Page 2 sur 2

Re: Concerts de l'Académie de l'ONP – Amphithéâtre Bastille

Posté : 11 oct. 2015, 11:25
par Musanne
Vendredi 9 octobre
Songs et mélodies

Cyrille Dubois, ténor
Tristan Raës, piano

Le programme
Ralph Vaughan-Williams : "Songs of travel" (Textes de R.L. Stevenson)
Louis Beydts : "Chansons pour les oiseaux" (textes de Paul Fort)

Samuel Barber : "Hermit songs"
Francis Poulenc : mélodies sur des textes de Guillaume Apollinaire, Jean Moréas, Louis Aragon, Max Jacob


ODB devrait gratifier ses nouveaux adhérents en guise de bonus de bienvenue d'un don d'ubiquité leur permettant d'assister à plusieurs spectacles en même temps le même soir :lol:
Ainsi vendredi soir la star Fagioli a fait de l'ombre au jeune Cyrille Dubois qui présentait devant un Amphi Bastille peu rempli un programme original de mélodies anglo-saxonnes et françaises qui fut pour moi une découverte quasi-totale.

En 1ère partie les Songs of travel de Ralph Vaughan-Williams, compositeur dont, je l'avoue, je n'avais jamais entendu parler. Ces mélodies, écrites entre 1901 et 1904 sur des poèmes de Robert Louis Stevenson, sont dans la tradition du Lied allemand. On y retrouve la figure du Wanderer schubertien.
Ils étaient suivis de 4 chansons en français sur des poèmes de Paul Fort, composées en 1950 par Louis Beydts, disciple de Messager et de Reynaldo Hahn, auteur de plusieurs opérettes et de nombreuses musiques de films, directeur en 1952-53 de l'Opéra Comique, où il monta la production du cinquantenaire de Pelléas. Ces Chansons pour les oiseaux sont, elles, tout à fait dans la tradition élégante et piquante de la mélodie française.
En 2ème partie, de nouveau une succession de mélodies en anglais puis en français. D'abord le cycle des 10 Hermit Songs composés en 1952-53 par Samuel Barber. L'origine des textes me laisse perplexe car dans le programme ils sont attribués à des écrivains du XXe siècle, dont W.H. Auden, mais en essayant de m'informer par la Toile sur ces œuvres que je ne connaissais pas, je lis qu'ils sont composés sur des textes médiévaux écrits par des moines irlandais en marge de manuscrits qu'ils copiaient :?:   Si quelque Odbien a des lumières sur la question... :idea: Le cycle a été créé par Leontyne Price mais chanté aussi par des barytons. Il est d'une écriture très classique, qui épouse les variations d'humeur des textes, créant des contrastes dynamiques à l'intérieur des poèmes, les alternant selon leur longueur et leur caractère, jusqu'au dernier, The Desire of Hermitage où s'exprime l'aspiration à la solitude.
Le récital s'achève par 9 mélodies de Poulenc qui alternent gravité (Air grave, Bleuet, Sanglots) et fantaisie (Couplets bachiques, Vous n'écrivez plus ?, La belle jeunesse ou le célèbre Hôtel, chanté en bis en mai dernier par Stéphane Degout dans ce même amphithéâtre.

Cyrille Dubois est à l'aise dans ces répertoires. Il sait varier les couleurs tout en maintenant l'unité d'un cycle. J'aime beaucoup sa diction en français, très naturelle : il de roule pas les r, ne ferme pas exagérément les é, prononce à peine les e muets. Aucune préciosité dans son interprétation .
Le cycle de Vaughan-Williams est initialement écrit pour baryton et dans l'ensemble ces mélodies restent dans une tessiture moyenne, qui convient bien à Cyrille Dubois. Parfois je me disais en l'écoutant qu'il ferait un Pelléas intéressant. Dans le haut de la tessiture sa voix a tendance à prendre dans les forte une coloration métallique qui me gêne un peu. Mais il maîtrise assez bien la mezza voce et a de beaux moments p et pp. Il sait aussi faire preuve d'agilité dans les passages rapides et d'humour quand le texte le requiert.
L'entente est parfaite avec le pianiste Tristan Raës qui l'accompagne avec précision et délicatesse, sans tomber lui non plus dans un néo-romantisme fade pour les Anglo-Saxons ni dans un pittoresque superficiel pour les Français
Les 2 compères ont été chaleureusement applaudis et nous ont offert en bis 3 mélodies de Britten, dont une en français

