Haendel - Ariodante - Rousset /Hemleb - TCE, mars 2007

Représentations
inkdrawing
Messages : 1
Enregistré le : 15 mars 2007, 00:00

Ariodante

Message par inkdrawing » 27 mars 2007, 11:53

Il manque le lien vers l'article paru dans Financial Times:

http://www.ft.com/cms/s/42cf2fae-d63e-1 ... 10621.html

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3049
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Ariodante

Message par EdeB » 27 mars 2007, 12:35

inkdrawing a écrit :Il manque le lien vers l'article paru dans Financial Times:

http://www.ft.com/cms/s/42cf2fae-d63e-1 ... 10621.html
Merci, on avait raté celui là ! :D
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21850
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 27 mars 2007, 12:38

abaris a écrit :
EdeB a écrit : De toute façon, quand on connaît ton acharnement contre ce spectacle et leurs auteurs, ton post est tout à fait logique ! Nous sommes de toute façon dans deux univers sensibles radicalement opposés, car quelqu’un qui semble adorer la version Minko (que j’ai bazardée, restant sur Leppard et MC Gegan –sublime Lorraine Hunt !- car je la trouve racoleuse et vulgaire) ne peut que détester que ce j’adore et inversement… !
Mon dernier post ne fait que renvoyer vers une critique qui est celle d'un des critiques les plus éminents, et qui écrit dans un des principaux quotidiens français. Evidemment, cette critique reflète exactement ce que je pense. Je n'ai donc pas hésité un seul instant à mettre un lien. 8)

Je m'acharne d'autant moins sur ce spectacle que je n'ai pas publié de compte rendu ici - ce que j'ai fait sur un autre site, où j'ai dit le plus grand bien de certains chanteurs. Je ne dirais donc pas, comme Machart, qu'il n'y a rien à garder de cet Ariodante.

Oui, j'adore la version Minkowski. Je ne pense pas être le seul. Ce qui ne retire rien aux versions avec Hunt ou Baker. Parceque, oui, la direction de Minkowski me paraît rendre davantage justice à l'oeuvre que celle de Rousset. La discographie haendelienne de Minkowski me paraît assez significative de ses affinités avec ce compositeur.

Ceci dit, je comprends qu'avec ce raz-de-marée d'avis négatifs tu sois à court d'arguments.
il ne faut pas inverser les choses : ce sont les détracteurs de ce spectacle qui se sont montrés bien pauvres d'arguments et non EdeB qui a publié un long et riche compte-rendu de cette production. Sans doute en tant que médiéviste de formation, lectrice de l'Arioste, passionnée de théâtre de longue date était-elle beaucoup mieux armée que d'autres pour en apprécier les subtilités.

Les autres ont surtout étalé leur hargne et leur inculture. Dans une époque où des universitaires (!!!) publient une anthologie intitulée "Les 1001 livres qu'il faut avoir lus dans sa vie" où manquent et le Tasse et l'Arioste et Dante et Montaigne, comment s'en étonner ? Tout un pan de la culture, nécessaire à la compréhension minimale de cet univers, semble s'être effondré. :cry:
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3049
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 27 mars 2007, 12:41

abaris a écrit :
EdeB a écrit : De toute façon, quand on connaît ton acharnement contre ce spectacle et leurs auteurs, ton post est tout à fait logique ! Nous sommes de toute façon dans deux univers sensibles radicalement opposés, car quelqu’un qui semble adorer la version Minko (que j’ai bazardée, restant sur Leppard et MC Gegan –sublime Lorraine Hunt !- car je la trouve racoleuse et vulgaire) ne peut que détester que ce j’adore et inversement… !
Mon dernier post ne fait que renvoyer vers une critique qui est celle d'un des critiques les plus éminents, et qui écrit dans un des principaux quotidiens français. Evidemment, cette critique reflète exactement ce que je pense. Je n'ai donc pas hésité un seul instant à mettre un lien. 8)

Je m'acharne d'autant moins sur ce spectacle que je n'ai pas publié de compte rendu ici - ce que j'ai fait sur un autre site, où j'ai dit le plus grand bien de certains chanteurs. Je ne dirais donc pas, comme Machart, qu'il n'y a rien à garder de cet Ariodante.

Oui, j'adore la version Minkowski. Je ne pense pas être le seul. Ce qui ne retire rien aux versions avec Hunt ou Baker. Parceque, oui, la direction de Minkowski me paraît rendre davantage justice à l'oeuvre que celle de Rousset. La discographie haendelienne de Minkowski me paraît assez significative de ses affinités avec ce compositeur.

Ceci dit, je comprends qu'avec ce raz-de-marée d'avis négatifs tu sois à court d'arguments.
Je ne suis pas à bout d’arguments –cf plus haut dans le fil , je donne seulement ici le reflet de mon opinion et de ce que j’attends du rendu d’une œuvre donnée. C’est tout, cela ne vaut ni plus ni moins que n’importe quelle opinion, que ce soit d « critique établi » ou de simple particulier…
Si cela m’intéresse toujours intellectuellement parlant de lire les opinions des autres, en ce qui concerne ma « jauge/jugeotte personnelle », je me contref*** de la critique, étant suffisamment grande pour m’être forgée mon goût, mes attentes et mes cadres de références. Sans compter que travaillant régulièrement sur des CR écrits principalement au XVIIIe et début XIXe siècle, je sais de première main combien la critique peut être, avec le recul, réductrice, partisane et une source à manier avec moultes précautions… Il ne s’agit pas de vérité existentielle, mais de jugements subjectifs forgés dans des cadres de référence dont on ignore généralement tout. Sans compter que, en plus, comment savoir ,par ex, si tel compte rendu péremptoire sort de la plume d’untel qui entend l’œuvre pour la première fois, si trucmuche dénigre telle soprano parce qu'elle n'a pas voulu chanter dans son festival ou si bidule trouve telle ténor mauvais parce qu'il travaille pour la maison de disque du ténor concurrent ?

Que tu n’aimes pas est un fait, que j’aime, un autre. Il ne s’agit pas de comptabilité brute (20 personnes ont aimé, 2 ont détestées, ergo c’est un chef d’œuvre. dans ce cas, révisons toute l’histoire de l’art. A ce compte, « Boeing Boeing » est la pièce la plus exceptionnelle du XXème siècle) mais de sensibilité (autre ex, pour moi, « La Juive » est une œuvre mineure et inintéressante, ce qui ne veut pas dire qu’elle l’est dans l’absolu…)

Il se trouve que le dernier Haendel de Minkowski que j’ai adoré était en… 1992, un concert absolument ébouriffant de Teseo à Garnier (le CD est un cran en dessous par rapport à mon souvenir, dont Della Jones inouïe et survoltée). Depuis, je trouve que le débraillé a gagné sur la vivacité initiale (qui était novatrice et fort bien venue), que les tempi partent dans tous les sens et qu’il est devenu en quelque sorte sa propre caricature ces dernières années ; pour toutes ces raisons, c’est un chef que j’apprécie dans le répertoire XIXe qui me semble désormais plus en phase avec ses lectures musicales.

En ce qui concerne les revues de presse sur ODB, je constate simplement avec beaucoup d’amusement, que tu es nettement moins prompt à mettre en ligne les articles négatifs quand il s’agit de production que tu défends. C’est tout. Je te ferai simplement remarquer que c’est moi qui ai mis le lien vers l’article très négatif de Machart, donc tu ne peux me taxer de parti pris, même si je n’ai jamais caché depuis 19 ans toute mon admiration pour le travail de Rousset…
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 27 mars 2007, 12:55

EdeB a écrit :En ce qui concerne les revues de presse sur ODB, je constate simplement avec beaucoup d’amusement, que tu es nettement moins prompt à mettre en ligne les articles négatifs quand il s’agit de production que tu défends. C’est tout.
Je trouve aussi que ta probité candide, Abaris, n'est pas très convaincante! :wink: Tu mets des liens vers ce qui t'arrange, même si c'est vrai qu'il y a eu peu de critiques positives pour cette production. Je crois que c'est moi qui ai mis le lien de celle des échos (ou de la Tribune, je ne sais plus), plutôt positive mais avec de sérieux bémols. Et dire à EdeB qu'elle est à court d'argument... :roll:
D'une manière générale, j'ai l'impression qu'il y a une sorte d'attitude intellectuelle obligée, ici ou là, consistant à taper systématiquement sur les spectacles du TCE et je trouve ça malhonnête et attristant. Deuxièmement, je trouve tout aussi lamentable la violence dont font preuve beaucoup de "critiques" professionnels ou amateurs contre les chanteurs. Parler avec cruauté de la prestation d'un interprète, quand c'est ponctuel, c'est déjà dur, mais le faire systématiquement, c'est en plus "discréditant". La critique de Machart, à ce propos, traduit plus sa mauvaise foi qu'elle ne donne une image fidèle de ce spectacle. Bref, même si je suis parfois le premier à taper sur un mauvais interprète (Murphy, Rasilainen...), parfois aussi avec violence, je trouve qu'on ne devrait jamais oublier que ces personnes méritent un certain respect, qu'elles sont souvent conscientes de leurs limites (Kirchschlager a-t-elle vraiment annulé Londres parce que malade?) et même que plusieurs d'entre elles nous lisent.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
toux
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 143
Enregistré le : 21 févr. 2007, 00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message par toux » 27 mars 2007, 13:25

Ruggero a écrit :
1 ) D'une manière générale, j'ai l'impression qu'il y a une sorte d'attitude intellectuelle obligée, ici ou là, consistant à taper systématiquement sur les spectacles du TCE et je trouve ça malhonnête et attristant.

2) Deuxièmement, je trouve tout aussi lamentable la violence dont font preuve beaucoup de "critiques" professionnels ou amateurs contre les chanteurs. Parler avec cruauté de la prestation d'un interprète, quand c'est ponctuel, c'est déjà dur, mais le faire systématiquement, c'est en plus "discréditant". La critique de Machart, à ce propos, traduit plus sa mauvaise foi qu'elle ne donne une image fidèle de ce spectacle.

1) D'accord en général, mais quand on fait les stats du fil, on constate que ceux qui ont aimé voire adoré le spectacle sont nettement majoritaires (huit) par rapport à ceux qui n'ont pas aimé (trois). Donc il n'y a pas de TCE bashing sur ODB apparemment

2) :cheers: :clap: :hippi:

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 27 mars 2007, 13:32

toux a écrit :Donc il n'y a pas de TCE bashing sur ODB apparemment
Oui, je parlais en général. Il est de très bon ton de cracher sur les productions chic choc du TCE, tout de même.
ça n'a rien à voir, mais avez-vous déjà vu un artiste annuler en cours de représentation, au TCE? Alors que les distributions des Contes d'Hoffmann, de Rosenkavalier, de Don Giovanni, etc., pour prendre des exemples récents, cette année à l'ONP ont été très bouleversées, aucun chanteur n'annule de représentation au TCE. Je ne parle bien sûr pas de ceux qui annulent leur participation à toute la série plusieurs mois ou semaines en avance.
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21850
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 27 mars 2007, 13:33

Il faut rappeler aussi que cet Ariodante a été très applaudi tous les soirs même si Hemleb et son équipe ont eu droit à quelques huées.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
toux
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 143
Enregistré le : 21 févr. 2007, 00:00
Localisation : Rouen
Contact :

Message par toux » 27 mars 2007, 13:36

Ruggero a écrit :Il est de très bon ton de cracher sur les productions chic choc du TCE, tout de même.
C'est le quartier : remonter l'avenue Montaigne réveille le prurit contestataire mal soigné des critiques!
:annoyed:

Sur la remarque de JdB : OK mais il y a eu des soirs meilleurs que d'autres aussi.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21850
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 27 mars 2007, 13:45

oui, je suis bien d'accord.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre