Quand Warli dérape....

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14438
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Quand Warli dérape....

Message par HELENE ADAM » 26 juil. 2020, 18:21

titoschipa a écrit :
26 juil. 2020, 14:49
Je trouve que vous faites beaucoup d'honneur à ce M.Warli, metteur en scène lambda, à disséquer ses propos volontairement provocateurs.
Est-ce parce qu'il est gay ou riche?
Pour ma part, j'attendrai de voir sa nouvelle mise en scène d'Elektra à Salzbourg pour savoir s'il mérite l'honneur qui lui échoit.
C'est samedi 1er sur Mezzo à 17 h ! ou sur place, pour les riches gays.
Question d'appréciation. Pour moi Warli n'est pas un metteur en scène lambda du tout. Il déchaine des passions positives ou négatives mais laisse rarement indifférent. Les trois mises en scène qu'il a assurées (quatre en fait) pendant l'ère Lissner à l'OnP ont été parmi les meilleures que nous avons eues ces dernières années et elles ont joué un rôle non négligeable dans la réussite des spectacles correspondants à savoir Le Château de BB/ la Voix humaine, Don Carlos (avec la première distribution avec laquelle il avait réellement travaillé et pour laquelle il a conçu sa mise en scène, avec la deuxième cela n'a jamais vraiment fonctionné...bien qu'il ait été présent dès les premières répétitions mais sans les chanteurs principaux, voire mon interview de l'époque avec Etienne Dupuis), et surtout Lady Macbeth de Mzensk, presque parfaite de tous les points de vue, émotion maximale, impossible de considérer que la vision que Warli en donne n'a aucun effet sur la réussite globale du spectacle. C'est un fabuleux directeur d'acteurs.
La présence de Warli au générique (si je puis dire :wink: , allusion à la passion pour le cinéma du metteur en scène) est plutot un "plus" pour moi alors que je suis nettement plus méfiante à l'égard des oeuvres de Bieito (Simon Bocanegra à l'OnP) ou de Tcherniakov (Les Troyens à l'OnP) quand il sort de l'opéra russe ou de Py (Manon à l'Opéra Comique) que j'ai trouvé trop ouvertement obsessionnel lors de ses dernières créations et souvent décevant.
Après, comme tu dis, faut-il forcément disséquer ses propos et son incontestable dérapage (je partage le point de vue de ceux qui soulignent cet aspect) ? Est ce que cela correspond au personnage en général ou à l'une de ses mésaventures/déceptions récentes ? Je ne sais pas... mais la discussion sur les "huées" ne le concerne pas tant que cela. Ces trois/quatre mises en scène ont été extrêmement applaudies à Paris au contraire de beaucoup d'autres ...
(voir les fils correspondants sur ODB...).
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1116
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Quand Warli dérape....

Message par xavierscriabine » 26 juil. 2020, 19:42

jerome a écrit :
26 juil. 2020, 01:50
David-Opera a écrit :
25 juil. 2020, 22:34
On peut ne pas être d'accord sans pour autant huer un travail frontalement, ou le dénigrer ailleurs. Il y a une négativité chez celui qui rejette qui n'existe pas chez celui qui n'est pas d'accord.
Ah ben alors moi qui ne suis pas du tout un praticien de huées mais qui comprends parfaitement qu'il puisse y en avoir contre une mise en scène, je serais bien curieux de savoir de toi comment un spectateur qui est en désaccord total avec le spectacle peut manifester ce désaccord (en dehors de simplement ne pas applaudir ou de quitter la salle, ce qui n'est évidemment d'aucun poids face à d'éventuelles ovations!)!!
Déjà il faudrait avoir l'idée de se dire "je ne suis pas content et il faut que ça se sache et que j'aie un poids parce que je suis important".

Ca m'est arrivé d'être en énorme désaccord (justement avec une mise en scène de Warlikowski pour le Roi Roger), mais je n'ai pas hué pour autant parce que je n'ai pas cette mentalité.
De plus cela peut donner une importance démesurée au metteur en scène hué qui se dit "ah là là, je bouscule les bourgeois, super", alors que si ça se trouve, il a juste pondu une daube.

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1116
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Quand Warli dérape....

Message par xavierscriabine » 26 juil. 2020, 19:47

jerome a écrit :
26 juil. 2020, 14:08
altini a écrit :
26 juil. 2020, 14:02
Pourquoi "manifester un désaccord"?
Alors pourquoi manifester un enthousiasme si on va par là ?? Dans ce cas là, une fois le rideau tombé, pas d'applaudissements ni de saluts, tout le monde se lève et fout le camp! Désolé mais ça ne peut pas fonctionner que dans un sens, ça ne peut pas être (en forçant un peu le trait) "Aimez ou taisez-vous à jamais!" !! C'est dictatorial ça!
Tout simplement parce qu'applaudir est positif et respectueux des artistes qui ont fourni un travail.
Huer est une attitude qui n'a pas sa place dans une salle de spectacle quand on est civilisé et qu'on assiste à un spectacle avec des artistes qui ont en général donné le meilleur d'eux-mêmes.
Je sais qu'on va me dire "je ne hue que le metteur en scène qui n'a pas fait un vrai travail et qui a fait n'importe quoi", mais ce n'est quand même vraiment pas agréable pour les chanteurs et les musiciens qui ont aussi fait ce spectacle d'entendre de telles attitudes.
Ce n'est pas respectueux non plus des autres spectateurs: quand à la fin d'un spectacle j'assiste à de tels comportements, ça m'agresse fortement.

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1116
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Quand Warli dérape....

Message par xavierscriabine » 26 juil. 2020, 19:48

jerome a écrit :
26 juil. 2020, 14:08
altini a écrit :
26 juil. 2020, 14:02
Pourquoi "manifester un désaccord"?
Alors pourquoi manifester un enthousiasme si on va par là ?? Dans ce cas là, une fois le rideau tombé, pas d'applaudissements ni de saluts, tout le monde se lève et fout le camp! Désolé mais ça ne peut pas fonctionner que dans un sens, ça ne peut pas être (en forçant un peu le trait) "Aimez ou taisez-vous à jamais!" !! C'est dictatorial ça!
Tout le monde s'étale sur les forums et les réseaux sociaux... personne n'est baillonné, faut arrêter.
Il n'est pas nécessaire de huer ou aboyer pour donner son avis, c'est vraiment un comportement de meute absolument détestable.

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1116
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Quand Warli dérape....

Message par xavierscriabine » 26 juil. 2020, 19:51

HELENE ADAM a écrit :
26 juil. 2020, 18:21
Question d'appréciation. Pour moi Warli n'est pas un metteur en scène lambda du tout. Il déchaine des passions positives ou négatives mais laisse rarement indifférent.
Indifférent peut-être pas, mais on peut aussi trouver qu'il fait parfois de bonnes ou très bonnes choses, parfois des moyennes, parfois des mauvaises...
A moins d'être vraiment allergique à son style, ce que je peux comprendre.

dessoles
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 227
Enregistré le : 07 nov. 2004, 00:00

Re: Quand Warli dérape....

Message par dessoles » 26 juil. 2020, 20:08

xavierscriabine a écrit :
26 juil. 2020, 19:47
jerome a écrit :
26 juil. 2020, 14:08
altini a écrit :
26 juil. 2020, 14:02
Pourquoi "manifester un désaccord"?
Alors pourquoi manifester un enthousiasme si on va par là ?? Dans ce cas là, une fois le rideau tombé, pas d'applaudissements ni de saluts, tout le monde se lève et fout le camp! Désolé mais ça ne peut pas fonctionner que dans un sens, ça ne peut pas être (en forçant un peu le trait) "Aimez ou taisez-vous à jamais!" !! C'est dictatorial ça!
Tout simplement parce qu'applaudir est positif et respectueux des artistes qui ont fourni un travail.
Huer est une attitude qui n'a pas sa place dans une salle de spectacle quand on est civilisé et qu'on assiste à un spectacle avec des artistes qui ont en général donné le meilleur d'eux-mêmes.
Je sais qu'on va me dire "je ne hue que le metteur en scène qui n'a pas fait un vrai travail et qui a fait n'importe quoi", mais ce n'est quand même vraiment pas agréable pour les chanteurs et les musiciens qui ont aussi fait ce spectacle d'entendre de telles attitudes.
Ce n'est pas respectueux non plus des autres spectateurs: quand à la fin d'un spectacle j'assiste à de tels comportements, ça m'agresse fortement.
Absolument en désaccord avec vous....l Opera c'est la vie, c'est l enthousiasme, c'est la mort, c'est la tristesse, c'est le rire......c'est aussi la haine, la colère et j en passe....rien n 'est plus excitant qu'un triomphe absolu ou la salle délire mais aussi excitant lorsqu il y a scandale ,huées,invectives vis a vis d un metteur en scène,d un ou d une chanteuse ou du chef d orchestre ou entre spectateurs eux mêmes!!!! la mièvrerie d un accueil poli ,gentil est d un ennui mortel..........on y assiste lorsque le spectacle est bien...seulement bien....cela glisse comme un savon sous la douche...

RV
Alto
Alto
Messages : 377
Enregistré le : 28 mars 2005, 23:00

Re: Quand Warli dérape....

Message par RV » 26 juil. 2020, 20:57

Cela fait un moment que je n’ai pas visité ODB, faute de critiques d’opéras, mais avec ce fil je dois dire que je suis gâté. Je reviendrai plus souvent.

Avatar du membre
Snobinart
Basse
Basse
Messages : 2153
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: Quand Warli dérape....

Message par Snobinart » 27 juil. 2020, 06:05

HELENE ADAM a écrit :
26 juil. 2020, 18:21
et surtout Lady Macbeth de Mzensk, presque parfaite de tous les points de vue
J'avais trouvé au contraire qu'il était en bout de souffle pour cette Lady et recyclait tout ce qu'il avait pu faire dans des prods précédentes : Maison de Mort (Londres, pour moi sa dernière grande mise en scène) / Wozzeck (Amterdam) / Don Giovanni (Bruxelles).
J'aime vraiment Warli aussi mais comme tous il a ses périodes de peu d'inspiration (ou peut-être qu'il est trop demandé ?) où il se réfugie dans le savoir-faire et le flair de son équipe. C'est toujours léché et extrêmement pro mais ça peut vite tourner en rond voire devenir hermétique (cf Salomé où le compte Twitter du BSO a du jouer les pompier de service). Très curieux de ce que Tristan pourra donner.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21954
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Quand Warli dérape....

Message par JdeB » 27 juil. 2020, 08:44

Ce fil n'est pas consacré aux mises en scène de Warli mais à ses propos polémiques contre les riches gays globe-trotters et glottolâtres qu'il considère comme le pire des publics

Mais puisque vous évoquez sa production de Lady Macbeth, peut-être a-t-il mal vécu les accusations de plagiat dont elle a été l'objet et que c'est le début de son divorce avec le public, la critique ?

car comment un metteur en scène connaît-il son public ? oui, il y a les réseaux mais comment savoir que NormaX755 est un ancien cadre sup gay démissionnaire ayant hérité de ses parents richissimes à l'âge de 55 ans et donc capable de vivre comme ceux que dénoncent Warli ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6900
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Quand Warli dérape....

Message par David-Opera » 27 juil. 2020, 08:58

Chacun est assez grand pour savoir s'il est visé ou pas, et ce qui compte c'est non pas ce que valent les personnes qu'il vise, mais ce que cela dit du metteur en scène. Ce n'est pas quelqu'un qui accorde de l'importance aux voix, c'est quelqu'un qui a une vision de l'opéra comme un moyen d'expression actuel qu'il faut d'abord savoir jouer, et il n'y a pas chez Warlikowski une identification de genre (je suis gay donc les gays seraient forcément des gens bien, et il ne faut pas les critiquer ...).

Il dit bien dans l'article qu'il est surtout humain, et c'est donc quelqu'un qui jette un regard humain sur les autres et qui est capable de se faire son opinion. Mais je le redis à nouveau, ce qu'il écrit ne vaut pas généralité, et de mon point de vue est tout à fait marginal, car il s'adresse à quelques groupies bien ciblés, et je ne suis même pas sûr qu'il y ait un seul lecteur d'ODB qui ait à se sentir visé.

Répondre