Halévy - Charles VI - Compiègne - 10/04/2005

Représentations
giorgio
Messages : 19
Enregistré le : 15 août 2004, 23:00
Contact :

le nouveau pâté de campagne

Message par giorgio » 11 avr. 2005, 22:27

Lionel a écrit :Il y avait beaucoup d'anglais dans la salle qui devaient regarder d'un air amusé les vociférations françaises de son honneur national.

bla bla,bla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla bla
(ps : on a bien vu votre légion agraphée au mur, au fait vous y étiez à Waterloo ?)

Il s'est réincarné:voici le nouveau : Pâté de campagne


On a l' impression que tu connais quelque chose à la musique quand tu t' exprimes, c'est cool.
tu guettes les imperfections pour nous montrer que tu sais.
Mais tu n'écoutes pas et tu ne respectes pas le musique.

En voyant comment cette équipe a relevé le défi avec si peu de moyen !

si tu aimais la musique,tu ne pourrais parler ainsi.
Tu as le droit de t' exprimer c'est le but du forum !

Mais, Ta critique n'est pas constructive

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 11 avr. 2005, 22:28

Je n'y étais pas alors je n'ai pas vu la caméra.

S'il y en avait qu'une seule, c'était juste pour la régie, non ? Pas pour être diffusé ?

Avatar du membre
Lionel
Soprano
Soprano
Messages : 75
Enregistré le : 06 nov. 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: le nouveau pâté de campagne

Message par Lionel » 11 avr. 2005, 22:35

giorgio a écrit : Tu as le droit de t' exprimer c'est le but du forum !
Merci Monseigneur.
Pour nous pas question d\\\'échanger notre vertu pour leurs richesses : La vertu est chose assurée, mais l\\\'argent capricieux échoit tantôt à l\\\'un, tantôt à l\\\'autre. (Solon)

Verseau
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 216
Enregistré le : 04 janv. 2005, 00:00

CHARLES VI à Compiègne

Message par Verseau » 14 avr. 2005, 23:11

Bonjour,
Ayant eu le « courage » de partir quelques jours en Angleterre après avoir vu et écouté Charles VI, j?ai le plaisir de lire les critiques du forum émises sur cet opéra.
Je comprends que l?on peut aimer, ou pas, une oeuvre que nous entendons pour la première fois mais je suis toujours étonné de lire des critiques comme celle de Lionel qui donne des jugements aussi définitifs Je l?envie de pouvoir être aussi catégorique sur un compositeur comme Halevy alors que seule, la juive est (un peu) connue. Peut être que Lionel est un grand spécialiste de l?opéra français du XIXème ?
En ce qui me concerne, j?ai pris plaisir d?écouter une oeuvre inconnue (plus que pour Noé) où figure, il me semble de belles pages et je serai intéressé de pouvoir la réécouter « à tête reposée ».
Isabelle Philippe et Mathieu Lecroart m?ont paru les meilleurs défenseurs de la partition. Bruno Comparetti, en bien meilleure forme que pour Haydée, possède un timbre de voix qui ne me séduit pas.
L?orchestre et surtout son chef ne m?ont vraiment pas convaincu et je pense que la partition aurait pu être mieux défendu.
Par contre, peut on défendre un « grand opéra » sans mise en scène ? La magnificence de cette dernière est totalement intégrée dans un spectacle de ce type. C?était du Cecil B ; de Mille avant l?heure. Verrions nous Ben Hur sans course de char ?
Même s?il est hors de question de donner dans le super luxe et le grandiose, je pense que même avec un petit budget, le théâtre de Compiègne a, par le passé, était mieux inspiré.
J?ai ressenti d?autant plus cela que j?ai trouvé la direction d?acteur particulièrement pauvre : quelques gestes stéréotypés, style cinéma muet, pour Charles VI, une raideur ou des poses de « coquettes » pour Isabeau. Un dauphin qui s?adresse à un choeur statique pour simuler un mouvement de foule...
Quand au costume, je partage tout à fait le point de vue de Catherine. J?ai eu l?impression que certains costumes étaient des récupérations de Noé (ceux du Dauphin ou des soldats, par exemple).
En tous les cas, je suis heureux d?aller à Compiègne et de pouvoir écouter des oeuvres inconnues qui nous plonge dans un monde historico-musical tout à fait intéressant. Un seul bémol... Il me semble que, globalement et sur l?ensemble de la saison, la qualité des représentations est en baisse.
Cordialement

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14662
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 15 avr. 2005, 07:48

Quelle différence y-a-t-il entre la production de "Charles VI" à Compiègne et le nouveau "Tristan" de Bastille ?

L'un est un spectacle avec un diaporama pourri, des jeux d'acteurs convenus et des éclairages ratés.
L'autre est la résurrection d'un ouvrage oublié.

:-) :-) :-)

Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Message par nina » 15 avr. 2005, 08:08

Pendant l'ouverture, à la vue des premières diapos, je n'ai pu m'empêcher de chuchoter à mon voisin (Tristan) :
"Ce n'est pas du Wagner, ce n'est pas du Viola..."

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 15 avr. 2005, 08:21

Je ne comprends pas lequel est quoi.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14662
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 15 avr. 2005, 10:13

nina a écrit :Pendant l'ouverture, à la vue des premières diapos, je n'ai pu m'empêcher de chuchoter à mon voisin (Tristan) :
"Ce n'est pas du Wagner, ce n'est pas du Viola..."
Aller voir "Charles VI" avec quelqu'un qui s'appelle Tristan et faire une vanne sur Viola, ça relève du vice !!!

Avatar du membre
Lionel
Soprano
Soprano
Messages : 75
Enregistré le : 06 nov. 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: CHARLES VI à Compiègne

Message par Lionel » 15 avr. 2005, 20:29

Verseau a écrit : Peut être que Lionel est un grand spécialiste de l?opéra français du XIXème ?
Ah il faut être spécialiste pour aimer ou ne pas aimer quelque chose.

C'est vrai, ce n'est que quand on connait le nom de toutes les molécules chimiques qui composent le Nutella qu'on l'aime !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Pour nous pas question d\\\'échanger notre vertu pour leurs richesses : La vertu est chose assurée, mais l\\\'argent capricieux échoit tantôt à l\\\'un, tantôt à l\\\'autre. (Solon)

Avatar du membre
Lionel
Soprano
Soprano
Messages : 75
Enregistré le : 06 nov. 2003, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Lionel » 15 avr. 2005, 20:32

En tout cas, y'en a un qui ne me connait pas du tout et qui sait déjà mieux que personne si "je sais aimer la musique".

Ben voyons, en plus on s'est croisé qu'une seule fois sans avoir jamais conversé.

Y'en a qui ont des dons apparemment mais qui n'engagent qu'eux ...

c'est quand même "fabuleux" !!!!!
Pour nous pas question d\\\'échanger notre vertu pour leurs richesses : La vertu est chose assurée, mais l\\\'argent capricieux échoit tantôt à l\\\'un, tantôt à l\\\'autre. (Solon)

Répondre