que ceux de Lyon l'autre soir.

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2221
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Verdi – Don Carlo – Luisi / Warlikowski – ONP – 10-11/2019

Message par aurele » 12 nov. 2019, 17:18

J'y étais hier soir, au premier balcon, rang 10, allée H pour le positionnement donc au fond du premier balcon face à la scène.

J'ai trouvé la direction de Fabio Luisi remarquable et je n'ai pas fait attention aux décalages dûs à l'orchestre (chose que j'ai pu lire sur twitter) ne suivant pas les indications du chef, étant pris par ce que j'entendais.

La mise en scène vue d'en haut ne fonctionne pas tellement à l'acte IV, notamment à cause de l'endroit où est positionné le décor, que je n'aime pas d'ailleurs, avec ces canapés en cuir. Le fleuret au II m'a dérangé car cela se jouait en même temps que la musique à un moment donné. Trop de distance entre Carlo et Rodrigo dans la scène de la prison. Néanmoins, dans l'ensemble, cela reste une mise en scène lisible et cela n'a pas empiété sur les émotions que j'ai pu ressentir grâce aux chanteurs et au chef.

Roberto Alagna était en forme hier soir et ce fut un plaisir de l'entendre ainsi, se donnant entièrement vocalement, avec un très bon phrasé et une très belle intensité.

Aleksandra Kurzak a été mon coup de cœur de la représentation. Elle a composé une Elisabetta extrêmement touchante et n'a pas triché avec sa voix. Les aigus filés étaient splendides, le grave sonnait très bien, la musicalité était exquise. Son "Tu che le vanità" fut d'anthologie et les duos Elisabetta - Carlo, notamment le dernier, sublimes, avec une très belle alchimie avec son partenaire.

Etienne Dupuis a une très belle voix et il m'a séduit en Rodrigo au niveau du chant, même si la caractérisation du personnage ne m'a pas paru très poussée. En tout cas, sa scène de la prison fut splendide en terme de chant et de maîtrise du phrasé.

Anita Rachvelishvili m'a laissé davantage mitigé même si ses graves poitrinés sont impressionnants et produisent leur effet. Sa chanson du voile m'a déplu, notamment dans la vocalisation sur les montées dans l'aigu, j'ai trouvé cela désagréable et cela manquait de finesse sur l'ensemble de ce morceau. Elle ne fait qu'une bouchée du rôle dans l'acte III en revanche. Son "O don fatale" m'a davantage convaincu, notamment la partie centrale plus douce. L'engagement qu'elle y a mis m'a plu. Une Eboli en demi-teinte pour moi, pas assez aristrocratique, alors que j'avais beaucoup aimé en retransmission son Amneris par exemple, pour citer un autre rôle important de mezzo-soprano chez Verdi.

René Pape a composé un Filippo extrêmement juste interprétativement. La voix n'est pas la plus séduisante que toi au niveau du timbre avec un côté trop gris mais que ce soit dans l'autorité ou les moments où le roi est blessé, dans le doute, je l'ai trouvé très a propos. Un monologue du IV très touchant.

Vitalij Kowaljow très bien chantant en Inquisiteur mais guère impressionnant donc confrontation tombant à plat à l'acte V.

Seconds rôles très bien (Eve-Maud Hubeaux, Julien Dran et Sava Vemić notamment), tout comme le choeur.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14274
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi – Don Carlo – Luisi / Warlikowski – ONP – 10-11/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 13 nov. 2019, 10:04

Roberto a très bien chanté, mais il n’était pas du tout « en pleine forme ». Il a dû lutter pour tenir, c’est tout à son honneur. Il a aménagé quelques passages (ses interventions dans la scène des flamands par exemple qui de toute façon sont noyées dans la masse). Une belle soirée néanmoins.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13251
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi – Don Carlo – Luisi / Warlikowski – ONP – 10-11/2019

Message par HELENE ADAM » 13 nov. 2019, 10:18

PlacidoCarrerotti a écrit :
13 nov. 2019, 10:04
Roberto a très bien chanté, mais il n’était pas du tout « en pleine forme ». Il a dû lutter pour tenir, c’est tout à son honneur. Il a aménagé quelques passages (ses interventions dans la scène des flamands par exemple qui de toute façon sont noyées dans la masse). Une belle soirée néanmoins.
Je suppose que c'était en comparaison avec ses débuts très chaotiques dans ce Don Carlo tout simplement. Ce sont les échos des amis que j'ai qui ont été à la "deuxième" puis à cette dernière séance nettement "meilleure" pour le ténor.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14274
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi – Don Carlo – Luisi / Warlikowski – ONP – 10-11/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 13 nov. 2019, 10:24

