Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Représentations
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5278
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par micaela » 08 sept. 2019, 09:48

David-Opera a écrit :
08 sept. 2019, 00:02
Ce n'est peut-être pas la version la plus purement belcantiste, mais l'incarnation y est et l'interprétation annonce les personnages verdiens (Rigoletto en particulier).
I Puritani avait 15 ans d'avance sur son temps, c'est ma conviction à l"issue de cette soirée.
J'ai pensé la même chose pour les Huguenots (VerdI -celui de la Forza et du Ballo-i avec 30 ans d'avance) mais ce n'était dû qu'à la partition , pas à l'interprétation.
Verdi n'était pas un simple copieur, évidemment, mais il a su se "nourrir" de ce qui s'était fait avant lui
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5778
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par David-Opera » 08 sept. 2019, 09:56

Je n'ai pas réentendu de Salomé convaincante depuis Karita Mattila et Catherine Naglestad, et je ne connais Asmik Grigorian qu'en vidéo, mais je ne qualifierais pas les deux premières de 'timbre clair'.
On s'écarte cependant du sujet du fil.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5778
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par David-Opera » 08 sept. 2019, 09:58

micaela a écrit :
08 sept. 2019, 09:48
J'ai pensé la même chose pour les Huguenots (VerdI -celui de la Forza et du Ballo-i avec 30 ans d'avance) mais ce n'était dû qu'à la partition , pas à l'interprétation.
Verdi n'était pas un simple copieur, évidemment, mais il a su se "nourrir" de ce qui s'était fait avant lui
Je ne parlais pas que de l'interprétation, le duo patriotique baryton-basse, la violence de l'orchestre au dernier acte, il faut bien imaginer qu'en 1835 Verdi n'a encore composé aucun opéra.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5278
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par micaela » 08 sept. 2019, 10:06

En 1836 (année de création des Huguenots ) non plus. Et ça me semble encore plus évident avec l'œuvre de Meyerbeer.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14354
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 08 sept. 2019, 10:29

David-Opera a écrit :
08 sept. 2019, 08:43
J'ai déjà entendu des directions plates à Bastille (de Billy s'y connait), mais franchement je ne dirais pas cela de Frizza, énergique avec une excellente spatialisation de la musique et une grande clarté des différents instrumentistes, peut-être un peu plus expéditif sur la fin.
Il est toujours difficile de s'accorder sur le sens des mots quand on parle de musique, mais par plate, je voulais dire (cette fois) "sans relief dramatique".
Par exemple, quand Giorgio dit "La figlia misera", Io ripetea, "morrà", on peut s'attendre à ce que l'orchestre suive les sentiments par un léger ralenti. A l'inverse, je comprends que les cuivres et les percussions soient sous couveuse la plupart du temps, mais il y a des moments où il faut que ça pète.

De ma place (parterre rang 2), j'ai aussi pensé à de Billy en moins pire.

Puisqu'on en est au sens des mots, je ne comprends pas ce que tu entends par "spatialisation".
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1252
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par philopera » 08 sept. 2019, 10:33

HELENE ADAM a écrit :
08 sept. 2019, 08:32


Question : Y-a-til une bonne Elvira actuellement à votre connaissance aux uns et aux autres ? C'est un rôle qui nécessite à la fois une excellente technique belcantiste (que n'avait pas non plus Maria Agresta précédemment à Bastille) et un peu de "charge" héroïque pour muscler le rôle tout en gardant une voix juvénile (ce qui ne conviendrait pas à Radva non plus AMHA par exemple). Des idées ?
Je pense que le rôle ne poserait pas de problèmes à Jessica Pratt ou Marina Rebeka qui sont ce qu'on a de mieux en ce moment dans le genre...c'est dire la disette. Lisette Oropesa ou Olga Peretyatko seraient trop "légères" je pense

Avatar du membre
offenbach
Baryton
Baryton
Messages : 1293
Enregistré le : 10 août 2004, 23:00
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par offenbach » 08 sept. 2019, 10:35

Durant la générale, j'ai souvent pensé à Oropesa, que j'aimerais beaucoup entendre dans ce rôle.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14354
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 08 sept. 2019, 10:38

philopera a écrit :
08 sept. 2019, 10:33
HELENE ADAM a écrit :
08 sept. 2019, 08:32


Question : Y-a-til une bonne Elvira actuellement à votre connaissance aux uns et aux autres ? C'est un rôle qui nécessite à la fois une excellente technique belcantiste (que n'avait pas non plus Maria Agresta précédemment à Bastille) et un peu de "charge" héroïque pour muscler le rôle tout en gardant une voix juvénile (ce qui ne conviendrait pas à Radva non plus AMHA par exemple). Des idées ?
Je pense que le rôle ne poserait pas de problèmes à Jessica Pratt ou Marina Rebeka qui sont ce qu'on a de mieux en ce moment dans le genre...c'est dire la disette
Je me demande si Kolonits l'a déjà chanté ?
On me dira qu'on ne remplit pas sur ce nom là, mais avec celui de Dreisig non plus ;-)
J'imagine aussi qu'il y a des jeunes américaines inconnues en Europe et qui feraient mieux.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5278
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par micaela » 08 sept. 2019, 10:44

D'après operabase, oui, à Budapest en mai 2017 au moins. Mais si on se fie à ce site, elle chante davantage les Huguenots. Et elle sort rarement, voire pratiquement pas, de Hongrie (et alentours).
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1252
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bellini- I Puritani- Frizza/Pelly- ONP- 09&10/2019

Message par philopera » 08 sept. 2019, 10:48

PlacidoCarrerotti a écrit :
08 sept. 2019, 10:38


Je me demande si Kolonits l'a déjà chanté ?
On me dira qu'on ne remplit pas sur ce nom là, mais avec celui de Dreisig non plus ;-)
J'imagine aussi qu'il y a des jeunes américaines inconnues en Europe et qui feraient mieux.
Il y a "Vergin vezzoza" par Kolonits sur YT et c'est vachement bien !

Répondre