Roberto Alagna / Lang Lang - Pleyel - 29/03/2011

Représentations
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14806
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 30 mars 2011, 07:37

Elisabetha a écrit :l'honnêteté aurait consisté à dire, Placido, qu'il ne s'agissait pas d'aller enregistrer n'importe quelle télé, mais dans l'émission pour le Sidaction où il se rendait d'ailleurs avec Lang Lang, émission qui se terminait à minuit, donc impératif d'horaire.
Pour le reste, je suis d'accord avec Romain
Franchement, ce serait pour la caisse de retraite des marchands de boutons de col, ce serait pareil. Il n'a qu'à mieux gérer son agenda, faire écourter l'entracte, démarrer à 19h30 ... Les solutions ne manquent pas.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14806
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 30 mars 2011, 07:42

romain a écrit :
On démarre le concert par le morceau que j'attendais le plus: Le grand air du Postillon de Longjumeau! Air difficile entre tous car nécessitant énormément de style, de souplesse et mettant à l'épreuve l'extrême aigu (contre ré!). Et bien, je dois dire que Roberto nous a tous surpris par un style incroyable qui a dynamisé complètement cet air! Jamais je n'ai entendu Roberto chanter aussi bien en concert à Paris depuis Pleyel en 1999! Une souplesse, un timbre, des demis teintes à couper le souffle, un aigu percutant (le contre ré est émis en falsetto renforcé à peut près comme le mi bémol dans Lucie à Lyon en 2002...c'est peu dire). Un air chanté divinement...on y attend un ténor lyrique léger...on a un vrai ténor lyrique en face de nous qui enlève ce côté un peu mièvre provenant d'une voix plus légère...
Absolument pas. Du pur fausset. Du falsetto renforcé, c'est John Aler dans son enregistrement avec Anderson. Ca n'a en soi rien de scandaleux pour Roberto, mais ce n'est pas comme ça que ça se chante puisque, dans l'ouvrage, le héros est repéré pour "le plus beau contre-ré jamais entendu" (je ne me souviens plus de la phrase exacte mais c'est quelque chose comme ça et ça suit immédiatement l'air). C'est parce qu'il a une contre-ré exceptionnel que le héros devient ténor professionnel.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Avatar du membre
romain
Alto
Alto
Messages : 339
Enregistré le : 20 avr. 2003, 23:00
Contact :

Message par romain » 30 mars 2011, 08:01

Ce contre ré n'avait pas la même émission que les autres aigus des strophes précédentes, c'était plus puissant...je n'ai jamais dit que c'était du piano ou de la pleine voix. Mais bon, pour moi, il a chanté superbement cet air dans lequel certains pensaient qu'il allait s'effondrer!

romain

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1415
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 30 mars 2011, 08:20

PlacidoCarrerotti a écrit :Un récital qui aurait plu à notre maitreluther : que du suraigu en voix de tête 8)

Programme très intéressant mais petite forme (surtout au niveau de la justesse), expliquée par Roberto par une "allergie aux platanes" (moi aussi je suis allergique aux platanes ... et aux bus, surtout quand je conduis bourré).

Bis écourtés pour aller enregistrer une télé à Massy "en ambulance" : comme si c'était une raison acceptable vis à vis des spectateurs qui ont payé leur place ...

Un peu dommage, mais bonne soirée quand même en ce qui me concerne.
Tu sais, j'aime beaucoup les aigus de Luccioni et de Francesco Merli....
pour le Postillon, ma référence c'est Gedda... mais je n'étais pas au concert de Roberto.
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14806
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 30 mars 2011, 08:50

maitreluther a écrit :
PlacidoCarrerotti a écrit :Un récital qui aurait plu à notre maitreluther : que du suraigu en voix de tête 8)

Programme très intéressant mais petite forme (surtout au niveau de la justesse), expliquée par Roberto par une "allergie aux platanes" (moi aussi je suis allergique aux platanes ... et aux bus, surtout quand je conduis bourré).

Bis écourtés pour aller enregistrer une télé à Massy "en ambulance" : comme si c'était une raison acceptable vis à vis des spectateurs qui ont payé leur place ...

Un peu dommage, mais bonne soirée quand même en ce qui me concerne.
Tu sais, j'aime beaucoup les aigus de Luccioni et de Francesco Merli....
pour le Postillon, ma référence c'est Gedda... mais je n'étais pas au concert de Roberto.
C'était ironique ...
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Avatar du membre
maitreluther
Baryton
Baryton
Messages : 1415
Enregistré le : 22 janv. 2006, 00:00

Message par maitreluther » 30 mars 2011, 08:54

C'est pour ça que j'ai cité José.... Tu l'imagines un instant péter le ré du Postillon en voix de poitrine? t'es obligé de faire sortir les enfants :lol: :lol:
c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule
(audiard)

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4093
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 30 mars 2011, 09:17

PlacidoCarrerotti a écrit :
Elisabetha a écrit :l'honnêteté aurait consisté à dire, Placido, qu'il ne s'agissait pas d'aller enregistrer n'importe quelle télé, mais dans l'émission pour le Sidaction où il se rendait d'ailleurs avec Lang Lang, émission qui se terminait à minuit, donc impératif d'horaire.
Pour le reste, je suis d'accord avec Romain
Franchement, ce serait pour la caisse de retraite des marchands de boutons de col, ce serait pareil. Il n'a qu'à mieux gérer son agenda, faire écourter l'entracte, démarrer à 19h30 ... Les solutions ne manquent pas.
Tu oublies faire modifier les heures d'enregistrement de l'émission de TV.
Oui, Roberto aurait pu jouer au divo.

