L'Opéra National de Paris : actualités.

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
Loge Arythme
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 138
Enregistré le : 08 juil. 2019, 17:31

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par Loge Arythme » 07 juin 2020, 00:25

Donc, clôturons provisoirement ces échanges en affirmant que, tout bien pesé , tout ne va pas si mal à l'onp. :wink:

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21957
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par JdeB » 07 juin 2020, 07:04

oui, enfin, ce n'est pas toi qui préside les débats ici, donc, on continue ! :D
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Loge Arythme
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 138
Enregistré le : 08 juil. 2019, 17:31

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par Loge Arythme » 07 juin 2020, 07:34

Bien sur. (jcen conviens, le "nous" de politesse a un côté régalien un peu ambigu). Je reste le très humble et très dévoué serviteur du for :wink: um. :wink:

Avatar du membre
Snobinart
Basse
Basse
Messages : 2153
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par Snobinart » 07 juin 2020, 07:42

HELENE ADAM a écrit :
06 juin 2020, 22:27


Au moins depuis Furet, c'est au contraire la position officielle de l'intelligentsia en charge de la chaire de l'Histoire de la Révolution française qui considère très clairement se situer en rupture avec l'Histoire socialiste de la Révolution française de Jean Jaurès et analyse la Terreur et le Robespierrisme comme antichambre du stalinisme totalitaire. 1965 pour mémoire.
Tu es certaine d'avoir lu cela sous la plume de Furet ? M'étonnerait qu'un historien et un courant aussi sérieux se soit aventurés dans un tel raccourci. Et il me semble que depuis les querelles Paris 1 / Paris 4, l'historiographie a dépassé le paradigme. Les analyses factuelles de Picketty dans son dernier opus sont intéressantes, tous les histoirien.ne.s des signaux faibles (Lumières, cultures, maçonnerie etc.) ont aussi apporté leur eau au moulin. ça ne dit pas si l’administration de l'ONP ou de la Musique en France est jacobine au point d'avoir des boutons devant Chénier. Qu'en est-il des Dialogues ? Parce que pour être le plus beau livret de l'opéra français (avec Pelléas) ça fleure quand même bon la contre-révolution à plein d'endroit.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21957
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par JdeB » 07 juin 2020, 07:54

Si quelques intellos aiment l'opéra (mais vont fort peu en salle dans leur grande majorité je pense, par exemple, au très callassien Michel Onfray), je ne crois pas du tout que l'intelligenstia se passionne pour ce que programme l'Opéra et les autres maisons, encore moins qu'elle en fasse un terrain de bataille et d'enjeu idéologique.
Certes le gros des troupes des fans hard est bardé de diplômes (comme la majorité d'entre nous ici cf le fil "Qui a fait une prépa ?") mais ni le diplôme ni l’École ni le fait d'enseigner dans le supérieur et de publier ici ou là ne suffissent à faire de nous des intellos qui pèsent dans le débat public sur les questions culturelles.
Les Barons culturels, c'est encore autre chose que l’intelligentsia et ça se recoupe bien rarement. Ce sont eux qui influent sur ces choses-là (ceux/celles à qui le Pouvoir prend la peine de faire croire qu'ils/elles ont encore une influence :lol: )
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14438
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par HELENE ADAM » 07 juin 2020, 08:20

Snobinart a écrit :
07 juin 2020, 07:42
HELENE ADAM a écrit :
06 juin 2020, 22:27


Au moins depuis Furet, c'est au contraire la position officielle de l'intelligentsia en charge de la chaire de l'Histoire de la Révolution française qui considère très clairement se situer en rupture avec l'Histoire socialiste de la Révolution française de Jean Jaurès et analyse la Terreur et le Robespierrisme comme antichambre du stalinisme totalitaire. 1965 pour mémoire.
Tu es certaine d'avoir lu cela sous la plume de Furet ? M'étonnerait qu'un historien et un courant aussi sérieux se soit aventurés dans un tel raccourci. Et il me semble que depuis les querelles Paris 1 / Paris 4, l'historiographie a dépassé le paradigme. Les analyses factuelles de Picketty dans son dernier opus sont intéressantes, tous les histoirien.ne.s des signaux faibles (Lumières, cultures, maçonnerie etc.) ont aussi apporté leur eau au moulin. ça ne dit pas si l’administration de l'ONP ou de la Musique en France est jacobine au point d'avoir des boutons devant Chénier. Qu'en est-il des Dialogues ? Parce que pour être le plus beau livret de l'opéra français (avec Pelléas) ça fleure quand même bon la contre-révolution à plein d'endroit.
Je te renvoie à cet article de l'Express qui résume très bien les querelles qui datent des années 70 à ce sujet que je viens de trouver. Bien que n'étant nullement "bardée de diplômes", il se trouve que j'étais étudiante en histoire à Paris 1 Sorbonne du temps de la splendeur de Soboul et que, pour l'avoir entendu fustiger (le terme est faible, ceux qui ont connu Soboul comprendront :lol: ) le révisionnisme insupportable de Furet, je n'ai rien oublié des détails de toute cette affaire (la fameuse "chaire" de l'Histoire de la révolution française était tenue historiquement par un courant marxiste). Et oui à l'époque les intellectuels avaient de vrais débats, audacieux voire violents, mais toujours passionnants. Celui-ci est resté célèbre pour ma génération, ce fut sans doute le passage vers la dominante "Droits de l'Homme" versus "droit des exploités" (termes qui eux-même exigeraient débat mais je pense que tu sais à quoi je fais allusion).
Les "Dialogues" sont, eux, considérés en général comme beaucoup plus "réactionnaires" alors que Chénier est d'une veine "révolutionnaire trouvant que la Terreur est allée trop loin dévorant ses propres enfants". Les curés et les aristocrates y sont assez méchamment décrits à l'acte 1 et clairement dénoncés par l'improvisation de Chénier...

https://www.lexpress.fr/culture/quand-f ... 23493.html
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21957
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par JdeB » 07 juin 2020, 08:33

Avant la présidentielle de 1981, Opéra international a publié un numéro spécial avec le programme des divers partis politiques !
on en est très loin...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Snobinart
Basse
Basse
Messages : 2153
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par Snobinart » 07 juin 2020, 09:13

HELENE ADAM a écrit :
07 juin 2020, 08:20
il se trouve que j'étais étudiante en histoire à Paris 1 Sorbonne du temps de la splendeur de Soboul et que, pour l'avoir entendu fustiger (le terme est faible, ceux qui ont connu Soboul comprendront :lol: ) le révisionnisme insupportable de Furet, je n'ai rien oublié des détails de toute cette affaire (la fameuse "chaire" de l'Histoire de la révolution française était tenue historiquement par un courant marxiste).
https://www.lexpress.fr/culture/quand-f ... 23493.html
On a donc fréquenté la même fac et la même chaire (une année de Licence seulement pour moi, après la prépa dont parle Jérôme)... mais dans les années 2000 la querelle avait perdu de sa vigueur et surtout on était sorti des "déterminismes" en Histoire.

Avatar du membre
Loge Arythme
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 138
Enregistré le : 08 juil. 2019, 17:31

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par Loge Arythme » 07 juin 2020, 09:16

Snobinart : ...ça ne dit pas si l’administration de l'ONP ou de la Musique en France est jacobine au point d'avoir des boutons devant Chénier. Qu'en est-il des Dialogues ? Parce que pour être le plus beau livret de l'opéra français (avec Pelléas) ça fleure quand même bon la contre-révolution à plein d'endroit.
Paradoxalement , les Dialogues paraissent moins "inacceptables" dans l'image qu'ils donnent de la Révolution Française, car les révolutionnaires n'y sont que peu présents (un commissaire vers la fin) et l'anticléricalisme ambiant fait accroire que le martyr des religieuses correspond finalement à leur vocation naturelle ... Dans André Chénier , il en va autrement . il y a une scène de Tribunal Révolutionnaire à la fin de l'acte III . Les réactions suscitées sont analogues à celles soulevées lors de la sortie de Danton (A. Wajda -1983) , ou de Sade (B. Jacquot - 2000) , et dans le domaine du roman , par Les dieux ont soif (Anatole France -1912) . Le jacobinisme est bien vivant , et si je voulais en rajouter , je dirais qu'il a même partie liée avec la notion même de Ministère de la Culture , ce qui nous ramène directement à l'ONP ... 8O

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21957
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: L'Opéra National de Paris : actualités.

Message par JdeB » 07 juin 2020, 09:20

tu crois qu'on s'intéresse vraiment à l'ONP rue de Valois ?
L'ONP c'est du régalien, c'est plus le domaine de l'Elysée
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre