La Traviata à la Fenice

Représentations
bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Re: à boire et à manger....

Message par bajazet » 19 nov. 2004, 12:32

tristan a écrit :Pour en arriver à PATRICIA CIOFI
On pourra taxer cette artiste de "viscérale"
Ah bon ? Pour ma part, je n'ai pas eu ma dose de viscères !

B., négociant en tripes et boyaux.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 19 nov. 2004, 12:38

muriel a écrit :
- ce qui m'a intéressé, c'est cette version originale, avec des variantes dans la partition, des notes inédites, un air inconnu de Giorgio , et puis le mi bémol de Violetta pour conclure l'acte 1 (je coyais qu'il n'était pas écrit ...)
Il n'est pas écrit.

L'air de Giorgio n'est que la cabalette puisque dans cet opéra, chacun des trois personnages principaux a un air suivi d'une cabalette mais celle de Germont père est souvent coupée (pas par Verdi). Gérard Mortier l'aime beaucoup et nous la promet pour la production à Garnier.

Cependant, le spectacle d'hier m'a dissuadé d'aller à Garnier pour voir Christine Schäfer dans un HLM. Si j'obtiens une place à l'amphi, je n'aurais sans doute pas de mal à la revendre de toute façon.

Avatar du membre
HV
Alto
Alto
Messages : 295
Enregistré le : 21 juil. 2004, 23:00

Message par HV » 19 nov. 2004, 12:46

Patrizia Ciofi était assez remarquable, surtout aux II et III (le contre mi de sempre libera était difficile et pas indispensable, Gheorghiu et Gallardo-Domas ne l'avaient pas donné à Paris, il n'y avait guère que Devia et Anderson qui étaient parfaitement à l'aise dans ces folles vocalises). Mise en scène ruisselante de dollars ? à Parigi (l'euro a quand même plus de valeur actuellement :) )
Quand Segalini disait qu'il a fallu un nouveau plateau hautement technique pour cette production, on se demande pourquoi ?
La Fenice est maintenant rutilante et magnifique ! j'y étais un an avant l'incendie (Semiramide de Pizzi avec Devia et Podles) les couleurs étaient plus délavées. Le reportage sur la restauration et l'acoustique était intéressant.

Avatar du membre
Abigaille
Alto
Alto
Messages : 431
Enregistré le : 10 sept. 2004, 23:00
Localisation : Dans un bourg où la vie est cher...
Contact :

Re: La Traviata à la Fenice

Message par Abigaille » 19 nov. 2004, 13:21

tuano a écrit :Impressions après le 1er acte

Nonobstant les problèmes de son auxquels Arte et France Musiques nous ont habitués, il est bien agréable de pouvoir suivre un opéra en direct en prime time sur la télé hertzienne. J'ai raté le tout début (le temps de monter les escaliers pour atteindre mon appartement).

La mise en scène se déroule pour l'instant sans encombres, modernisante mais en rien choquante. C'est même moins moche qu'à Bastille (J.Miller) même si je n'ai pas l'impression que ça apporte quoi que ce soit de neuf. Je ne suis pas sûr que ce soit intéressant de mettre en avant des liasses de billets, l'argent n'étant pas franchement le moteur de l'intrigue.

Patrizia Ciofi a chanté une version longue (que je ne connaissais pas) de son air du premier acte. On ne pourra pas lui reprocher d'être trop grosse pour le rôle mais j'espère qu'elle aura un look un peu plus glamour pour la suite.

Vous en pensez quoi pour l'instant ?

La Violetta:bien

L'Alfredo:Il serait un bon Lindoro du Barbier

Père Germont: L'est bon

Les autres:ca va

La mise en scène :zéros

Le reste (chef d'orchestre + choeur):c'est bon

Voici ma pensée schématisée!

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 19 nov. 2004, 13:27

Kozlika a écrit :Patrizia.
M'enfin c'est quoi ces fans à la noix ? :lol:

ZZZZZZZZZZZZZZZZ!!!!!!!!!!!!!!!!

et on dit BravA!!!

RR, italianiste quand il n'est pas à l'opéra...

j'ai entendu hier soir un zozo crier Bravi aux deux soeurs de Cenerentola : faisons le point :
bravo pour un homme seul
brava pour une femme seule
brave pour 2 femmes au moins
bravi pour deux hommes au moins

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 19 nov. 2004, 13:30

RuggeroRaimondi a écrit :j'ai entendu hier soir un zozo crier Bravi aux deux soeurs de Cenerentola
Ah, Paris sera toujours Paris ?

Avatar du membre
Alain_B
Alto
Alto
Messages : 428
Enregistré le : 07 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Alain_B » 19 nov. 2004, 13:34

Je suis en train de regarder, je n'aime pas trop.

Ciofi est très bien scéniquement mais visiblement pas en grande forme vocale, et la mise en scène de Carsen vraiment pas terrible, c'est clinquant mais froid.

violetta
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 247
Enregistré le : 10 juin 2004, 23:00

Message par violetta » 19 nov. 2004, 13:40

Comme Ariodante je m'inquièe beaucoup pour la voix de P. Ciofi, après l'avoir vue et entendue dans Gianni Schicchi - Puccini / Alcina - Haendel / Tancrede - Rossini à Pesaro / Son récital Haendel / Le couronnement de Poppée, etc : j'aime bp sa voix mais je trouve que ses aigus sont parfois forcés ou tirés, et qu'on a l'impression que la voix manque un peu d'assise et d'homogénéité sur le registre. Outre les rôles cités plus haut, elle aborde bp de rôles différents et exigeants dans un espace de temps très limité ; ne devrait-elle pas aborder les nouveaux rôles moins vite et sans passer du Baroque à Rossini - Puccini- Verdi au risque d'y laisser sa belle voix ?? Je me mets à sa place, ça doit être difficile de refuser une Traviata, mais ne serait-ce pas la sagesse ???? Je n'ai aucun avis technique définitif, si ce n'est les avis émis régulièrement par de grandes chanteuses qui ont su gérer leur capital vocal ...

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 19 nov. 2004, 13:46

La Traviata est un rôle vraiment particulier qu'il est extrêmement difficile de maîtriser vocalement. Celles qui chantent le rôle sans difficulté passent un peu à côté de la fragilité du personnage tandis que les autres, comme Patrizia Ciofi, semblent ne pas avoir "la voix du rôle".

Je ne fais pas partie de ses admirateurs alors même si je l'ai vu pas mal de fois à Paris, je n'ai pas franchement d'avis sur ses choix de carrière.


J'ai l'impression que l'accueil du public a été froid. Il n'y a pas eu de rappels : on voyait le public se lever et partir à la fin de la retransmission.

Répondre