Mirella Freni (1935 - 2020)

Les artistes
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14167
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par HELENE ADAM » 10 févr. 2020, 11:02

raph13 a écrit :
10 févr. 2020, 10:58
HELENE ADAM a écrit :
10 févr. 2020, 10:52
jerome a écrit :
09 févr. 2020, 23:41
marcelin duclos a écrit :
09 févr. 2020, 23:21
perso , ses Verdi m'ont toujours laissé sur ma fain.(sauf Nanetta ideale dans sa jeunesse., et Amelia). Mais ses Aida , Desdémona et Elisabetta...ça manque de corps...Alors je sais bien que , sur scène , son visage faisait passer bien des choses..MAIS , je me rappelle d'une interview de Tebaldi, dans la revue Opera , fin des années 70 , débuts 80 , à qui le journaliste demandait " pourquoi n'avez vous pas chantée Elisabetta"? Réponse ( je cite de mémoire ): " Mais c'est un role beaucoup trop lourd pour moi..Quand je vois qu'aujourd'hui c'est Freni qui chante ça , et elle n'a pas la moitié de ma voix !!!!!"
Tebaldi avait raison sauf que quand on voit celles qui ont chanté et chantent Elisabetta ces dernières années, la plupart ont des moyens vocaux très nettement inférieurs à ceux de Freni ...
ben pas vraiment. J'aimais bien Freni pour son charme et son timbre d'une jeunesse rare mais la voix était beaucoup moins large et corsée que celle des Elisabetta entendues ces dernières années justement, notamment Anja Harteros qui est l'une des principales titulaires actuelles du rôle ou Sonya Yoncheva (et bientôt Anna Netrebko). On peut discuter concernant Aleksandra Kurzak ou Nicole Car mais je crois que même dans ce cas, ce n'est pas tout à fait vrai...(ce ne sont pas les bons calibres pour Elisabetta mais elles ont des moyens vocaux plutôt un peu supérieurs quand même à Mirella Freni).
(mais quelle Mimi :coeur2: )
:?: :?: :?:
Kurzak et surtout Car supérieures en moyens vocaux à Freni ??? Désolé Hélène mais là c'est absolument faux...
Déjà que pour Harteros et Yoncheva j'ai des doutes !
Pour moi il n'y a aucun doute. Sa voix manquait en effet de "corps" pour ce genre de rôle. Et je précise, car nous avons déjà eu la discussion avec Jérome, que je ne parle pas de projection. Une "soubrette" ou une "cousette" peut avoir une projection magnifique, cela n'a rien à voir avec la largeur de sa voix.
Harteros chante Wagner, le Verdi lourd et Strauss... elle n'est pas comparable à Freni dans son répertoire et ses capacités vocales.
Les voix de Kurzak et Car sont insuffisantes pour Elisabetta mais ce sont des voix qui se corsent dans l'évolution de leurs carrières et Car a à peine dépassé la trentaine...La voix de Mirella Freni a très peu évolué au cours de sa brillante et longue carrière...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5685
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par micaela » 10 févr. 2020, 11:07

Entendue sur mezzo ou classica dans un concert filmé en 1998. Elle y arrivait en fin de concert pour chanter l'air de la lettre (Eugène Onéguine) avec une voix qui avait en effet gardé une grande fraîcheur. Même impression pour une Fedora (des années 90 aussi) vue dans les mêmes conditions.
Sinon, dans les années 70/80, je l'ai vue plusieurs fois à la télévision, notamment dans Faust, retransmis depuis Garnier.
Associée à tout jamais (même si elle a eu d'autres partenaires), comme duo ténor/soprano, dans mon esprit à Pavarotti (surtout) ou Domingo.
C'est peut-être le plus étonnant, cette voix qui a peu évolué.
A force d'écrire des choses horribles, les choses horribles finissent par arriver

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 3011
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par raph13 » 10 févr. 2020, 11:16

HELENE ADAM a écrit :
10 févr. 2020, 11:02
Pour moi il n'y a aucun doute. Sa voix manquait en effet de "corps" pour ce genre de rôle. Et je précise, car nous avons déjà eu la discussion avec Jérome, que je ne parle pas de projection. Une "soubrette" ou une "cousette" peut avoir une projection magnifique, cela n'a rien à voir avec la largeur de sa voix.
Harteros chante Wagner, le Verdi lourd et Strauss... elle n'est pas comparable à Freni dans son répertoire et ses capacités vocales.
Les voix de Kurzak et Car sont insuffisantes pour Elisabetta mais ce sont des voix qui se corsent dans l'évolution de leurs carrières et Car a à peine dépassé la trentaine...La voix de Mirella Freni a très peu évolué au cours de sa brillante et longue carrière...
Une voix qui semblait manquer de corps car Freni a eu l'intelligence de ne jamais forcer ses moyens ni trafiquer sa voix lorsqu'elle a abordé un répertoire plus lourd (contrairement par exemple à une Netrebko qui cherche à tout prix à "élargir" et grossir sa voix dans le grave et le bas médium, avec un résultat peu heureux).
Harteros chante certes Wagner, Strauss ou Verdi mais la voix n'est pas d'une largeur ou d'un volume exceptionnels ; là aussi, la chanteuse est intelligente et ne force pas mais pour moi le gabarit vocal est le même.
Kurzak et surtout Car (entendues toutes deux dans Don Carlo à Bastille) ne boxent évidemment pas dans la même cour que Freni ! C'est très joliment fait mais leurs voix sont beaucoup plus légères que celles de Freni, et le timbre bien moins corsé. Et ce n'est pas leur choix de faire évoluer leur carrière vers un répertoire plus lourd qui va changer cela...
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14668
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par PlacidoCarrerotti » 10 févr. 2020, 11:33

raph13 a écrit :
10 févr. 2020, 11:16
HELENE ADAM a écrit :
10 févr. 2020, 11:02
Pour moi il n'y a aucun doute. Sa voix manquait en effet de "corps" pour ce genre de rôle. Et je précise, car nous avons déjà eu la discussion avec Jérome, que je ne parle pas de projection. Une "soubrette" ou une "cousette" peut avoir une projection magnifique, cela n'a rien à voir avec la largeur de sa voix.
Harteros chante Wagner, le Verdi lourd et Strauss... elle n'est pas comparable à Freni dans son répertoire et ses capacités vocales.
Les voix de Kurzak et Car sont insuffisantes pour Elisabetta mais ce sont des voix qui se corsent dans l'évolution de leurs carrières et Car a à peine dépassé la trentaine...La voix de Mirella Freni a très peu évolué au cours de sa brillante et longue carrière...
Une voix qui semblait manquer de corps car Freni a eu l'intelligence de ne jamais forcer ses moyens ni trafiquer sa voix lorsqu'elle a abordé un répertoire plus lourd (contrairement par exemple à une Netrebko qui cherche à tout prix à "élargir" et grossir sa voix dans le grave et le bas médium, avec un résultat peu heureux).
Harteros chante certes Wagner, Strauss ou Verdi mais la voix n'est pas d'une largeur ou d'un volume exceptionnels ; là aussi, la chanteuse est intelligente et ne force pas mais pour moi le gabarit vocal est le même.
Kurzak et surtout Car (entendues toutes deux dans Don Carlo à Bastille) ne boxent évidemment pas dans la même cour que Freni ! C'est très joliment fait mais leurs voix sont beaucoup plus légères que celles de Freni, et le timbre bien moins corsé. Et ce n'est pas leur choix de faire évoluer leur carrière vers un répertoire plus lourd qui va changer cela...
Effectivement, il ne faut pas confondre la clarté du timbre et la largeur de la voix. Harteros a une voix plus sombre que celle de Freni, mais ce n'est pas une voix qui a largeur de celle d'une Price ou d'une Caballé.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14167
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par HELENE ADAM » 10 févr. 2020, 11:37

PlacidoCarrerotti a écrit :
10 févr. 2020, 11:33
raph13 a écrit :
10 févr. 2020, 11:16
HELENE ADAM a écrit :
10 févr. 2020, 11:02
Pour moi il n'y a aucun doute. Sa voix manquait en effet de "corps" pour ce genre de rôle. Et je précise, car nous avons déjà eu la discussion avec Jérome, que je ne parle pas de projection. Une "soubrette" ou une "cousette" peut avoir une projection magnifique, cela n'a rien à voir avec la largeur de sa voix.
Harteros chante Wagner, le Verdi lourd et Strauss... elle n'est pas comparable à Freni dans son répertoire et ses capacités vocales.
Les voix de Kurzak et Car sont insuffisantes pour Elisabetta mais ce sont des voix qui se corsent dans l'évolution de leurs carrières et Car a à peine dépassé la trentaine...La voix de Mirella Freni a très peu évolué au cours de sa brillante et longue carrière...
Une voix qui semblait manquer de corps car Freni a eu l'intelligence de ne jamais forcer ses moyens ni trafiquer sa voix lorsqu'elle a abordé un répertoire plus lourd (contrairement par exemple à une Netrebko qui cherche à tout prix à "élargir" et grossir sa voix dans le grave et le bas médium, avec un résultat peu heureux).
Harteros chante certes Wagner, Strauss ou Verdi mais la voix n'est pas d'une largeur ou d'un volume exceptionnels ; là aussi, la chanteuse est intelligente et ne force pas mais pour moi le gabarit vocal est le même.
Kurzak et surtout Car (entendues toutes deux dans Don Carlo à Bastille) ne boxent évidemment pas dans la même cour que Freni ! C'est très joliment fait mais leurs voix sont beaucoup plus légères que celles de Freni, et le timbre bien moins corsé. Et ce n'est pas leur choix de faire évoluer leur carrière vers un répertoire plus lourd qui va changer cela...
Effectivement, il ne faut pas confondre la clarté du timbre et la largeur de la voix. Harteros a une voix plus sombre que celle de Freni, mais ce n'est pas une voix qui a largeur de celle d'une Price ou d'une Caballé.
Il ne faut pas confondre non plus la réponse à une affirmation précise de Jérome que je conteste totalement, exemples à l'appui, et une discussion générale sur les voix claires, larges ou même sur la technique : celle de Freni était infiniment supérieure à celle de Car ou Kurzak aujourd'hui par exemple, mais ce n'était pas le sujet (relire le post de Jérome et ma réflexion face à cette affirmation pour moi erronée). D'une manière générale et sur ce rôle précisément, le "c'était mieux avant" me parait très discutable...

