Mozart - Cosi fan Tutte - Mallwitz/Loy - Festival de Salzbourg - 08/2020

Représentations
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14433
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mozart - Cosi fan Tutte - Mallwitz/Loy - Festival de Salzbourg - 08/2020

Message par HELENE ADAM » 02 août 2020, 21:30

Sur ARTE concert, on peut également regarder un documentaire assez bien documenté sur l'histoire du festival de Salzbourg à l'occasion de ses 100 ans.
Le résumé de la présentation :
"Le Festival de Salzbourg a 100 ans : retour sur l’histoire de ce rendez-vous artistique aussi incontournable qu’avant-gardiste, à travers ses figures marquantes, de Richard Strauss, Max Reinhardt et Hugo von Hofmannsthal, qui le créèrent, à l’ère Karajan, qui en prendra la direction artistique de 1956 à 1988.
C’est en 1920, au sortir de la Grande Guerre, que Richard Strauss, Max Reinhardt et Hugo von Hofmannsthal créent le Festival de théâtre et de musique de Salzbourg, porté par l’idéal humaniste d’une Europe unie et d’un art au service de la paix. La manifestation est aussi un formidable laboratoire des avant-gardes, entre expressionnisme et nouvelle objectivité. Parmi tous les festivals de l’aire germanophone, Salzbourg s’impose bientôt comme le bastion de la résistance artistique contre la montée du national-socialisme.

Boycotté par les nazis
Choisi par Arturo Toscanini, lequel a claqué la porte du Festival de Bayreuth, et boycotté par le régime nazi, il reçoit l’hommage de François Mauriac, qui écrira que "l’Allemagne hitlérienne n’a pas aujourd’hui dans le monde un plus redoutable adversaire que Wolfgang Amadeo Mozart". L’intérêt des spectateurs français permet au festival de perdurer. Ses liens étroits avec l’actualité politique et l’industrie mondiale de la musique classique, particulièrement durant l’ère Karajan, qui prendra la direction artistique de Salzbourg de 1956 à 1988, en font un rendez-vous incontournable jusqu’à nos jours. Au fil d’images d’archives inédites mettant en scène les stars de son âge d’or et de séquences de fiction inspirées de dialogues authentiques, une traversée de l’histoire mouvementée de la mythique institution.


Valable jusqu'au 8 Août
https://www.arte.tv/fr/videos/093013-00 ... -festival/
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Michel
Alto
Alto
Messages : 358
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Re: Mozart - Cosi fan Tutte - Mallwitz/Loy - Festival de Salzbourg - 08/2020

Message par Michel » 02 août 2020, 22:59

Merci Hélène d'avoir attiré notre attention sur ce documentaire qui retrace (presque car il y manque les dernières années) l'histoire du Festival de Salzbourg. Je viens de le visionner et c'est vraiment remarquablement bien fait avec une richesse en images d'archives absolument fascinante.

enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1224
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Mozart - Cosi fan Tutte - Mallwitz/Loy - Festival de Salzbourg - 08/2020

Message par enrico75 » 03 août 2020, 07:19

HELENE ADAM a écrit :
02 août 2020, 18:45
Christopher a écrit :
02 août 2020, 16:25
Belle représentation du chant français ca fait plaisir. Je ne connais aucun des chanteurs hommes.
Lois avait évoqué le baryton Andre Schuen sur ce fil :
viewtopic.php?f=4&t=22812&p=390460&hili ... en#p390455

Loge Arythme avait évoqué le ténor Bogdan Volkov dans un CR du Conte du Tsar Saltan à la Monnaie
viewtopic.php?f=6&t=21841&p=387092&hili ... ov#p387092
Et moi dans un CR des Fiançailles du Couvent
viewtopic.php?f=6&t=21637&p=367771&hili ... ov#p367771
Les deux fois de manière très positive.

C'était la série "on trouve tout sur ODB" :wink:
Il est dommage que l'air du 2éme acte de Guglielemo,soit passé à la trappe ,car, avec André Schuen ,on avait une des plus belle voix du plateau.(de mème pour le premier air de Despina et le 2eme de Ferrando) mais je comprends parfaitement les contraintes nécessaires,ce n'est qu'un regret.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14433
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mozart - Cosi fan Tutte - Mallwitz/Loy - Festival de Salzbourg - 08/2020

Message par HELENE ADAM » 03 août 2020, 08:02

enrico75 a écrit :
03 août 2020, 07:19
Il est dommage que l'air du 2éme acte de Guglielemo,soit passé à la trappe ,car, avec André Schuen ,on avait une des plus belle voix du plateau.(de mème pour le premier air de Despina et le 2eme de Ferrando) mais je comprends parfaitement les contraintes nécessaires,ce n'est qu'un regret.
Oui les coupures (nécessaires pour "tenir" en deux heure trente sans entracte du fait des contraintes sanitaires, étaient parfois un peu frustrantes mais le travail fait par Loy et Joana Mallwitz (ils en parlent dans l'extrait qui précède la retransmission) est globalement assez réussi pour garder l'élan global de cet opéra. Soit dit en passant, j'ai découvert que Joana Mallwitz était la première femme à diriger un orchestre à Salzbourg ( 8O ), mieux vaut tard que jamais mais bon...J'ai bien aimé sa direction fluide d'un orchestre décidément magnifique.
La jeunesse des cinq rôles principaux est un gage de réussite absolue (les jeunes gens sont censés avoir moins de vingt ans voire plus près de quinze pour les jeunes filles...) et il est vrai que c'est généralement respecté. Outre leur "jeunesse", nos héros possédaient un magnifique jeu scénique (y compris dans leurs expressions de visage captés par la caméra) et nous ont donné du très beau chant.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

altini
Ténor
Ténor
Messages : 959
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Mozart - Cosi fan Tutte - Mallwitz/Loy - Festival de Salzbourg - 08/2020

