Un nouveau chef pour Cosi à Garnier ?

Représentations
Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 02 sept. 2005, 21:15

Ce que je lis plus haut m'atterre sur cet orchestre. Ils mériteraient des huées collectives si ce qui est dit plus haut est vrai.

Je viens de me rendre compte d'une chose: M. Kuhn, qui semble-t-il va diriger ce Cosi, est officiellement censé dirigé la Bohème à Bastille à partir du 5 octobre, avec plusieurs chevauchements de dates. Un Kuhn, c'est déjà pas grand-chose, mais alors :jason2: un demi-Kuhn, qu'est ce que ça va donner!

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 02 sept. 2005, 21:23

Rameau a écrit :Ce que je lis plus haut m'atterre sur cet orchestre. Ils mériteraient des huées collectives si ce qui est dit plus haut est vrai.
Rien de plus simple !

parsifal832
Alto
Alto
Messages : 315
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : SEINE ET MARNE

Message par parsifal832 » 02 sept. 2005, 21:34

Rameau a écrit :

Je viens de me rendre compte d'une chose: M. Kuhn, qui semble-t-il va diriger ce Cosi, est officiellement censé dirigé la Bohème à Bastille à partir du 5 octobre, avec plusieurs chevauchements de dates. Un Kuhn, c'est déjà pas grand-chose, mais alors :jason2: un demi-Kuhn, qu'est ce que ça va donner!
Pourquoi dites-vous cela,puisque ,comme je l'ai dit précédemment, la critique ,en 1982,avait dit ,à peu près unanimement que G.KUHN était un grand chef mozartien!

Golaud
Alto
Alto
Messages : 490
Enregistré le : 30 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Golaud » 02 sept. 2005, 22:29

parsifal832 a écrit :Pourquoi dites-vous cela,puisque ,comme je l'ai dit précédemment, la critique ,en 1982,avait dit ,à peu près unanimement que G.KUHN était un grand chef mozartien!
Chacun sait qu'il faut prendre avec beaucoup de précautions l'avis des critiques... La preuve en est que la plupart de ces soit-disant érudits ont desendu en flèche le travail de Harding sur ce Cosi (et sur bon nombre des autres productions qu'il a dirigé)

Golaud
Alto
Alto
Messages : 490
Enregistré le : 30 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Golaud » 02 sept. 2005, 22:32

Rameau a écrit :Je viens de me rendre compte d'une chose: M. Kuhn, qui semble-t-il va diriger ce Cosi, est officiellement censé dirigé la Bohème à Bastille à partir du 5 octobre, avec plusieurs chevauchements de dates. Un Kuhn, c'est déjà pas grand-chose, mais alors :jason2: un demi-Kuhn, qu'est ce que ça va donner!
Et si Harding dirigeait La Bohème ? :D
ça se passerait peut-être mieux avec l'autre orchestre ?

Avatar du membre
olaf
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 228
Enregistré le : 27 août 2004, 23:00

Message par olaf » 03 sept. 2005, 09:23

C'est quand même une bonne nouvelle. Les musiciens ne se sont pas laissés dupés par ce chefaillon de troisième rang qu'est Harding...
Faire passer ce type pour un génie de la baguette, faut pas prendre les musiciens et le public pour des crétins....
Rétablissons enfin les vrais valeurs. Kuhn ne fait peut être pas des étincelles mais lui il connaît son METIER. C'est si rare ces derniers temps.
Cette histoire montre bien qu'Harding ne peut qu'apprendre ses partitions sur le dos d'orchestres de jeunes et qu'il n'a absolument pas l'envergure d'un vrai chef.
O.

Golaud
Alto
Alto
Messages : 490
Enregistré le : 30 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Golaud » 03 sept. 2005, 10:31

olaf a écrit :C'est quand même une bonne nouvelle. Les musiciens ne se sont pas laissés dupés par ce chefaillon de troisième rang qu'est Harding...
Faire passer ce type pour un génie de la baguette, faut pas prendre les musiciens et le public pour des crétins....
Rétablissons enfin les vrais valeurs. Kuhn ne fait peut être pas des étincelles mais lui il connaît son METIER. C'est si rare ces derniers temps.
Cette histoire montre bien qu'Harding ne peut qu'apprendre ses partitions sur le dos d'orchestres de jeunes et qu'il n'a absolument pas l'envergure d'un vrai chef.
O.
Mon cher Olaf, tu viens de remporter la palme d'or ! ça c'est quand même la connerie de l'année ! A moins que ce ne soit de l'humour belge...
C'est vrai qu'Harding n'est qu'un Mickey de la baguette qui ne dirige que des orchestres de jeunes ou de seconde zone puisqu'il est invité pour cette saison aussi bien par l'Orchestre du Concertgebouw que par les Wiener Philharmoniker (dont les musiciens choisissent eux-mêmes le chef qui les dirige).
Evidemment, l'Orchestre de l'Opéra est bien au-dessus de ça et ne s'est pas laissé duper, encroûté dans ses vieilles traditions :evil:

Avatar du membre
olaf
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 228
Enregistré le : 27 août 2004, 23:00

Message par olaf » 03 sept. 2005, 10:46

Le fait d'être invité par le Philharmonique de Vienne ou le Concertgebouw d'Amsterdam n'est absolument pas un gage de "génie" ou de qualité. Harding est dans l'air du temps, il a un contrat avec une grosse maison de disque, un agent très introduit. Il est bien sur invité par les orchestres les plus prestigieux...Viendra le temps, où tout le monde se rendra compte de sa médiocrité.
Notons que ses concerts à Lucerne, n'ont absolument pas convaincu le public et la critique : 2éme de Brahms creuse et 4éme de Mahler inhabitée...
Il ne faut pas se laisser berner par ce qui brille un peu trop et rétablir enfin les vrais valeurs : Harding est tout simplement un nul. Il possédait peut être un potentiel, mais au lieu de courir le monde, il devrait se poser dans une petite ville et bucher son métier.
O qui ne dit jamais de connerie

Golaud
Alto
Alto
Messages : 490
Enregistré le : 30 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par Golaud » 03 sept. 2005, 10:51

LeChevalierDesGrieux a écrit :Le problème pour un chef n'est pas d'être invité mais d'être réinvité par un orchestre de prestige ou non.

Un exemple : Gardiner a dirigé une fois le Concertgebouw mais il n'y eut jamais de suite... Il a dirigé Vienne mais uniquement dans le cadre de son contrat avec DG.

Pour en revenir à Harding, j l'ai entendu deux fois en concert et c'etait éminemment superficiel. Je ne parlerai pas par pure charité chrétienne de son disque Brahms chez Virgin... Mais bon, avoir été l'assistant de Rattle ouvre bien des portes. Le tout est qu'elles ne se referment pas aussi vite ensuite.
Harding est réinvité cette saison par les Wiener Philharmoniker qu'il a déjà dirigés la saison passée... et il dirige régulièrement la Staatskapelle de Dresde.

Son disque Brahms a au moins l'intérêt de porter un nouvel éclairage sur ces symphonies rabachées... Mais évidemment, le poids de la tradition est tellement fort...

Répondre