jerome a écrit :
09 févr. 2020, 23:41
marcelin duclos a écrit :
09 févr. 2020, 23:21
perso , ses Verdi m'ont toujours laissé sur ma fain.(sauf Nanetta ideale dans sa jeunesse., et Amelia). Mais ses Aida , Desdémona et Elisabetta...ça manque de corps...Alors je sais bien que , sur scène , son visage faisait passer bien des choses..MAIS , je me rappelle d'une interview de Tebaldi, dans la revue Opera , fin des années 70 , débuts 80 , à qui le journaliste demandait " pourquoi n'avez vous pas chantée Elisabetta"? Réponse ( je cite de mémoire ): " Mais c'est un role beaucoup trop lourd pour moi..Quand je vois qu'aujourd'hui c'est Freni qui chante ça , et elle n'a pas la moitié de ma voix !!!!!"
Tebaldi avait raison sauf que quand on voit celles qui ont chanté et chantent Elisabetta ces dernières années, la plupart ont des moyens vocaux très nettement inférieurs à ceux de Freni ...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
raph13
Basse
Basse
Messages : 3011
Enregistré le : 03 déc. 2005, 00:00
Localisation : Paris

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par raph13 » 10 févr. 2020, 11:46

HELENE ADAM a écrit :
10 févr. 2020, 11:37
Il ne faut pas confondre non plus la réponse à une affirmation précise de Jérome que je conteste totalement, exemples à l'appui, et une discussion générale sur les voix claires, larges ou même sur la technique : celle de Freni était infiniment supérieure à celle de Car ou Kurzak aujourd'hui par exemple, mais ce n'était pas le sujet (relire le post de Jérome et ma réflexion face à cette affirmation pour moi erronée).

jerome a écrit :
09 févr. 2020, 23:41
marcelin duclos a écrit :
09 févr. 2020, 23:21
perso , ses Verdi m'ont toujours laissé sur ma fain.(sauf Nanetta ideale dans sa jeunesse., et Amelia). Mais ses Aida , Desdémona et Elisabetta...ça manque de corps...Alors je sais bien que , sur scène , son visage faisait passer bien des choses..MAIS , je me rappelle d'une interview de Tebaldi, dans la revue Opera , fin des années 70 , débuts 80 , à qui le journaliste demandait " pourquoi n'avez vous pas chantée Elisabetta"? Réponse ( je cite de mémoire ): " Mais c'est un role beaucoup trop lourd pour moi..Quand je vois qu'aujourd'hui c'est Freni qui chante ça , et elle n'a pas la moitié de ma voix !!!!!"
Tebaldi avait raison sauf que quand on voit celles qui ont chanté et chantent Elisabetta ces dernières années, la plupart ont des moyens vocaux très nettement inférieurs à ceux de Freni ...
Mais justement, il suffit d'avoir entendu dans Don Carlo Kurzak et surtout Car (qui disparaissait corps et âme à de nombreuses reprises dans cet opéra) pour se rendre compte que leurs moyens vocaux sont évidemment bien inférieurs à ceux de Freni !
Cette dernière, surnommée à juste titre "la Prudentissima", avait certes un timbre trop clair et manquait parfois de largeur pour certains Verdi, mais elle en assumait la tessiture et la projection avec autrement de pertinence que Car et Kurzak.
« L’opéra est comme l’amour : on s’y ennuie mais on y retourne » (Flaubert)

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14167
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par HELENE ADAM » 10 févr. 2020, 11:49

raph13 a écrit :
10 févr. 2020, 11:46
HELENE ADAM a écrit :
10 févr. 2020, 11:37
Il ne faut pas confondre non plus la réponse à une affirmation précise de Jérome que je conteste totalement, exemples à l'appui, et une discussion générale sur les voix claires, larges ou même sur la technique : celle de Freni était infiniment supérieure à celle de Car ou Kurzak aujourd'hui par exemple, mais ce n'était pas le sujet (relire le post de Jérome et ma réflexion face à cette affirmation pour moi erronée).

jerome a écrit :
09 févr. 2020, 23:41
marcelin duclos a écrit :
09 févr. 2020, 23:21
perso , ses Verdi m'ont toujours laissé sur ma fain.(sauf Nanetta ideale dans sa jeunesse., et Amelia). Mais ses Aida , Desdémona et Elisabetta...ça manque de corps...Alors je sais bien que , sur scène , son visage faisait passer bien des choses..MAIS , je me rappelle d'une interview de Tebaldi, dans la revue Opera , fin des années 70 , débuts 80 , à qui le journaliste demandait " pourquoi n'avez vous pas chantée Elisabetta"? Réponse ( je cite de mémoire ): " Mais c'est un role beaucoup trop lourd pour moi..Quand je vois qu'aujourd'hui c'est Freni qui chante ça , et elle n'a pas la moitié de ma voix !!!!!"
Tebaldi avait raison sauf que quand on voit celles qui ont chanté et chantent Elisabetta ces dernières années, la plupart ont des moyens vocaux très nettement inférieurs à ceux de Freni ...
Mais justement, il suffit d'avoir entendu dans Don Carlo Kurzak et surtout Car (qui disparaissait corps et âme à de nombreuses reprises dans cet opéra) pour se rendre compte que leurs moyens vocaux sont évidemment bien inférieurs à ceux de Freni !
Je ne partage pas du tout ton point de vue qui me parait très excessif (Freni n'était pas top du tout dans ce rôle si tu y vas comme cela), mais je conteste surtout ce "celles qui ont chanté Elisabetta ces dernières années" lancé comme une vérité générale concernant les interprètes (la plupart) alors que nous avons eu surtout Harteros (un peu partout d'ailleurs depuis des années) et plus récemment Yoncheva. J''ai moi même cité les deux autres mais elles sont, pour le moment, anecdotiques dans le rôle. Si on parle d'Elisabetta aujourd'hui on parle au moins d'Harteros sinon cela n'a pas de sens, c'est la titulaire principale des dix dernières années. Et écrire qu'elle a des moyens vocaux (pour ce rôle) nettement inférieurs à ceux de Freni, ce n'est pas sérieux (en rapport avec les réflexions de Tebaldi, rapportées ci dessus également).
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9566
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par jerome » 10 févr. 2020, 11:50

Entièrement d'accord avec Raph13!
La seule qui a des moyens vocaux légèrement supérieurs à ceux de Freni c'est Yoncheva! Même Harteros a une pointure inférieure! Quant à Kurzak (que j'aime beaucoup!) et Car, leurs moyens vocaux sont très nettement inférieurs à ceux de Freni!

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9566
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par jerome » 10 févr. 2020, 12:01

Quand on parle de moyens vocaux supérieurs, il s'agit d'une voix plus grande, plus large, plus substantielle (de chair) (même si le timbre reste lumineux et d'une jeunesse incroyable!), plus puissante, plus projetée (et de manière enrobante!). Et ça c'est factuel (même pas sujet à débat ...)
Désolé mais si le timbre de Freni a assez peu changé entre les années 60 et sa fin de carrière, sa voix s'est considérablement étoffée et déjà dans la fin des années 70, elle avait une épaisseur vocale tout autre que celle de ses débuts.
La Freni des années 80 balançait des moyens vocaux bien plus puissants que ceux de Harteros. Seules Yoncheva et Netrebko peuvent prétendre passer au palier supérieur.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14167
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Mirella Freni (1935 - 2020)

Message par HELENE ADAM » 10 févr. 2020, 12:05

jerome a écrit :
10 févr. 2020, 11:50
Entièrement d'accord avec Raph13!
La seule qui a des moyens vocaux légèrement supérieurs à ceux de Freni c'est Yoncheva! Même Harteros a une pointure inférieure!
Bon arrêtons là... Harteros est une Elisabetta de référence demandée sur toutes les scènes dans un rôle où elle excelle (je me demande où tu l'as entendue pour dire cela...), Yoncheva est plutôt un tout petit peu derrière elle mais je ne l'ai entendue qu'une fois (enfin plusieurs fois mais dans la même série de représentations).
Ce que fait Mirella Freni est très joli mais cela n'a ni la largeur, ni la coloration, ni la richesse des harmoniques des deux autres. Malgré une technique irréprochable. On sent qu'elle ne peut pas aller plus loin c'est tout, elle atteint très manifestement ses limites.
Dirigé par Nello Santi
https://www.youtube.com/watch?v=U75TrrjOrwo
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre