Bellini - La Somnambule - Beermann ? Marseille, 11/2004

Représentations
tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 09 nov. 2004, 11:27

Je pense qu'Amina doit faire entendre ses origines nobles. C'est la fille illégitime de Rodolfo recueillie par Teresa.

Je trouve que ça s'entend chez Bellini. Je trouve qu'il manque quelque chose dans les interprétation trop paysanne, trop jeune fille. C'est une fausse paysanne, en réalité. C'est pour cela que Callas était géniale dans le rôle. June Anderson, avec son chant très élégant, est aussi une très grande Amina (je parle pour l'enregistrement de 1984 qui est paru en CD, je n'étais pas à Marseille).

dtorchy
Messages : 6
Enregistré le : 11 août 2004, 23:00

La somnambula... à Bologne

Message par dtorchy » 09 nov. 2004, 13:39

La somnambula se jouera en janvier à Bologne. Est-ce que quelqu'un saurait si Natalie Dessay a officiellement annoncé son retrait car son nom figure toujours sur le site de l'opéra de Bologne. Est-ce que quelqu'un sait également à quelles dates il est prévu qu'elle chante car ce n'est pas précisé?

Merci,
Davy

tuano
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 09 nov. 2004, 14:54

Elle annule très certainement puisqu'elle a dit à la radio qu'elle annulait tous ses engagements jusqu'en janvier et que le Liceu de Barcelone, où elle devait donner un concert en mai, rembourse déjà les spectateurs ayant acheté une place.

Avatar du membre
manrico
Messages : 45
Enregistré le : 03 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par manrico » 09 nov. 2004, 15:02

Je suis en train d'écouter la Fille du Régiment avec Anderson, Kraus, Trempont... Quelqu'un sait-il si il existe une vidéo de ce spectacle?

Avatar du membre
Michel
Alto
Alto
Messages : 328
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Message par Michel » 09 nov. 2004, 16:16

manrico a écrit :Je suis en train d'écouter la Fille du Régiment avec Anderson, Kraus, Trempont... Quelqu'un sait-il si il existe une vidéo de ce spectacle?
Bien sur que cette video existe! Le spectacle de Favart avait été enregistré et diffusé par la Télévision Française puis publié par EMI en cassette. A ma connaissance, cela n'est jamais sorti en Dvd (pour le moment)...

... et pour répondre à ta question suivante, non, je ne l'ai pas :cry:

Amicalement
Michel

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14137
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 09 nov. 2004, 16:41

Michel a écrit :
manrico a écrit :Je suis en train d'écouter la Fille du Régiment avec Anderson, Kraus, Trempont... Quelqu'un sait-il si il existe une vidéo de ce spectacle?
Bien sur que cette video existe! Le spectacle de Favart avait été enregistré et diffusé par la Télévision Française puis publié par EMI en cassette. A ma connaissance, cela n'est jamais sorti en Dvd (pour le moment)...

... et pour répondre à ta question suivante, non, je ne l'ai pas :cry:

Amicalement
Michel
Et pour être complet, il y a pas mals de coupures dans la video (au début) : 20 minutes environ.

Avatar du membre
PH
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 114
Enregistré le : 11 oct. 2004, 23:00
Contact :

dvd

Message par PH » 09 nov. 2004, 17:14

Bien sur que cette video existe! Le spectacle de Favart avait été enregistré et diffusé par la Télévision Française puis publié par EMI en cassette. A ma connaissance, cela n'est jamais sorti en Dvd (pour le moment)...
je confirme c'est tres coupe mais pour une fois qu'une mise en scene de la fille du regiment n'est pas trop kitsch ...

PH

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

Encore JUNE per favore...

Message par tristan » 09 nov. 2004, 21:44

Vous êtes bien heureux , les gens de MARSEILLE et des environs , d' avoir vu JUNE dans ce rôle où elle avait été brillante , il y a qques années au TCE aux côtés de JIMENEZ!
Je l' ai revue plusieurs fois à BASTILLE, dans LUCIA, NORMA, et dans ce mémorable concert à GARNIER avec ALFREDO KRAUS!
.....sans oublier ses débuts à GARNIER ds ROBERT le DIABLE!
ANDERSON!!!une grande DIVA de notre temps! Merci à vous de nous faire partager votre joie!
TRISTAN
Et quel merveilleux ouvrage que ce BELLINI!

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21007
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 11 nov. 2004, 18:11

Notre correspondant nous écrit:

La Sonnambula
1ère représentation, le 4 novembre 2004 à 20 h à l' Opéra de Marseille.
Version de Concert - Mise en espace


Dès le début de la soirée, l' atmosphère de l' Opéra de Marseille était assez froide ,
Dès l' ouverture, l 'orchestre n' a pas l'air de se sentir très concerné, les musiciens sont rivés dans leur partition, les décalages sont bien contrôlés par le chef d' orchestre Franck Beermann.
Le rôle de Lisa était interprété par la soprano Fabiola Masino, dans son air d' entrée, son chant est très scolaire, le timbre est très acide, les aigus étriqués, parfois bas, on l'a sent très mal à l' aise, elle a trop de problème technique pour vivre ce qu' elle chante.
Dés son entrée, June Anderson nous captive par sa prestance, sa classe et sa présence scénique, elle n'a pas encore ouvert la bouche que le public est déjà cloué sur son siège, sans un seul toussotement ! dès les premières notes, elle nous offre un chant très contrôlé, on l 'a sent
sur la réserve, son manque de confiance en soi qui l' a poussé à refuser que la générale soit publique se fait ressentir. Puis sa voix passe merveilleusement bien, elle reprend confiance, après quelques minutes, le courant passe bien avec le public marseillais venu en ami, et triomphe dès le premier air.
Là, le festival commence, elle est très investie dans son rôle, l' émotion est grande, chaque note est distillée avec goût et amour du Bel canto. les piani sont somptueux, la ligne impeccable, la voix d' une souplesse exquise, le sur-aigu émis avec prudence et d'une grande finesse car sa voix est assez corsée.
Le bonheur total, la salle délire, l' orchestre se fait bellinien et prend plaisir à jouer.

Très aidé par la générosité de June Anderson , le jeune ténor, Bruce Slege nous livre un Elvino bien pale. Son physique, de grande taille et d' une stature imposante, ne l'aide guère. Ni son attitude : smoking étriqué, les bras ballant pendant tout l' opéra, il n'est pas du tout investit dans son rôle, l' émotion n'est pas au rendez-vous, son émission très baillée ne permet pas à sa voix de donné le spinto, l'insolence et l'ampleur attendu dans un rôle ou le registre aigu est tant sollicité. les notes sont là mais la voix se voile énormément. Reste sa ligne de chant, d' une grande musicalité .

Très belle incarnation de Tigran Martirossian, son Rodolfo a fière allure, il incarne très bien son personnage, son timbre et sa projection dans le médium sont impressionnante, mais malheureusement, la voix n'est pas très homogène le grave ne sonne pas et l'aigu est forcé. Dans sa
cabalette,il adopte un style verdien, à force de vouloir faire du volume, il perd sa ligne de chant et il dénature complètement le style bel cantiste du compositeur.

Au côté de June Anderson, on note l'engagement vocal et scénique de Martine Mahé, sa Teresa est pleine de conviction, son jeu est naturel ,sa voix est bien timbrée, d'une ronde et sa projection exemplaire.

Une soirée inoubliable, où June Anderson a brillé par ses qualités scéniques et vocales. Nonobstant quelques faiblesses dans la distribution ce spectacle est une grande réussite. A voir absolument

Ernesto Pasquale

Avatar du membre
Christopher
Basse
Basse
Messages : 2002
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 11 nov. 2004, 18:34

Je ne savais pas qu'OdB avait UN correspondant attitré. c'est nouveau ?

Muriel nous a fait un compte-rendu également. donc on a plusieurs correspondants dans ce cas n'est-ce pas ?

(Remarque amicale, il va de soi.)

Verrouillé