Re: Concerts de l'Académie de l'ONP – Amphithéâtre Bastille

Posté : 22 oct. 2015, 12:03
par Musanne
Mercredi 21 octobre

Florian Sempey, baryton
Alphonse Cemin, piano

Programme :
Franz Schubert : 3 Lieder extraits de La Belle Meunière
Franz Schubert : Scherzo D. 593
Gustav Mahler : Chants d'un compagnon errant
Hector Berlioz : Le Spectre de la rose (extrait des Nuits d'été)
Maurice Ravel : Don Quichotte à Dulcinée
Francis Poulenc : Mélancolie, FP 105
Francis Poulenc : Le bal masqué, sur des poèmes de Max Jacob



Sympathique récital hier du sympathique Florian Sempey. Récital divisé en 2 partie, une partie allemande, une partie française.
A mon avis ce n'était pas une très bonne idée de commencer par Schubert et surtout de ne prendre que les 3 premiers Lieder d'un cycle qui forme un tout. Tant qu'à faire de vouloir s'essayer à Schubert, Sempey aurait pu choisir dans le vaste corpus de Lieder schubertien quelques titres isolés qui auraient convenu à sa voix et à son tempérament, par ex. quelque chose de jubilant comme Der Musensohn ou de dramatique comme Prometheus. Sa voix est trop sombre pour le très jeune et candide apprenti meunier. Mieux vaut là-dedans un ténor ou un baryton au timbre plus clair. En outre il manque du naturel, de la fluidité nécessaires. Dans Das Wandern ist des Müllers Lust, les répétitions piano des mots lancés d'abord forte ("Vom Wasser", "den Rädern" etc) paraissaient un peu artificielles alors que tout ça doit couler de source.

Le cycle des Lieder eines fahrenden Gesellen était heureusement chanté intégralement. Les 2 premiers Lieder étaient pris trop rapidement, de sorte que la désolation avait du mal à percer sous la gaieté factice. Ich hab ein glühend Messer en revanche était dramatique à souhait et le désespoir du dernier Lied, jusqu'à la résignation finale, poignant

Malgré une diction allemande très correcte (et sa diction française est excellente) il est certainement plus à l'aise dans le répertoire français. Les Nuits d'été sont plus souvent interprétées par des dames (même si je n'oublie pas la version de Camille Maurane !). Le Spectre de la rose de Sempey était de toute beauté et on ne peut que souhaiter l'entendre dans le cycle complet.

Le programme avait été modifié, faisant passer avant Le Bal Masqué de Poulenc Ravel qui devait initialement clore le récital. Modification judicieuse car si les 3 mélodies de Don Quichotte à Dulcinée étaient absolument irréprochables, c'est dans la fantaisie débridée de cette "cantate profane" de Max Jacob et Poulenc que Sempey a pu donner toute la mesure de son talent comique.
Et il a poursuivi dans cette veine avec 2 bis, un air espagnol alerte que je n'ai malheureusement pas identifié, et une étourdissante interprétation du grand air de Figaro dans le Barbier

Je n'oublie pas le pianiste Alphonse Cemin qui l'a accompagné avec beaucoup de verve et ses 2 pièces de piano (Schubert et Poulenc) n'étaient pas de simples pauses pour laisser le chanteur souffler un peu. Les 2 artistes ont été très applaudis.
Concert de qualité donc. On peut seulement regretter que le remplissage de l'amphithéâtre, une fois de plus, n'ait pas été complet. Ceux qui ne viennent pas ne savent pas ce qu'ils manquent, na !

Re: Concerts de l'Académie de l'ONP – Amphithéâtre Bastille

Posté : 22 oct. 2015, 12:15
par Martine
Musanne a écrit : Mercredi 21 octobre

Florian Sempey, baryton
Alphonse Cemin, piano

Ceux qui ne viennent pas ne savent pas ce qu'ils manquent, na !
C'est bien vrai !!! :D

Re: Concerts de l'Académie de l'ONP – Amphithéâtre Bastille

Posté : 22 oct. 2015, 13:49
par Musanne
Martine, puisque tu y étais, as-tu reconnu le 1er bis ?

Re: Concerts de l'Académie de l'ONP – Amphithéâtre Bastille

Posté : 22 oct. 2015, 14:04
par Martine
Musanne a écrit :Martine, puisque tu y étais, as-tu reconnu le 1er bis ?
J'ai reconnu la langue, l'espagnol, mais je ne connais pas.
On peut essayer de lui demander via sa page FB.

Re: Concerts de l'Académie de l'ONP – Amphithéâtre Bastille

Posté : 22 oct. 2015, 14:25
par Musanne
Martine a écrit :
Musanne a écrit :Martine, puisque tu y étais, as-tu reconnu le 1er bis ?
J'ai reconnu la langue, l'espagnol, mais je ne connais pas.
On peut essayer de lui demander via sa page FB.
Bonne idée. Je lui ai posé la question. Si j'obtiens une réponse, je vous la communique

Re: Concerts de l'Académie de l'ONP – Amphithéâtre Bastille

Posté : 22 oct. 2015, 20:01
par Ingrid
:arrow: