Borodine - Le Prince Igor - Jordan/Kosky - ONP - 11-12 /2019

Représentations
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6704
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Borodine - Le Prince Igor - Jordan/Kosky - ONP - 11-12 /2019

Message par David-Opera » 02 déc. 2019, 07:39

pingpangpong a écrit :
02 déc. 2019, 07:20
Pour ceux qui l'ont vue, la mise en scène à votre avis, a-t-elle prévu que le transat où s'affale Galitsky se casse net ? A vérifier lors des prochaines représentations ?
Non, il s'agit d'un incident scénique qu'Elena Stikhina et Dmitry Ulyanov ont bien géré en le rendant naturel. C'est marrant, dès qu'il se passe quelque chose d'imprévu, c'est tout de suite cet élément qui est mis en avant.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5740
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Borodine - Le Prince Igor - Jordan/Kosky - ONP - 11-12 /2019

Message par micaela » 02 déc. 2019, 08:48

C'est normal, à mon avis. Et ça n'a rien à voir (ou presque) avec ce qu'on pense de la mise en scène.
A force d'écrire des choses horribles, les choses horribles finissent par arriver

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6704
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Borodine - Le Prince Igor - Jordan/Kosky - ONP - 11-12 /2019

Message par David-Opera » 02 déc. 2019, 09:17

micaela a écrit :
02 déc. 2019, 08:48
C'est normal, à mon avis. Et ça n'a rien à voir (ou presque) avec ce qu'on pense de la mise en scène.
A vrai dire non, il n'est pas normal que lorsque l'on parle d'un spectacle de 3 heures dans toute sa globalité, sur les 3 lignes que l'on lui consacre l'une soit réservée à un instant de quelques secondes. Mais ma remarque est d'ordre générale, c'est plus une question de personnalité, je pense, entre ceux qui font des fixations sur des détails et ceux qui apprécient plutôt de rendre compte d'une représentation dans son ensemble.

Helfin
Soprano
Soprano
Messages : 65
Enregistré le : 19 oct. 2017, 13:12

Re: Borodine - Le Prince Igor - Jordan/Kosky - ONP - 11-12 /2019

Message par Helfin » 02 déc. 2019, 10:46

Je suis malheureusement d'accord avec Bernard sur la direction de Jordan. :cry:

Avatar du membre
pingpangpong
Baryton
Baryton
Messages : 1090
Enregistré le : 09 déc. 2007, 00:00
Contact :

Re: Borodine - Le Prince Igor - Jordan/Kosky - ONP - 11-12 /2019

Message par pingpangpong » 02 déc. 2019, 12:42

David-Opera a écrit :
02 déc. 2019, 09:17
micaela a écrit :
02 déc. 2019, 08:48
C'est normal, à mon avis. Et ça n'a rien à voir (ou presque) avec ce qu'on pense de la mise en scène.
A vrai dire non, il n'est pas normal que lorsque l'on parle d'un spectacle de 3 heures dans toute sa globalité, sur les 3 lignes que l'on lui consacre l'une soit réservée à un instant de quelques secondes. Mais ma remarque est d'ordre générale, c'est plus une question de personnalité, je pense, entre ceux qui font des fixations sur des détails et ceux qui apprécient plutôt de rendre compte d'une représentation dans son ensemble.
Pourquoi les détails, même insignifiants artistiquement parlant, n'auraient-ils pas leur place sur ce forum ? Et pourquoi cela nuierait-il à l'analyse globale du spectacle ?
Et puis je disais ça parce qu'à l'acte suivant les débris du transat sont bien visibles côté cour du décor.... par conséquent, était-ce finalement un incident involontaire autant qu'insignifiant ? Non, car cela pouvait nous dire que Kontchak est complice avec Galitski et que la salle de torture se trouve dans la propriété avec piscine de ce dernier qui a pris la place de son beau-frère. D'un détail, du sens peut naître, éclairant l'ensemble d'une mise en scène qui se tient malgré tout ce qu'on peut en dire. L'évolution d'Igor de son trône à sa déchéance, à la torture subie, puis à son retour en héros certes défait mais prêt à repartir au combat, avec le peuple pour victime collatérale. C'est on ne peut plus crédible.
Enfin elle avait fini ; nous poussâmes un gros soupir d'applaudissements !
Jules Renard

