Elektra - Richard Strauss - Welser-Möst/Warlikowski - Salzburger Festspiele - 08/2020

Représentations
Répondre
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14433
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Elektra - Richard Strauss - Welser-Möst/Warlikowski - Salzburger Festspiele - 08/2020

Message par HELENE ADAM » 03 août 2020, 15:54

David-Opera a écrit :
03 août 2020, 13:07
Bernard C a écrit :
03 août 2020, 12:53
On comprend qu'il bricole des trucs , mais je ne vois pas ce que ça à voir avec Elektra de Strauss.
Le livret d'Hofmannsthal est aussi tiré de la pièce de Sophocle.
Il est donc intuitif pour Warlikowski de passer de la pièce de Sophocle à un opéra lui-même basé sur la même pièce.
Warlikowski est plus généralement un metteur en scène de théâtre suffisamment cultivé (et passionné) pour connaitre parfaitement la genèse du mythe des Atrides qu'on peut décliner à l'infini depuis son apparition dans l'Iliade jusqu'au dernier opéra qui s'en inspire (dernier, à ma connaissance :wink: ), l'Oreste de Manfred Trojahn (2012...). Impossible de dresser une liste exhaustive des oeuvres littéraires s'y rapportant ou s'en inspirant directement (et même des traités psychanalytiques se penchant sur les ressorts psychiatriques et psychologiques de ces récits). Pour une histoire qui daterait des Mycéniens selon la mythologie, donc d'une des premières civilisations grecques qui remonte à 1400 avant JC, chapeau ! :wink:
Homère bien sûr mais aussi dans la période grecque plus "classique", Eschyle, Sophocle, Euripyde au cours du 5ème siècle avant JC, et leurs pièces, les Choéfores, Electre deux fois (et effectivement c'est la version de Sophocle qui inspire Hofmanstahl) etc etc bref, que de lectures et de relectures de la même mythologie de l'obsession du devoir de vengeance...
Mais contrairement à ce que laisse entendre la phrase de Bernard, l'opéra Elektra est bien la pièce d'Hofmanstahl (inspirée de la tragédie de Sophocle comme tu le rappelles) que Richard Strauss a vu jouer à sa création, a adoré, demandant du coup au poète et écrivain la permission de la mettre en musique. Cette expérience très réussie scellera une très étroite collaboration extrêmement fructueuses entre les deux hommes.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11348
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Elektra - Richard Strauss - Welser-Möst/Warlikowski - Salzburger Festspiele - 08/2020

Message par Bernard C » 03 août 2020, 17:04

Qu'est ce que tu racontes Hélène ?
Je ne laisse rien entendre .


Bernard.
"Tout homme bien portant est un malade qui s'ignore " (Louis Farigoule)
Écoutez Luciano Pavarotti et James Brown pour le plaisir:
https://youtu.be/GaB9F3R9cIY

altini
Ténor
Ténor
Messages : 959
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Elektra - Richard Strauss - Welser-Möst/Warlikowski - Salzburger Festspiele - 08/2020

Message par altini » 04 août 2020, 06:46

J'ai bien aimé le spectacle. Mais je ne me suis pas rendu compte ( retransmission télé oblige) de l'impact sonore, orchestre et voix. Dans cet opéra en particulier, j'aime une certaine démesure pas vraiment ressentie ici .Donc, quelle est l'impression donnée pour ceux qui ont eu la chance de l'entendre en live?
(Pour Loïs: mon sonotone était à fond. :mrgreen: )

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5783
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Elektra - Richard Strauss - Welser-Möst/Warlikowski - Salzburger Festspiele - 08/2020

Message par micaela » 04 août 2020, 07:09

Pareil : c'était très bien, mais je n'ai pas ressenti la "dose de démesure" . Ca manquait un peu.
A force d'écrire des choses horribles, les choses horribles finissent par arriver

enrico75
Baryton
Baryton
Messages : 1222
Enregistré le : 30 janv. 2012, 00:00

Re: Elektra - Richard Strauss - Welser-Möst/Warlikowski - Salzburger Festspiele - 08/2020

Message par enrico75 » 04 août 2020, 07:22

altini a écrit :
04 août 2020, 06:46
J'ai bien aimé le spectacle. Mais je ne me suis pas rendu compte ( retransmission télé oblige) de l'impact sonore, orchestre et voix. Dans cet opéra en particulier, j'aime une certaine démesure pas vraiment ressentie ici .Donc, quelle est l'impression donnée pour ceux qui ont eu la chance de l'entendre en live?
(Pour Loïs: mon sonotone était à fond. :mrgreen: )
Dans la Felsenreitschule,l'impact orchestral est assez phénoménal ,vu l'architecture de la salle (le mur "rocher" de la scéne renvoie bien le son vers la salle);
Cet impact sonore est complétement gommé dans la retransmission du fait de la compression dynamique de l'enregistrement. J'en avait déjà parlé ici lors du Salomé dans la mème salle il y a deux ans.
viewtopic.php?f=6&t=20696&start=30#p352593
C'est pourquoi j'attends le live avant de faire tout commentaire.Il y aussi des partis pris de cadrages du réalisateur qui ,je l'avais remarqué pour Salomé, minimise beaucoup par moments, l'impact visuel du spectacle .

altini
Ténor
Ténor
Messages : 959
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Elektra - Richard Strauss - Welser-Möst/Warlikowski - Salzburger Festspiele - 08/2020

Message par altini » 04 août 2020, 07:33

enrico75 a écrit :
04 août 2020, 07:22
C'est pourquoi j'attends le live avant de faire tout commentaire.Il y aussi des partis pris de cadrages du réalisateur qui ,je l'avais remarqué pour Salomé, minimise beaucoup par moments, l'impact visuel du spectacle .
Ca aussi, c'est un problème (insoluble) surtout avec des spectacles pareils sur une scène aussi large.Même problème dans Cosi.
Mais comment faire? Il faut être heureux de pouvoir profiter de ces spectacles.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6892
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Elektra - Richard Strauss - Welser-Möst/Warlikowski - Salzburger Festspiele - 08/2020

Message par David-Opera » 05 août 2020, 08:23

Pour ceux que cela intéresse, le texte intégral de la pièce de Sophocle est téléchargeable en format PDF ci dessous :
http://www.theatre-classique.fr/pages/p ... LECTRE.pdf

On peut ainsi comparer et identifier ce qu'Hofmannsthal a repris ou modifié. Ainsi, en plein milieu de la pièce, on trouve un échange entre Electre et Clytemnestre où celle-ci justifie bien le meurtre d’Agamemnon comme un acte de vengeance pour le meurtre d'Iphigénie (page 17), mais Sophocle suppose que le lecteur connait son nom car il ne parle que de la fille de Clytemnestre et de la sœur d'Electre.

C'est donc Hofmannsthal qui a supprimé cette motivation première dans son livret, et Warlikowski ne fait que réintroduire ce fait déterminant en ajoutant en prélude à Elektra un extrait de l'Orestie d'Eschyle.
Et s'il avait fait la même chose lors de la création de la pièce de Sophocle, en 1997, c'était aussi pour rappeler qui était Iphigénie.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6892
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Elektra - Richard Strauss - Welser-Möst/Warlikowski - Salzburger Festspiele - 08/2020

Message par David-Opera » 05 août 2020, 08:29

altini a écrit :
04 août 2020, 07:33
Ca aussi, c'est un problème (insoluble) surtout avec des spectacles pareils sur une scène aussi large.Même problème dans Cosi.
Mais comment faire? Il faut être heureux de pouvoir profiter de ces spectacles.
Et encore heureux que les vidéos ne soient que des sous-produits limités, fortement cadrés, et réducteurs des lives, sinon ce serait la fin des spectacles vivants pour le public. Être face à un paysage grandiose, sentir le vent vous emporter, la chaleur de l'air et du ciel vous imprégner, ce n'est quand même pas la même chose que de le regarder avec distance devant son écran d'ordinateur ou de télévision.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14818
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Elektra - Richard Strauss - Welser-Möst/Warlikowski - Salzburger Festspiele - 08/2020

Message par PlacidoCarrerotti » 05 août 2020, 08:43

Hoffmannsthal est un auteur. Il s’inspire de l’Electre de Sophocle pour créer une œuvre différente de la source originale. Je n’ai pas lu la pièce : est-ce qu’on y trouve les fantasmes de maternité de Chryso ? C’est typiquement straussien (cf. Frau. Plus généralement chez Strauss les femmes là pour le repos du guerrier et faire des fosses). Bref, Hof sait ce qu’il fait.

Ce que propose Warli (sur la base de ce que je lis ici) est un hybride entre une mise en scène (qui respecterait le parti original AMHA) et une création authentique (car les ajouts et modifications restent à la marge). Je peux comprendre que ça puisse énerver.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14818
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Elektra - Richard Strauss - Welser-Möst/Warlikowski - Salzburger Festspiele - 08/2020

Message par PlacidoCarrerotti » 05 août 2020, 08:55

David-Opera a écrit :
05 août 2020, 08:29
altini a écrit :
04 août 2020, 07:33
Ca aussi, c'est un problème (insoluble) surtout avec des spectacles pareils sur une scène aussi large.Même problème dans Cosi.
Mais comment faire? Il faut être heureux de pouvoir profiter de ces spectacles.
Et encore heureux que les vidéos ne soient que des sous-produits limités, fortement cadrés, et réducteurs des lives, sinon ce serait la fin des spectacles vivants pour le public. Être face à un paysage grandiose, sentir le vent vous emporter, la chaleur de l'air et du ciel vous imprégner, ce n'est quand même pas la même chose que de le regarder avec distance devant son écran d'ordinateur ou de télévision.
+1 J’ai du mal à regarder des opéras en vidéos, sauf quand j’ai vu le spectacle original.
Parfois j’essaie avec quelque chose qui s’en approche à la rigueur (même distribution dans une production différente, ou même mise en scène avec d’autres chanteurs).
Je préfère rédiger une critique sur un CD que sur un DVD quand les 2 supports existent pour le même spectacle.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Répondre