Massenet - Werther - Lacombe - vc - TCE - 09/04/2016

Représentations
Répondre
Avatar du membre
Franz Muzzano
Baryton
Baryton
Messages : 1070
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Massenet - Werther - Lacombe - vc - TCE - 09/04/2016

Message par Franz Muzzano » 09 avr. 2016, 23:29

Leyla a écrit :Florez chante superbement la partition de Werther, avec de magnifiques nuances. (...)
Il manque à Florez l'oubli qu'il est Florez, et que Werther est typiquement un rôle où il faut chanter "nu", quel que soit le caractère qu'on lui donne. Ce qu'ont parfaitement réussi des artistes aussi différents que Kraus, Kaufmann, Alagna ou Beczala dernièrement, dans des optiques radicalement différentes. DiDonato sera parfaite, c'est certain (et c'était prévisible), mais pour ce qui est de la diction, qui est la dernière Charlotte compréhensible que tu aies entendue ? En ce qui me concerne, c'est Crespin et, certains soirs, Dupuy. bizarrement, c'est le seul rôle qui ne semble pas aidé par le livret.
Parfaitement d'accord avec toi sur Sophie, auquel j'ajoute un Bailli brouillon, un Albert vite oublié...qui aurait pu être confié à Nicolas Rivencq.
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14377
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Massenet - Werther - Lacombe - vc - TCE - 09/04/2016

Message par HELENE ADAM » 09 avr. 2016, 23:34

MariaStuarda a écrit :Petites impressions d'une très belle soirée en effet.

Moi je retiens surtout la sublime Charlotte de Joyce di Donato au sein d'une distribution homogène et surtout tous avec une diction impeccable.
Celle-ci est, à ce jour, je pense, la plus belle Charlotte qu'il m'ait été donné d'entendre. Vivement le couple avec Grigolo à Londres.

On sent que JD Florez a fait un travail considérable comme d'habitude. Beau professionnel, investi à fond, d'une français impeccable, il fait le mieux qu'il puisse faire avec les moyens qui sont les siens. Je reconnais et salue le travail mais ça n'est clairement pas le Werther du siècle.

Le reste de la distribution est excellent, à commencer par la Sophie de Valentina Nafortina.
.
+1
Comme toujours avec Florez du très beau travail, du très grand travail, une diction impeccable, du très beau chant, mais je n'ai pas vraiment entendu Werther. La salle était d'ailleurs partagée exactement comme les impressions sur ODB, une partie très, très enthousiaste et l'autre manifestement beaucoup moins...
Très convaincue comme Paul aussi par JDD, volume et ampleur de voix supérieur à son partenaire, Charlotte bientôt parfaite (encore un peu attachée à sa partition), que je reverrai avec plaisir, cette fois avec Grigolo dans le même rôle et dans la mise en scène de Jacquot.
Décontenancée au départ par le parti pris de l'orchestre assez brouillon, puis assez séduite par la battue et les couleurs de l'orchestre, beaucoup de respect pour le chant de JDF dont la voix n'est pas toujours assez puissante pour les roulements de tambours et autres cuivres en fanfare de Massenet.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Franz Muzzano
Baryton
Baryton
Messages : 1070
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Massenet - Werther - Lacombe - vc - TCE - 09/04/2016

Message par Franz Muzzano » 09 avr. 2016, 23:36

Il prezzo a écrit :
Franz Muzzano a écrit :
muriel a écrit :
quetzal a écrit :25 ans d'attente pour entendre enfin un ténor qui chante Werther de Massenet
Somptueux !

Bravissimo !

Bernard
sublime,le style,la diction,les nuances,le raffinement du chant
immense JDF
(un voisin, dans l'escalier, qui découvrait l'oeuvre m'a demandé "il est mort ou il la quitte ?" Anecdote bien réelle, je jure que je n'invente rien)/quote]
...il devait être un peu sourd alors! Ou totalement insensible. Car ma compagne et moi l'avons clairement "entendu mourir"... Du très grand art. Sans ostentation. Uniquement de l'incarnation. Et je renouvelle mes compliments à Joyce di N, encore une fois, au même niveau d'interprétation théâtrale.
Que veux-tu, je reconnais que l'anecdote est exagérée, pour réelle qu'elle soit, mais Florez ne m'a pas provoqué le début d'une émotion. Incarnation ? où et quand ? Sans ostentation ? Tu as vu comment il surligne son si dans "appelle-moi" à la fin du II, tenu plus que de raison, et bras bien tendu en avant ? Mais que l'on soit bien d'accord : des "voix comme la sienne, j'en redemande !!!! Mais...je n'ai pas "entendu" Werther.
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14377
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Massenet - Werther - Lacombe - vc - TCE - 09/04/2016

Message par HELENE ADAM » 09 avr. 2016, 23:41

En effet, tout le problème est là pour moi comme pour une partiel de la salle. Et ne pas éprouver d'émotion dans Werther c'est un problème....

Après la question reste : de quoi et de qui parle-ton ? Je reconnais que mon exigence est démultipliée par l'immense talent de JDF, qui n'est pas un ténor de seconde zone et qui risque de gâcher ses possibilités dans des rôles où il n'excelle pas, alors que d'autres ténors contemporains, tous cités ici (mais on pourrait rajouter Borras et sans doute d'autres auxquels je ne pense pas immédiatement) sont meilleurs que lui. C'est un peu un point de vue de "riche" mais bon, disons-le : dans ces registre JDF est loin d'être le meilleur alors que dans d'autres, il l'est incontestablement.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7270
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Massenet - Werther - Lacombe - vc - TCE - 09/04/2016

Message par MariaStuarda » 09 avr. 2016, 23:41

Franz Muzzano a écrit : Que veux-tu, je reconnais que l'anecdote est exagérée, pour réelle qu'elle soit, mais Florez ne m'a pas provoqué le début d'une émotion. Incarnation ? où et quand ? Sans ostentation ? Tu as vu comment il surligne son si dans "appelle-moi" à la fin du II, tenu plus que de raison, et bras bien tendu en avant ? Mais que l'on soit bien d'accord : des "voix comme la sienne, j'en redemande !!!! Mais...je n'ai pas "entendu" Werther.
D'accord en tous points avec toi car d'émotion je n'en ai éprouvé que lorsque Joyce chantait.

