80 ans de georges pretre au tce le 27 novembre

Représentations
muriel
Basse
Basse
Messages : 2922
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Message par muriel » 29 nov. 2004, 10:42

L'impression de cette retransmission à la radio, c'est le triomphe d'Alagna, formidable du début à la fin, un Nessum dorma d'anthologie (sans micro ?)

Patrizia Ciofi a été d'un courage exemplaire, avec une voix sinon enrouée, du moins des aigus complétement "voilés", elle a lancé le mi bémol (non écrit) de Violetta !

Pourriez-vous nous donner encore des détails, sur l'apparition de Maria Callas, les applaudissements pendant le Brindisi etc ...

N'y avait-il pas de caméras ?

ivopera
Alto
Alto
Messages : 350
Enregistré le : 31 oct. 2003, 00:00

Message par ivopera » 29 nov. 2004, 11:24

Malheurseusement il n'y avait pas de caméra dans la salle. Bien entendu aucun micro pour Alagna (si ce n'est les multiples micros d'enregistrement pour France Musique.)

Le libiamo fut un grand moment d'humour où Alagna a demandé à Bruel de reprendre un couplet ce qu'il a fait avec beaucoup d'entrain et de plaisir avant d'entamer tous les deux une valse : Roberto avec Patrizia et Bruel avec le présentateur de la soirée.

Encore une fois le plus réjouissant fut la forme vocale de Roberto avec une voix dans une santé que je ne lui connaissais plus depuis longtemps. Cela nous réserve peut-être de trèa beaux moements dans les années à venir.

Patrizia avait des aigus fort tendus et souvent très voilés (mais il faut avouer que faire son entrée sur cet air n'est pas forcément évident!)

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 29 nov. 2004, 11:25

je n'ai pas vu de caméras, mais il y avait des photographes officiels.
pour Callas, Prêtre est revenu sur scène comme s'il allait diriger la suite, muis le noir s'est fait , la bande a commencé et la lumière est revenue très faible pour éclairer uniquement l'avant centre de la scène.

le public a bien sûr applaudi en rythme le brindisi, comme un vulgaire Kaisermarsch, mais j'arrête on va encore dire que je suis snob...

musicalement ce n'était pas du tout la soirée du siècle, avec des décalages incessants entre cheour et orchestre, orchestre et solistes... mais bon, c'était la fête, quoi, même avec le massacre de certaines oeuvres on avait de quoi repartir content d'y avoir été.

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

80 ans de Georges Prêtre

Message par Barberine » 29 nov. 2004, 11:43

muriel a écrit :Pourriez-vous nous donner encore des détails, sur l'apparition de Maria Callas, les applaudissements pendant le Brindisi etc ...
N'y avait-il pas de caméras ?
Cette apparition a été très émouvante, toutes les lumières se sont éteintes dans la salle comme sur scène : le noir complet (pour un anniversaire, pas étonnant) mais ensuite seulement un faisceau de projecteur en forme de cercle tout blanc, et la voix de la Divine chantant : si quelqu'un peut m'aider, je n'ai pas reconnu l'extrait. C'était particulièrement émouvant.
Je n'ai vu aucune caméra après avoir bien cherché.
Pendant le Brindisi, folle ambiance même si la salleétait très concentrée, et le gentil Patrick Bruel jouant au débutant entre Ciofi et Alagna, il était comique volontairement et touchant lui aussi par sa simplicité comme je l'ai dit plus haut. En résumé la bonne humeur a régné tout au long de la soirée ce qui a donné une note supplémentaire appréciable à cette merveilleuse Fête.
P.S. : On a pu apprécié également le Présentateur de France Musiques que vous avez entendu aussi, Gérard Courchelle, qui a contribué par son tact, sa sensibilité et son délicat humour à parfaire cette soirée, sans oublier le merveilleux timbre de sa voix même s'il n'a pas chanté !

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Re: 80 ans de Georges Prêtre

Message par Ruggero » 29 nov. 2004, 11:46

oh mio babbino caro!
Puccini, Gianni Schicchi
air de Melle schicchi (j'ai oublié son prénom!! :oops: )
Pre^tre à la direction

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

Re: 80 ans de Georges Prêtre

Message par Barberine » 29 nov. 2004, 11:54

RuggeroRaimondi a écrit :oh mio babbino caro!
Puccini, Gianni Schicchi
air de Melle schicchi (j'ai oublié son prénom!! :oops)
Merci, il s'agit alors de Lauretta (Patricia Cioffi cette année à Garnier !)

mcs
Ténor
Ténor
Messages : 951
Enregistré le : 21 janv. 2004, 00:00
Contact :

Re: 80 ans de Georges Prêtre

Message par mcs » 29 nov. 2004, 15:14

Barberine a écrit :
RuggeroRaimondi a écrit :oh mio babbino caro!
Puccini, Gianni Schicchi
Merci, il s'agit alors de Lauretta (Patricia Cioffi cette année à Garnier !)
cette année à garnier ??? vous voulez dire 2005-2006 ???
mcs

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 29 nov. 2004, 15:22

Non, elle l'a chanté lors de la saison dernière (la dernière de Gall, 2003-2004), en fin de saison à l'opéra Garnier, lors de la soirée qui couplait l"Heure espagnole de Ravel et G.Schicchi de Puccini. Elle s'est fort bien tiré de son air qui est pratiquement le seul qu'elle ait à chanter dans cet opéra de petit format.

Avatar du membre
Barberine
Alto
Alto
Messages : 470
Enregistré le : 08 août 2004, 23:00
Localisation : Vaucresson (92)
Contact :

Message par Barberine » 29 nov. 2004, 16:08

violetta a écrit :Non, elle l'a chanté lors de la saison dernière (la dernière de Gall, 2003-2004), en fin de saison à l'opéra Garnier, lors de la soirée qui couplait l"Heure espagnole de Ravel et G.Schicchi de Puccini. Elle s'est fort bien tiré de son air qui est pratiquement le seul qu'elle ait à chanter dans cet opéra de petit format.
C'est ce que je voulais dire : en Mars 2004, je me suis mal exprimée.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Re: 80 ans de Georges Prêtre

Message par bajazet » 29 nov. 2004, 16:44

Barberine a écrit : la bonne humeur a régné tout au long de la soirée ce qui a donné une note supplémentaire appréciable à cette merveilleuse Fête.
P.S. : On a pu apprécié également le Présentateur de France Musiques que vous avez entendu aussi, Gérard Courchelle, qui a contribué par son tact, sa sensibilité et son délicat humour à parfaire cette soirée, sans oublier le merveilleux timbre de sa voix même s'il n'a pas chanté !
Comment ? On n'avait pas requis Lodéon ! Imbattable pour LA BONNE HUMEUR bien de chez nous ... Il aurait émaillé la présentation d'anecdotes à la con et de plaisanteries de fin de banquet. Ah, pour sûr, Courchelle est plein de tact, et dépourvu d'esbrouffe, vertus si rares à France MusiqueS !

Répondre