Artistes et crise du COVID19

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6851
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par David-Opera » 06 juil. 2020, 08:13

Elle était trop épuisée par la pression qu'elle a subi au supermarché pour avoir la force de demander les aides dédiées aux artistes quand elle a appris leur existence.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21912
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par JdeB » 06 juil. 2020, 08:19

merci David. Et on précise quel emploi elle tenait dans ce supermarché ?
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6851
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par David-Opera » 06 juil. 2020, 08:29

https://van.atavist.com/aikin

Das ist der Witz dabei: Ich war schon nach einer Woche von der harten Arbeit als Einräumerin ziemlich erschöpft, mein Körper war die Belastung nicht gewohnt und war total kaputt. Als ich von der ersten offiziellen Corona-Hilfe gehört habe, war ich zu platt, um mich überhaupt dafür zu bewerben.


Elle faisait du rangement et du nettoyage, si je comprends bien.

philipppe
Baryton
Baryton
Messages : 1510
Enregistré le : 17 févr. 2005, 00:00

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par philipppe » 06 juil. 2020, 08:45

David-Opera a écrit :
06 juil. 2020, 08:29
https://van.atavist.com/aikin

Das ist der Witz dabei: Ich war schon nach einer Woche von der harten Arbeit als Einräumerin ziemlich erschöpft, mein Körper war die Belastung nicht gewohnt und war total kaputt. Als ich von der ersten offiziellen Corona-Hilfe gehört habe, war ich zu platt, um mich überhaupt dafür zu bewerben.


Elle faisait du rangement et du nettoyage, si je comprends bien.
C est incroyable de lire cela. Ça rend compte de la situation d’une façon dramatique, et confirme que il est toujours mieux d écouter les gens concernés que ceux qui s’ouvrent et se consolident de petits capitals sur leur dos .

Je me rappelle d’une soirée particulièrement brillante oú cette chanteuse interprétait les Altenberg Lieder sous la direction de Boulez à Pleyel....et maintenant ce message. ...j espère qu’elle pourra recevoir ces aides.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14377
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par HELENE ADAM » 06 juil. 2020, 08:47

Oui c'est à peu près l'histoire que Laura Aikin raconte en effet en ce qui la concerne : elle a été prise de cours par les annulations rapides en Italie (elle venait de Munich, étape de son voyage, et avait un concert à Turin qui a été annulé une heure avant qu'elle ne s'envole pour Turin, elle se demande d'ailleurs si elle n'aurait pas risqué de rester coincée à Turin si jamais...).
Elle n'avait pas demandé de prestations chômage à l'Etat en Allemagne, car elle ne pensait pas avoir droit à quoi que ce soit en tant qu'artiste indépendante. Elle pensait que seuls les artistes des troupes y avaient droit.
Elle souligne qu'il n'y a rien de tel en Italie ou aux USA.
Elle faisait alors ses courses au supermarché "Rewe" quand elle a vu une offre d'emploi. Les supermarchés étaient bondés soudainement, tout le monde voulait faire des réserves (Hamsterkauf en allemand... :wink: ) et on avait besoin d'employés. Elle a commencé à travailler quelques jours plus tard au nettoyage des étagères et au rangement, avec un masque même si ce n'était pas obligatoire alors. C'était épuisant dit-elle, tout en décrivant à la fois les difficultés du travail et ses collègues de toutes sortes, ce qui fait qu'elle ne regrette pas du tout cette expérience.
Et le plus "drôle" est qu'effectivement, elle était si épuisée après une semaine de travail qu'elle n'a même pas eu le courage de faire la demande d'aide "Corona" quand elle en a entendu parler...
Elle gagnait 9 euros de l'heure et reconnait avoir pris beaucoup de risques dans ce supermarché rapport au COVID. Elle dit avoir appris beaucoup sur la vie "réelle" durant ces jours de labeur, notamment lorsqu'un jeune vendeur, bousculé par un client, lui a dit qu'à 9 euros de l'heure, il ne s'attendait pas au respect de la part de la clientèle...
Elle a réalisé à quel point son emploi de soprano était extrêmement privilégié.
Les employés de supermarché étaient tout aussi indispensables que les "soignants" qui ont été beaucoup "salués" (et sont effectivement sous-payés) et elle ne voudrait pas qu'on les oublie. Elle dit "nous" d'ailleurs en en parlant pour souligner que les employés sont payés au salaire minimum et n'ont aucune "reconnaissance" de leurs métiers.
Elle rit ensuite en réalisant qu'elle ne parle plus "musique" et rappelle quand même qu'elle a des contrats jusqu'en 2022 même si les maisons d'opéra vont moins vers elle que vers les plus jeunes...
Elle n'a guère pu s'entrainer au chant chez elle pour ne pas gêner les voisins mais recommence à présent l'entrainement dans un studio.
Et elle reste optimiste : pendant la pandémie, les gens continuaient à faire de la musique aux fenêtres et n'ont jamais cessé de manifester leur désir de concerts et de théâtre.
En fait, c'est très long et tout à fait passionnant... j'ai toujours bien aimé cette soprano (revue récemment dans l'Affaire Makropoulos, retransmise de Vienne) et elle se révèle une belle personne en plus d'être une chanteuse assez étonnante...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 9358
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par paco » 06 juil. 2020, 23:37

David-Opera a écrit :
05 juil. 2020, 10:41
Lors de la fête de la musique, il y a deux semaines, qu'est ce que l'on n'a pas entendu après toutes ces rassemblements et ces embrassades qui nous préparaient soi-disant une seconde vaque. Finalement deux semaines après, la circulation du virus est au plus bas.
Oui, tout à fait, mais les mêmes media se gardent bien de faire ce bilan 2 semaines plus tard... (de même qu'ils continuent d'additionner les clusters depuis le début du déconfinement, sans penser à déduire ceux qui ont été supprimés entretemps car n'ayant qu'une poignée de contaminés).

Mais les mêmes media s'affoleront de nouveau dès qu'un rassemblement similaire à la Fête de la Musique se reproduit...

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14377
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par HELENE ADAM » 12 juil. 2020, 09:36

Le baryton Christian Gerhaher met (un peu) les pieds dans le plat et s'inquiète en priorité pour l'avenir des jeunes chanteurs
"S'il n'est pas le plus médiatisé, il est l'un des barytons les plus sollicités au monde. Face à la pandémie, Christian Gerhaher s'inquiète du sort de jeunes artistes, appelant à une révision des contrats pour qu'ils ne deviennent pas des "esclaves culturels".
(...)
""Trop individualistes" -

"Les artistes freelance sont en grand danger, notamment les plus jeunes", reconnaît-il dans un entretien avec l'AFP.

Selon ce Bavarois qui avait abandonné des études de médecine pour le chant, "certains sont traités comme des esclaves culturels en ce moment; on leur dit +tu n'as pas besoin d'être payé, c'est déjà une énorme chance pour toi de chanter+ en ces temps. C'est inacceptable".

A lire ici
https://actu.orange.fr/societe/culture/ ... ycAIUyapAg
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6851
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par David-Opera » 17 juil. 2020, 20:10

Le Monde du 17 juillet 2020

Les chanteurs d"opéra se démasquent.

Article de Marie Aude Roux sur la condition des artistes solistes en France.
Assez sidérant sur le comportement des théâtres qui, en tant de crise, les traitent en variable d'ajustement afin de privilégier la situation des personnels permanents et des intermittents.

https://www.lemonde.fr/culture/article/ ... _3246.html

laconcombremasque
Messages : 14
Enregistré le : 10 nov. 2012, 00:00

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par laconcombremasque » 31 juil. 2020, 11:30

Il se murmurait cette semaine que des annonces seraient faites le 29 juillet par le gouvernement afin d'éclairer les professionnels du spectacle vivant sur les conditions de reprise à la rentrée. Je n'ai rien vu passer, mais cela ne devrait pas tarder. Puis-je suggérer que le premier ou la première qui voit passer l'information en rende compte dans ce fil de discussion ? Merci et bon été à tous !

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14377
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par HELENE ADAM » 04 août 2020, 23:14

laconcombremasque a écrit :
31 juil. 2020, 11:30
Il se murmurait cette semaine que des annonces seraient faites le 29 juillet par le gouvernement afin d'éclairer les professionnels du spectacle vivant sur les conditions de reprise à la rentrée. Je n'ai rien vu passer, mais cela ne devrait pas tarder. Puis-je suggérer que le premier ou la première qui voit passer l'information en rende compte dans ce fil de discussion ? Merci et bon été à tous !
Il y a en effet un communiqué du Ministère de la Culture du 4 Août qui dit ceci :

Publié le 04.08.2020

Le ministère de la Culture communique un point de situation aux professionnels de la Culture à la suite de la publication du décret n°2020-911 du 27 juillet 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire et dans ceux où il a été prorogé.


Le contexte sanitaire implique de conserver la plus grande vigilance et les mesures applicables demeurent strictes. Le décret présente néanmoins des évolutions permettant une meilleure visibilité pour les professionnels de la Culture : les rassemblements de plus de 5 000 personnes pourront reprendre au 1er septembre 2020, et dès le 15 août sur autorisation préfectorale selon certaines conditions. De même, les foires et salons seront à nouveau autorisés à partir du 1er septembre.

Les règles d’accueil du public demeurent inchangées. Pour tout spectacle (hors Guyane et Mayotte qui sont encore en état d’urgence sanitaire), la configuration assise du public reste la norme ; la distanciation d’un siège entre deux personnes ou groupes de personnes venant ou ayant réservé ensemble demeure également requise ; enfin, le masque, obligatoire pour entrer et déambuler dans les espaces intérieurs, reste recommandé lorsque le spectateur est assis à sa place. L’accueil du public pour les espaces d’exposition et les lieux de diffusion de l’art contemporain demeure inchangé, le port du masque étant obligatoire et la distanciation physique devant être respectée.

De nouvelles informations sur l’évolution des mesures sanitaires seront disponibles aux alentours du 24 août.

Le ministère de la Culture salue le travail des organisations professionnelles et acteurs du secteur culturel pour s’adapter au contexte sanitaire dans les différentes typologies de salles. Le ministère continue d’être à l’écoute de tous les acteurs du monde culturel et de la création et s’emploiera à la rentrée à accompagner le secteur culturel, notamment du spectacle vivant, dans l’adaptation de ses activités au contexte réglementaire tel qu’il est connu aujourd’hui pour cet automne.


Les fiches spécifiques de reprise d’activité élaborées par le ministère de la Culture exposent précisément les recommandations sanitaires qui découlent des contraintes liées à la pandémie et sont mises à jour des évolutions règlementaires. Elles sont disponibles sur le site du ministère de la Culture à destination de tous les professionnels.



https://www.culture.gouv.fr/Presse/Comm ... r-le-secte
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre