Ne huez plus les (mauvais) artistes : ecrivez leur !

Actualité, potins, débats.
Jef
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 175
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Normandie
Contact :

Message par Jef » 06 oct. 2005, 11:51

tuano a écrit :Comment ça "on n'a moins d'égard" ?

Quand au resto, un gâteau n'est pas bon, tu vas en cuisine pour gueuler ? Quand le train arrive en retard, tu vas trouver le conducteur pour lui crier dessus ?
Quand un colis arrive en retard, tu attends l'arrivée du facteur le lendemain pour le huer ?
Tu vis où?
Tu ne vas jamais à la poste?
Moi pour tout vous dire, je ne hue pas, car j'ai une toute petite voix, mais quand je n'aime pas, je n'applaudie pas. Cependant, je comprends les gens qui huent soit le metteur en scène ou soit le chanteur s'ils ont trouvé leur prestation mauvaise.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9360
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 06 oct. 2005, 15:45

Si bien sûr, je vais à la Poste mais je ne pense pas que gueuler sur les employés améliorera le service, bien au contraire.

Je pense aussi que les chanteurs sont conscients de ce qu'ils doivent faire. Quand ils sont techniquement dégfaillants, ils doivent bien s'en rendre compte, je ne pense pas que les huées les rendront meilleurs à la représentation suivante. Je me souviens du soir où Scott Emerson a fait ses débuts dans un grand rôle à l'Opéra-Comique : il remplaçait Rockwell Blake et ça a été affreux. Il a été accueillis par des huées bien nourries. Résultat : il a été invité plein de fois par la suite, sous l'ère Médecin et même sous l'ère Savary !
Je pense aussi qu'aller à un spectacle est une démarche culturelle qui doit nous rendre plus ouvert, plus tolérant, plus aimant etc.
D'ailleurs, les compositeurs dont les spectacles ont été hués en ont toujours souffert, qu'il s'agisse de Verdi ou de Bellini. Je ne crois donc pas que ce serait leur rendre justice que de huer quand on va voir les oeuvres, même si la représentation n'est pas satisfaisante.

abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 06 oct. 2005, 15:59

tuano a écrit : D'ailleurs, les compositeurs dont les spectacles ont été hués en ont toujours souffert, qu'il s'agisse de Verdi ou de Bellini. Je ne crois donc pas que ce serait leur rendre justice que de huer quand on va voir les oeuvres, même si la représentation n'est pas satisfaisante.
Très sincèrement, ce dont les compositeurs souffrent, ce ne sont pas des spectateurs qui à tort ou à raison, manifestent bruyamment leur mécontentement, c'est avant tout des interprètes indignes qui défigurent leurs partitions.

La pitoyable Bohème d'hier soir à la Bastille en est un triste exemple.

tuano
Basse
Basse
Messages : 9360
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 06 oct. 2005, 16:07

abaris a écrit : Très sincèrement, ce dont les compositeurs souffrent, ce ne sont pas des spectateurs qui à tort ou à raison, manifestent bruyamment leur mécontentement, c'est avant tout des interprètes indignes qui défigurent leurs partitions.
Je pense très sincèrement le contraire. Dans l'histoire de la musique, les compositeurs ont toujours préféré des compromis (traduction, coupures, rajouts, changement de tonalités et même chanteurs de seconde zone pour le rôle principal...) à pas de représentation du tout. Même Berlioz qui était un spectateur très sévère (il n'arrêtait pas de dire du mal des autres compositeurs et musiciens) a accepté énormément de compromis afin de permettre l'exécution de ses Troyens (sous une forme franchement éloignée de l'oeuvre originale).

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21945
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 06 oct. 2005, 17:04

tuano a écrit :Je pense aussi qu'aller à un spectacle est une démarche culturelle qui doit nous rendre plus ouvert, plus tolérant, plus aimant etc.
Par quel miracle ? Les forums nous ont prouvé, hélas, tout le contraire...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
fitze
Messages : 49
Enregistré le : 20 mars 2005, 00:00
Localisation : villeurbanne

Message par fitze » 06 oct. 2005, 17:08

doudou a écrit :Le fond du problème c'est que huer dans une salle ou il y a plusieurs centaines voir milliers de personnes permet de rester dans l'anonymat le plus complet (quel courage) alors qu'aller voir le chef en cuisine c'est s'exposer réellement à la réaction de la personne critiquée.
l'autre problème, c'est quand même l'humiliation en public: ce ne sont peut être pas des gens en sucre, mais ce sont des êtres humains!

Un chanteur qui a fait une mauvaise prestation, ou pas à la hauteur de ce que le public attendait, doit s'en rendre compte tout seul, je pense, et être suffisament mal à l'aise comme ca. le huer ne fait à mon avis qu'empirer les choses.
je ne dis pas qu'il faut applaudir à tout rompre quelqu'un de décevant, mais applaudir moins (voire pas du tout) me semble être un bon compromis.
et puis, comme l'a dit tuano, il faut etre plus tolérant, et voir les choses du coté positif: les rares fois ou j'ai été décue par un spectacle, je me suis retrouvée encore plus admirative pour ceux qui s'en sortent mieux :D

tuano
Basse
Basse
Messages : 9360
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : France
Contact :

Message par tuano » 06 oct. 2005, 17:08

Je ne perds pas espoir !

J'ai bien dit "qui doit nous rendre" et pas "qui nous rend".

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21945
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 06 oct. 2005, 17:12

Moi non plus puisque j'ai pour devise "le pire n'est jamais sûr"
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Semolino
Alto
Alto
Messages : 401
Enregistré le : 18 août 2004, 23:00
Contact :

Message par Semolino » 06 oct. 2005, 18:35

tuano a écrit :Je pense aussi que les chanteurs sont conscients de ce qu'ils doivent faire. Quand ils sont techniquement dégfaillants, ils doivent bien s'en rendre compte, je ne pense pas que les huées les rendront meilleurs à la représentation suivante.
Le pire c'est que ce sont les "mélomanes" (ou prétendus tels) qui ne s'en rendent pas compte!!! Quant aux chanteurs, je ne pense pas qu'ils soient tous réellement conscients de leurs lacunes et de leurs limites.

Avatar du membre
Semolino
Alto
Alto
Messages : 401
Enregistré le : 18 août 2004, 23:00
Contact :

Message par Semolino » 06 oct. 2005, 18:45

tuano a écrit :Un manque de legato ou un aigu raté, c'est beaucoup plus révoltant que la pollution ou la pauvreté dans le monde. La plupart des chanteurs d'opéra sont des criminels, des détraqués hystériques!
N'importe quoi! Mais vraiment n'importe quoi!!! :x
Tu mélanges tout! Tu mets sur le même plan des choses qui ne sont pas comparables.

Je tiens à ajouter que:
-pour ce qui concerne l'aigu raté, ce n'est pas grave, un incident de parcours peut arriver à tout le monde. En revanche il faut huer les "chanteurs" qui ouvrent systématiquement leurs aigus par manque de technique!
-le manque de legato est aussi causé par une défaillance technique et sans legato on ne chante pas, on parle! Le legato est à la base même du chant. Quelqu'un qui a un legato défaillant ne devrait même pas être admis sur une scène.

Répondre