Meyerbeer - Vasco da Gama - Mazzola/Nemirova - DOB - 10/2015

Représentations
Répondre
Efemere
Basse
Basse
Messages : 2759
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Meyerbeer - Vasco da Gama - Mazzola/Nemirova - DOB - 10/2015

Message par Efemere » 01 oct. 2015, 05:47

VASCO DA GAMA

GRAND OPÉRA en cinq actes de Giacomo MEYERBEER (1791-1864), sur un livret en français d'Eugène Scribe (1791-1861), complété par Charlotte Birch-Pfeiffer (1800-1867).

Création à l'Opéra de Paris (Salle Le Peletier), le 28 avril 1865, sous le titre de « L'Africaine » (*) dans l'édition adaptée par le compositeur et critique musical belge François-Joseph Fétis (1784-1871).

Création à l'Opéra de Chemnitz (en Allemagne), le 2 février 2013, sous le nom de « Vasco da Gama » (*), dans la nouvelle édition critique réalisée pour Ricordi par l'Allemand Jürgen Schläder (né en 1948), à partir des partitions autographes et des journaux de G. Meyerbeer.

(*) Dans le projet original datant de 1837, le texte de « L'Africaine » était inspiré d'un conte allemand et de la tragédie d'Antoine-Marin Lemierre (1733-1793), « La Veuve du Malabar » (1770) qui traitait de l'amour d'une jeune Hindoue pour un navigateur portugais ; toutefois, dans la première version de Scribe, il était question d'une reine africaine, les deux premiers actes se déroulaient dans le Séville du XVIe siècle, le troisième sur un bateau dirigé par un officier espagnol et les deux derniers actes dans l'Afrique centrale. C'est dans la seconde version de 1852 que le titre devint « Vasco da Gama », l'Espagnol remplacé par l'explorateur portugais, l'Africaine par une Hindoue, les deux premiers actes se situant désormais dans le Lisbonne du XVe siècle, et les deux derniers en Inde.
Après la mort de Scribe en février 1861, Meyerbeer dut recourir, entre mars et mai 1861, à l'actrice et écrivain Charlotte Birch-Pfeiffer, dont les révisions en allemand (concernant principalement les actes 2 et 4) furent traduites en 1862 et en 1863 par Joseph Duesberg ; les modifications comportaient aussi de nouveaux passages dans la scène de la mort de Sélika écrits par le compositeur en novembre et en décembre 1863.

Concernant la composition musicale, Meyerbeer l'avait véritablement commencée entre décembre 1857 et avril 1858 ; une fois « Dinorah » créée (en 1859), il s'y consacra, entre mars 1860 et avril 1864, jusqu'à la fin de sa vie, disparaissant le 2 mai 1864.

Pour ce qui est de la version de Fétis et de la nouvelle édition critique de Schläder, voir par ex. Internet (ou Placido) :).

_________________

Après « Dinorah » donnée en v. c. à la Philharmonie de Berlin en octobre 2014, et avant « Les Huguenots » et « Le Prophète » lors des deux prochaines saisons, le DEUTSCHE OPER BERLIN propose une nouvelle production de « VASCO DA GAMA », dans l'édition de J. Schläder.

Six représentations : 4, 7, 11, 15, 18 et 24 octobre 2015.
Durée : 4h30 (avec deux entractes).

Distribution

• Direction musicale : Enrique Mazzola

• Mise en scène : Vera Nemirova
• Assistante à la mise en scène : Sonja Nemirova
• Décors : Jens Kilian
• Costumes : Marie-Thérèse Jossen
• Vidéo : Marcus Richardt
• Chef des chœurs : William Spaulding
• Dramaturgie : Jörg Königsdorf

VASCO DA GAMA : Roberto Alagna
SÉLIKA : Sophie Koch
INÈS : Nino Machaidze
DON PÉDRO : Seth Carico
DON DIÉGO : Andrew Harris
DON ALVAR : Clemens Bieber
Le GRAND INQUISITEUR : Dong-Hwan Lee
NELUSKO : Markus Brück
Le GRAND-PRÊTRE de BRAHMA : Albert Pesendorfer
ANNA : Irene Roberts
MATELOTS : Paul Kaufmann, Gideon Poppe, Thomas Lehman, Michael Adams

▪ Chœur : Chœur du Deutsche Oper Berlin
▪ Orchestre : Orchestre du Deutsche Oper Berlin

_________________

Quelques photos (source : site du DOB) :

Image Image Image Image
Image Image Image Image

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14806
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Meyerbeer - Vasco da Gama - Mazzola/Nemirova - DOB - 10/

Message par PlacidoCarrerotti » 01 oct. 2015, 08:51

4h30, avec deux entractes ? Donc vraisemblablement 3h40 de musique.

Vasco intégral, c'est 4h15 de musique : quasi intégralement donné à Chemnitz (une coupure de 3 minutes d'une partie virtuose dans un air de Sélika).

On aura donc 30 à 40 minutes de coupures : je ne vois pas où on peut les faire sans défigurer la partition, ou sans rendre à nouveau l'intrigue incompréhensible.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2759
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Meyerbeer - Vasco da Gama - Mazzola/Nemirova - DOB - 10/

Message par Efemere » 01 oct. 2015, 09:02

PlacidoCarrerotti a écrit :4h30, avec deux entractes ? [...]
Sur le site du DOB, c'est indiqué comme suit : ca 4 Stunden 30 Minuten / Zwei Pausen (ou 4 hrs 30 mins / 2 interval). Je ne sais pas comment l'interpréter...

