L'Opéra National de Paris : actualités.

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9667
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par jerome » 15 juil. 2020, 19:57

Oui mais les reprises, il faut les espacer! Au moins 3 à 4 ans entre 2 reprises. Ce qui ne va pas c'est lorsque l'écart est trop étroit surtout pour les mises en scène moderno-contemporéano transposées peu (voire pas du tout) respectueuses des œuvres et qui, une fois l'effet "première" passée, ne donnent pas très envie d'être revues et vieillissent même très mal (un comble!) ...
Un opéra de répertoire implique des mises en scènes beaucoup plus classiques (ce qui ne serait pas un mal bien au contraire!)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6734
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 15 juil. 2020, 20:05

Je poursuis l'écoute de l'audition. Lissner revient sur la matinée rêve d'enfants qui a été annulée au dernier moment en décembre alors que les enfants étaient déjà dans l'opéra. Il a l'habitude des syndicats, mais il ne pensait pas qu'ils oseraient faire quelque chose comme cela. Ce fut un choc pour lui mais aussi pour les mécènes.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6734
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 15 juil. 2020, 20:13

Martin Ajdari indique également que l’indemnité versée aux artistes solistes engagés (pour les annulations à cause du coronavirus) oscille entre 20 et 30% du contrat initial, ce qui est dans la marge haute de ce qu'il se pratique en Europe, et même très haute en valeur absolue.
Sur la centaine de solistes concernés, tous en ont accepté les termes, à part quelques uns qui les contestent et avec qui les discussions continuent.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6734
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 15 juil. 2020, 20:34

Très intéressante intervention de Stéphane Lissner qui propose, face au désengagement du service public audiovisuel pour les enregistrements et diffusions de spectacles, que l'Opéra, mais aussi d'autres théâtres en France, soient leur propres producteurs audiovisuels.

Cela implique la création d'un studio, la disposition de 8 caméras téléopérées dans la salle, la négociations de droits avec les artistes et le personnels, ce qui place le théâtre en position de producteur et donc de vendeur (notamment auprès de France Télévision).

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6734
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 15 juil. 2020, 20:51

Pour conclure, Stéphane Lissner est convaincu qu'il faut baisser le prix des places, mais lorsqu'il l'a proposé, Bercy s'y est opposé. Il est convaincu que c'est un handicap pour la suite. Et quand il parle de baisser le prix des places ce n'est pas pour faire -10%, mais bien pour le diviser par deux (110 euros maximum avec des places à 25 euros en début de prix).
C'est le seul espoir pour reconquérir un public.

Catherine Morin-Desailly signale enfin qu'un groupe de travail a remis un ensemble de propositions à Roselyne Bachelot.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14758
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par PlacidoCarrerotti » 15 juil. 2020, 21:04

David-Opera a écrit :
15 juil. 2020, 20:34
Très intéressante intervention de Stéphane Lissner qui propose, face au désengagement du service public audiovisuel pour les enregistrements et diffusions de spectacles, que l'Opéra, mais aussi d'autres théâtres en France, soient leur propres producteurs audiovisuels.

Cela implique la création d'un studio, la disposition de 8 caméras téléopérées dans la salle, la négociations de droits avec les artistes et le personnels, ce qui place le théâtre en position de producteur et donc de vendeur (notamment auprès de France Télévision).
Mieux vaut tard que jamais. C’est ce qui se pratique un peu partout dans le monde depuis des décennies.
L’ONP va arriver tard sur un marché saturé où les derniers éditeurs ont noué des partenariats durables depuis longtemps : quel différenciant proposer pour trouver un public assez large pour dégager une contribution nette positive ?
Je n’ai pas la réponse cette question.

PS : n’était-ce pas le genre d’initiatives auquel le cher Gerard était totalement opposé ?
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14758
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par PlacidoCarrerotti » 15 juil. 2020, 21:08

David-Opera a écrit :
15 juil. 2020, 20:51
Pour conclure, Stéphane Lissner est convaincu qu'il faut baisser le prix des places, mais lorsqu'il l'a proposé, Bercy s'y est opposé. Il est convaincu que c'est un handicap pour la suite. Et quand il parle de baisser le prix des places ce n'est pas pour faire -10%, mais bien pour le diviser par deux (110 euros maximum avec des places à 25 euros en début de prix).
C'est le seul espoir pour reconquérir un public.

Catherine Morin-Desailly signale enfin qu'un groupe de travail a remis un ensemble de propositions à Roselyne Bachelot.
A moitié d’accord. Peut-il y avoir un public « Premium » pour des places magnifiques à 300 euros à Garnier qui subventionneraient indirectement des seconds rangs de loge à 20 balles et des troisièmes rang à 5 euros ?
Et encore... la génération actuelle a du mal à faire 2 heures de queue à l’ONP pour une place debout...
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6734
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 15 juil. 2020, 21:08

Si je comprends bien, on est en retard car France Télévisions était sensé jouer ce rôle. On comptait trop sur un service public qui s'est finalement désengagé.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 6734
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par David-Opera » 15 juil. 2020, 21:09

PlacidoCarrerotti a écrit :
15 juil. 2020, 21:08
A moitié d’accord. Peut-il y avoir un public « Premium » pour des places magnifiques à 300 euros à Garnier qui subventionneraient indirectement des seconds rangs de loge à 20 balles et des troisièmes rang à 5 euros ?
Il en parle mais indique que ce public est une part trop faible en proportion.

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14758
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par PlacidoCarrerotti » 15 juil. 2020, 21:13

David-Opera a écrit :
15 juil. 2020, 21:08
Si je comprends bien, on est en retard car France Télévisions était sensé jouer ce rôle. On comptait trop sur un service public qui s'est finalement désengagé.
On compte effectivement trop sur le service public dans ce pays. Si le nettoyage des toilettes n’était pas sous-traité à un mainteneur privé, il n’y aurait pas souvent de savon à l’ONP.
- J'ai fait mon chemin et ma fortune dans les arts.
- Vous les cultivez, monsieur ?
- Pas si bête! je les exploite !
(La Sirène, Auber & Scribe)

Répondre