Mozart ? Nozze di Figaro ? Jacobs/Martinoty - TCE, juin 04

Représentations
Avatar du membre
philou
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 10 mars 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philou » 22 juin 2004, 17:30

Vous êtes durs avec cette mise en scène ! Mais peut-être qu'Emmanuelle a raison de préciser que ça passe mieux à la télé qu'in loco, ça fait un peu fatras quand même ! Ceci dit, ce classicisme un peu maniéré ne me déplait pas dans les Noces.

Joshua est tout sauf une soubrette pepiante. C'est même ce qui m'a gêné, la voix est belle et souple mais ce timbre sombre dans Suzanna....on y est pas du tout habitués ! Le 'deh vieni' était quand même plus qu'honorablement accompli !

Pisaroni aurait fait un Comte magnifique, et Spagnoli un Figaro de premier ordre. Quelle erreur de casting : deux si belles voix et deux personnages si mal incarnés ! Que fait la police ?

Dasch reste un mystère : comment peut-on avoir une palette harmonique aussi réduite, et des sons si plats ? Du coup on a l'impression qu'elle est systématiquement basse ! Et quel manque d'envergure vocale. Le 'dove sono' était infernal !

La Barberine sonnait très française dans les voyelles, dommage car cette jeune fille a un potentiel non négligeable !

J'oubliais Kirschlager ! Elle est aussi crédible en Chérubin que moi en haltérophile ! La technique est irréprochable mais on est à 10 000 lieues du page !

Tonton René fait beaucoup d'efforts mais ça ne décolle pas vraiment. Je me suis même surpris à bailler pendant l'ouverture, pourtant pris à un tempo virevoltant ! Je ne sais pas si c'est la retransmission, mais la couleur de l'orchestre était bien terne, et son relief digne de la Beauce !

Philou, un poil perplexe par la médiocrité de cette production. Heureusement que Pisaroni et Spagnoli étaient là !

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3048
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 22 juin 2004, 22:19

philou a écrit :Vous êtes durs avec cette mise en scène ! Mais peut-être qu'Emmanuelle a raison de préciser que ça passe mieux à la télé qu'in loco, ça fait un peu fatras quand même ! Ceci dit, ce classicisme un peu maniéré ne me déplait pas dans les Noces.

Joshua est tout sauf une soubrette pepiante. C'est même ce qui m'a gêné, la voix est belle et souple mais ce timbre sombre dans Suzanna....on y est pas du tout habitués ! Le 'deh vieni' était quand même plus qu'honorablement accompli !
Ben, justement, c'était le type de timbre qu'avait la Storace, un truc entre Cebotari et Bartoli bébé.... ou Milanesi( cf. fil de discussion Antigona !)
Pisaroni aurait fait un Comte magnifique, et Spagnoli un Figaro de premier ordre. Quelle erreur de casting : deux si belles voix et deux personnages si mal incarnés ! Que fait la police ?
Rien, hélas...
Tonton René fait beaucoup d'efforts mais ça ne décolle pas vraiment. Je me suis même surpris à bailler pendant l'ouverture, pourtant pris à un tempo virevoltant ! Je ne sais pas si c'est la retransmission, mais la couleur de l'orchestre était bien terne, et son relief digne de la Beauce !
Philou, un poil perplexe par la médiocrité de cette production. Heureusement que Pisaroni et Spagnoli étaient là !
Philou, dans mes bras ! (re : "la médiocrité de cette production") bon, si c'est ce que l'on peut soit disant faire de mieux dans Mozart aujourd'hui autant arrèter tout de suite et laisser reposer un tantinet soit peu.

PS : pour entendre un vrai continuo, allez entendre Antigona !

Avatar du membre
Sieglinde
Soprano
Soprano
Messages : 58
Enregistré le : 21 mai 2004, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Sieglinde » 22 juin 2004, 22:22

Je vous trouve assez durs avec cette production !
J'étais au TCE hier soir et j'ai vraiment apprécié (ce n'était quand même pas seulement par contraste avec le concert de l'après-midi !! voir fil fête de la musique) et apparemment je n'étais pas la seule. Peut-être la prise de son y est-elle pour quelque chose ?
C'est Kirshlager qui m'a le moins convaincue, son Cherubino est vraiment quelconque.
Quant à la mise en scène, ce n'est peut-être pas celle que je préfère (les toiles peintes, c'est pas génial d'accord) mais ça fonctionne assez bien même sans les gros plans de la TV et pourtant il fallait que je me torde le cou pour voir un des côtés !

Avatar du membre
Tom
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 145
Enregistré le : 28 mai 2004, 23:00
Localisation : Paris

Message par Tom » 23 juin 2004, 01:55

J'ai été voir les Nozze le 17, et vos commentaires me troublent. Avons nous vu le meme spectacle?

La mise en scene laide, ca oui! j'ai particulierement detesté les libertes prises avec le livret notement dans la scene du fauteuil, c'est tellement bien ecrit, qu'il faut un vrai talent pour la rater! Mais vous parlez d'une bonne direction d'acteurs!!!!! Les seules que j'ai trouvé naturels et toujours en situation etaient la Comtesse d'Annette Dasch, en difficulté dans ses airs, oui, mais ils sont redoutables et redoutablement situés dans l'oeuvre, elle apprendra, avec le temps, à mieux les négocier, mais dans le reste du role, la voix ma semblé superbe, avec la noblesse, la jeunesse, ce melange de gravité et de legereté si mozartien, et le Cherubino de Kirchschlager, que pas un d'entre vous n'a orthographié correctement, je sais c'est pas evident!

La voix est claire, avec ce qu'il faut de profondeur pour faire poindre l'ambiguité, la musicalité sans faille, le jeu la aussi tres naturel et tres credible, beaucoup d'energie, jamais de course ou de brassage d'air inutile. En un mot: ardent. En revanche, je suis d'accord avec EdeB, quelque chose cloche, mais selon moi, cela vient du fait que Cherubin est toujours en scene avec d'autres personnages, et que ceux-ci etait pour le moins absents. Un tel Cherubin sans une bonne replique en face, c'est forcement bancale.

La Suzanne de Joshua n'a pas démérité, mais l'incarnation est trop premier degré et nous ramene au theatre de papa, où Suzanne est une gentille soubrette, amoureuse de Figaro, qui aide tout le monde, et dont, finalement, on se fiche eperdument. Pas d'ambiguité ici, ni avec Cherubin, ni avec le Comte, ni avec Marcelline, ni meme de jalousie avec la Comtesse, car pour moi, comme Mozart avec la Storace, tous les personnages des Nozze sont amoureux de Suzanne, ou du moins charmés, ou alors jaloux de son charme. Vocalement c'est à l'avenant, rien à repprocher, mais le role est trop theatral pour que la suffise.

Vous tombez tous à genoux devant Luca Pisaroni? Sa voix est superbe, vrai basse mozartienne (un Comte lis-je plus haut??), est son Figaro aurait vraiment pu etre ideal si lui aussi avait été un peu dirigé sceniquement. Enfin, Figaro, c'est mille idées à la minutes, ca part meme un peu dans tous les sens (grand recit du debut de l'acte II), puis c'est les reaction excessives, Non piu andrai, Aprite un po', et puis le jeu, le jeu le jeu, finale du IV, extraordinaire de double sous entendus! Ici, quoi? Un hypothyroidien, lymphatique, deux de tension, toute l'energie d'un macaroni cuit!! non non non, c'est pas possible M. Martinoty!!

C'est moins grave du coté du comte, mais enfin c'est pas encore ca pour moi. La encore, la voix est superbe, j'aime les barytons clairs dans ce role qui peuvent contraster avec Figaro sans que celui-ci doive etre confiés à un Sarastro. Mais beaucoup de scenes tombent à plat du fait de son manque de sens theatral ou de l'incurie d'un metteur en scene etourdi.

Du coté de Jacobs, moi j'aime! J'aime la liberté qu'il donne à cette musique, liberté de changement de tempo pour trouver l'energie la plus instinctive, liberté des ornements pour les chanteurs, liberté du continuo. C'est sur, des fois ca dérape, ca déborde, mais je prefere ca (surtout dans les Noces) au marbre figé et glacial.

Conclusion: Vocalement et musicalement, un bonheur. Theatralement, un sentiment de grande frustration tant cette oeuvre a besoin de peu pour fonctionner. On a voulu trop en faire, on a oublié le principal, les acteurs!

