Artistes et crise du COVID19

Actualité, potins, débats.
Répondre
Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14411
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Artistes et crise du COVID19

Message par HELENE ADAM » 14 mars 2020, 15:50

Plusieurs posts ont parlé à juste titre des conséquences dramatiques pour les artistes du spectacle vivant, notamment les intermittents du spectacle qui devraient rencontrer de très graves difficultés, ne pouvant pas accumuler suffisamment d'heures du fait des annulations, voire n'ayant pas eu le temps de signer de nombreux contrats pour les semaines qui viennent.
Télérama se fait l'écho de leurs difficultés dans cet article

https://www.telerama.fr/scenes/coronavi ... 616230.php

Extraits
La culture est frappée de plein fouet par l’épidémie de coronavirus. Le ministère se doit d’agir rapidement pour soutenir les structures les plus fragiles et les intermittents du spectacle, alors qu’Edouard Philippe vient d’annoncer que les rassemblements de plus de cent personnes étaient désormais interdits.
Le coronavirus est en train d’infecter la culture à grande vitesse. L’interdiction de tout rassemblement de plus de cent personnes (et non plus mille), annoncée ce vendredi par le Premier ministre Edouard Philippe au 13h de TF1, va entraîner l’annulation en série de milliers de spectacles et de concerts avec des pertes de recettes qui se chiffrent déjà en centaines de millions d’euros. Musées, salles de concerts, théâtres ferment les uns après les autres. Des tournages sont annulés, d’autres décalés. Et, partout, la fréquentation plonge.


Dans ce contexte, des petites structures sont menacées de disparition. D'autres contraintes de réduire leur activité. Un cauchemar pour des milliers d’intermittents du spectacle, qui voient déjà leurs contrats fondre et doivent faire face à des pertes sèches de revenus. À moyen terme, les répercussions s’annoncent toutes aussi préoccupantes. Nombre d’entre eux risquent de ne pas réussir à travailler les cinq cent sept heures sur l’année écoulée, qui leur ouvrent les droits à l’assurance chômage.

Face à cette situation, le gouvernement a annoncé par la voix d’Emmanuel Macron qu’il allait réagir. Il faut qu’il le fasse vite. Plusieurs pistes ont été esquissées au cours de réunions (la dernière remonte au 12 mars) entre le ministre de la Culture, Franck Riester, et les organisations professionnelles de la culture. Deux d’entre elles méritent une application rapide. Pour commencer, la création d’un fonds de soutien à l’ensemble du secteur à l’image de celui qui avait été mis en place fin 2015, après les attentats à Paris au profit du spectacle vivant. Il permettrait dans l’immédiat d’éviter que les entreprises les plus fragiles ne disparaissent. Ensuite, un soutien aux intermittents en réduisant d’un côté le nombre d’heures qui ouvrent droit à l’allocation chômage, et en prolongeant, de l’autre, les droits de ceux qui arrivent au terme de leur période d’indemnisation. Faute de quoi ce serait pour eux la double peine, puisqu’à leur impossibilité de travailler et de gagner leur vie s’ajouterait la perte de leurs droits sociaux. Insupportable.

Vos témoignages directs sont les bienvenus !

Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2769
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par Efemere » 19 mars 2020, 04:57

David-Opera a écrit :
18 mars 2020, 16:27
France Musique : Coronavirus : le Metropolitan Opera de New York ne paiera pas les artistes
...
La direction du Met a décidé d'activer la clause de force majeure incluse dans les contrats. Aucun artiste non-salarié ne touchera un dollar pour les productions prévues à partir du 12 mars, date de fermeture de la maison lyrique pour les raisons sanitaires liées à l'épidémie de Covid-19.
(...)
Article complet ci-dessous :
https://www.francemusique.fr/actualite- ... stes-82427

Au Royaume-Uni, les quatre établissements publics chargés de promouvoir les beaux-arts ont demandé aux théâtres subventionnés de payer les contrats des artistes et des indépendants.


Arts Council England :
« We stated yesterday that we will refocus some grant programmes to help compensate individual artists and freelancers for lost earnings. This will require further planning. It may take about ten days before we can announce the details »
(16 mars, cf. ici).

Arts Council of Northern Ireland :
« Funded arts organisations, in exchange for Arts Council support, are asked to continue as far as possible to honour agreed contracts with artists and freelancers »
(16 mars, cf. ici).

Arts Council of Wales :
« In exchange for our support, we ask you to honour contracts agreed with freelancers and artists and to think about what help you can offer to your communities »
(18 mars, cf. ici).

Creative Scotland :
« We ask all recipients to honour contracts agreed with freelancers and artists and to think about what help they can offer their communities »
(17-18 mars, cf. ici).


À Londres,
English National Opera :
« We have committed to supporting our freelance singers, technical staff and musicians despite the cancellation in performances, to ensure they would have one less thing to concern themselves with in these next few weeks.
We just think it’s the right thing to have done
»
(16 mars, cf. ici).

Image
[source : Facebook]


Le ROH (dont je n'ai pas vu de publication à ce propos) devrait faire pareil.

paco
Basse
Basse
Messages : 9368
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par paco » 19 mars 2020, 09:59

Efemere a écrit :
19 mars 2020, 04:57
Le ROH (dont je n'ai pas vu de publication à ce propos) devrait faire pareil.
Mais ils dépendent à 20% de subventions donc ils vont devoir se conformer aux recommandations. Raison pour laquelle, malgré mes poches trouées, j'ai coché la case "donation" au lieu de "remboursement" pour mes spectacles annulés.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21927
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par JdeB » 19 mars 2020, 10:14

HELENE ADAM a écrit :
14 mars 2020, 15:50
Plusieurs posts ont parlé à juste titre des conséquences dramatiques pour les artistes du spectacle vivant, notamment les intermittents du spectacle qui devraient rencontrer de très graves difficultés, ne pouvant pas accumuler suffisamment d'heures du fait des annulations, voire n'ayant pas eu le temps de signer de nombreux contrats pour les semaines qui viennent.
moi je suis persuadé que les règles pour bénéficier du système de l'intermittence, hyper avantageux et quasi unique au monde, seront sensiblement assouplies et la barre des 507 heures abaissée à beaucoup moins
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14411
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par HELENE ADAM » 19 mars 2020, 11:23

JdeB a écrit :
19 mars 2020, 10:14
HELENE ADAM a écrit :
14 mars 2020, 15:50
Plusieurs posts ont parlé à juste titre des conséquences dramatiques pour les artistes du spectacle vivant, notamment les intermittents du spectacle qui devraient rencontrer de très graves difficultés, ne pouvant pas accumuler suffisamment d'heures du fait des annulations, voire n'ayant pas eu le temps de signer de nombreux contrats pour les semaines qui viennent.
moi je suis persuadé que les règles pour bénéficier du système de l'intermittence, hyper avantageux et quasi unique au monde, seront sensiblement assouplies et la barre des 507 heures abaissée à beaucoup moins
Oui moi aussi...
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 5776
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par micaela » 19 mars 2020, 11:34

Je suis moins optimiste que toi, mais je l'espère aussi.
Juste un commentaire : les artistes bien sûr, mais aussi tous ceux qui travaillent dans le secteur du spectacle (ailleurs aussi, mais c'est HS pour ce forum). Même pour le administratifs, il risque d'y avoir des problèmes. Le Met, par exemple, aura du mal paraît-il à payer ses salariés après mars.
A l'ONP et autres établissements publics, il y a une possibilité de les "recaser" ailleurs, mais dans les établissements privés ?
A force d'écrire des choses horribles, les choses horribles finissent par arriver

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14411
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par HELENE ADAM » 19 mars 2020, 11:46

micaela a écrit :
19 mars 2020, 11:34
Je suis moins optimiste que toi, mais je l'espère aussi.
Juste un commentaire : les artistes bien sûr, mais aussi tous ceux qui travaillent dans le secteur du spectacle (ailleurs aussi, mais c'est HS pour ce forum). Même pour le administratifs, il risque d'y avoir des problèmes. Le Met, par exemple, aura du mal paraît-il à payer ses salariés après mars.
A l'ONP et autres établissements publics, il y a une possibilité de les "recaser" ailleurs, mais dans les établissements privés ?
les salariés de l'ONP sont comme tous les salariés en France en ce moment. Soit en télétravail, soit à leurs boulots notamment pour tout ce qui est mission de service public (santé, sociaux, transports, télécom, courrier) et pour les commerces restés ouverts ou dans les entreprises qui continuent de fonctionner (plate forme colis en particulier), soit en chômage technique.
Les problèmes concernent ceux qui ne sont pas salariés (intermittents du spectacle et artistes indépendants payés au Cachet sur contrat).
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

altini
Ténor
Ténor
Messages : 959
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par altini » 19 mars 2020, 12:59

On a vu dans le passé que les intermittents étaient capables de faire pression. Je n'imagine même pas ce qu' entraînerait une grève des intermittents après toutes ces semaines ( mois) d'annulation. Le vrai problème est la disparition définitive des festivals et autres lieux lyriques.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14411
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par HELENE ADAM » 19 mars 2020, 13:09

Dans Res Musica, les déclarations du CNM.
https://www.resmusica.com/2020/03/19/le ... hU5QTyKUDg
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14411
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Artistes et crise du COVID19

Message par HELENE ADAM » 19 mars 2020, 13:38

L'annonce officielle : mesures exceptionnelles de soutien aux intermittents et salariés du secteur culturel.
https://www.culture.gouv.fr/Presse/Comm ... 2Zp86HJb3I


Afin de limiter les impacts sociaux de la crise sanitaire liée à l’épidémie du coronavirus, qui affecte particulièrement les intermittents du spectacle (artistes interprètes et saisonniers) et autres salariés (contrats courts…) du secteur culturel, Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Franck Riester, ministre de la Culture, ont décidé de neutraliser la période démarrant le 15 mars et s’achevant à la fin du confinement de la population française pour :

- le calcul de la période de référence ouvrant droit à assurance chômage et à droits sociaux pour les intermittents du spectacle (artistes interprètes et techniciens), afin de ne pas pénaliser les intermittents qui ne peuvent travailler et acquérir des droits pendant cette phase de l’épidémie du coronavirus ;

- le calcul et versement des indemnités au titre de l’assurance chômage pour les intermittents du spectacle (artistes interprètes et techniciens) et autres salariés (contrats courts…) du secteur culturel, afin que les personnes arrivant en fin de droit pendant cette phase de l’épidémie puissent continuer à être indemnisées.

Le ministre de la Culture étudiera par ailleurs, en lien avec les professionnels et les organisations syndicales de salariés et d’employeurs, les dispositifs d’accompagnement qui permettront de soutenir l’emploi artistique à l’issue de l’épidémie.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre