Opera Rara

L'actu; découvertes, sorties, critiques et conseils !
Répondre
Avatar du membre
lyricomaniaque
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 203
Enregistré le : 16 févr. 2004, 00:00

Opera Rara

Message par lyricomaniaque » 23 mars 2005, 07:43

À travers de nombreux fils de discussion apparaît cette collection vraiment enthousiasmante... mais au prix souvent dissuasif !

J'ai donc eu l'idée de créer ce fil pour que chacun recommande particulèrement quelques volumes qui lui semblent très réussis... pour éviter les faillites intempestives !

Je mettrai en tête l'opéra de Mercadante Orazi e Curiazi avec Miricioiu, Michaels-Moore, Jerome, Miles et Nilon que je trouve absolument fabuleux ! Nous aurions pu écouter cet opéra à Metz si Laurence Dale n'avait pas été désavoué par la municipalité. Passons sur cette désespérante allusion, largement commentée ici. La partition est très excitante et l'interprétation électrisante : la grande scène de Miricioiu (la cabalette !!!) dégage une énergie irrésisitible. Inoubliable, à mon sens !

Les Verdi originaux me semblent importants ; mais pour Boccanegra, il existe chez Ponto (avec en supplément des extraits d'une tournée scaligère avec Kabaïwanska !), bien moins cher, évidemment ! Macbeth ( que je n'ai pas racheté, mon vinyle me suffisant) impose une Rita Hunter que je trouve écrasante et, là encore, électrisante. Le reste est moins inoubliable.

Très à part, la version française des Vêpres disponible jadis chez Arkadia. Je souscris à ce qu'a dit Xavier dans un autre fil : Brumaire, en dépit d'un format vocal en-deçà des exigences, compense tout par le style, l'élan, la réussite des gageures du rôle (un exploit, non ?), un frémissement et une émotion qui la font emporter la mise. J'ai adoré son interpétation. Le ténor (Jean Bonhomme) pourra déranger par l'ouverture excessive de son haut medium ; mais l'interpète a beaucou de goût, et, là encore, réussit presque tous les paris du rôle, contre-ré compris (re-exploit, of course !). Les duos avec Brumaire sont une leçon ! Le baryton est quelconque, mais la basse (Ayhan Baran) m'a fait une excellente impression (timbre, ligne, nuances, présence). Bref, je le recommande chaudement !

Je recommanderai aussi Medea in Corinto de Mayr avec Eaglen (c'est enregistré en 1993, je précise !), Kenny, Ford, Gimenez, Miles et Nilon !!! Pour le amateurs de Donizetti, de Cherubini, voire du Rossini serio, c'est un mélange incroyable de ces trois esthétiques. Et c'est vocalement très bien défendu. Cela dit, je ne peux oublier Galvany dans la version (disponible en CD chez Vanguard) dirigé par Jenkins... mais avec des partenaires souvent ridicules. À découvrir avant la Medea Toulousano-parisienne.

Dernier opus que je conseillerai (avec des pincettes, tout de même) : la version d'Otello de Rossini avec Ford, Futral, d'Arcangelo, Mateuzzi. Tout est loin de la perfection, mais c'est l'occasion d'entendre cette grande oeuvre - qui peut affronter la vision verdienne ! - dans d'excellentes conditions. Cela dit, cela s'impose moins, car je suis, je l'avoue très humblement, attaché à la version Philips (Carrerras, Von Stade, etc...). Vous avez dit faute de goût ???

Affaire à suivre, donc : à vous de jouer !

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1335
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philopera » 23 mars 2005, 07:56

Je recommande pour la qualité de la musique ( presque tous les airs et duos sont interessants) et la qualité de l'interprétation "Rosmonda d'Inghilterra " de Donizetti avec Miricioiu et Fleming. Ce n'est pas tous les jours que l'on trouve deux sopranos également distribuées dans un opéra et l'affrontement des deux rivales vaut ceux de Anna Bolena ou de Maria Stuarda.
PS:N'étant pas du tout fanatique de Fleming dans le bel canto, je précise que cet enregistrement est un de ses premiers et que la voix et la virtuosité sont quand même époustouflantes

Marc
Soprano
Soprano
Messages : 63
Enregistré le : 21 déc. 2004, 00:00

Message par Marc » 23 mars 2005, 08:10

Quelques remarques au sujet de cet éditeur.
Il est vrai qu'Opera Rara permet d'entendre des oeuvres rarement données mais je trouve que les distributions ne sont pas toujours à la hauteur (Larmore, Futral, ...).
Pour ce qui est du prix, très élevé en France, je crois que l'on peut les avoir par correspondance à un prix moindre. Personnellement je les trouve en Italie; c'est nettement plus raisonnable.
Attention quand ils éditent un disque du style "Della Jones chante Donizetti". Il s'agit d'extraits de différents disques déjà parus et pas d'un nouveau récital. Ca s'est reproduit avec un disque d'extraits "Renée Fleming chante Rosmonda d'Inghilterra". Ils savent très bien faire du neuf avec du vieux.
Quant à ce qui m'a le plus intéressé dans leur catalogue, c'est sans conteste les 3 coffrets "Un siècle d'opéra italien" (1800-1810, 1810-1820, 1820-1830). Même si tous les chanteurs ne sont pas au top, il y a là des morceaux que l'on ne peut pas entendre ailleurs.

