Medea au Châtelet, juin/juillet 2005

Représentations
Avatar du membre
LucaGi64
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 135
Enregistré le : 04 juil. 2004, 23:00
Localisation : Torino (Italie)

Message par LucaGi64 » 06 juil. 2005, 17:25

Non. Les aigus des basses italiennes seraient-ils faux par définition?

Luca - rital
Son vergin vezzosa in vesta di sposa
Son bianca ed umìle qual giglio d'april

Avatar du membre
aladin
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 103
Enregistré le : 11 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par aladin » 06 juil. 2005, 17:26

Siepi, il n'y en a eu qu'un...et c'est LE meilleur! Réécoutes Colombara, ou bien Giorgio Surjan dans Iphigénie en Tauride de Gluck avec Muti et Vaness, et tu comprendras qu'on ne peut juger qu'en termes relatifs et pas en confort d'oreille et de"joliesse". Il respecte son identité de basse, et une basse ce n'est pas toujours lisse et doux, c'est souvent rugueux et noir et vaec du vibrato. Bref, ce rôle est très très tendu, assez inchantable, et si d'Arcangelo l'avait chanté, cela aurait été sans doute mieux car c'est un vrai baryton-basse, lui. Mais il est sans doute trop beau et jeune pour le rôle de papa qu'est Créon.


OperaLover:"cette élite intellectuelle autoproclamée qui nuit à l'art lyrique "...Je ne me sens pas visé, mais quand on fait de la musique son métier, on a le droit d'entendre certanes choses, et notamment que la chanteuse pricipale ne chante pas 60% des notes, et que ça part dans une tonalité martienne. On n'y peu rien si ça nous dérange, si ça flingue les oreilles.

Avatar du membre
jeanch
Baryton
Baryton
Messages : 1209
Enregistré le : 10 avr. 2005, 23:00
Localisation : Paris

Message par jeanch » 06 juil. 2005, 17:28

operalover a écrit :les spécialistes (mais en sont -ils réellement où serait-ce encore cette élite intellectuelle autoproclamée qui nuit à l'art lyrique !!!!)
Je ne crois pas que beaucoup ici se considérent comme une élite ! L'argument type Gérard Mortier (vous pouvez bien dire ce que vous voulez mais vous n'y connaissez rien) m'insupporte. Nous sommes en grande partie des amateurs (passionnés) qui donnent leurs impressions sur des interprétations. Je ne crois pas que beaucoup aient cherché à imposer leurs goûts à quelqu'un d'autre. On discute, on explique nos positions. Décréter qu'il faut aimer tel ou tel artiste s'appelle du totalitarisme (voir la manière dont les régimes totalitaires ont instrumentalisé l'art).
Bienvenue sur ODB quand même !

abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 06 juil. 2005, 17:33

Pour répondre à Operalover : heureusement qu'il y a des personnes pour dénoncer le scandale d'hier. Parcequ'à mon avis, Antonacci va y regarder à deux fois avant de revenir dans ce théâtre après le cauchemar qu'elle a subi .

Avatar du membre
jeanch
Baryton
Baryton
Messages : 1209
Enregistré le : 10 avr. 2005, 23:00
Localisation : Paris

Message par jeanch » 06 juil. 2005, 17:37

abaris a écrit :Pour répondre à Operalover : heureusement qu'il y a des personnes pour dénoncer le scandale d'hier. Parcequ'à mon avis, Antonacci va y regarder à deux fois avant de revenir dans ce théâtre après le cauchemar qu'elle a subi .
C'est exactement ce que je pensais. Ca a dû pas mal saigner avec Brossmann... En même temps ce n'est plus Brossmann qui lui proposerait les engagements au Chatelet pour la suite, il part l'an prochain. Ne perdons pas espoir. Elle a déjà eu ses entrées dans les trois maisons lyriques parisiennes (chose pas si courante que cela).
Je rappelle qu'elle prévoit à Paris (où elle habite désormais) Carmen et Daphné. Je trépigne (en espérant qu'elle nous refasse pas un coup pareil) ! :oops:

abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 06 juil. 2005, 17:43

jeanch a écrit : Je rappelle qu'elle prévoit à Paris (où elle habite désormais) Carmen et Daphné. Je trépigne (en espérant qu'elle nous refasse pas un coup pareil) ! :oops:
Daphné ? Tu veux dire Alceste ?

