Rameau, Pygmalion - Nancy déc 2004, Châtelet juin 2005

Représentations
Répondre
Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Rameau, Pygmalion - Nancy déc 2004, Châtelet juin 2005

Message par Rameau » 21 déc. 2004, 16:12

Je suis surpris que personne n'ait encore critiqué ce spectacle, donné à l'Opéra de Nancy en ce moment.

Le rideau se lève sur une recréation, celle du prologue Le Triomphe de l'Humanité, musique de Claude Seurat, créé à Nancy en 1755. Grande déception: ce prologue, d'un intérêt théâtral il est vrai très minime (la Gloire et Minerve décident que les héros du passé, ça ne vaut pas tripette face à Louis [XV] et Stanislas), est donné en version de concert. Ca ne dure pas plus de 25 minutes, mais l'intérêt de la musique ne permettrait guère d'en supporter beaucoup plus. En outre l'orchestre et le choeur, ceux du Concert Spirituel d'Hervé Niquet, ne semblent guère convaincus par cette musique et délivrent une interprétationt très lourde.

Heureusement, les choses s'améliorent à tous points de vue après l'entracte avec les 40 minutes du Pygmalion de Rameau: le rideau s'ouvre enfin, l'orchestre et le choeur sont cette fois très bons, et le spectacle de Karole Armitage tire bien parti de l'oeuvre. On peut reprocher à la chorégraphie d'être très blanche et peu variée, mais la structure des actes de ballet de ce type, avec 20 minutes pour l'action et 20 minutes de divertissement, n'est pas facile à justifier scéniquement pour un public aujourd'hui. L'esthétique des décors comme la danse sont, on s'en doute, très contemporaines et assez désincarnées, mais les belles idées de mises en scène, notamment les mouvements de la statue. Je suis d'ores et déjà persuadé que les traditionnalistes nombreux dans le public lyrique ainsi que ceux qui n'aiment pas la danse n'aimeront pas du tout ce spectacle (huées à prévoir...), mais sans tombre dans l'épextase j'ai passé 40 minutes fort agréables.

La distribution, elle, a encore des progrès à faire (Magali Léger et Cassandre Berthon dans les 2 pièces, Cyril Auvity et Valérie Gabail dans Pygmalion), notamment du point de vue de la diction et de la projection; la meilleure est sans doute Cassandre Berthon, particulièrement touchante en statue avant comme après son incarnation.

A noter que l'Opéra de Nancy tarifait ce spectacle comme tout autre spectacle d'opéra, soit près de 50 euros en première catégorie: pour 40 minutes d'opéra et 25 minutes de concert, c'est beaucoup trop. Le Châtelet semble ne pas encore préciser quel sera le complément à Pygmalion: sans connaître grand chose à l'oeuvre de Karole Armitage, je préfèrerais fortement un ballet d'elle plutôt que ce triste Triomphe de l'Humanité!

Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Message par nina » 21 déc. 2004, 17:07

merci pour ton comte rendu, c'est bien de pouvoir avoir une idée à l'avance de ce qui va se donner à Paris...

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Re: Rameau, Pygmalion - Nancy déc 2004, Châtelet juin 2005

Message par tuano » 21 déc. 2004, 17:25

Rameau a écrit : Le rideau se lève sur une recréation, celle du prologue Le Triomphe de l'Humanité, musique de Claude Seurat, créé à Nancy en 1755.
C'est l'oeuvre qui avait été jouée pour l'inauguration de la place Stanislas et qui est donnée à l'occasion de sa réouverture après travaux. C'est une oeuvre de circonstance qu'on ne donnera sans doute pas à Paris, où ça n'aurait aucun sens.

Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 21 déc. 2004, 17:31

Petit détail: la place est encore en pleins travaux en ce moment...

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 21 déc. 2004, 17:40

On est souvent très optimiste sur les dates de fins de travaux. :construction:

Le choix du Triomphe de l'Humanité avait été justifié tel que je l'ai écrit.

Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 21 déc. 2004, 19:01

Pour l'instant on passe dans un étroit passage sur chaque côté de la place, ce qui en cette période de fêtes et donc d'affluence n'est pas forcément très agréable... Raison de plus de faire quelques pas en direction de la place de la Carrière, un peu délabrée mais très belle malgré ses parkings, et beaucoup moins connue des touristes!

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 21 déc. 2004, 19:47

Oh oui ! Cette place de la Carrière est une des plus belles places de France, d'un charme provincial incomparable, et qu'elle reste un peu à l'écart est très bien comme ça.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Re: Rameau, Pygmalion - Nancy déc 2004, Châtelet juin 2005

Message par bajazet » 21 déc. 2004, 19:51

Rameau a écrit :Je suis surpris que personne n'ait encore critiqué ce spectacle, donné à l'Opéra de Nancy en ce moment.
Je ne suis guère surpris pour ma part : le bel canto et l'opéra français du XIXe excitent l'honorable assemblée d'ODB, mais pour un acte de ballet de Rameau, qui de toute façon ira au Châtelet, qui peut faire le voyage sinon des passionnés de Jean-Philippe ?

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3012
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 22 déc. 2004, 12:49

Merci pour le compte rendu. J'avais prévu d'aller voir ce spectacle au Châtelet. Niquet est souvent inégal, mais quand il est bon, c'est formidable (cf concert Saint Roch Charpentier, chroniqué par JdeB)

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

Message par Barberine » 22 déc. 2004, 14:41

Sur le site du Châtelet, il est noté que : "Pigamalion sera précédé d'un autre programme de danse, création de Karole Armitge".

Répondre