Avatar du membre
Clement
Alto
Alto
Messages : 447
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par Clement » 23 mars 2005, 10:16

Outre les collections "a hundred years of italian opera", passionnantes malgré les interprétations très inégales (le dernier est quand même globalement plus probant - à quand la suite, annoncé dans OI ?), et les précités, je conseillerais aussi chaudement Devereux, mais ce n'est pas une vraie rareté, et le superbe Maria, Regina D'inghilterra. Miricioiu dans un rôle à sa mesure (pas trop virtuose, tessiture centrale), un baryton très bien, Ford honnête, oeuvre très belle.
le Medea (Mayr) est toujours très excitant, et je trouve beaucoup de qualités au Ginevra di Scozia et aux extrapolations étourdissantes de Vidal (là, parlons de fautes de goût délectables !).
Enfin, pour la beauté de l'oeuvre, et une interprétation très honnête à défaut de tout enflammer, le Crociato in Egitto !! encore un Meyerbeer magnifique. bien meilleur que le plus récent enregistrement Meyerbeer avec Massis (je ne me rappelle même plus comment il s'appelle)
j'ai aussi les extraits de Zaïra (Mercadante), pas mal sans plus.

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1771
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Message par aroldo » 23 mars 2005, 10:40

Moi je n'ai pu y accèder que par des location : réellement c'est trop cher !
Mais les premières remarque qui me vient à l'esprit : quelle bonne idée d'avoir confié une Elisabetta rossinienne à Larmore !
Et merci aussi pour Dinorah : en bon breton qui aime Meyerbeer, ça prend une importance particulière à mes yeux ...
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Re: OPERA RARA

Message par tuano » 23 mars 2005, 10:45

Je regrette dans le coffret Opera Rara qu'il n'y ait pas de texte français (notamment de traduction des textes chantés) parce qu'à ce prix-là...
lyricomaniaque a écrit : Cela dit, cela s'impose moins, car je suis, je l'avoue très humblement, attaché à la version Philips (Carrerras, Von Stade, etc...). Vous avez dit faute de goût ???
Non !! C'est quoi cette manie actuelle de s'excuser sur le forum dès qu'on n'aime pas la version de référence fondée sur une édition critique récente ??

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1771
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Message par aroldo » 23 mars 2005, 10:51

Mais non c'est un plaisir au contraire de pouvoir dire tout haut ce qu'on en pouvait pas hurler au dixième article de revues qui nous annonçait que notre version préférée était nulle.
Pour moi c'est même tout le sel d'un tel forum ! Et puis c'est drôle.
Carreras est un fantastique Otello et Von Stade la plus émouvante des Desdemone dont on puisse rêver !
Ce que j'aimerais c'est entendre une version d'Otello avec une contralte dans le rôle titre (idem : j'aimerais un jour entendre Ernani avec un Carlo travesti !)
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Avatar du membre
Clement
Alto
Alto
Messages : 447
Enregistré le : 12 août 2004, 23:00
Localisation : PARIS

Message par Clement » 23 mars 2005, 11:05

aroldo a écrit : Ce que j'aimerais c'est entendre une version d'Otello avec une contralte dans le rôle titre (idem : j'aimerais un jour entendre Ernani avec un Carlo travesti !)
le Carlo en travesti c'était avec l'Alboni, non ?
pour Otello, il existe un enregistrement de Martina Franca, je crois.
j'adore le duo Kasarova/Florez sur le CD Rossini de cette mezzo, tiré de cette version pour Malibran !

tuano
Basse
Basse
Messages : 9357
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 23 mars 2005, 11:07

aroldo a écrit : j'aimerais un jour entendre Ernani avec un Carlo travesti
Est-ce ce que fait M.Horne dans le disque Decca avec Pavarotti et Sutherland ?

Avatar du membre
aroldo
Baryton
Baryton
Messages : 1771
Enregistré le : 29 nov. 2004, 00:00

Message par aroldo » 23 mars 2005, 11:14

non elle chante le méchant vieillard ... mais Verdi a réécrit l'intégralité du rôle de Carlo pour Alboni. l'expèrience serait intéressante je crois.
Bonynge voulait tenter l'expérience, mais il n'y a pas de trio Elvira-Ernani-Carlo !
l'enlevement de Clarissa a été un des évènements de ma jeunesse.

Répondre