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 06 juil. 2005, 22:26

aladin a écrit :Ce sont des rôles avec des exigences bien différentes...Isolde, Elektra c'est la vaillance qui doit être énorme, elles n'ont que peu de contre ut ou de si, Médée, ce sont les intervalles sur 2 octaves et demi, le rôle est sur deux tessitures, l'agressivité de l'émission requise, et quand on chante les da capo, les récits écrits au 19 e, et bien cela vaut bien Norma au moins, l'agilité en moins.
Nilsson n'aurait pas pu chanter Norma et ce n'est pas faute d'endurance...mais faute d'agilité et de grave sonores.

Tout le monde est à la limite de ses moyens dans Médée, tout le monde force, Callas faisait plein de coupures aussi( en partie pour enlever l'ennui des répétitions à un public plutôt peu éduqué en matière de da capo). Et la pollution qu'il ya eu au moment des premières réprésentations, je sais en tant que chanteur, ça bousille les muqueuses.
Medea est un rôle où personne n'avait su être vraiment tout à fait convaincant depuis Callas. On peut en déduire que c'est un rôle difficile (vocalement et stylistiquement)... ce qui ne fait que renforcer l'extraordinaire performance d'Antonacci!

Avatar du membre
aladin
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 103
Enregistré le : 11 janv. 2005, 00:00
Contact :

Message par aladin » 06 juil. 2005, 22:57

RuggeroRaimondi a écrit :beaucoup de précisions:

Antonacci est vraiment désespérée de la mini crise du Châtelet en ce moment.
1) la générale a été décalée du dimanche au lundi, contre sa volonté (d'où réduction du nombre de jours de repos.
2) la production a été sourde aux indications de la cantatrice concernant le repos nécessaire : depuis un an, son agent Askonas Holt a demandé un plus grand espacement des soirées, sans succès. et pourtant, rien n'est programmé demain! pourquoi n'avoir pas décalé demain celle de ce soir ??
3) Antonacci n'est pas malade du tout, et l'organisation essaie de le faire croire, de lui faire porter le chapeau :evil:
4) Antonacci est très, très peu enthousiaste à l'idée de mimer le rôle sur scène (contrairement à ce que je croyais), et il est très probable qu'elle ne le fera pas. Elle trouve, comme Friedmund, que ce serait absurde! Mais comment la remplaçante, qui ne sera peut être pas Mazzola, rien n'est sûr, je le répète (ils ont cherché sans arrêt, et hier au soir, c'est elle qui était pressenti, mais ça peut changer :( ) pourra t elle apprendre le rôle scéniquement?
car 5), le Châtelet n'a prévu AUCUNE doublure!! je sais bien que pour des dive comme elle, c'est dur, mais quand même!!!
bref, 6), :zerosurdix: pour la production, :dixsurdix: et pour Anna Caterina, qui a tout fait pour pouvoir chanter... demain, et qui chantera sans aucun problème le 8
Mais, Antonnacci, ce n'est pas toi par hasard? Lol..
ça me fait penser à Ce livre sur Bartoli, où l'on parle de Jane Eaglen, grande fan des forums d'opéra, qui donnait des nouvelles d'heure en heure de la santé de ..jane Eaglen sous un pseudo. Comme elle devait faire ses débuts au Met dans Donna Anna et qu'elle avait une angine, elle disait:" Jane m'a dit qu'elle allait mieux ce soir, elle va peutêtre chanter demain"... :lol: :lol:
Ruggero, je vais te lire d'un autre oeil maintenant 8)

Avatar du membre
Ruggero
Basse
Basse
Messages : 4634
Enregistré le : 02 sept. 2004, 23:00
Contact :

Message par Ruggero » 07 juil. 2005, 10:34

:lol: elle fait des progrès en français, mais pas à ce point là, encore... :wink:
L'opéra semble voué à être le dernier refuge du besoin de la beauté artistique en toc.
(Bernard Shaw, 1898)

Poliuto
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 239
Enregistré le : 27 avr. 2005, 23:00

Message par Poliuto » 07 juil. 2005, 11:11

Madame Antonacci n'a jamais eu les moyens vocaux pour Medea.Aigus limités,manque de largeur du médium,graves poitrinés.Ce qu'elle a fait dans Medea est respectable,mais en deça de sa formidable Cassandre.

Medea un rôle de soprano dramatique,ce que AMA n'est pas.
Cela dit,elle reste une artiste de haut niveau mais hélas souvent mal distribuée.

Répondre