Demander un autographe ?

Sujets inclassables !

Jef
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 175
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Normandie
Contact :

Message par Jef » 18 oct. 2011, 14:58

C'est cela aussi... et surtout. L'idée de faire signer les programmes m'est venue lorsque ma tante m'a donné sa collection de programmes dédicacées: (Bayreuth et Munich depuis 1956). C'est comme cela que tout a commencé.

Avatar du membre
zigfrid
Baryton
Baryton
Messages : 1461
Enregistré le : 14 janv. 2009, 00:00
Contact :

Message par zigfrid » 18 oct. 2011, 15:01

moi j'avais un bouquin d'opéra,et je faisais signer les artistes les uns à coté des autres,c'était très étonnant la réaction surtout des dames,qui essayaient de deviner à coté de qui elles signaient:bumbry avait ainsi froncé les sourcils en me demandant qui était la chanteuse à coté d'elle (en l'occurrence gasdia)
ainsi caballé se trouvait non loin de crespin,elle meme à coté de sutherland,bruson,scotto ou freni; je trouvais l'idée très chouette d'avoir tout le monde ensemble.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21007
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 18 oct. 2011, 15:35

Jef a écrit :C'est cela aussi... et surtout. L'idée de faire signer les programmes m'est venue lorsque ma tante m'a donné sa collection de programmes dédicacées: (Bayreuth et Munich depuis 1956). C'est comme cela que tout a commencé.
C'est marrant parce que moi aussi, ma collection a commencé par un don, celui de photos dédicacées d'artistes lyriques des années 50 et 60 par une ancienne danseuse qui les avait côtoyés sur les scènes d'opéra. Elle voulait me remercier pour mes conférences lyriques.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

rossini
Alto
Alto
Messages : 324
Enregistré le : 28 mars 2007, 23:00
Localisation : 15 rue du bourg neuf 65400 argeles - gazost
Contact :

Message par rossini » 18 oct. 2011, 15:41

Moi , le plus systhemathiquementpossible , je fais dedicacer le programme ou la partition (quand je l'ai).ça permet de se souvenir plus facilement. Exemple: J'ai vu Vanzo ou Massard tellement de fois que j'arrive a oublier ou et dans quoi. J'ouvre un programme et je dis : tiens je l'ai vu là aussi. Ou pour certains c'etait à leur debut (Martine Mahé ,...)certains lors d'un concours de chant (primé ou non , moi j'avais apprecié leurs prestations,) L'un des plus innatendus de ma collection : j'étais de passage à Paris, je venais d'acheter la partition des nuits d'été. Je marchais sur le trottoir, le nez dans la partition quand je croise...Galina et Mstislav. Je n'avais que les nuits d'ete avec moi, ils ont signés cette partition. Le plus amusant etait le regard de certains passants qui me voyant faire signer une partitionregardaient le couple pensant reconnaitre des vedettes du show bizz....et ne reconnaissant personne continuaient leur chemin , déçus , en se demandant : qui c'est ???!!!!!!
L'un de mes plus rares : Gustave Charpentier.( je vous rassure ce n'est pas moi qui lui ait demandé)
Je chante parce que l'orage n'est pas assez fort pour couvrir mon chant , et que quoi que demain l'on fasse ,on pourra m'oter cette vie , mais on n'eteindra pas mon chant . Louis Aragon .Les yeux d'Elsa .paris . 1942

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21007
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 18 oct. 2011, 15:44

J'ai croisé Rostropovitch (sans son épouse) au Virgin Megastore et je lui ai demandé de me dédicacer un livre sur Prokofiev...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

paco
Basse
Basse
Messages : 8650
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 18 oct. 2011, 17:56

moi la seule et unique fois où j'ai demandé un autographe j'avais 12 ans et c'était un prétexte pour approcher de près Katia Ricciarelli, dont j'étais amoureux comme un gamin peut être amoureux d'une icône inaccessible.

J'étais rouge comme une tomate quand elle est sortie de la loge, et sous l'émotion la partition de La Bohême que je voulais lui faire signer m'est tombée des mains. Je me souviens qu'elle l'a ramassée en disant "che carino", j'étais encore plus rouge tomate et je tremblais de timidité de tous mes membres, et elle a signé la partition tout en échangeant quelques mots avec moi. Puis José Carreras est arrivé et ça a mis fin à la conversation dont le niveau littéraire de ma part ne dépassait pas "euuuh" ... ;-)

rossini
Alto
Alto
Messages : 324
Enregistré le : 28 mars 2007, 23:00
Localisation : 15 rue du bourg neuf 65400 argeles - gazost
Contact :

Message par rossini » 18 oct. 2011, 21:21

Avec Carreras , je pense que tu n'as rien a regretter.La seule fois ou je lui ai demande une signature c'etait pendant l'enregistrement de la Perichole à Toulouse. Avec Bacquier tres bien passé, on avait meme discutté de ses etudes au Conservatoire avec Poncet , Avec Berganza ce fut encore mieux : lui faisant signer un vieux disque Decca de 60 ou 61 ( les airs classiques: Gluck, Pergolese, etc) elle pousse un cri en voyeant l'horrible photo, et m'en donne une autre pour coller sur la pochette. u coup elle m'avait " à la bonne" et un jour , entendant que j'allais rater mon train , elle dit a sa fille : prends la voiture et amenele à la gare". Vous irez en chercher des gens fabuleux comme ça!!! Alors que l'autre Carreras, quand je lui ai demandé une signature, il etait seul dans un couloir, les seances d'enregistrements finies, et nous etions 2 a lui demander un autographe. AHHH, il a signé , mais il aurait eu une mitraillette a la place des yeux , jene serais plus là pour vous le raconter..... Un gars fabuleux aussi c'est Merritt.Apres un Loge au Capitole , je lui fais signer quasiment toute sa discographie officielle ( ne manquait que Wozzeck et la vie pour le tsar), donc il y en avait beaucoup. Il a tout signé avec le sourire, discutté de telle ou telle oeuvre,de certains chanteurs français, etc...
Je chante parce que l'orage n'est pas assez fort pour couvrir mon chant , et que quoi que demain l'on fasse ,on pourra m'oter cette vie , mais on n'eteindra pas mon chant . Louis Aragon .Les yeux d'Elsa .paris . 1942

Jef
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 175
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Normandie
Contact :

Message par Jef » 19 oct. 2011, 08:30

C'est marrant mais quand j'ai vu Carreras, il avait été assez affable.

Dans les plus distant, June Anderson qui prennait la poudre d'escampette, Neil Schicoff qui quand il a vu le monde a lever les yeux au ciel, Sergei Larin qui quand a tourné les talons. Quand j'ai vu Pavarotti lors d'une signature au Printemps (j'avais séché les cours d'Anglais pour l'évènement), au bout de quelques minutes, il a demandé à tous le monde de s'écarter de lui pour avoir un peu plus d'air.

Néanmoins, je me dis toujours quand je suis à la sortie des artistes. Si on me faisait le même coup à la sortie de mon travail alors que je n'ai qu'une seule envie (rentrer chez moi), je ne sais pas si je serai aussi aimable et patient que tous ces artistes.

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2854
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Message par raph13 » 19 oct. 2011, 08:48

Jef a écrit :C'est marrant mais quand j'ai vu Carreras, il avait été assez affable.

Dans les plus distant, June Anderson qui prennait la poudre d'escampette, Neil Schicoff qui quand il a vu le monde a lever les yeux au ciel, Sergei Larin qui quand a tourné les talons. Quand j'ai vu Pavarotti lors d'une signature au Printemps (j'avais séché les cours d'Anglais pour l'évènement), au bout de quelques minutes, il a demandé à tous le monde de s'écarter de lui pour avoir un peu plus d'air.

Néanmoins, je me dis toujours quand je suis à la sortie des artistes. Si on me faisait le même coup à la sortie de mon travail alors que je n'ai qu'une seule envie (rentrer chez moi), je ne sais pas si je serai aussi aimable et patient que tous ces artistes.
Exactement! C'est pour ça que ça me fait toujours rire (et en même temps ça m'énerve) quand les gens pensent pouvoir déterminer le caractère d'un artiste en l'ayant simplement vu 30s à la sortie pour avoir une dédicace...
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1414
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 19 oct. 2011, 09:02

Le pire reste toutefois l'admirateur venu entendre le tube de l'opéra et qui félicite le chanteur alors qu'il était à la limite de tout foirer.
Le regard incrédule de certains artistes dans ces cas là vaut son pesant d'arachides :lol: :lol: :lol:
(insistez pas, vous aurez pas de noms!)
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Répondre