HELENE ADAM a écrit :
13 nov. 2019, 10:18
PlacidoCarrerotti a écrit :
13 nov. 2019, 10:04
Roberto a très bien chanté, mais il n’était pas du tout « en pleine forme ». Il a dû lutter pour tenir, c’est tout à son honneur. Il a aménagé quelques passages (ses interventions dans la scène des flamands par exemple qui de toute façon sont noyées dans la masse). Une belle soirée néanmoins.
Je suppose que c'était en comparaison avec ses débuts très chaotiques dans ce Don Carlo tout simplement. Ce sont les échos des amis que j'ai qui ont été à la "deuxième" puis à cette dernière séance nettement "meilleure" pour le ténor.
Pourquoi supposes-tu cela ? Je rebondis sur les termes d'Il Prezzo et d'Aurèle qui ne semblent pas avoir vu la première.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13251
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi – Don Carlo – Luisi / Warlikowski – ONP – 10-11/2019

Message par HELENE ADAM » 13 nov. 2019, 10:31

PlacidoCarrerotti a écrit :
13 nov. 2019, 10:24
HELENE ADAM a écrit :
13 nov. 2019, 10:18
PlacidoCarrerotti a écrit :
13 nov. 2019, 10:04
Roberto a très bien chanté, mais il n’était pas du tout « en pleine forme ». Il a dû lutter pour tenir, c’est tout à son honneur. Il a aménagé quelques passages (ses interventions dans la scène des flamands par exemple qui de toute façon sont noyées dans la masse). Une belle soirée néanmoins.
Je suppose que c'était en comparaison avec ses débuts très chaotiques dans ce Don Carlo tout simplement. Ce sont les échos des amis que j'ai qui ont été à la "deuxième" puis à cette dernière séance nettement "meilleure" pour le ténor.
Pourquoi supposes-tu cela ? Je rebondis sur les termes d'Il Prezzo et d'Aurèle qui ne semblent pas avoir vu la première.
Je l'ai écrit : ce sont les témoignages que j'ai eus et que je ne mets pas en doute. A la première et la deuxième, il était assez évident pour moi et pour la plupart des spectateurs (il y a toujours des exceptions) qu'Alagna n'était pas en forme vocale. Pour la dernière, cela n'avait manifestement rien à voir, c'est tout. Mais comme tu étais aussi à la Première, tu peux nous faire un témoignage direct si toutefois tout cela a un intérêt.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

VivaLaMamma
Soprano
Soprano
Messages : 68
Enregistré le : 14 nov. 2018, 11:37

Re: Verdi – Don Carlo – Luisi / Warlikowski – ONP – 10-11/2019

Message par VivaLaMamma » 13 nov. 2019, 10:40

Pourquoi mettre en doute ou faire des suppositions sur une soirée où tu n'étais pas ? A part pour augmenter ton nombre de posts :?:
J'ai du mal à comprendre ce besoin compulsif de tout commenter même lorsqu'il n'y a rien à dire...

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14274
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Verdi – Don Carlo – Luisi / Warlikowski – ONP – 10-11/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 13 nov. 2019, 11:14

HELENE ADAM a écrit :
13 nov. 2019, 10:31
PlacidoCarrerotti a écrit :
13 nov. 2019, 10:24
HELENE ADAM a écrit :
13 nov. 2019, 10:18
PlacidoCarrerotti a écrit :
13 nov. 2019, 10:04
Roberto a très bien chanté, mais il n’était pas du tout « en pleine forme ». Il a dû lutter pour tenir, c’est tout à son honneur. Il a aménagé quelques passages (ses interventions dans la scène des flamands par exemple qui de toute façon sont noyées dans la masse). Une belle soirée néanmoins.
Je suppose que c'était en comparaison avec ses débuts très chaotiques dans ce Don Carlo tout simplement. Ce sont les échos des amis que j'ai qui ont été à la "deuxième" puis à cette dernière séance nettement "meilleure" pour le ténor.
Pourquoi supposes-tu cela ? Je rebondis sur les termes d'Il Prezzo et d'Aurèle qui ne semblent pas avoir vu la première.
Je l'ai écrit : ce sont les témoignages que j'ai eus et que je ne mets pas en doute. A la première et la deuxième, il était assez évident pour moi et pour la plupart des spectateurs (il y a toujours des exceptions) qu'Alagna n'était pas en forme vocale. Pour la dernière, cela n'avait manifestement rien à voir, c'est tout. Mais comme tu étais aussi à la Première, tu peux nous faire un témoignage direct si toutefois tout cela a un intérêt.
Je te confirme que Roberto était bien meilleur à l'acte V à la dernière qu'à la première :eyes:
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Répondre