Moi aussi et comme beaucoup d'autres, j'aurais bien aimé entendre un ou deux bis de plus et puis j'aurais aimé aussi qu'il fasse une séance de dédicaces. Mais comme, il l'a dit "C'est pour une bonne cause". Alors comme lui, je fais contre mauvaise fortune, bon coeur !! Et il n'était pas obligé de pratiquement s'excuser de partir si vite.

Comme Romain, j'étais à Londres il y a 10 jours où Roberto chantait Radamès (déjà avec son allergie). Comment imaginer qu'il pourrait chanter l'air du Postillon ?? Et bien, il l'a fait. :clapping: Bravo et chapeau bas ... :worthy:

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 3033
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Message par raph13 » 30 mars 2011, 09:21

Martine a écrit :
PlacidoCarrerotti a écrit :
Elisabetha a écrit :l'honnêteté aurait consisté à dire, Placido, qu'il ne s'agissait pas d'aller enregistrer n'importe quelle télé, mais dans l'émission pour le Sidaction où il se rendait d'ailleurs avec Lang Lang, émission qui se terminait à minuit, donc impératif d'horaire.
Pour le reste, je suis d'accord avec Romain
Franchement, ce serait pour la caisse de retraite des marchands de boutons de col, ce serait pareil. Il n'a qu'à mieux gérer son agenda, faire écourter l'entracte, démarrer à 19h30 ... Les solutions ne manquent pas.
Tu oublies faire modifier les heures d'enregistrement de l'émission de TV.
Oui, Roberto aurait pu jouer au divo.

Moi aussi et comme beaucoup d'autres, j'aurais bien aimé entendre un ou deux bis de plus et puis j'aurais aimé aussi qu'il fasse une séance de dédicaces. Mais comme, il l'a dit "C'est pour une bonne cause". Alors comme lui, je fais contre mauvaise fortune, bon coeur !! Et il n'était pas obligé de pratiquement s'excuser de partir si vite.

Comme Romain, j'étais à Londres il y a 10 jours où Roberto chantait Radamès (déjà avec son allergie). Comment imaginer qu'il pourrait chanter l'air du Postillon ?? Et bien, il l'a fait. :clapping: Bravo et chapeau bas ... :worthy:
Amen
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
Lonty
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 130
Enregistré le : 07 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Lonty » 30 mars 2011, 09:42

Avis beaucoup plus mitigé pour moi. Récital décevant avec un Roberto toujours bien mais embarrassé par un pianiste qui est tout sauf un accompagnateur (a-t-on jamais vu le pianiste applaudir son chanteur à chaque air !!!). Décalage et surcharge d'effets qui plombe l'aisance de Roberto en petite forme.
Je ne suis pas très fan des aigus en voix de tête mais quand ils sont bien faits comme ici, c'est beau et ça passe très bien. Pour être honnête, il faut reconnaître qu'il y a eu des petites faussetés (surtout dans Mignon) et que l'aigu de poitrine était attaqué avec soucis (l'allergie expliquant cela).
Même si c'était une carte blanche Lang Lang, le pianiste super star est incapable de se fondre avec son soliste. Les Chopin étaient bien lourds et les Rachmaninov sans grand intérêt dans ce type de programme. Rencontre ratée !

Avatar du membre
Rodolphe
Ténor
Ténor
Messages : 532
Enregistré le : 01 mai 2006, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Rodolphe » 30 mars 2011, 09:49

Elisabetha a écrit :l'honnêteté aurait consisté à dire, Placido, qu'il ne s'agissait pas d'aller enregistrer n'importe quelle télé, mais dans l'émission pour le Sidaction où il se rendait d'ailleurs avec Lang Lang, émission qui se terminait à minuit, donc impératif d'horaire.
Pour le reste, je suis d'accord avec Romain
Je suis d'accord, l'excuse me semblait tout à fait valable.
Pour le reste, je suis moins enthousiaste que Romain et plus que Placido :)

Du pur fausset, en effet Placido, et pas extrêmement assuré à chaque fois qu'il montait, on craignait le déraillage.

Dans les points négatifs, une justesse parfois légèrement approximative et une tendance soit au fausset, soit à passer en force. Il ne peut pas s'empêcher de donner de la voix à chaque fin d'air pour récolter les bravos, ce qui est dommage car un peu moins forte, sa voix est extrêmement belle...

Donc pour le positif, la voix est belle, beaucoup plus saine que ces dernières années, et le style et la diction sont un pur régal. Des airs rares, le Polyeucte que j'adore et qu'il chante admirablement, bref beaucoup de beaux moments !!

Je pense que mes (nos) réserves peuvent aussi s'expliquer par l'hétérogénéité des rôles, du répertoire léger (Zémire et Azor, Le Postillon) à des choses plus lourdes (Sigurd) où il semble un peu "gonfler le volume" pour impressionner.

Toujours aussi showman, sinon, et sympathique.

Lang Lang bon accompagnateur, mais toujours pas transcendant, selon moi, au piano seul.

Vivement Faust :lol:
Le vent se lève! . . . il faut tenter de vivre!
L'air immense ouvre et referme mon livre,
La vague en poudre ose jaillir des rocs!

Paul Valéry, Le Cimetière marin

Répondre