Shicoff le Juif, Havely (Vienne)

Représentations
muriel
Basse
Basse
Messages : 2883
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Message par muriel » 01 déc. 2004, 11:43

David-Opera a écrit : Il n'est pour rien dans la qualité de son timbre
Le pauvre, il est mal tombé alors !

Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 01 déc. 2004, 11:50

Ce que tu appelles engagement scénique, d'autres l'appelleront histrionisme. A Paris aussi il avait été ovationné comme rarement pour son Hoffmann... J'ai l'impression qu'il y a deux conceptions de l'opéra en jeu autour de cette personne.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5410
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Message par David-Opera » 01 déc. 2004, 12:18

Rameau a écrit : Ce que tu appelles engagement scénique, d'autres l'appelleront histrionisme. A Paris aussi il avait été ovationné comme rarement pour son Hoffmann... J'ai l'impression qu'il y a deux conceptions de l'opéra en jeu autour de cette personne.
Non il n'y en a qu'une pour l'opéra en général : vocalement impéccable, théâtralement de vrais acteurs + orchestre et direction impeccables + mise en scène et décors évocateurs. Ensuite on discute sur ces points.

Avatar du membre
beckmesser
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 242
Enregistré le : 16 juil. 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par beckmesser » 01 déc. 2004, 12:49

Tout à fait d'accord avec Lachlan sur cette représentation de La Juive à Vienne qui a été, pour moi, une des meilleures depuis bien des années.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 01 déc. 2004, 12:55

En gros, ceux qui ont vu le spectacle ont trouvé cela formidable et ceux qui ne l'ont pas vu pensent que c'était mauvais ?

On entend si souvent parler des chanteurs actuels qui n'ont aucune personalité, comparés à leurs aînés, ou qui ne s'engagent pas suffisamment théâtralement. Je trouve ça un peu dommage de condamner les excès dans des rôles aussi autodestructeurs que Hoffmann ou Eleazar. Je n'ai vu Shicoff dans aucun de ses rôles alors je ne peux pas porter de jugement mais je voudrais juste dire que je trouve que Shicoff a un très beau timbre, bien plus beau que celui de Domingo, par exemple.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5410
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Message par David-Opera » 01 déc. 2004, 13:08

tuano a écrit : Je n'ai vu Shicoff dans aucun de ses rôles alors je ne peux pas porter de jugement mais je voudrais juste dire que je trouve que Shicoff a un très beau timbre, bien plus beau que celui de Domingo, par exemple.
Dans ce cas, attends toi à voir le meilleur Manrico que tu n'ai vu sur scène!

Avatar du membre
beckmesser
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 242
Enregistré le : 16 juil. 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par beckmesser » 01 déc. 2004, 15:16

Je ne dirai pas que Shicoff a un plus beau timbre que Domingo.

Les goûts en cette matière sont l'affaire de chacun d'entre nous.

Pavarotti a un plus beau timbre, mais je n'ai jamais ressenti à la scène (Bohème, Tosca, Ballo in maschera, Luisa Miller) le moindre soupçon d'émotion.

Je considère que l'opéra est aussi du théâtre et doit délivrer de l'émotion.

Avatar du membre
lachlan
Ténor
Ténor
Messages : 562
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Antwerpen

Message par lachlan » 01 déc. 2004, 15:27

seb a écrit :Schicoff brule littéralement la scène dans Eleazar, son impact et son investissement sont immenses et vont très loin (certains diront trop peut être mais il ne faut pas bouder son plaisir).
Reste que le timbre est je trouve tres particulier.
Tres juste Seb. Je pense aussi qu il en fesait un rien trop mais pas plus que ces prestigieux devanciers ce me semble! Il suffit de voir les photos pour s en rendre compte. Et puis, comme vous le faites remarquer, qu est ce que la nouvelle generation a a nous offrir en terme d investissement scenique? Tuano disait que Antonacci est probablement la plus grande actrice actuelle. Shicoff est son pendant masculin. Et l un comme l autre ont un timbre... disons, particulier. Cela enleve t il quelque chose a leur magie? Oui a du vrai theatre!

De toute facon, Tuano a mis le doigt dessus, ceux qui ont vu Shicoff a Vienne sont tous unanime sur sa prestation. Il faudrait etre sourd, entete, aveugle ou cynique pour pretendre le contraire. Comme je l ai ecrit sur un autre site, il faut parfois faire abstraction du contentieux que l on a accumule sur un interprete et savoir ecouter, voir avec un oeil neuf. On a la religion du culte pour des voix qui nous ont bercees et que l on defend avec acharnement envers et contre tout (Rocky, Montserrat), ne tombons pas dans l autre extreme, le culte du contentieux meme si a son age, Shicoff n a plus rien a prouver ou ne saurait plus rien prouver. Trouver donc seulement un interprete qui pourra endosser ce role avec autant de conviction...

L.

Avatar du membre
Josquin
Ténor
Ténor
Messages : 886
Enregistré le : 25 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Josquin » 01 déc. 2004, 16:43

Schicoff est un grand chanteur. Et même si ça diction française n'est pas parfaite, c'est un exellent Hoffmann et Werther. Il est vrai qu'il n'est pas fait pour chanter tous les roles mais quel chanteur est bon dans tous les répertoires?
En plus, sa carrière est derrière lui, ce chanteur n'a plus rien a prouver.

Verrouillé