Bohème à Bastille

Représentations
Avatar du membre
Windgassen
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 245
Enregistré le : 19 mai 2005, 23:00
Localisation : Morbihan

Bohème à Bastille

Message par Windgassen » 28 sept. 2005, 19:36

L'Opéra de Paris reprend "La Bohème" avec Daniel Oren
(28/09/2005 11:01)
--------------------------------------------------------------------------------

"La bohème" reprendra le 5 octobre à Bastille avec de nombreux changements de distribution notamment à la tête de l'Orchestre.

(1)

L'Opéra de Paris reprendra à partir du 5 octobre "La bohème" de Puccini à l'Opéra-Bastille dans la production de 1995 de Jonathan Miller. Ce n'est pas l'Autrichien Gustav Kuhn qui dirige l'Orchestre de l?Opéra national de Paris mais l'Israélien Daniel Oren. ......
Extrait d'une parution Abeille musique!

cette fois, c'est officiel.

Bon courage. Son Aïda à Vérone était vraiment mal dirigé....
Des Schweigens Herrin
heisst mich schweigen
fass' ich, was sie verschwieg,
verschweig' ich, was sie nicht fasst.

www.janicebaird.com/

Avatar du membre
Martine
Basse
Basse
Messages : 4093
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Martine » 28 sept. 2005, 20:02

C'est Daniel Oren qui avait dirigé la reprise avec Alagna/Gheorghiu/Tézier entre autres.

Martine

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Re: Bohème à Bastille

Message par tuano » 28 sept. 2005, 23:14

Windgassen a écrit : Extrait d'une parution Abeille musique!

cette fois, c'est officiel.
Abeille est une source officielle (je pose la question en tout innocence) ?
Toujours "NN" sur le site de l'Opéra...

Avatar du membre
Windgassen
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 245
Enregistré le : 19 mai 2005, 23:00
Localisation : Morbihan

Re: Bohème à Bastille

Message par Windgassen » 29 sept. 2005, 04:01

tuano a écrit :
Windgassen a écrit : Extrait d'une parution Abeille musique!

cette fois, c'est officiel.
Abeille est une source officielle (je pose la question en tout innocence) ?
Toujours "NN" sur le site de l'Opéra...

Officielle, dans le sens Info venant de Bastille même, je ne peux répondre.

Mais je n'ai eu vent de fausse nouvelle répandue par Abeille... alors, j'y crois, à tort??
Des Schweigens Herrin
heisst mich schweigen
fass' ich, was sie verschwieg,
verschweig' ich, was sie nicht fasst.

www.janicebaird.com/

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 29 sept. 2005, 12:36

J'ai posé la question à l'accueil de l'Opéra Bastille tout à l'heure. Le gars a consulté son cahier des notes internes et il m'a répondu que ce sera Daniel Oren (sauf la date où c'est pas lui).

Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Message par nina » 29 sept. 2005, 14:25

Et c'est Guryakova qui chantera Mimi, par contre est-ce bien elle qui chante avec Villazon ? car il y a duex distrib en alternance et je me demandais si la deuxième (sans Villazon)valait le coup ?

Avatar du membre
Christopher
Basse
Basse
Messages : 2130
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 09 oct. 2005, 08:34

qui y va cet AM ?

Avatar du membre
Christopher
Basse
Basse
Messages : 2130
Enregistré le : 10 janv. 2004, 00:00
Localisation : sud

Message par Christopher » 09 oct. 2005, 19:47

Magnifique représentation cet AM.

Je revois cette production pour la 4 ème fois, son classissisme est très appréciable.
A noter l'intrusion de l'affiche de Cardillac (pour la promotion ?) dans les décors de la mansarde et du café Momus. en afit, l'oueuvre est de l'époque de la transposition de la mes de cette Bohème, donc ça peut passer mais quand même, Gégé y a mis son grain de sel.

Bonne prestation de Villazon : au début, sa voix ne porte pas mais en chauffant, ça devient de mieux en mieux, mais je lui préféère Alagna. Mais quelel présence sur scène, tout son corps exprime le personnage. Son émotion à la mort de Mimi est communicative.

Gutryakova compose une belle Mimi, touchante, sincère, elle a l'age du rôle.
Bien content de les avoir vus chanter ensemble.

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

Bouleversante GURYAKOVA !!!!

Message par tristan » 09 oct. 2005, 19:55

Une représentation de la BOHEME peut aller du "plus routinier" au plus émouvant .....

Daniel OREN , tellement critiqué à VERONE, a réussi à donner à l' ouvrage une tension et une passion.....qui lui ont valu les ovations du public.....et, chose plus rare.....de l' orchestre lui même, souvent si prompt à se sauver dès la dernière mesure ....

FranckFERRARI est un MARCELLO autoritaire , sonore et affirmé comme acteur!

Sa MUSETTA, ELENA SEMENOVA , a fait preuve tout au long du 2°acte d' un abattage réel et d' un tempérament de feu!!!

Que dire de VILLAZON,sinon qu' il montre un sympathique engagement , il "croit" en son personnage ,et nous entraine par sa sincérité.....MAIS....la voix
sonne souvent "petite" , l' émission est parfois "en arrière" et engorgée et on le sent souvent "se défonçant" peut- être un peu dangereusement...
Si un énorme battage médiatique n' avait pas été fait sur son nom, on aurait envie de dire :" un fort prometteur jeune ténor qui va encore progresser et chercher ..."
Mais il a tellement été présenté comme "la perle rare " , la découverte absolue , " le nouveau DOMINGO" , que l' on ne peut s' empêcher de trouver ce concert de louanges non éclairées ,exagéré et probablement pouvant desservir l' excellent artiste qu' il peut être. Car il a de belles intentions musicales (de fort beaux piani, des couleurs qu' il doit prendre soin à ne pas forcer)....
On lui souhaite de mener sa carrière avec sagesse et recherche, et de ne pas se laisser griser par les sirènes médiatiques ,qui ont déjà fait tourner cours bien des carrières prometteuses!

Sa MIMI, OLGA GURIAKOVA a été tout simplement bouleversante(comme dans RUSSALKA) : excellente pojection vocale, personnage campé avec émotion et sincérité.....et une vraie grande voix ,bien indispensable dans le grand vaisseau de la BASTILLE....

Au bout du compte , une belle BOHEME....on y croyait, ce qui est l' essentiel....

Avatar du membre
yves
Ténor
Ténor
Messages : 573
Enregistré le : 22 déc. 2004, 00:00
Localisation : catalunya nord

Message par yves » 10 oct. 2005, 12:16

quelle emotion cet aprem !!!!!!!!!!!

ah que j'aime la boheme. je suis dramatiquement sensible ! surtout quand la scene finale est aussi vraie.
A la sortie des artistes, j'ai posé cette question idiote a cette mimi-ova: "je croyais que vous étiez réellement morte, vu votre attitude, votre message physique, et vu le désespoir de ce "pauvre" rodolf-azon. Je suis bien heureux tout de même de vous savoir en vie!!", et elle m'a répondu: "c'est mimi qui est morte", avec un petit roulement d'RRR. alors j'ai compris, simple d'esprit, que les chanteurs étaient aussi acteurs.
On pourrait discuter des differences de talent entre chacun, mais là les faiblesses des uns étaient largement compensées par l'investissement personnel qu'ils ont donné.
- le duo de marcello-rarri et de musetta-nova au deuxieme acte était extraordinaire.
- incroyable aussi le talent de ce jeune (basse) colline-gradov: quelle voix!!! , quelle presence, et seulement 25 ans ???!!!!! 8O
- quel beau jeu d'acteurs: je me répète mais c'est vrai: quelle belle troupe, comme on en faisait avant peut-être. cohésion, fusion, entente, partage...
- le filles mimi et musetta, des voix superbes, des corps gracilles, fragiles. j'ai toujours eu du mal a croire que caballé était morte de pleuresie, ou pneumonie, j'ai toujours cru que c'était d'indigestion,vu qu'ils font un "bon" repas au début. là j'y ai cru!
- le chef d'orch. j'ai rarement vu un gars onduler de la tête pour exprimer sa direction de cette façon: je comprends l'implantation centrifugée de sa chevelure. En tout cas j'ai aimé, et bravo aux musiciens.
- le couple rodolfo-azzon, et mimi-ova avaient les qualités de leur âge. qu'importe la puissance de la voix, les femmes gueulent toujours plus que les hommes ( :wink: ). ce couple était "vrai". a la sortie des artistes, j'ai lu dans leur regard la satisfaction du travail bien fait. On a tout donné, on s'est sacrifié pendant des années à travailler et voilà: résultat parfait.
Quand j'ai remercié (tout simplement, je suis trop ému, j'en perds (eh oui) la parole) mimi, son regard m'a transpercé voulant dire: " je ne te connais pas, mais ce soir j'ai joué pour toi!!". ma femme qui percoit les messages telepathiques, a rajouté: "tu rêves". ben oui, cette aprem j'ai rêvé.
Et rodolfo-azzon à qui je me suis permis d'adresser en espagnol mes remerciements et compliments, m'a répondu "muchas gracias caballero": sachez que c'est inoubliable ça.

merci a eux, et aux autres... :D
"Dieux et dieux font cloître"
Traité d'arithmétique céleste, 1651, p. 78.

bajazet

Verrouillé