P.S.: Mme EdeB doit etre une personne tres malheureuse si elle se prive de la musique de Mozart, sous pretexte qu'elle cherche la perfection. (ou simplement un peu snob?). Le jour ou le Mozart parfait existera sera le plus triste de l'humanité, car plus personne ne voudra le jouer!

Avatar du membre
Michel
Alto
Alto
Messages : 357
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Nancy (France)
Contact :

Message par Michel » 23 juin 2004, 07:53

Tom a écrit : le Cherubino de Kirchschlager, que pas un d'entre vous n'a orthographié correctement, je sais c'est pas evident!
Ben si... au moins, Nerone et moi (et d'autres probablement, j'ai pas tout vérifié) :wink:
Nerone a écrit : Vues les vocalises de l'insipide Kirchschlager dans son album Bach...
Michel a écrit : le Chérubin sans trouble ni intérêt de Angelica Kirchschlager

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21774
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 23 juin 2004, 08:53

Tom a écrit : P.S.: Mme EdeB doit etre une personne tres malheureuse si elle se prive de la musique de Mozart, sous pretexte qu'elle cherche la perfection. (ou simplement un peu snob?). Le jour ou le Mozart parfait existera sera le plus triste de l'humanité, car plus personne ne voudra le jouer!
Cher Tom,
Mme EdeB est une personne très heureuse car elle vit avec un Monsieur JdeB, qu'elle entend ce qui ce fait de moins mal en mozartie depuis 30 ans et que quelques uns de plus grands musicologues et chefs mozartiens de la planète ne dédaignent pas de papoter avec elle sur le sujet.
Jérôme

Avatar du membre
Nerone
Alto
Alto
Messages : 335
Enregistré le : 07 juin 2003, 23:00
Localisation : Paris

Message par Nerone » 23 juin 2004, 08:55

JdeB a écrit : Cher Tom,
Mme EdeB est une personne très heureuse car elle vit avec un Monsieur JdeB
Ben forcément ! :wink:

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

LES NOCES CE SOIR MERCREDI

Message par tristan » 23 juin 2004, 11:48

Qui va aus NOZZE de JACOBS ce soir mercredi ?
TRISTAN y va et n' aime pas forcément la solitude sauf quand il chante SENECA:"O Solitudine beata....."

muriel
Basse
Basse
Messages : 2951
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Message par muriel » 23 juin 2004, 18:16

Bonjour Tom,
Tu n'as pas du voir le spectacle à la télé, car c'était vraiment moche et ennuyeux , pour être poli, à vous dégouter de Mozart et surtout des Noces.

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3048
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 23 juin 2004, 21:52

Nerone a écrit :
JdeB a écrit : Cher Tom,
Mme EdeB est une personne très heureuse car elle vit avec un Monsieur JdeB
Ben forcément ! :wink:
:lol:

EdeB, pas du tout malheureuse, sauf quand elle entend un opéra qu'elle aime massacré allègrement et qu'elle se tient au courant de l'actu autre qu'artistique.

PS : Plus sérieusement, durant une longue carrière, tout artiste est confronté à des baisses de régime, des compromissions à faire, des catastrophes retentissantes, des erreurs de jugement etc.... et est donc faillible.
Ce n'est donc pas ce ratage en lui-même qui m'énerve particulièrement (pour les Nozze je me suis presque résignée, les dernières "moins pires" à Paris c'étaient celles de Gardiner et Malgoire ), ce sont les acclamations publiques qui suivent ce ratage "calamiteusement correct.".... Hululer en choeur comme certains l'ont fait et dire que ce sont les Nozze du siècle, me semble un peu exagéré. (Et comme chacun le sait, je suis une personne posée, calme, pondérée et qui n'a jamais de jugements à l'emporte pièce dont l'ambition est de les voir transmis d'âge en âge comme autant de proverbes ! :wink: )
Si R Jacobs n'était pas capable de très grandes réussites, je ne serais pas aussi "dure" avec ses Nozze, mais il faut avouet qu'il est en train de rater tous les "grands" Mozart. A quand Don Gio ? (Si, Nerone, j'ai lu la news ! pas sur la tête, c'est là qu'y'a mon cerveau jusqu'à nouvel ordre !)

Verrouillé