Verdiprati
Ténor
Ténor
Messages : 556
Enregistré le : 09 août 2004, 23:00

Re: Massenet - Werther - Lacombe - vc - TCE - 09/04/2016

Message par Verdiprati » 09 avr. 2016, 23:55

Leyla a écrit :Florez chante superbement la partition de Werther, avec de magnifiques nuances. Mais vocalement il est dépassé lors du duo du 3e acte. Il lui manque non seulement l'ampleur d'un ténor lyrique/lyrique-léger, mais l'envergure nécessaire à l'expression du pathos romantique. C'est ce que possédait, outre un art du chant miraculeux, Kraus, qui pour moi reste le Werther absolu, et possède Kaufmann, son héritier dans ce rôle. Florez peut encore mûrir.
Di Donato fait preuve des mêmes qualités musicales et vocales, et elle est particulièrement admirable dans l'air des Lettres. Elle aussi est néanmoins à la limite dans les moments les plus dramatiques, notamment sur les la aigus forte. Son gros point faible est la diction : le texte est réduit à une bouillie indigne d'une si grande artiste. Compte-t-elle sur les surtitres ? Florez en revanche est parfaitement compréhensible.
Quant à la Sophie dont je préfère oublier le nom, elle chante en une langue inconnue, mais plus grave encore, pour un soprano léger, elle est incapable d'émettre un aigu piano ou en messa di voce ("tout le monde est heureux"). Elle ne nous épargne pas en revanche les minauderies. Il y avait une demi-douzaine de sopranos français plus dignes de tenir ce rôle ce soir que cette cantatrice.
+100

Avatar du membre
Franz Muzzano
Baryton
Baryton
Messages : 1070
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Massenet - Werther - Lacombe - vc - TCE - 09/04/2016

Message par Franz Muzzano » 09 avr. 2016, 23:59

MariaStuarda a écrit :
Franz Muzzano a écrit : Que veux-tu, je reconnais que l'anecdote est exagérée, pour réelle qu'elle soit, mais Florez ne m'a pas provoqué le début d'une émotion. Incarnation ? où et quand ? Sans ostentation ? Tu as vu comment il surligne son si dans "appelle-moi" à la fin du II, tenu plus que de raison, et bras bien tendu en avant ? Mais que l'on soit bien d'accord : des "voix comme la sienne, j'en redemande !!!! Mais...je n'ai pas "entendu" Werther.
D'accord en tous points avec toi car d'émotion je n'en ai éprouvé que lorsque Joyce chantait.
Et ayant encore dans l'oreille les pépites révélées par la direction de Sagripanti, la direction de Lacombe, bon...
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Leyla
Ténor
Ténor
Messages : 601
Enregistré le : 08 juil. 2005, 23:00
Contact :

Re: Massenet - Werther - Lacombe - vc - TCE - 09/04/2016

Message par Leyla » 10 avr. 2016, 00:10

Franz Muzzano a écrit :
Leyla a écrit :Florez chante superbement la partition de Werther, avec de magnifiques nuances. (...)
Il manque à Florez l'oubli qu'il est Florez, et que Werther est typiquement un rôle où il faut chanter "nu" (...)
Tout à fait d'accord : Florez chante, et remarquablement, avec ses moyens qui sont ceux d'un leggero (mais Schipa, avec le même genre de voix, atteignait à une autre émotion). Kraus et Kaufmann incarnent le rôle. Pour Charlotte, rares sont celles en effet qui se font comprendre. J'aurais aimé voir sur scène Victoria de Los Angeles dans ce rôle : elle avait dans la voix la pudeur et la jeunesse du personnage pour les premiers actes, et aussi la passion pour les deux derniers. J'ai vu Dupuy avec Kraus : la meilleure à mon avis, et on la comprenait. La Crespin des années 60 devait être remarquable. Celles des années 70 n'est plus possible. Di Donato est une belle Charlotte, mais il faudrait qu'elle travaille d'arrache-pied avec un chef de chant français. Ses Ravel (Shéhérazade) laissaient déjà beaucoup à désirer.

paco
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Massenet - Werther - Lacombe - vc - TCE - 09/04/2016

Message par paco » 10 avr. 2016, 01:37

Franz Muzzano a écrit :Werther est typiquement un rôle où il faut chanter "nu"
Faire chanter Florez nu ? Mais ces dames vont se pâmer...

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21909
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Massenet - Werther - Lacombe - vc - TCE - 09/04/2016

Message par JdeB » 10 avr. 2016, 07:04

MariaStuarda a écrit :
elisav a écrit :John Osborn -qui est un ténor rossinien- a chanté Werther.

Grigolo a déjà chanté Werther (en 2014 en concert à Berlin). D'autres Werther de ces dernières années: Polenzani, Borras.
Ah Osborn ça se rapproche déjà, mais il chante aussi Pollione; c'est le roi pour brouiller les pistes lui.
Grigolo n'est pas un chanteur rossinien ... et je ne qualifierais pas non plus Polenzani comme ça, même s'ils ont chantés du Rossini évidemment.
Autre ténor rossinien en Werther : Francisco Araiza (notamment à Madrid et à Nice)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre