La Bohème aux Chorégies

Actualité, potins, débats.
Répondre
muriel
Basse
Basse
Messages : 2967
Enregistré le : 17 nov. 2003, 00:00
Localisation : Arles

Message par muriel » 02 août 2005, 10:22

umberto a écrit :Pour ma part mon seul soucis vient du coté de la météo pour demain soir.
Ciel très bleu ... fort mistral ... ça caille !

mcs
Ténor
Ténor
Messages : 951
Enregistré le : 21 janv. 2004, 00:00
Contact :

Message par mcs » 02 août 2005, 10:55

umberto a écrit :Et bien certains ne volent pas hauts même avec le mistral. :evil: :twisted:
Pour ma part mon seul soucis vient du coté de la météo pour demain soir.
Alagna est tout simplement merveilleux en Rodolphe ( cf au Capitole) et Angela est une si fine musicienne que je ne comprend pas que l'on puisse s'interesser à autre chose. D'accord elle a un peu trop de classe pour Mimi....mais je me souviens que c'était le même reproche dans l'Amico Fritz à Monaco. moi cela ne gène pas les grandes chanteuses qui "composent" leurs petits personnages. Quand à l'intelligence des uns ou des autres je ne vois pas le rapport avec le plaisir d'écouter des interpretes hors normes.Car à voir un tel couple sur scène est un évenement qui marque un lyricomane. Mort au QI et vive la musique.
Esperons que nous pourrons nous chamallier après la diffusion de cette Bohème et que la météo sera plus clémente que certaines plumes vinaigrées. :?
BRAVO
mcs

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3054
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 02 août 2005, 11:39

Des goûts et des couleurs?.

Lu dans l?Humanité datée du 02/08 :
"La Bohème aux Chorégies d?Orange" par Philippe Gut.

"[...] Et tout le monde pleure la mort de Mimi. Sauf à Orange, où cette mort à laissé le public indifférent, mais où il a compati au vrai chagrin de Rodolfo, exprimé avec une profonde émotion par le ténor Roberto Alagna. [?]
Du quatuor masculin remarquable [?] émergeait le duo, véritable vedette de ce spectacle, Rodolfo-Marcello, symbole de l?amitié indéfectible, impressionnant de vérité dramatique et musicale. Ils étaient rejoint par Anna Maria Dell?Oste, qui a su incarner avec bonheur une accorte et cappricieuse Musetta (présence magnifique au second acte, avec arrêt sur l?image pendant son grand air.)
[?] Angela Gheorghiu était Mimi, insignifiante sur le plan dramatique et insuffisante vocalement en dépit de quelques rares instants de belle musicalité (troisième acte) Cette chanteuse n?existe que dans l?ombre de son compagnon Robert Alagna, éblouissant. Passons.
[?] Orchestre national de France, dirigé magistralement pour la première fois dans le théâtre antique par J Lopez-Cobos, a déployé un tapis aux couleurs chatoyantes et aux nuances infinies. La création [de la Bohème] à Orange, d?une subtilité et d?une délicatesse orchestrales incomparables, fut un grand moment de théâtre lyrique."

abaris
Basse
Basse
Messages : 2897
Enregistré le : 08 févr. 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par abaris » 02 août 2005, 11:41

Je devrais lire plus souvent l'Humanité.... Cet article m'aura permis d'apprendre que Musette a un "grand air" ! 8O

mcs
Ténor
Ténor
Messages : 951
Enregistré le : 21 janv. 2004, 00:00
Contact :

Message par mcs » 02 août 2005, 11:45

abaris a écrit :Je devrais lire plus souvent l'Humanité.... Cet article m'aura permis d'apprendre que Musette a un "grand air" ! 8O
Hormis toute opinion politique, il ne semble pas que "l'Humanité" soit un journal célèbre pour la pertinence de ses critiques musicales classiques !!!
cela se saurait ....
mcs

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 3054
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Message par EdeB » 02 août 2005, 12:19

mcs a écrit :Hormis toute opinion politique, il ne semble pas que "l'Humanité" soit un journal célèbre pour la pertinence de ses critiques musicales classiques !!!
cela se saurait ....
mcs
Jean-Pierre Léonardini est toutefois un de leurs critiques de théâtre et il est un immense spécialiste de la question...
En ce qui concerne le lyrique, c'est variable, mais j'ai lu d'excellents papiers.

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 02 août 2005, 12:32

J'abonde dans le sens d'EdeB. Et quand on voit les âneries parfois publiées par d'autres quotidiens censés fournir des critiques de qualité ?

Avatar du membre
philopera
Baryton
Baryton
Messages : 1335
Enregistré le : 12 mars 2005, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par philopera » 02 août 2005, 13:09

EdeB a écrit : […] Angela Gheorghiu était Mimi, insignifiante sur le plan dramatique et insuffisante vocalement en dépit de quelques rares instants de belle musicalité (troisième acte) Cette chanteuse n’existe que dans l’ombre de son compagnon Robert Alagna, éblouissant. Passons.
."
:Jumpy: :clap:

" c'est la lutte finale, groupons nous dès demain ... "

NICCO
Soprano
Soprano
Messages : 58
Enregistré le : 05 mai 2005, 23:00

Message par NICCO » 02 août 2005, 13:22

abaris a écrit :Je devrais lire plus souvent l'Humanité.... Cet article m'aura permis d'apprendre que Musette a un "grand air" ! 8O
tout dépend ce qu'on entend par grand air, si c'est pour dire que c'est un air connu. C'est vrai.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21930
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 02 août 2005, 13:32

mcs a écrit :
abaris a écrit :Je devrais lire plus souvent l'Humanité.... Cet article m'aura permis d'apprendre que Musette a un "grand air" ! 8O
Hormis toute opinion politique, il ne semble pas que "l'Humanité" soit un journal célèbre pour la pertinence de ses critiques musicales classiques !!!
cela se saurait ....
mcs
Je connais personnellement l'auteur de cette critique, professeur d'histoire en Sorbonne à la retraite: c'est un homme remarquable, fin et cultivé, d'une grande gentillesse.

Répondre