Donizetti: Anna Bolena - Pido/Génovèse - Vienne, avril 2011

Représentations
Répondre
Avatar du membre
PH
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 11 oct. 2004, 23:00
Contact :

Message par PH » 05 avr. 2011, 23:06

apoline a écrit :Je vous trouve, pour la plupart d'entre vous, bien difficiles:
tout est hideux, les voix, l'incarnation des personnages, que sais-je encore!
je n'y connais rien mais je me suis régalée...Je me demande si je lirai un jour, un commentaire élogieux de bout en bout; toujours quelque chose ou quelqu'un qui cloche! z'êtes dur parfois!
+1

et bien moi qui suis du milieux, je me suis regale aussi
je me demande si la plupart des gens du site aime vraiment l'opera
et s'ils n'y trouvent pas de plaisir et de satisfaction, pourquoi s'acharnent ils a regarder ....
A bon entendeurs , Salut !

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9721
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Message par jerome » 05 avr. 2011, 23:12

PH a écrit :et bien moi qui suis du milieux, je me suis regale aussi
je me demande si la plupart des gens du site aime vraiment l'opera
et s'ils n'y trouvent pas de plaisir et de satisfaction, pourquoi s'acharnent ils a regarder ....
A bon entendeurs , Salut !
:cheers: ah ben je suis bien d'accord avec toi! c'est une question que je me pose également depuis un bout de temps!

genoveva
Alto
Alto
Messages : 286
Enregistré le : 16 mai 2007, 23:00

Message par genoveva » 05 avr. 2011, 23:38

Mais quelle belle soirée, des voix magnifiques, des costumes somptueux, des physiques correspondants aux personnages ! et la Netrebko, ouh !!!!!!!!!!la la !!!!!!!!!!! quelle forme !

paco
Basse
Basse
Messages : 9379
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Message par paco » 05 avr. 2011, 23:42

j'ai bien aimé Francesco Meli aussi, très poétique.

Une question : le son de ma télé était très sourd, il fallait pousser le son à fond pour entendre quelque chose. Etais-je une exception ou d'autres ont-ils eu le même problème ? (les réponses du genre "débouches toi les oreilles" sont disqualifiées... ;-)

tuano
Basse
Basse
Messages : 9360
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 06 avr. 2011, 06:27

Avez-vous remarqué la relation presque incestueuse entre Anna et son frère ?

theoper
Messages : 9
Enregistré le : 24 juin 2007, 23:00

Message par theoper » 06 avr. 2011, 07:01

Un vrai bonheur . Par moment on avait du tres grand opera .

meteosat
Ténor
Ténor
Messages : 866
Enregistré le : 09 mai 2005, 23:00

Message par meteosat » 06 avr. 2011, 07:04

Revu hier soir, Netrebko toujours aussi incroyable!

Orombello2
Ténor
Ténor
Messages : 809
Enregistré le : 12 nov. 2007, 00:00

Message par Orombello2 » 06 avr. 2011, 07:18

Hier, Anna Netrebko a été en grande forme.

Icarounet
Alto
Alto
Messages : 364
Enregistré le : 20 nov. 2007, 00:00
Contact :

Message par Icarounet » 06 avr. 2011, 08:34

Soirée magnifique comme on en a rarement avec un quintet vocal de haute volée.
Priorité à la reine des reines : Anna Netrebko nous a livré une prestation inoubliable. Sa prestation ne se limitte pas à une démonstration de voctlité à laquelle pourraient se préter l'œuvre et les moyens, toujours impressionants de la diva. La Netrebko vit son rôle et donne un relief et une force incroyable à son personnage.
À ces côtés Elina Garanca campe une douce Seymour en opposition avec la sauvage Bolena. La voix de la mezzo letonne est toujours superbe et l'interprète a fait ses preuves dans le Bel canto. Elle a paru un peu discrète à côté de Netrebko mais le personnage le voulait peut être
Ildebrando D'arcangelo ne déçoit pas lui non plus. La voix est assez profonde pour ce rôle de basse, puissante et magnifiquement timbrée. Le chanteur sait trouver des accents autoritaires et rendre ce personnage presqu'inhumain.
Francesco Meli a campé un jeune premier ardent et fougueux. Ce chanteur que je ne connaissais pas posséde un timbre rayonnant de ténor léger et sait nous distiller des aigus mixés de toute beauté.
La jeune Elisabeth Kuhlman est effectivement la révélation de cette production. Elle sait atirer l'attention à elle malgrès un rôle plutot court et elle rend son page sympathique. La voix de Mezzo est douce et bien timbrée.
Pour finir sur la distribution, très belle prestation de cette basse dont je n'ai pas retenu le nom et qui campait le frère de Bolena.
La direction de Pido était sensible, attentive aux chanteurs et de très belles sonorités venaient de l'orchestre.
Enfin la mise en scène m'a personellement beaucoup plus avec des costumes somptueux et une direction d'acteur des plus professionelles
Viva il buffo

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2814
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Message par dge » 06 avr. 2011, 08:47

paco a écrit :j'ai bien aimé Francesco Meli aussi, très poétique.

Une question : le son de ma télé était très sourd, il fallait pousser le son à fond pour entendre quelque chose. Etais-je une exception ou d'autres ont-ils eu le même problème ? (les réponses du genre "débouches toi les oreilles" sont disqualifiées... ;-)
Moi ce sont des micro coupures fréquentes auxquelles j'ai eu droit.
J'ai trouvé les costumes très beaux et la mise en scène peu inspirée, mais ce type d'ouvrages est très difficile à réaliser. Distribution haut de gamme avec qq réserves sur Meli que j'ai trouvé un peu à la peine dans le régistre aigu. Quant aux coupures elles s'inscrivent malheureusement dans une certaine "tradition". Les chanteurs ne sont ils pas aussi complices?

En voyant la belle Anna on constate qu'elle est loin d'avoir effacé les conséquences de sa maternité. Ceux qui l'ont entendue en live peuvent ils dire si çà a des conséquences sur sa voix. Serait ce aussi pour elle une manière d'aborder un autre répertoire?

Répondre