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5765
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Meyerbeer - Vasco da Gama - Mazzola/Nemirova - DOB - 10/

Message par micaela » 01 oct. 2015, 09:32

A titre de comparaison, pour Aïda, le site indique "durée 3h15/1 entracte". Le 4h30 doit donc désigner la durée totale du spectacle.
A force d'écrire des choses horribles, les choses horribles finissent par arriver

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3033
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Meyerbeer - Vasco da Gama - Mazzola/Nemirova - DOB - 10/

Message par jean-didier » 01 oct. 2015, 09:38

De toutes façons c'est toujours pareil, quand il y a une redécouverte, on essaie d'en mettre pas mal à la (re)création et dès qu'il y a reprise, couic !

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14806
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Meyerbeer - Vasco da Gama - Mazzola/Nemirova - DOB - 10/

Message par PlacidoCarrerotti » 01 oct. 2015, 09:48

jean-didier a écrit :De toutes façons c'est toujours pareil, quand il y a une redécouverte, on essaie d'en mettre pas mal à la (re)création et dès qu'il y a reprise, couic !
Un autre truc que j'ai remarqué, c'est que les coupures touchent souvent la fin de l'ouvrage recréé. Comme si au début ils se disaient "Ah mais ça, c'est bon ! On peut pas couper" puis, arrivés aux derniers actes "Bon, les gars on a plus le choix, sortez les tronçonneuses".
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

paco
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Meyerbeer - Vasco da Gama - Mazzola/Nemirova - DOB - 10/

Message par paco » 01 oct. 2015, 15:13

PlacidoCarrerotti a écrit :
jean-didier a écrit :De toutes façons c'est toujours pareil, quand il y a une redécouverte, on essaie d'en mettre pas mal à la (re)création et dès qu'il y a reprise, couic !
Un autre truc que j'ai remarqué, c'est que les coupures touchent souvent la fin de l'ouvrage recréé. Comme si au début ils se disaient "Ah mais ça, c'est bon ! On peut pas couper" puis, arrivés aux derniers actes "Bon, les gars on a plus le choix, sortez les tronçonneuses".
C'est exactement ça, mais pas que pour les redécouvertes hélas. J'ai ainsi remarqué que la plupart des versions "allégées" de Don Giovanni ou Zauberflöte produites par des petits opéras de chambre, professionnels ou amateurs, jouent souvent la totalité du 1er acte dans une intégralité scrupuleuse que même des grandes scènes ne respectent pas toujours, en revanche passé l'entracte "couic" on nous rabote 50 à 75% du 2e acte.

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2759
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Meyerbeer - Vasco da Gama - Mazzola/Nemirova - DOB - 10/

Message par Efemere » 03 oct. 2015, 20:38

D'autres photos (source : site du DOB / Bettina Stöß © 2015) :

Image Image Image
Image Image Image
Image Image Image

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2759
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Meyerbeer - Vasco da Gama - Mazzola/Nemirova - DOB - 10/

Message par Efemere » 04 oct. 2015, 00:01

PlacidoCarrerotti a écrit :4h30, avec deux entractes ? Donc vraisemblablement 3h40 de musique.

Vasco intégral, c'est 4h15 de musique : quasi intégralement donné à Chemnitz (une coupure de 3 minutes d'une partie virtuose dans un air de Sélika).

On aura donc 30 à 40 minutes de coupures : je ne vois pas où on peut les faire sans défigurer la partition, ou sans rendre à nouveau l'intrigue incompréhensible.

Dans l'article du 24 sept. du Berliner Morgenpost, "Aktualisierung brauche ich nicht" – Vera Nemirova inszeniert Meyerbeers letzte Grand Opéra„Vasco da Gama“als Weltfahrer-Epos mit Liebestod, il est écrit que :
« Die Berliner Inszenierung soll, so sagt Nemirova, ungefähr 4 Stunden dauern, zuzüglich zweier Pausen. Einige Ballettmusiken werden weggelassen. "Sie bringen dramaturgisch nichts", so Nemirova, seien vielmehr "Kokolores". »

Mais il y a dû avoir plus de coupures que prévu, compte tenu de la durée de 4h30 indiquée sur le site du DOB, sauf si les deux entractes ne font qu'une demi-heure au total.

truffaldino
Alto
Alto
Messages : 255
Enregistré le : 26 août 2014, 09:29

Re: Meyerbeer - Vasco da Gama - Mazzola/Nemirova - DOB - 10/

Message par truffaldino » 05 oct. 2015, 11:31

Juste quelques faits à propos de la première hier soir qui apparaissent dans la presse :
- Roberto Alagna était grippé, l'a fait annoncer mais a tenu le role (je ne sais pas s'il y a une solution de secours pour ce role?)
- la durée est plutot de 5 heures au total
- la mise en scène intègre migrants et talibans....................... :D

(j'y suis le 11 oct mais je découvre l'oeuvre, je laisserai les autres s'exprimer)

Répondre