Message par altini » 03 août 2020, 08:49

HELENE ADAM a écrit :
03 août 2020, 08:02
[ Outre leur "jeunesse", nos héros possédaient un magnifique jeu scénique (y compris dans leurs expressions de visage captés par la caméra) et nous ont donné du très beau chant.
Oui, ce rapport à la caméra avec de belles expressions est remarquable. Ils jouaient aussi pour les téléspectateurs . Même chose d'ailleurs pour Elektra. Warli, grand amoureux du cinéma, ne doit pas y être étranger.
En parlant de jeunesse, j'ai écouté hier un concert donné la Philar avec un chef finlandais de 24 ans Klaus Mäkelä. Charme, sourire, sans parler de son talent. On pouvait voir les musiciens très attentifs à sa gestuelle ( ce qui n'est pas toujours le cas) avec le sourire eux aussi. Quel plaisir! :D

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 898
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret

Re: Mozart - Cosi fan Tutte - Mallwitz/Loy - Festival de Salzbourg - 08/2020

Message par fomalhaut » 06 août 2020, 14:02

Quand j'ai entendu parler de coupures, j'ai failli éteindre ! Bon, c'est une tradition à Salzbourg, Böhm y a longtemps dirigé Cosi fan Tutte et y a pratiqué de nombreuses coupures...
Ceci écrit, si je déplore ces coupures et estime qu'un opéra plus court devait être retenu, je confesse avoir regardé cette production avec beaucoup de plaisir. Mise en scène plus que simple mais juste, orchestre quelque peu indifférent, chanteurs excellents et bien dirigés. On attend, certes, beaucoup plus à Salzbourg mais, par les temps qui courent, on est heureux d'avoir assisté à cette réussite.

fomalhaut

titoschipa
Alto
Alto
Messages : 414
Enregistré le : 12 juin 2018, 20:56

Re: Mozart - Cosi fan Tutte - Mallwitz/Loy - Festival de Salzbourg - 08/2020

Message par titoschipa » 08 août 2020, 13:47

Elsa Dreisig n’est pas une Fiordiligi, au mieux une Despina; c’est étriqué, menu, sans couleur. Ferrando et Guglielmo sont corrects sans plus; tout cela n’est pas digne de Salzbourg, tout au plus d’Aix. Le noir et blanc est tristounet. La direction d’orchestre ne tire pas du tout parti des couleurs ineffables des Wiener

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9721
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Mozart - Cosi fan Tutte - Mallwitz/Loy - Festival de Salzbourg - 08/2020

Message par jerome » 08 août 2020, 14:27

Euh ... non! Dieu sait que la personnalité de Dreisig m'est particulièrement urticante, mais là artistiquement elle a été une très belle Fiordiligi. Mozart lui convient bien mieux que l'opéra italien du XIXème siècle. Sa Fiordiligi est tenue avec classe, une voix charnue, un grave assis, un medium coloré, un aigu solide et une vocalisation honorable.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14433
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Mozart - Cosi fan Tutte - Mallwitz/Loy - Festival de Salzbourg - 08/2020

Message par HELENE ADAM » 08 août 2020, 20:34

jerome a écrit :
08 août 2020, 14:27
Euh ... non! Dieu sait que la personnalité de Dreisig m'est particulièrement urticante, mais là artistiquement elle a été une très belle Fiordiligi. Mozart lui convient bien mieux que l'opéra italien du XIXème siècle. Sa Fiordiligi est tenue avec classe, une voix charnue, un grave assis, un medium coloré, un aigu solide et une vocalisation honorable.
+1 oui Mozart lui va très bien et nous avions déjà eu l'occasion de le remarquer et de le souligner pour une des reprises de la Flûte à Bastille, en Pamina, (mise en scène Carsen) il y a deux ou trois ans et pour sa Zerlina dans Don Giovanni à Garnier l'an dernier.
C'est une éclatante confirmation de son adéquation vocale et scénique aux opéras de Mozart.
Comme elle n'a que 29 ans, elle a le temps d'approfondir son talent et d'envisager aussi Donna Anna ou Donna Elvira (etc). En attendant elle est déjà programmée lors de la prochaine saison en Sifare puis en comtesse... Elle creuse son sillon :wink: (son appartenance à la troupe du Staatsoper de Berlin l'aide à bien choisir ses rôles AMHA)
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

altini
Ténor
Ténor
Messages : 959
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Mozart - Cosi fan Tutte - Mallwitz/Loy - Festival de Salzbourg - 08/2020

Message par altini » 09 août 2020, 06:17

jerome a écrit :
08 août 2020, 14:27
Euh ... non! Dieu sait que la personnalité de Dreisig m'est particulièrement urticante, mais là artistiquement elle a été une très belle Fiordiligi. Mozart lui convient bien mieux que l'opéra italien du XIXème siècle. Sa Fiordiligi est tenue avec classe, une voix charnue, un grave assis, un medium coloré, un aigu solide et une vocalisation honorable.
Tout à fait d'accord. Et en plus elle a du charme!

Répondre