Conférences les Musicales du Lubéron

Actualité, potins, débats.
Répondre
Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5251
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Conférences les Musicales du Lubéron

Message par Loïs » 31 janv. 2020, 11:45

Pour info, je relaie une info, sans intérêt personnel, sur les conférences organisées dans le Lubéron dans les prochains mois autour d'Anna Bolena et de Tosca:

Image
Image

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5251
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Conférences les Musicales du Lubéron

Message par Loïs » 31 janv. 2020, 11:47

Et en commentaire reçu par mail:

L'entrée est libre et nous offrons le café pour les plus matinaux .
Après l'écoute, nous partagerons le traditionnel apéritif de vins du Luberon.

NiklausVogel
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 132
Enregistré le : 13 mars 2006, 00:00

Re: Conférences les Musicales du Lubéron

Message par NiklausVogel » 31 janv. 2020, 12:44

Ah les Musicales du Luberon (on dit et on écrit Luberon, Loïs, pas Lubéron. A Paris, à Lille ou à Strasbourg, on s'en fout, mais là-bas c'est important)... je retrouve cette note écrite après le concert du 28 juillet 2016 (Edna Stern, piano, Marc Coppey, violoncelle - opus 101 n°2 de Beethoven, Arpeggione, Fantasiestücke de Schumann et opus 99 de Brahms)...

Concert désastreux ce soir à Menerbes. L'acoustique était épouvantable, un violoncelle surexposé et un piano dont toutes les notes se mélangeaient dans une pâte confuse et déstructurée. Beethoven, Schumann et Brahms n'y ont pas résisté. Seul Schubert (l'Arpeggione), qui joue moins sur la dynamique et l'articulation, et plus sur le cantabile, surnageait comme il pouvait. De toute manière, y aurait-il eu quelque chose à entendre que le public aurait gâché le plaisir, malgré plusieurs tentatives de replacement de ma part. Petites filles qui secouent les bras comme à Guignol sous les bisous de leurs mères, bébés qui remuent des hochets judicieusement munis d'une petite bille, dames qui restructurent (ou déstructurent) leur éventail, faisant claquer carton et bois, messieurs agités en rythme d'une sorte de danse de Saint-Guy, marquant les accents de la sonate de Brahms de grands coups de plats de la main sur les cuisses et de va-et-vient brutaux du torse, en avant et en arrière, et organisateurs du concert, photographiant les artistes à l'aide d'appareils dont, à l'ère de la photo numérique,  ils n'ont pas désactivé le bruit d'obturateur. Shticlak... Shticlak... Sans oublier la chaleur et les moustiques... Mais les applaudissements ont été chaleureux.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5251
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Conférences les Musicales du Lubéron

Message par Loïs » 31 janv. 2020, 14:29

NiklausVogel a écrit :
31 janv. 2020, 12:44
Ah les Musicales du Luberon (on dit et on écrit Luberon, Loïs, pas Lubéron. A Paris, à Lille ou à Strasbourg, on s'en fout, mais là-bas c'est important)
Ce qui est exact à condition de connaitre le provençal et de savoir que "e" se prononce "é" sinon on passe pour un membre de l'engeance la plus effroyable qui hante et colonise la région en vous rendant les moustiques et la lycose sympathiques : le bobo parisien.
Disons que j'ai voulu éviter de commettre un impair :wink:

Sinon je fréquente peu les Musicales pour cause d'ordonnance établie par mon médecin m'interdisant d'approcher à moins de 500 mètres de toute musique baroque sous peine de subir les mêmes métamorphoses que le docteur Bruce Banner mais je garde de très beaux souvenirs des concerts dans les carrières des Taillades .

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14575
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Conférences les Musicales du Lubéron

Message par PlacidoCarrerotti » 31 janv. 2020, 14:34

Loïs a écrit :
31 janv. 2020, 14:29
NiklausVogel a écrit :
31 janv. 2020, 12:44
Ah les Musicales du Luberon (on dit et on écrit Luberon, Loïs, pas Lubéron. A Paris, à Lille ou à Strasbourg, on s'en fout, mais là-bas c'est important)
Ce qui est exact à condition de connaitre le provençal et de savoir que "e" se prononce "é" sinon on passe pour un membre de l'engeance la plus effroyable qui hante et colonise la région en vous rendant les moustiques et la lycose sympathiques : le bobo parisien.
Disons que j'ai voulu éviter de commettre un impair :wink:
Toutafé. C'est comme prononcer Saint-Houhan et L'Aïl-les-roses.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

NiklausVogel
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 132
Enregistré le : 13 mars 2006, 00:00

Re: Conférences les Musicales du Lubéron

Message par NiklausVogel » 31 janv. 2020, 14:56

J'accepte tout à fait l'objection mais je pense qu'il faudrait creuser cela. Mon ami Francis y est né et dit Lubeuron. Maintenant je me demande s'il n'y a pas, à l'intérieur de la distinction géographique, une distinction sociale qu'il faut prendre en compte. Le peuple prononce les choses comme (il croit qu')elles sont écrites et l'aristocratie comme l'exige la tradition aristocratique (même provençale). C'est la différence entre les Guilaine de chateau et les Jisslaine de supermarché.

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 5251
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Conférences les Musicales du Lubéron

Message par Loïs » 31 janv. 2020, 15:10

NiklausVogel a écrit :
31 janv. 2020, 14:56
J'accepte tout à fait l'objection mais je pense qu'il faudrait creuser cela. Mon ami Francis y est né et dit Lubeuron. Maintenant je me demande s'il n'y a pas, à l'intérieur de la distinction géographique, une distinction sociale qu'il faut prendre en compte. Le peuple prononce les choses comme (il croit qu')elles sont écrites et l'aristocratie comme l'exige la tradition aristocratique (même provençale). C'est la différence entre les Guilaine de chateau et les Jisslaine de supermarché.
un article du Figaro:
https://www.lefigaro.fr/langue-francais ... uberon.php
Sinon les encul... de mouches:
http://luberon.fr/luberon/culture/actu+ ... on+42.html
En habitant du Luberon mais originaire du Languedoc je passe mon temps à jongler et me faire reprendre sur le "e" et le "u" :lol:

NiklausVogel
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 132
Enregistré le : 13 mars 2006, 00:00

Re: Conférences les Musicales du Lubéron

Message par NiklausVogel » 31 janv. 2020, 15:13

Merci ! Finalement, Casanova a peut-être raison d'écrire Saint-Toin !

Répondre