Poulenc-Dialogues des Carmélites-Nagano- ONP, 10/2004

Représentations
wagneriano
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 163
Enregistré le : 28 nov. 2004, 00:00
Localisation : Rome (Italie)

Message par wagneriano » 29 nov. 2004, 14:16

Donc l'Opéra-Bastille n'est pas seulement un raté architectural. C'est une absurdité que l'on a dépensé 500/600 millions d'euro d'aujourd'hui pour une salle à l'acoustique défaillante. Mais la faute n'est pas totalement à Ott, car à l'époque on avait consulté des acousticiens.

Pour ce qui concerne les saisons, je trouve que surtout depuis la gestion d'Hugues Gall l'Opéra de Paris c'est vraiment le "must".

Avatar du membre
Michel
Alto
Alto
Messages : 328
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Message par Michel » 29 nov. 2004, 21:12

Je confirme pour l'acoustique meilleure dans les hauteurs qu'à l'orchestre à Bastille.
Pour Dialogues des Carmélites, un ami assis au 19ème rang du parterre s'est plaint à l'entracte de ce que l'orchestre rehaussé dressait un véritable mur sonore infranchissable pour les voix. Nous, qui étions au 2ème balcon, n'avons pas eu du tout cette impression, orchestre et voix étant bcp plus fondus et rééquilibrés.

Amicalement
Michel

dessoles
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 209
Enregistré le : 07 nov. 2004, 00:00

Message par dessoles » 29 nov. 2004, 22:28

Michel a écrit :Je confirme pour l'acoustique meilleure dans les hauteurs qu'à l'orchestre à Bastille.
Pour Dialogues des Carmélites, un ami assis au 19ème rang du parterre s'est plaint à l'entracte de ce que l'orchestre rehaussé dressait un véritable mur sonore infranchissable pour les voix. Nous, qui étions au 2ème balcon, n'avons pas eu du tout cette impression, orchestre et voix étant bcp plus fondus et rééquilibrés.

Amicalement
Michel
je suis de TOULOUSE et c'est la premiere fois que j'interviens sur ces forums.
D'abord la fameuse acoustique de BASTILLE....j'aurais disons un silence gene pour nos pauvres amis parisiens obliges de supporter CA. Pas un lieu dans ce truc ou l'audition puisse etre potable.Quand je vois les chanteurs qui viennent et la bouillie qui sort meme des voix les plus solides,je suis ravi d'avoir mon abonnement a toulouse et barcelone.
Ensuite,il n'y a pas de spectacles qu'a PARIS.
Nous avons eu une JENUFA epoustouflante a toulouse et l'an dernier un MACBETH memorable a barcelone(sans parler d'une marie stuart avec gruberova et florez.....mais il parait qu'il est de mauvais gout d'aimer gruberova....je suppose que le delire absolu de la salle entiere pour saluer la diva,florez et ganassi etait du à une intoxication generale)
Le 11 decembre nous allons voir un RIGOLETTO avec ALVAREZ,MULA et CARLOS ALVAREZ a Barcelone.....quelqu'un a t 'il entendu l'acoustique du LICEU?

Avatar du membre
Alain_B
Alto
Alto
Messages : 428
Enregistré le : 07 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Alain_B » 29 nov. 2004, 23:13

dessoles a écrit :.....quelqu'un a t 'il entendu l'acoustique du LICEU?
Oui je suis allé plusieurs là bas depuis la dernière rénovation, l'acoustique est bonne.

Mais il est excessif de dire que celle de Bastille est nulle. Perché du haut du 2eme balcon, à pas mal de dizaines de mètres des chanteurs et de la fosse, on entend très bien tous les détails, ce qui n'est pas le cas dans la plupart des grandes salles construites au XXème siècle. Mais c'est vrai que certaines places sont catastrophiques.

wagneriano
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 163
Enregistré le : 28 nov. 2004, 00:00
Localisation : Rome (Italie)

Message par wagneriano » 29 nov. 2004, 23:30

Lesquelles?

Quant au Liceu, lors de sa réconstruction on a fait appel à Higini Arau, le meme acusticiens qui a actuellement en charge le Teatro della Scala.

A ce propos, la Scala de Milan a une acoustique épouvantable. Lors de sa réconstruction à la hate en 44/46, après les avoir pressés on a laissé les détrites sous le parterre. Les effets ont été catastrophiques.

Quant à l'acoustique de Bastille, c'est surtout l'acusticien allemand Muller qui s'en est occupé.

Ps.: est-ce que vous etes à connaissance que madame Michèle Audon, l'un de quatres piliers de l'opération l'Opéra-Bastille en 81/90, est morte il y a quelque mois? C'est juste Gérard Mortier que l'a rappellé lors de sa dernière interview à Musique au coeur.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 04 déc. 2004, 20:49

Retransmission des Carmélites de Bastille à la radio.
Grâce à la prise de son, on entend vraiment bien les voix, et tous les détails. Beuron décidément souverain :heart: :heart:
Mais Upshaw, grands Dieux ! non seulement ça minaude, mais c'est hideux de voix (une voix grisâtre de petite vieille) et la diction n'est vraiment pas propre. Le micro est impitoyable ?
Je vous laisse, j'ai une prieure sur le fauteuil.

Avatar du membre
Arnold
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 136
Enregistré le : 17 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Arnold » 04 déc. 2004, 22:37

bajazet a écrit :Le micro est impitoyable ?
... surtout avec Upshaw, Silja et Sénéchal.
En tout cas, il rend justice à Nagano et Westbroek dont on a peu parlé sur ce fil, trop occupés que nous étions à gloser sur le compte des précédents.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 04 déc. 2004, 22:46

C'est vraiment curieux ces prises de son. La guillotine, on dirait que la façdae de Bastille s'écroule. Qui nous rendra le son sec et coupant de la lame ? Et pas ce son dolby-stereo-megawoof-waterproof.

B., ci-devant constitutionnaire.

Verrouillé