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6704
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Borodine - Le Prince Igor - Jordan/Kosky - ONP - 11-12 /2019

Message par David-Opera » 02 déc. 2019, 12:55

pingpangpong a écrit :
02 déc. 2019, 12:42
Pourquoi les détails, même insignifiants artistiquement parlant, n'auraient-ils pas leur place sur ce forum ? Et pourquoi cela nuierait-il à l'analyse globale du spectacle ?
Il suffit de relire mon commentaire pour voir que ce n'est pas ce que j'ai écrit, mais que ma remarque concerne la place accordée à un détail par rapport à la place accordée pour détailler la prestation d'ensemble du spectacle.

Avatar du membre
jmc
Ténor
Ténor
Messages : 709
Enregistré le : 07 déc. 2008, 00:00
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: Borodine - Le Prince Igor - Jordan/Kosky - ONP - 11-12 /2019

Message par jmc » 03 déc. 2019, 17:47

Matinée du 1 décembre, depuis le fond du premier balcon.
Transposition dans un monde contemporain mais aussi une interprétation très cruelle de la dramaturgie. Une femme aux cuisses couvertes d'hématomes et des prisonniers torturés couverts de sang.
Pas d'éclipse au prologue alors que le néon de la croix aurait pu simplement s'éteindre :lightbulb: .
Des chœurs je n'ai pas perçu l'accent russe :cry: .
La voix d'Anita Rachvelishvili est par trop sombre pour une femme éperdument amoureuse.
Les costumes de corps décharnés de zombies pour le ballet sont saisissants, bravo :clapping: .
En revanche les derviches en jupe longue, cornes et nattes m'ont fait ressentir amèrement mon manque d'enthousiasme avec ce que je voyais et je m'apitoyais son mon malheur de ne pas aimer :tears: .
L'enthousiasme était en tout cas sur scène et dans la fosse. Les choristes jubilaient et les musiciens se sont levés sur l'ordre du chef pour être très applaudis à la fin de l'ouverture au beau milieu de la seconde partie.
Il me reste des images frappantes mais tout de même une déception.
Je ne suis pas aussi bon public que mes voisines qui en ce qui concerne l'incident du transat cassé sous le poids de Galitski, l'une avait pensé que c'était prévu et l'autre lui trouvait même une justification dans le livret avec "offre-moi le meilleur siège" :clown: .
Pour entendre des accents russes j'ai écouté la version de l'Opéra national de Sofia :heart: enregistré en 1966 salle Wagram.

Image

titoschipa
Alto
Alto
Messages : 389
Enregistré le : 12 juin 2018, 20:56

Re: Borodine - Le Prince Igor - Jordan/Kosky - ONP - 11-12 /2019

Message par titoschipa » 03 déc. 2019, 17:49

accents plutôt bulgares dans la version de Sofia

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11256
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Borodine - Le Prince Igor - Jordan/Kosky - ONP - 11-12 /2019

Message par Bernard C » 03 déc. 2019, 19:40

Oui Jean Marc , accents slaves indiscutables dans la version du polonais Semkow , même si on peut discuter cette version discographique , ses polovtsiennes ont d' extraordinaires accents orientaux infiniment envoûtants autant que sauvages .
Toute la dualité de Borodine se retrouve dans cette version , comme dans l'Ermler.
Quant à la Melik-Pachaïev ! Dieu ! Dès les premières mesures du Prologue on est transporté et plus lâché.
Bref tout ce qu'on n'a absolument pas à Bastille.

Bernard

Il nous manque une discussion soutenue avec Lucas sur ce sujet :wink:
COVID-19 , point de vue : https://m.youtube.com/watch?v=zyyESPxJsqM&noapp=1
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Markossipovitch
Alto
Alto
Messages : 471
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Borodine - Le Prince Igor - Jordan/Kosky - ONP - 11-12 /2019

Message par Markossipovitch » 03 déc. 2019, 22:06

Totalement d'accord avec Bernard.
Pour être plus royaliste que le roi, je préciserai qu'en 1941, malgré un cast un peu inférieur, Melik-Pachaiev atteint un niveau supérieur, une direction ailée, plus libre qu'en 1951.

Répondre