Le voyage à Reims via Saint Petersbourg - Châtelet - 12/05

Représentations
yoshi
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 13 déc. 2004, 00:00

Message par yoshi » 17 déc. 2005, 16:51

tuano a écrit : Voici le type d'argument donné pour qu'on ne monte pas de nouvelle production du Voyage.
:santa: Etes-vous surs qu'on a attendu le Mariinski et les "arguments" d'ODB pour ne pas monter "Il viaggio a Reims"?

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 17 déc. 2005, 17:29

L'argument n'est justement pas neuf mais c'est le même qu'auparavant. Je suis sûr que c'est argument solide et récurrent, qui fait que certaines oeuvres ne sont pas programmées à Paris (les opéras de Meyerbeer ont ce problème).

Rossini est joué assez souvent dans la capitale. Nous avons eu droit à pas mal de productions du Barbier de Séville mais également plusieurs de la Cenerentola, nous aurons bientôt Semiramide et nous avons même vu Zelmira, Guillaume Tell, Le Comte Ory (plusieurs productions aussi)...

Il me semble qu'il y a donc un "problème" avec le Voyage à Reims, oeuvre paraît-il très appréciée par beaucoup de personnes.

Je crois que dès qu'on parle d'un projet, on se dit "ah oui mais c'est pas la peine si on n'a pas plein de stars". Personnellement, je trouve qu'un Un Voyage sans stars mais d'excellents chanteurs est tout à fait justifié.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21850
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 18 déc. 2005, 09:29

tuano a écrit : Rossini est joué assez souvent dans la capitale. Nous avons eu droit à pas mal de productions du Barbier de Séville mais également plusieurs de la Cenerentola, nous aurons bientôt Semiramide et nous avons même vu Zelmira, Guillaume Tell, Le Comte Ory (plusieurs productions aussi)...

28 septembre, 1, 4, 7, 13, 17, 19, 22, 25, 27 octobre 1983, Garnier
Moïse ou le Passage de la mer Rouge
G. Prêtre / G. Ronconi
S. Ramey, JP Lafont, C. Merritt / K. Lewis, S. Verrett, / P. Malakova (13, 19) G. Gasdia / E. Pruett (13, 25), M. Damonte / M. Mahé
TV

15, 18, 20, 22, 24, 26 Novembre, 2, 4, 7, 10 décembre 1985, Garnier
Le Siège de Corinthe,
A. Ostman / P. L. Pizzi,
K. Ricciarelli/ C. Barbaux, M. Dupuy, F. Furlanetto

19 et 21 février 1986, Paris, TCE
Otello
Brydon / JP Ponelle
J. Anderson, N. Condo, Rayam, R. Gimenez,

2 mars 1986, Paris, Châtelet,
Donna del Lago
Henri Lewis avec Cuberli, Blake, Valentini-Terrani

10 mars 1986, Châtelet,
Maometto II
Alaimo, Gasdia, Zimmermann, Merritt ? Scimone

20, 22, 25, 27, 29 juin, 1, 8 et 12 juillet 1988, Paris, TCE,
La Gazza ladra
I. Fischer / M. Hampe
M. Trempont, J. Taillon, R. Gambill, J. Larmore, C. Gasdia / L. Vaduva, H. Perraguin


mars 1989 TCE,
Guillaume Tell,
Olmi / Pizzi, van Dam, Merritt, Cuberli, Courtis, Damonte, Haiman

Barbier de Séville à Garnier
11, 13, 17, 21, 23, 25, 28 juin, 1, 3, 5, 7 juillet 1992
M. Viotti / D. Fo
J. Larmore, JL Viala, G. Quilico, L. Quilico, F. Furlanetto

En juin-juillet 1992, Favart a monté, dans des productions de M. Hampe, les farse en un acte : Cambiale di matrimonio, Signor Bruschino, Scala di seta.

20, 22, 24, 26, 28 et 30 janvier, 1 et 3 février 1997, Paris, Favart,
Le Comte Ory
R. Saccani / J. Cox
A. Massis / L. Faraon, R. Blake, MA Todorovitch, J. Berbié, L. Tézier

...le reste est dans toute les mémoires, notamment la production de l'italiana par A. Serban que Tuano a oubliée dans sa liste
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
beckmesser
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 246
Enregistré le : 16 juil. 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par beckmesser » 18 déc. 2005, 09:50

OTELLO était au TCE, mise en scène J.-P. Ponnelle. Les 19 et 21/02/1986.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21850
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 18 déc. 2005, 09:56

beckmesser a écrit :OTELLO était au TCE, mise en scène J.-P. Ponnelle. Les 19 et 21/02/1986.
Merci ! je rectifie ma liste (que je viens de compléter par ailleurs)

Au total, il apparaît que depuis 25 ans, Paris a vu de nombreux Rossini serie comme buffe et certaines raretés. Toutefois, il reste à monter Armida, Tancredi, Elisabetta, Ermione, Bianca e Faliero....
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 18 déc. 2005, 13:03

JdeB a écrit :...le reste est dans toute les mémoires, notamment la production de l'italiana par A. Serban que Tuano a oubliée dans sa liste
C'était inclus dans les points de suspension. :wink:

J'ai oublié aussi les 5 opéras en 1 acte à Favart de l'ère Savary, dirigés par Claudio Desderi.

yoshi
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 13 déc. 2004, 00:00

Message par yoshi » 18 déc. 2005, 14:39

tuano a écrit : Personnellement, je trouve qu'un Un Voyage sans stars mais d'excellents chanteurs est tout à fait justifié.
Je crois que tout le monde serait d'accord avec vous que ce n'est pas star ou non qui est important mais d'être un "excellent chanteur" parce que l'opéra est écrit pour des chanteurs excellents et même exceptionnels, ce que quelques-uns (et moi) ont trouvé qu'il manquait au Châtelet c'est des "excellents chanteurs" ou en tout cas des chanteurs qui "excellent" dans le Rossini le plus virtuose. Jeudi soir Corinna, Folleville et Malibea étaient inécoutables. Et je m'en fichais pas mal qu'elles soient stars ou pas. D'ailleurs la seule star c'était le chef qui ne m'a pas convaincu du tout (j'avais trouvé Zedda beaucoup plus convaincant à l'Abbaye de Royaumont)
Peut-être faudrait-il donner au festival de Pesaro l'idée d'une "Rossini Academy" qui engagerait des jeunes chanteurs rossiniens encore inconnus dans le monde entier et monterait tous les ans "Il viaggio a Reims".
J'ai quand même trouvé que Daniil Shtoda s'en tirait plutôt très très bien c'est déjà ça. Est-ce que c'est une star?

:rasta: Yo (zerostar)

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 18 déc. 2005, 16:53

Encore une fois, il est difficile de débattre alors qu'on n'a pas vu les mêmes chanteurs.
En ce qui concerne les ténors rossiniens, j'ai trouvé Bruce Ford et Rockwell Blake nettement insuffisants lorsque je les ai vu sur scène, alors...

(je précise à ses nombreux fans que j'ai vu Blake dans la Cenerentola à Garnier qui est parait-il l'un des rôles où il est le moins bien. Le volume était vraiment petit.)

lucien
Soprano
Soprano
Messages : 81
Enregistré le : 05 août 2004, 23:00

Message par lucien » 18 déc. 2005, 17:09

Est-ce une blague , la suggestion de Yoshi ?
Car précisément depuis cinq ou six ans c'est le Voyage à Reims avec les éléments les meilleurs de l'Accademia Rossiniana dirigée par Zedda qui est proposé deux fois au public de Pesaro, sous l'intitulé Festival Giovani ...
Quant à Shtoda il fait carrière et n'est plus au stade d'un débutant ou d'un élève .

yoshi
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 112
Enregistré le : 13 déc. 2004, 00:00

Message par yoshi » 18 déc. 2005, 19:11

lucien a écrit :Est-ce une blague , la suggestion de Yoshi ?
Car précisément depuis cinq ou six ans c'est le Voyage à Reims avec les éléments les meilleurs de l'Accademia Rossiniana dirigée par Zedda qui est proposé deux fois au public de Pesaro, sous l'intitulé Festival Giovani ...
Quant à Shtoda il fait carrière et n'est plus au stade d'un débutant ou d'un élève .
`
C'est peut-être pour cela qu'il est meilleur que les autres et cela prouve que Il viaggio a Reims n'est pas un opéra "pour débutants".
Je n'ai pas entendu les "académiciens" de Pesaro. Comment sont-ils?

Répondre