Traviata Vaux le Vicomte

Représentations
Avatar du membre
Lonty
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 130
Enregistré le : 07 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par Lonty » 12 sept. 2005, 10:58

Le problème d'Opéra en plein air, c'est que cela sent "l'attrappe touriste". On nous colle un titre bien connu : Rigoletto, Don Giovanni, Les Noces, La bohème, Traviata etc... dans un lieu de prestige donc on s'attend à de l'Opéra avec un grand O. Parfait pour le néophyte qui pense que Garnier c'est toujours complet et n'ose pas forcément se lancer dans Janacek ou Monteverdi qu'il connait peu ou pas.
Mais à l'arrivée on a une prod faite de bouts de chandelles, des chanteurs au bord du couac (même les oreilles débutantes peuvent être génées par les fausses notes) et un son dégeu. Les costumes sont tape à l'oeil et ne rattrappe pas le naufrage.
Donc, ce qui pourrait être pas mal avec de vrais décors, de bons chanteurs (avec des micros ça se trouve) une belle mise en scène, une bonne sono etc. est en fait, une vulgaire escroquerie !

Lonty qui s'est fait prendre une fois mais pas deux !

Avatar du membre
bouzou63
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 168
Enregistré le : 11 juin 2005, 23:00
Localisation : village Schtroumpf 3ème champignon

Message par bouzou63 » 12 sept. 2005, 12:03

Les avis divergent ce qui est intéressant. LucaGi 64 n'ose plus se lancer, mais je subodore qu'il est assez de mon avis, Barberine je compatis à ton calvaire, j'ai aussi une admiration absolue pour le Nozze, et le Don Giovanni, c'est pour cela que je ne suis jamais allée avant à ce type de spectacle, je sentais l'arnaque.
Mais bon ça fait 4 ans que ça existe, on se dit ça doit être rodé, et de plus les places m'ont été offertes, donc il aurait été malvenu de ne pas s'y rendre. Hélas on tenait à me faire plaisir, je vais donc devoir mentir pour ne pas trop décevoir mes hôtes... Disons que je vais arrondir les angles, mais je dirai quand même que cela était mauvais.
Quant à Tuano je ne sais si c'est un parti pris, mais depuis 3 mois que je fréquente ODB je le trouve bien installé dans le rôle de l'avocat du diable... :twisted: Si l'on aime il déteste, si l'on n'apprécie guère, il encense... Tous les goûts sont dans la nature. :wink: Mais qu'est ce donc à ton avis qu'une production réussie? Pour moi c'est avant tout une oeuvre bien servie par des chanteurs et un chef respectueux de ce que le compositeur a écrit, et des chanteurs qui ne doivent pas être dépassés par les difficultés de leur rôle. J'accepterai volontiers une prod. sans décors, ni costumes à partir du moment ou elle serait correctement chantée et jouée avec un minimum de conviction. Il m'arrive d'ailleurs d'aller à des versions concert....
Que croyez-vous que cela donnera la prochaine fois que ma copine se rendra à l'opéra? Si elle subit le même genre de spectacle, elle va définitivement classer l'art lyrique dans la catégorie "super casse-pied à éviter", et on aura perdue une spectatrice potentielle, curieuse, relativement bien disposée et ouverte au départ. Quand on prend 2 fois de suite une giffle, on réfléchit avant de tendre l'autre joue non? C'est pour cela que les productions se doivent d'être surtout bien distribuées, car les voix sont l'élément capital, le reste est secondaire (sauf la direction of course)Sans voix pas d'opéra, sur ce point j'espère que Tuano sera d'accord. Alors? Faut-il se réjouir ou dénoncer ce type d'attrape-nigauds? cela sert-il le genre artistique qui nous réunit? Sincèrement j'en doute.
je me presse de rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer. Figaro. Beaumarchais

tuano
Basse
Basse
Messages : 9362
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 12 sept. 2005, 12:32

Je poste suffisamment de messages pour m'abstenir si c'est pour dire la même chose que les autres. Je pense qu'il est plus intéressant pour les lecteurs de lire des avis divergents, cela enrichit le débat.

Nous n'avons pas vu le spectacle le même soir, au même endroit, dans les mêmes conditions climatiques et peut-être pas avec la même distribution. J'ai été ému plusieurs fois par cette Traviata mais mes attentes n'étaient pas les mêmes que quand je vais à l'Opéra de Paris.

Je suis contre les sonorisations et j'aime les grandes distributions. Je m'attendais au pire mais le cadre enchanteur et la sincérité des interprètes m'ont touché.

Avatar du membre
bouzou63
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 168
Enregistré le : 11 juin 2005, 23:00
Localisation : village Schtroumpf 3ème champignon

Message par bouzou63 » 12 sept. 2005, 21:52

Cher Tuano
Ma remarque n'était pas une critique. J'aime bcp les avocats du :twisted: ils mettent du piment... Et en effet c'est enrichissant.
J'ai entendu Evelyne Boheyn et Thomas Blondelle... Nous n'avons peut-être en effet pas vu la même distribution... Je n'avais pas non plus les mêmes attentes que quand je vais à ONP mais je demandais simplement d'entendre quelque chose de correct musicalement. Ce ne fut pas le cas dommage, mais ceci dit je ne vais pas aller tout casser, ni me suicider pour si peu. Je trouve triste que l'on présente ce type de spectacle comme qqch de génial, c'est tout. Quant à être émue, non vraiment je suis restée de marbre, il faut dire que craignant en permanence les couacs, j'étais pas détendue et peu portée à me laisser emporter par ce que je voyais ...
Ceci explique cela.
je me presse de rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer. Figaro. Beaumarchais

Répondre