Wagner - Tannhäuser - Gergiev/Kratzer - Bayreuth - 07/2019

Représentations
Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10550
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Wagner - Tannhäuser - Gergiev/Kratzer - Bayreuth - 07/2019

Message par Bernard C » 02 août 2019, 18:58

micaela a écrit :
02 août 2019, 18:39
Très intéressant, mais ça fait un peu peur pour le Parsifal à la Philharmonie, avec Gergiev et le Mariinsky...
Précisément non , Gergiev sera avec sa maison.
On a déjà vu ce que ça peut donner.

Et puis comme tu dis on jugeras sur pièce.

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12940
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Wagner - Tannhäuser - Gergiev/Kratzer - Bayreuth - 07/2019

Message par HELENE ADAM » 03 août 2019, 08:30

Rien que la bande son, ce soir, audio sur France Musique
https://www.francemusique.fr/emissions/ ... xMVyZR6q3g
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5417
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Wagner - Tannhäuser - Gergiev/Kratzer - Bayreuth - 07/2019

Message par David-Opera » 03 août 2019, 16:37

La vidéo est toujours disponible sur 3Sat, même depuis la France.

https://www.3sat.de/kultur/festspielsom ... 9-100.html

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9000
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Wagner - Tannhäuser - Gergiev/Kratzer - Bayreuth - 07/2019

Message par jerome » 04 août 2019, 00:49

Musicalement, c'est quand même globalement plutôt bien chanté (mais pas exceptionnel) et très bien dirigé (Gergiev réussit tout de même à mettre une tension dramatique assez forte sur l'ensemble de l'ouvrage). A part le 2ème acte qui, à quelques détails grotesques près, est le plus regardable parce qu'à peu près respectueux de l'oeuvre, la mise en scène est visuellement immonde! Pauvre Wagner!

Bernardino
Messages : 2
Enregistré le : 13 mai 2018, 14:44

Re: Wagner - Tannhäuser - Gergiev/Kratzer - Bayreuth - 07/2019

Message par Bernardino » 04 août 2019, 08:09

@jerome 4/8/2019 1:49
C'est une première intervention sur ce site mais vos interventions, cher Jérôme, sont lues avec beaucoup d'intérêt.
Comme vous le soulignez: "Pauvre Wagner"
Cordialement

Avatar du membre
pingpangpong
Ténor
Ténor
Messages : 995
Enregistré le : 09 déc. 2007, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Tannhäuser - Gergiev/Kratzer - Bayreuth - 07/2019

Message par pingpangpong » 08 août 2019, 18:38

Enfin elle avait fini ; nous poussâmes un gros soupir d'applaudissements !
Jules Renard

Wim
Alto
Alto
Messages : 285
Enregistré le : 10 déc. 2017, 12:56

Re: Wagner - Tannhäuser - Gergiev/Kratzer - Bayreuth - 07/2019

Message par Wim » 22 août 2019, 17:26

Représentation du 21 août.

Là encore (comme pour T&I), je dois ajuster mon impression d'un chanteur dont je ne suis pas généralement fan: Gould. Il était franchement très bon en Tannhäuser. Il a chanté juste à plus de 95% alors que c'est là que le bât blesse le plus souvent. Ce rôle lui semble aller mieux que d'autres rôles où je l'ai vu (eg Tristan ou L'empereur).

Davidsen: elle l'a remporté à l'applaudimètre. Ce n'est pas tous les jours qu'on voit une si jeune chanteuse à un tel niveau d'accomplissement. Tout le public semble avoir compris cela. Pas que tout est parfait déjà mais cette voix torrentielle sait chanter de ppp à fff sans problèmes et est une actrice pas mal. .

Zidhkova: comment une si petite et mince personne sait produire autant de décibels est un mystère. Très belle prestation.

Milling en roi très bon aussi ainsi que Eiche.

Gergiev: je ne sais pas ce qu'on lui reprochait à la première et on en est bien sûr déjà à la 4e représentation (la 5e de cette production, mais, comme on sait, il a dû être remplacé pour une d'elles) mais j'ai trouvé sa direction sans faute.

Choeurs encore une fois superlatifs.

La mes a été décrite par Luc Roger en détail. Je me limiterai donc à quelques petits commentaires: Kratzer réussit mieux que beaucoup d'autres à rendre visible et crédible (p ex Vénus présente au II) le combat interne de Tannhäuser. L'usage de vidéos est vraiment très bien réussi avec une fusion quasi parfaite entre les vidéos et la scène. En général, j'ai bien aimé cette mes.

AlainB
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 131
Enregistré le : 01 juin 2010, 23:00
Contact :

Re: Wagner - Tannhäuser - Gergiev/Kratzer - Bayreuth - 07/2019

Message par AlainB » 05 sept. 2019, 11:30

PlacidoCarrerotti a écrit :
02 août 2019, 16:33
Pour continuer dans la HS, la "tradition" de ne pas accentuer les majuscules repose uniquement sur le fait qu'on ne savait pas le faire avec les plombs d'imprimerie traditionnelle. A partir du moment où la technologie le permet, il n'y a aucune raison de s'en priver ;-)
On savait parfaitement accentuer les majuscules avec les plombs d'imprimerie traditionnelle. On savait bien composer des livres en gothique ou des ouvrages scientifiques avec moult lettres grecque et moult symboles.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14137
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Tannhäuser - Gergiev/Kratzer - Bayreuth - 07/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 05 sept. 2019, 12:22

AlainB a écrit :
05 sept. 2019, 11:30
PlacidoCarrerotti a écrit :
02 août 2019, 16:33
Pour continuer dans la HS, la "tradition" de ne pas accentuer les majuscules repose uniquement sur le fait qu'on ne savait pas le faire avec les plombs d'imprimerie traditionnelle. A partir du moment où la technologie le permet, il n'y a aucune raison de s'en priver ;-)
On savait parfaitement accentuer les majuscules avec les plombs d'imprimerie traditionnelle. On savait bien composer des livres en gothique ou des ouvrages scientifiques avec moult lettres grecque et moult symboles.
Savoir et faire sont deux choses différentes. Comme dit mon ami Wikipedia : "La pratique tendant à ne pas indiquer les accents sur les majuscules et les capitales trouve sa source dans l’utilisation de caractères de plomb à taille fixe en imprimerie. La hauteur d’une capitale accentuée étant supérieure, la solution était alors soit de graver des caractères spéciaux pour les capitales accentuées en diminuant la hauteur de la lettre, soit de mettre l’accent après la lettre, soit simplement de ne pas mettre l’accent. Cette dernière option a souvent été utilisée durant des siècles, et l’est parfois encore, même si, avec l’arrivée de l’informatique, ces difficultés se sont maintenant estompées".

A l'origine, dans une presse typographique, il était indispensable que les caractères soient alignés et avec la même hauteur : donc soit on avait l'accent et la capitale était plus petite, soit on ne mettait pas l'accent.

Image

Avec l'offset, ces contraintes ont disparu.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14137
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Wagner - Tannhäuser - Gergiev/Kratzer - Bayreuth - 07/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 05 sept. 2019, 12:36

Nouvelle saison de la Maestranza de Séville.

Image
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Répondre