Guerre et Paix

Représentations
Répondre
Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

la soirée du 26/3

Message par tristan » 27 mars 2005, 16:39

Je me faisais une fête de revoir cette production ,déjà vue 3 fois en 2000;j' en suis sorti absolument enchanté!

GUERRE et PAIX est pour moi une véritable épopée , de la dimension des TROYENS, du RING, des tragédies d' ESCHYLE, du SOULIER DE SATIN ,bref , un monument ou le gigantisme le dispute à l' intime!

Une nouvelle fois , j' ai apprécié cette mise en scène de ZAMBELLO ,explicant le texte avec une belle économie de moyens dans la paix et maniant les masses avec dextérité dans la GUERRE.

J' ai beaucoup regardé le dvd et écouté mes 3 enregistrements....alors...
on peut dire ,que compte tenu du gigantisme de l' ouvrage et la multiplicité des personnages ....la distribution vocale était globalement satisfaisante.

Au sommet , OLGA GURYAKOVA ,très en forme ,jouant une NATACHA éperdue,sentimentale, rêveuse et toujours engagée! A ses côtés LARISA KOSTIUK est une belle SONIA.

Dans la PAIX, j' ai trouvé BOJE SKOVUS un peu limité vocalement et d' une couleur trop légère pour ANDRE.Je ne l' ai pas senti habiter ce personnage à la fois triste et amoureux, rêveur et grand seigneur,renaissant à la vie puis désabusé....les choses se sont arrangées au moment de sa mort ;il était aidé en celà par la mise en scène, tous ces lits de camp de blessés étaient fort impressionnants, et la présence si bouleversante de NATACHA à ses côtés l' aidaient certainement!La voix est tout de même de petit format
et il m' asemblé plus à sa place dans la VEUVE.Il avait également fait un don GIOVANNI de "petit format".

Bientôt ,suite du feuilleton, avec KOUTOUZOF....

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

OGNOVENKO...

Message par tristan » 27 mars 2005, 19:02

....fut un KOUTOUSOV intéressant ,quoique manquant, à mon sens de noblesse et de grandeur .Il a une voix idéale pour VARLAAM ou FARLAFF,mais je pense que pour KOUTOUSOV ,il faut un DOSIFEI, un PIMENE ou un KONTCHAK !L' émission vocale présente des trous, typique des voix bouffes russes.

Il jouait bien mais sans cette vraie grandeur que j' admire tant chez BORIS CHRISTOFF ,qui fait dire :"Il n' A pas d' autorité ,il EST une autorité."

Au demeurant , l' artiste est sincère, mais n' égalait ni ANATOLI KOTCHERGA de la précédente production, ni KRITCHEVNIA ,NI surtout VEDERNIKOV des 2 versions du BOLCHOÏ.

Suite du tristanesque feuilleton:PIERRE BEZOUKOV.....

Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Message par nina » 27 mars 2005, 19:10

bon moi j'ai revu toute la cassette, et je trouvais le Bezoukhov première mouture TB...c'est un rôle très touchant.
Ce qui m'a étonné à l'écoute de la version Melik-Pashayev c'est qu'il place l'épitaphe (grand ch?ur patriotique) au tout début alors qu'elle est sur le CD2 chez Guergiev.
Je me demandais aussi naivement comment c'était passée la genèse de cette ?uvre et les rapports de Prokofiev avec Staline. Mais bon, je n'ai pas l'avant...
nina
(qui pense à Tristan en regardant la 2 de Mahler avec Boulez sur Arte.)

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

Suivant les chefs,

Message par tristan » 27 mars 2005, 19:30

...on n' entend jamais l' épigraphe au même endroit.....
Pour la genèse de l' oeuvre, je n' ai pas le temps de taper 6 pages d' avant-scène!!!!
BOULEZ dirige MAHLER.....comme PARSIFAL?

Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Message par nina » 27 mars 2005, 20:11

je ne sais pas pour Mahler, il est un spécialiste de ce compositeur non ?
enfin cela avait l'air assez sérieux.
Je me demande bien pourquoi cet épigraphe est voyageur...

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1779
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Message par aroldo » 27 mars 2005, 20:15

En tous cas, pour faire le lien avec un autre fil c'est typiquement une oeuvre qui reste en deça de son modèle littéraire !
C'est comme si on adaptait la Divine Comédie ...
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Kat
Ténor
Ténor
Messages : 558
Enregistré le : 04 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Message par Kat » 27 mars 2005, 21:26

Il semble que Prokofiev ait au départ envisagé de faire commencer Guerre et Paix par l'Epigraphe et la première édition de la partition (vers 1942-1943) donne cet ordre là. C'est certainement pour cela que dans la version Melik-Pachaiev l'Epigraphe est au début. Dans les années qui suivirent la première édition de la partition, Prokofiev remania considérablement l'opéra, sous les conseils de Samossoud, mais aussi d'Eisenstein et ajouta des tableaux. Il semblerait qu'il ait ensuite changé d'avis et pensé que l'Epigraphe se situerait mieux juste à la fin de la Paix.
Kat (qui avoue sans vergogne avoir relu en vitesse son Avant-scène !).

Avatar du membre
tristan
Ténor
Ténor
Messages : 578
Enregistré le : 22 mai 2004, 23:00
Localisation : paris
Contact :

PIERRE BEZOUKOV.....

Message par tristan » 28 mars 2005, 10:09

....est un des personnages le plus attachant de l' oeuvre.
Maladroit, gauche ,idéaliste ,flanqué d' une épouse volage,superficielle ,il est dès le 2° tableau raillé par MME PERONSKAÏA qui le traite tout simplement " de bouffon"......et pourtant,il est épris d' idées de justice er d' humanité ,adepte de la franc-maçonnerie,il prend fait et cause pour défendre NATACHA ,abusée et bafouée par ANATOLE KOURAGUINE .
Sa rencontre ,pendant la guerre avec PLATON KARATAIEV est un grand moment d' émotion.J' y reviendrai en parlant de ce personnage emblématique...

Le ténor allemand MICHAEL KÖNIG avait la lourde tâche de succéder à ROBERT BRUBACKER qui a laissé ,dans ce rôle un beau souvenir.Il campe un personnage pataud,qui peut être violent en face d' un KOURAGUINE qui ne l' est guère , attéré au moment des éxécutions, révolté devant la superficialité de son épouse et de son frère et bouleversant à la fin de l' ouvrage quand NATACHA ,qu' il aime en secret ,se précipite dans ses bras!
N' oublions pas que, chez TOLSTOÏ,après toute cette tourmente dans laquelle meurent de nombreux personnages, NATACHA épouse PIERRE....

Avatar du membre
nina
Alto
Alto
Messages : 484
Enregistré le : 24 avr. 2004, 23:00
Localisation : PARIS
Contact :

Message par nina » 28 mars 2005, 11:29

merci Kat d'avoir relu l'avant scène pour moi...et il manque aussi dans l'opéra tout le début du roman avec la mort de la petite princesse (la première épouse du prince André qui meurt en accouchant). Le personnage du prince André est plus complexe lorsque l'on connait ce début, il est aussi considérablement plus mûr que Natacha. On pourrait aussi regretter l'absence du personage de Nicolas, le frère de Natacha dont Sonia est amoureuse et qui se sacrifie pour qu'il épouse la riche, laide et intelligente princesse Marie...bon raconté comme cela on dirait un mauvais roman de gare.
Je me disait que cet opéra avait été composé pour un public (russe) conaissant le roman sur le bout des doigts, un peu comme si un compositeur français s'attaquait à Mme Bovary.

Avatar du membre
MarshallinWerdenberg
Messages : 42
Enregistré le : 23 mars 2005, 00:00
Contact :

Message par MarshallinWerdenberg » 28 mars 2005, 11:46

Chère Nina, il me semble que c'est déjà fait; si ma mémoire est bonne, c'est Emmanuel Bondeville qui a composé cet opéra sur Madame Bovary, créee, sous toute réserve par Andrée Esposito.
Bien à vous

Répondre