Mirella Freni (1935 - 2020)

Les artistes
Répondre
Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14567
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par PlacidoCarrerotti » 10 févr. 2020, 12:22

jerome a écrit :
10 févr. 2020, 11:50
Entièrement d'accord avec Raph13!
La seule qui a des moyens vocaux légèrement supérieurs à ceux de Freni c'est Yoncheva! Même Harteros a une pointure inférieure! Quant à Kurzak (que j'aime beaucoup!) et Car, leurs moyens vocaux sont très nettement inférieurs à ceux de Freni!
Ben voui.
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2296
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par aurele » 10 févr. 2020, 12:25

Et allez, encore un débat sur la largeur des voix, etc, en comparant Freni à des chanteuses d'aujourd'hui.

Déjà juger une chanteuse à Bastille en terme de projection vocale n'est pas évident. Je n'ai entendu que Kurzak en Elisabetta et jamais Freni en salle donc je ne me permettrais pas de comparaisons oiseuses.

Par ailleurs, on sait tous qu'un disque ou une retransmission radio / vidéo ne rend pas suffisamment compte de certains paramètres d'une voix.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14567
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par PlacidoCarrerotti » 10 févr. 2020, 12:28

aurele a écrit :
10 févr. 2020, 12:25
Et allez, encore un débat sur la largeur des voix, etc, en comparant Freni à des chanteuses d'aujourd'hui.

Déjà juger une chanteuse à Bastille en terme de projection vocale n'est pas évident. Je n'ai entendu que Kurzak en Elisabetta et jamais Freni en salle donc je ne me permettrais pas de comparaisons oiseuses.

Par ailleurs, on sait tous qu'un disque ou une retransmission radio / vidéo ne rend pas suffisamment compte de certains paramètres d'une voix.
Certains d'entre nous ont entendu Freni, Kurzak, Harteros, etc. à Bastille...
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13941
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par HELENE ADAM » 10 févr. 2020, 12:45

Enfin j'aurais au moins appris que les moyens vocaux de Mirella Freni en Elisabetta sont supérieurs à ceux d'Anja Harteros... :roll:
Revenons à l'hommage à cette grande Mimi qu'était la délicieuse et charmante Mirella et l'immense notoriété parfaitement justifiée dont elle a bénéficié pendant les décennies 70-80 et même au-delà.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9457
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par jerome » 10 févr. 2020, 12:53

aurele a écrit :
10 févr. 2020, 12:25
Et allez, encore un débat sur la largeur des voix, etc, en comparant Freni à des chanteuses d'aujourd'hui.
Déjà juger une chanteuse à Bastille en terme de projection vocale n'est pas évident. Je n'ai entendu que Kurzak en Elisabetta et jamais Freni en salle donc je ne me permettrais pas de comparaisons oiseuses.
Par ailleurs, on sait tous qu'un disque ou une retransmission radio / vidéo ne rend pas suffisamment compte de certains paramètres d'une voix.
Que toi tu ne puisses pas effectuer ce comparatif, c'est clair! Et personne ne peut t'en vouloir! Mais cette comparaison n'est pas gratuite et ne vient pas de nulle part ... Et ce n'est pas Placido qui me dira le contraire :wink:

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 2992
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par raph13 » 10 févr. 2020, 12:56

HELENE ADAM a écrit :
10 févr. 2020, 12:45
Enfin j'aurais au moins appris que les moyens vocaux de Mirella Freni en Elisabetta sont supérieurs à ceux d'Anja Harteros... :roll:
Revenons à l'hommage à cette grande Mimi qu'était la délicieuse et charmante Mirella.
Désolé mais la supériorité de moyens vocaux d'Harteros sur Freni ne me semble pas évidente...

Freni au Met en 1983 : https://www.youtube.com/watch?v=0_foI8s10Ow
Harteros à Munich en 2012 : https://www.youtube.com/watch?v=csKwhUIbrvs
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13941
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par HELENE ADAM » 10 févr. 2020, 13:34

jerome a écrit :
10 févr. 2020, 12:53
aurele a écrit :
10 févr. 2020, 12:25
Et allez, encore un débat sur la largeur des voix, etc, en comparant Freni à des chanteuses d'aujourd'hui.
Déjà juger une chanteuse à Bastille en terme de projection vocale n'est pas évident. Je n'ai entendu que Kurzak en Elisabetta et jamais Freni en salle donc je ne me permettrais pas de comparaisons oiseuses.
Par ailleurs, on sait tous qu'un disque ou une retransmission radio / vidéo ne rend pas suffisamment compte de certains paramètres d'une voix.
Que toi tu ne puisses pas effectuer ce comparatif, c'est clair! Et personne ne peut t'en vouloir! Mais cette comparaison n'est pas gratuite et ne vient pas de nulle part ... Et ce n'est pas Placido qui me dira le contraire :wink:
Apparemment il y a les experts et les autres. OK. :wink:

@Aurèle : je n'ai pas entendu non plus ni Mirella Freni ni Anja Harteros en Elisabetta à Bastille et pour cause... :lol:
Et, à Bastille, je n'ai entendu Mirella Freni qu'en Adriana Lecouvreur (je l'ai entendue ailleurs dans d'autres rôles magnifiques). Et pour ne vexer personne je ne dirai pas qui m'a fait penser à elle dans le même rôle au même endroit quelques années plus tard.
Quant à Anja Harteros je l'ai entendue en Leonore de la Forza et en Tosca toujours à Bastille si on veut s'en tenir à des comparaisons, discutables, mais un peu en rapport avec le "direct".
(et en Elisabetta ailleurs évidemment comme dans beaucoup d'autres rôles que Mirella Freni n'a jamais chantés, les deux sopranos n'ayant pas vraiment le même répertoire, je pense que sans la réflexion de Jerome qui a déclenché la discussion, une comparaison entre les deux ne me serait jamais venue à l'esprit pour des tas de raisons sans doute...)
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 9097
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par paco » 10 févr. 2020, 15:00

En fait dans ce débat je trouve que chacun devrait d'abord préciser : entendue en salle / entendue uniquement par enregistrement.

Car les deux, dans le cas de Freni, n'avaient absolument rien à voir, c'était le jour et la nuit.

Et par "entendue en salle", il faut distinguer la dernière partie de la carrière de Freni, par exemple l'Adriana Lecouvreur de Bastille, par rapport aux années 70 et 80. Car là aussi ce n'était pas pareil (la voix avait évolué dans les années 90, pas forcément dans le bon sens...).

Quand on entendait Freni pour la première fois en salle, dans les années 70/80, c'était un choc tant cela n'avait rien à voir avec les enregistrements en termes de richesse d'harmoniques et de dimension. Notamment, ses enregistrements célébrissimes de la Bohème et Madama Butterfly avec Karajan ne reflètaient pas, mais alors vraiment pas du tout, l'impact qu'avait la même Freni à la même époque en salle. Dans les studios, la prestation est remarquable évidemment, mais cela sonne "joli", un peu léger en termes de dimension vocale. En salle c'était une autre Freni : la richesse des harmoniques, totalement aseptisée et vidée dans les studios, était en réalité absolument inouïe. Le son nous enveloppait de partout, cela sonnait chaud, rond, chatoyant, voluptueux, puissant, rien à voir avec le "joli" des enregistrements.

De fait, pour l'avoir entendue plusieurs fois en salle, à Garnier puis en Italie, je plussoie 1000 fois avec Jérôme : la seule qui soit aujourd'hui comparable à Freni c'est Yoncheva, en termes de richesse des harmoniques, de rondeur de la voix, de volupté. Harteros je ne peux rien dire car je ne l'ai entendue en salle que deux fois, insuffisant pour se forger une opinion.

Et, @ Hélène, si tu veux avoir une idée de l'impact que produisait la Mimi de Freni en salle, la prestation de Netrebko au ROH il y a trois ou quatre ans s'en rapprochait (je crois me souvenir que tu l'avais vue), c'était aussi chaud, rond, voluptueux et puissant. C'était cela la MImi de Freni des années 70/80, pas le son aseptisé, gentillet, de l'enregistrement de Karajan.

Quant à Car ou Kurzak, ce ne sont effectivement pas les mêmes planètes, (ce qui ne retire rien à leur talent par ailleurs).

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11135
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par Bernard C » 10 févr. 2020, 15:15

Freni dans les années 70-80 était une Prima Donna considérable.
On n'imagine pas aujourd'hui avec nos chanteuses présentes.

Je ne comprends pas ces polémiques minables au moment de sa mort.

Bernard
COVID-19 , à lire : https://www.larecherche.fr/covid-19-cor ... nt-aveugle
Puis Aretha Franklin pour le plaisir
https://youtu.be/k33sINjn9o0

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13941
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par HELENE ADAM » 10 févr. 2020, 15:20

Bernard C a écrit :
10 févr. 2020, 15:15
Freni dans les années 70-80 était une Prima Donna considérable.
Oui tu as raison mais personne ne dit le contraire ! :wink:
D'ailleurs...
Les hommages se multiplient venant de nombreux sites, radios, TV, maisons d'opéra du monde entier, qui retracent fort bien sa très longue carrière. Impossible de les citer tous.

Juste quelques liens assez riches
https://www.modenaindiretta.it/scompars ... vQN3fclgfU

https://oe1.orf.at/artikel/667497/Stars ... 5gXv-0nyEI

https://www.youtube.com/watch?v=FaGwyls ... 96svX9ZCxE

https://www.francemusique.fr/opera/mort ... 1581278970

La page du ROH
https://www.roh.org.uk/news/remembering ... e0JNNOOQ90

La Scala qui annonce :
Questa sera il Teatro alla Scala ha chiesto al suo pubblico di osservare un minuto di silenzio prima dell’inizio della rappresentazione del Trovatore in memoria di Mirella Freni. Dal debutto come Nannetta nel 1962 Mirella Freni è stata una delle protagoniste assolute della vita del nostro Teatro. Restano nella memoria la sua Mimì e la sua Desdemona con Carlos Kleiber, la sua Elisabetta in Don Carlo con Claudio Abbado fino alla Fedora che interpretò a fianco di Plácido Domingo e José Carreras sotto la bacchetta di Gianandrea Gavazzeni. Sono pochissimi gli artisti che hanno saputo quanto lei conquistare, oltre all’ammirazione, l’affetto del pubblico e di tutti coloro con cui hanno collaborato.
Avec cette photo :
Image

Une photo de la Bohême (avec Pavarotti) issue du site du Bayerische Staatsoper accompagnée d'un hommage
Image

Un hommage également sur la page du Wiener Staatsoper

Et celle du festival de Salzbourg
The Salzburg Festival mourns the death of Mirella Freni: "Anyone who heard Mirella Freni even once could never forget her beautiful voice. For the Salzburg Festival, she was one of those artists to whom we owe the reputation of being the best festival in the world," says Festival President Helga Rabl-Stadler in an initial reaction to Mirella Freni's death.
📸 Mirella Freni, 1975, Don Carlo. Archiv der Salzburger Festspiele/Foto Felicitas Timpe
Image
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre