Succession de Stéphane Lissner

Actualité, potins, débats.
Markossipovitch
Alto
Alto
Messages : 417
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par Markossipovitch » 26 oct. 2018, 16:48

Vraiment? Une Elisabetta en 2010, sinon rien entre 2004 et 2016. Ils sont passés à côté.

Markossipovitch
Alto
Alto
Messages : 417
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par Markossipovitch » 26 oct. 2018, 16:49

J'oubliais Varnier parmi les basses. Donc aucune des quatre basses françaises les plus en vue n'a eu un rôle correspondant à son talent à l'ONP depuis au moins cinq ou six ans. Suis-je le seul à le voir?

jeantoulouse
Ténor
Ténor
Messages : 643
Enregistré le : 27 mai 2012, 23:00

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par jeantoulouse » 26 oct. 2018, 17:24

J'en reviens à l'éventuel successeur de Lissner, Christophe Ghristi, (puisque la rumeur va bon train), pour faire quelques mises au point sous forme d'évidences premières.
1. Il ne faut juger Ghristi sur le mandat Joël. Joël lui a mis le pied à l'étrier, avait toute confiance en lui, lui a confié les deux "petites" salles de Bastille, mais Ghristi n'est pas Joël. Loyal, reconnaissant, mais pas un clone, loin s'en faut. Je sais par exemple que Ghristi n'était pas un admirateur enthousiaste de la Mireille inaugurale (on appelle cela une litote).
2. Dans les deux salles de Bastille, Ghristi a fait preuve dans sa programmation d'originalité, voire d'audace, créant autour des opéras des prolongements musicaux de grande qualité.
2. Toulouse n'est pas Paris. Ghristi a été choisi pour "redresser l'image " du Capitole. Plusieurs programmations hasardeuses (choix d'oeuvres et/ou de metteurs en scène) avaient réduit les abnnements et la salle depuis quelques années était loin d'être remplie. Un événement a cristallisé fureur, indignation et fuite : la Turandot mise en scène par Alex Ollé. J'avais pour ma part salué la cohérence et la force de cette production iconoclaste, mais le scandale a effarouché maints mélomanes toulousains qui ont crié à la trahison ! Turandot trahie était le titre d'un compte rendu d'un site qui m'est cher par ailleurs. Le bouche à oreille a fait le reste. "Au Capitole c'est n'importe quoi", entendait on là où on cause ! A rebours aujourd'hui déjà, on entend : "Cela fait très plaisir de voir le Capitole à nouveau plein".
3. Ghristi a été nommé parce que son projet équilibrait tradition et nouveauté. La saison 2018-2019 en porte témoignage. La Traviata qui n'avait pas été programmée depuis plus de 20 ans (20 ans sans Traviata à Toulouse !!!) a bénéficié de neuf représentations et le triomphe public a été total, même si la critique (je m'y inclus) a fait la fine bouche. Mais Le Capitole sera la troisième salle à progmmer La Ville Morte et l'on sait que cet opéra magnifique et fort est boudé par les abonnés. Ghristi fait jouer au Capitole deux oeuvres qui n'avaient jamais été programmées : Lucrèce Borgia et Ariane et Barbe-Bleue. Quand on sait combien Plasson a fait à Toulouse (et ailleurs) pour la renaissance et la reconnaissance de l'opéra français, on reste stupéfait que l'opéra de Dukas n'ait jamais été donné au Capitole, fût-ce (à verifier) en version concert !
4. Ghristi ose la carte de l'opéra contemporain. Kopernikus de Claude Vivier mis en scène par Peter Selars, certes en coproduction avec le Festval d'automne, ne va pas attirer les foules, mais ouvre aux plus curieux des horizons musicaux et esthétiques nouveaux. Je sais que bien des ODBiens ne sont pas fans d'opéras contemporains, mais la reconnaissance de cette audace s'impose.
5. "Coproductions" Le reproche est lancé comme une critique. Comment voulez-vous qu'un théâtre de province, fu-t-il le Capitole, puisse assurer une saison sans reprise et sans coproduction ? Quand cette coproduction porte sur Ariane à Naxos, dans une nouvelle production, qui s'en plaindrait ? Avec, excusez du peu, Hunold, d'Oustrac, Pratt, et Evan Rogister à la direction musicale.
6. Alors, oui, il y a Werther dans une mise en scène de… Nicolas Joël. Mais pour ma part je n'ai jamais vu Werther à Toulouse, et j'y entendrai Jean François Borras et Karine Deshayes. Je ne crois pas que je regretterai ma soirée.


Christophe Ghrisiti n'est pas un ami. Je ne l'ai rencontré un peu longuement que pour l'entretien pour ODB et je suis loin de souhaiter son départ. Mais si le politique veut le nommer à Paris, peut-être vous étonnera-t-il !

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5425
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par David-Opera » 26 oct. 2018, 17:35

Christophe Ghristi, le François Bayrou de l'Opéra.

Ceci dit, c'est le profil idéal pour ne pas marcher sur les pieds de Jean-Pierre Clamadieu.

Markossipovitch
Alto
Alto
Messages : 417
Enregistré le : 05 août 2011, 23:00

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par Markossipovitch » 26 oct. 2018, 17:53

On ne se grandit pas avec les attaques ad hominem. Dans ce cas, que dirait-on de Lissner?

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10561
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par Bernard C » 26 oct. 2018, 18:06

Oui ce Ghristi là trouve le moyen de me faire retourner à Toulouse pour la première fois depuis des lustres !
(Pour Ariadne )

S'il pouvait arriver à Paris ça m'arrangerait :lol:

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
kirby
Alto
Alto
Messages : 279
Enregistré le : 14 déc. 2004, 00:00
Localisation : Paris

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par kirby » 26 oct. 2018, 18:06

David-Opera a écrit :
26 oct. 2018, 17:35
Christophe Ghristi, le François Bayrou de l'Opéra.

Ceci dit, c'est le profil idéal pour ne pas marcher sur les pieds de Jean-Pierre Clamadieu.
Je pense personnellement que gristhi est un des futurs grands dirigeants d’opéra de demain et il faut lui laisser du temps. S’il voit vraiment sa carrière à long terme il devrait refuser le poste selon toute logique. Par contre, la remarque sur la nomination au forceps de Mr Clamadieu fait aussi réfléchir...

merklin
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 189
Enregistré le : 29 mai 2008, 23:00
Localisation : paris
Contact :

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par merklin » 26 oct. 2018, 19:12

peut-être retrouverai je ainsi le chemin de l'opéra de Paris depuis que Lissner nous y impose systématiquement ses metteurs en scène eurotrash...

dessoles
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 211
Enregistré le : 07 nov. 2004, 00:00

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par dessoles » 26 oct. 2018, 20:11

David-Opera a écrit :
26 oct. 2018, 12:38
Si! la plupart sont des reprises de productions jouées ailleurs ou bien de spectacles qui circulent (bien regarder les origines des productions).
Quelle fatuité,quelle pedanterie parisienne.....qu'est ce qu'on est bien dans notre province debile et arrieree ,loin de ces faiseurs de mode aussi inconsistants qu'inutiles.... je suis ulcéré par ces remarques mai si peu etonné connaissant l'insupportable orgueil de ce microcosme se gargarisant de leur fausse importance! Le Capitole se porte tres bien ,nous sommes enchantés d'avoir mr Ghristi et nous vous laissons a vos perfides reflexions vous definissant mieux qu'un portrait!

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5425
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par David-Opera » 26 oct. 2018, 23:14

dessoles a écrit :
26 oct. 2018, 20:11
!Le Capitole se porte tres bien ,nous sommes enchantés d'avoir mr Ghristi et nous vous laissons a vos perfides reflexions vous definissant mieux qu'un portrait!
Mais enfin, il y a malentendu, nous sommes tout à fait d'accord! Moi aussi je suis très heureux de la présence de Christophe Ghristi au Capitole, et je lui souhaite un long avenir dans cette région si magnifique où il y a tant à faire. 8)

Répondre