Donizetti: Anna Bolena - Pido/Génovèse - Vienne, avril 2011

Représentations
Répondre
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9721
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 06 avr. 2011, 21:42

PlacidoCarrerotti a écrit :
jerome a écrit :
aurele a écrit :
jerome a écrit :non je me suis pris la tête avec Pido il y a quelques années à ce sujet: pour lui c'est idéologique: à la scène, il faut couper car c'est trop long pour lui! l'intégralité ne se justifie à ses yeux que pour le disque.
Tu avais eu une discussion avec ce chef par quel biais? Tu l'avais vu diriger une oeuvre en vrai?
oui il est venu diriger à Nancy 2 ou 3 productions.
C'est pas à Nancy où il avait martyrisé le ténor pour lui faire chanter la cabalette d'Alfredo pour finalement la couper après la générale ?
oui le ténor qui faisait les 2 couplets de la cabalette a émis le souhait de ne pas faire le contre-ut conclusif! Eh ben derechef, décision de Pido: à la première représentation: cabalette divisée par 2.

Avatar du membre
PH
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 11 oct. 2004, 23:00
Contact :

Message par PH » 06 avr. 2011, 22:39

PlacidoCarrerotti a écrit :
J'ai rarement vu une version complète avec Pido aux manettes. je crois que l'Otello du TCE était l'exception de la décennie !
Je vais faire la fine bouche mais il y avait 2 pages coupees :lol: :lol:

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14818
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 06 avr. 2011, 22:57

PH a écrit :
PlacidoCarrerotti a écrit :
J'ai rarement vu une version complète avec Pido aux manettes. je crois que l'Otello du TCE était l'exception de la décennie !
Je vais faire la fine bouche mais il y avait 2 pages coupees :lol: :lol:
Aaaaah ! Tout était normal alors ! Merci :wink:
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Avatar du membre
Asvo
Ténor
Ténor
Messages : 867
Enregistré le : 05 févr. 2011, 00:00
Contact :

Message par Asvo » 07 avr. 2011, 05:46

J'ai écouté hier soir des bouts du spectacle filmé, et j'ai été bluffé par Netrebko. Qu'est-ce qu'elle a gagné dans les aigus qui sont de plus en plus beaux (j'avais en tête les aigus honorables mais perfectibles de sa Giulietta au disque) ! L'engagement est total et formidable.
Et même au niveau de la vocalisation, la voix se précise, et sans perdre d'épaisseur, sait s'alléger quand il le faut.
Garanca va à la perfection avec Netrebko ; encore que j'avais "peur" que leurs voix soient proches pour rendre compte du rapport parfois conflictuel entre les deux femmes. Et bien non, au contraire de leur chant fusionnel des Capuleti de DG, on a ici deux formidables personnalités qui s'aiment et s'affrontent. J'ai d'ailleurs trouvé Garanca moins "mate" que d'ordinaire.
D'Arcangelo est un bel homme, c'est déjà ça, mais franchement j'ai souffert pour lui dans sa prestation. J'ai bien aimé Meli.

Je n'ai pas beaucoup d'expérience avec Pido mais j'ai trouvé ici la direction moins ennuyeuse que ce que j'avais entendu auparavant ; peut-être est-ce dû aux excellents musiciens tout simplement :) En revanche, incapable de juger des coupures opérées puisque c'était la première fois que j'entendais cet opéra.

En espérant un dvd de la production, ou peut-être de celle de Mac Vicar.

En tout cas, je souhaite encore voir Netrebko et Garanca ensemble dans d'autres opéras... Pourquoi pas en Norma/Adalgisa :?: :rolleyes1:

Avatar du membre
Lucas
Basse
Basse
Messages : 2235
Enregistré le : 07 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Lucas » 07 avr. 2011, 08:20

jerome a écrit :
Adalgeesira a écrit :mais pour Pido, que gagne-t-il à couper les reprises? A mon avis, compte tenu de ce qui est coupé pour Netrebo et Meli, c'est surtout pour éviter de dépasser leurs limites, non?
non je me suis pris la tête avec Pido il y a quelques années à ce sujet: pour lui c'est idéologique: à la scène, il faut couper car c'est trop long pour lui! l'intégralité ne se justifie à ses yeux que pour le disque.
Dans une interview, Netrebko annonce la sortie de cette Bolena en CD et en DVD. Savez vous si la version CD sera la même que celle proposée en DVD ? Ou aura t'on une version studio sans coupures en CD et une version live avec coupures en DVD. Cela donnerait un peu de cohèrence aux propos de Pido et contenterait tous les mélomanes.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14818
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 07 avr. 2011, 08:52

Asvo a écrit :J'ai écouté hier soir des bouts du spectacle filmé, et j'ai été bluffé par Netrebko. Qu'est-ce qu'elle a gagné dans les aigus qui sont de plus en plus beaux (j'avais en tête les aigus honorables mais perfectibles de sa Giulietta au disque) ! L'engagement est total et formidable.
Et même au niveau de la vocalisation, la voix se précise, et sans perdre d'épaisseur, sait s'alléger quand il le faut.
Garanca va à la perfection avec Netrebko ; encore que j'avais "peur" que leurs voix soient proches pour rendre compte du rapport parfois conflictuel entre les deux femmes. Et bien non, au contraire de leur chant fusionnel des Capuleti de DG, on a ici deux formidables personnalités qui s'aiment et s'affrontent. J'ai d'ailleurs trouvé Garanca moins "mate" que d'ordinaire.
D'Arcangelo est un bel homme, c'est déjà ça, mais franchement j'ai souffert pour lui dans sa prestation. J'ai bien aimé Meli.

Je n'ai pas beaucoup d'expérience avec Pido mais j'ai trouvé ici la direction moins ennuyeuse que ce que j'avais entendu auparavant ; peut-être est-ce dû aux excellents musiciens tout simplement :) En revanche, incapable de juger des coupures opérées puisque c'était la première fois que j'entendais cet opéra.En espérant un dvd de la production, ou peut-être de celle de Mac Vicar.

En tout cas, je souhaite encore voir Netrebko et Garanca ensemble dans d'autres opéras... Pourquoi pas en Norma/Adalgisa :?: :rolleyes1:
C'est facile : dès que tu n'entends une chose qu'une fois, c'est qu'on en a coupé la moitié :lol:
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

muriel
Basse
Basse
Messages : 2968
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Message par muriel » 07 avr. 2011, 10:04

comment trouvez-vous la diction d'Anna, j'ai l'impression d'entendre de la bouillie mais je ne maîtrise pas l'italien ?

(pour me faire pardonner, j'ai revu la deuxième partie hier et je la trouve encore plus exceptionnelle)

fliegender
Basse
Basse
Messages : 2204
Enregistré le : 25 déc. 2007, 00:00
Contact :

Message par fliegender » 07 avr. 2011, 11:10

Pourquoi ca vous gene que l'on coupe des morceaux de ces operas qui sont pas tres connus et qui sont trop longues ?
Evidemment si on coupe de la facon que ca n'enleve rien au drame, que ca racourci des passages 'pathetiques', et qu'en plus ca permet aux chanteurs de ne pas se dechirer les voix, c'est tres bien meme.

Si seulement quelqu'un avait suggere a Minkowski de couper 1/4 d'Alcina au TCE recemment, ca aurait ete moins eprouvant pour tout le monde [y compris le public qui a du se taper le 3e acte interminable pour ensuite rater le metro].

Sinon, j'ai seulement ecoute le 1e acte a la radio (Brava Aniouchka !), et me suis endormi pendant le 2e [pour me reveiller pendant Coppia iniqua ;) ]

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1415
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 07 avr. 2011, 12:15

fliegender a écrit :Pourquoi ca vous gene que l'on coupe des morceaux de ces operas qui sont pas tres connus et qui sont trop longues ?
Evidemment si on coupe de la facon que ca n'enleve rien au drame, que ca racourci des passages 'pathetiques', et qu'en plus ca permet aux chanteurs de ne pas se dechirer les voix, c'est tres bien meme.

Si seulement quelqu'un avait suggere a Minkowski de couper 1/4 d'Alcina au TCE recemment, ca aurait ete moins eprouvant pour tout le monde [y compris le public qui a du se taper le 3e acte interminable pour ensuite rater le metro].

Sinon, j'ai seulement ecoute le 1e acte a la radio (Brava Aniouchka !), et me suis endormi pendant le 2e [pour me reveiller pendant Coppia iniqua ;) ]
Une autre suggestion: tu te fais tes coupures toi-même (en étant intrasingeant tu peux tu faire le Ring en dix minutes), tu regardes ça tranquille dans ton salon, et tu laisses les intégrales à ceux qui aiment.
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14818
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 07 avr. 2011, 12:49

fliegender a écrit :Pourquoi ca vous gene que l'on coupe des morceaux de ces operas qui sont pas tres connus et qui sont trop longues ?
Evidemment si on coupe de la facon que ca n'enleve rien au drame, que ca racourci des passages 'pathetiques', et qu'en plus ca permet aux chanteurs de ne pas se dechirer les voix, c'est tres bien meme.

Si seulement quelqu'un avait suggere a Minkowski de couper 1/4 d'Alcina au TCE recemment, ca aurait ete moins eprouvant pour tout le monde [y compris le public qui a du se taper le 3e acte interminable pour ensuite rater le metro].

Sinon, j'ai seulement ecoute le 1e acte a la radio (Brava Aniouchka !), et me suis endormi pendant le 2e [pour me reveiller pendant Coppia iniqua ;) ]
Toutes proportions gardées, ce que tu dis reviendrait à considérer qu'on peut couper les airs dans les opéras de Mozart car l'action ne progresse que dans les récitatifs.

Dans ce répertoire, la capacité à ornementer les reprises est primordiale. "Le drame" (pour reprendre ta grille de lecture) passe par le chant : l'artiste qui aborde le bel canto romantique (le terme est impropre mais il parle au plus grand nombre) doit profiter de ces reprises pour faire évoluer son personnage (l'exemple le plus évident, c'est la folie de Lucia). Il doit aussi jouer sur la couleur de la voix, et les variations de celle-ci, pour exprimer ses sentiments.
Ce sont d'ailleurs des qualités rares qu'on ne trouve pas souvent chez les chanteurs baroques (je sais que tout le monde ne partage pas mon avis !) ce qui explique sans doute une partie de ton ennui !
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Répondre