Succession de Stéphane Lissner

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5425
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par David-Opera » 26 oct. 2018, 12:38

Mais c'est vrai qu'il y a un Strauss! :wink:

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 9011
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par jerome » 26 oct. 2018, 12:52

Ce n'est pas du tout de l'opéra conservateur ça en termes de programmation. Sur 8 ouvrages, il n'y en a que 2 ou 3 qui conviennent à un public classique-tradi!
Typiquement le genre de saison qui ne me fait pas rêver du tout et qui ne me ferait certainement pas prendre un abonnement!

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1065
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par xavierscriabine » 26 oct. 2018, 13:15

David-Opera a écrit :
26 oct. 2018, 12:38
Si! la plupart sont des reprises de productions jouées ailleurs ou bien de spectacles qui circulent (bien regarder les origines des productions).
Mais ça je m'en fiche totalement de voir un spectacle qui circule ailleurs, quelle importance?
Et puis l'ONP c'est un autre budget, ça serait forcément différent à ce niveau-là.
Je parle de l'originalité de la programmation en termes d'œuvres données… mais chacun ses priorités.
Si c'est pour avoir Tosca-Traviata-Carmen-Flûte enchantée tous les ans avec en moyenne 8 Verdi et 6 Rossini et un Strauss tous les 4 ans, Lissner fait ça très bien en effet.

Avatar du membre
dge
Basse
Basse
Messages : 2585
Enregistré le : 20 sept. 2004, 23:00
Localisation : lyon
Contact :

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par dge » 26 oct. 2018, 13:27

Après avoir eu peur d'avoir Dorny, on aurait peur d'avoir Ghristi... :)

Ce n'est pas très équitable de juger Ghristi sur son début de mandat. Il lui faut le temps de s'installer ( il a eu peu de temps avant sa prise de fonction) et les deux premières saisons ne sont pas forcément complètement représentatives de ce qu'il fera dans le futur. La dimension budgétaire, les habitudes du public sont aussi à prendre en compte.

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5425
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par David-Opera » 26 oct. 2018, 13:32

Oui, je suis bien d'accord! Il faut laisser à Ghristi 3 ou 4 ans de plus au Capitole pour faire ses preuves!

Avatar du membre
aurele
Basse
Basse
Messages : 2203
Enregistré le : 30 août 2006, 23:00
Contact :

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par aurele » 26 oct. 2018, 13:32

Donizetti, il y a eu souvent L'Elisir d'Amore à l'ONP, dans la reprise de la production de Pelly, ces dernières années. En dehors de Lucia di Lamermoor, aucun de ses opéras sérieux n'ont vraiment été donné.

Ariane et Barbe Bleue a été donné sous Mortier, ce fut controversé pour la production et le choix de la chanteuse du rôle principal. Je trouve que c'est un opéra intéressant du répertoire français du XXe siècle personnellement, pour l'avoir entendu pourtant qu'une seule fois en entier.

Je suis personnellement moins porté sur les créations contemporaines.

Avec Ghristi, on est sûr de ne pas avoir tous les ans Tcherniakov dont je ne suis pas fan. Même si j'ai une place pour Les Troyens, en raison de la distribution et de l’œuvre. Il aime bien Py en revanche, metteur en scène inégal. J'aimerais bien avoir du David McVicar à l'ONP même si là encore, ce metteur en scène peut-être plus ou moins intéressant. Après je ne sais pas combien il coûte.

Après l'opéra, ce n'est pas que la mise en scène. La direction orchestrale et le chant sont tout aussi importants pour moi voire quasiment davantage, l'investissement dramatique par le chant, les inflexions compte beaucoup pour moi et d'autres mélomanes je pense.

Je n'ai pas d'a priori si Ghristi est nommé mais je ne suis pas abonné, habitant en province depuis des années. Néanmoins je n'ai pour le moment pas réussi deux fois à aller voir des spectacles pour lesquels j'avais pris des places, dont l'an dernier avec Parsifal et les incidents techniques et maintenant que je suis près de Lille et que j'ai une situation professionnelle pérenne, je veux aller davantage voir des spectacles dans la capitale et peut-être même à l'étranger qui sait.

paco
Basse
Basse
Messages : 8658
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par paco » 26 oct. 2018, 13:50

PlacidoCarrerotti a écrit :
26 oct. 2018, 12:24
kirby a écrit :
26 oct. 2018, 11:48
Ce qui devrait être au centre de toutes ces discussions cela devrait justement être la politique artistique.
On assiste globalement à une uniformisation et une globalisation de l’opera avec une coupure en 2 camps...les traditionnels académiques et les qui-suivent la mode (qui devient une autre forme d’académisme)...mêmes chanteurs, mêmes metteurs en scène, mêmes spectacles, mêmes œuvres...
Peu d’opera ont une vraie politique artistique...
En France seuls des villes comme dijon, lille ou limoges ou le comique à paris essaient d’avoir une politique inventive et d’ouverture. C’est obligatoire car ils ont peu de moyens et doivent se battre pour être visibles et exister. Le système actuel tourne en tout cas à vide (cf tout l’argent sans doutes dépensé pour les huguenots pour un résultat artistique assez pauvre)...
C’est sûr que ça plaît et rassure les mécènes...mais à part cela...
Enfin, cela ne s’annonce pas très excitant l’avenir à l’onp
Bien observé AMHA.
Oui, je découvre ce post à l'instant et partage entièrement le point de vue.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12952
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par HELENE ADAM » 26 oct. 2018, 13:56

Markossipovitch a écrit :
26 oct. 2018, 11:39
N'oubliez pas les chanteurs et en particulier les chanteurs français si souvent malmenés sous Lissner par son directeur de casting. Pour eux l'arrivée d'un Ghristi serait une chance.
Les chanteurs français ont au contraire eu une place importante depuis quelques années. Sans parler des stars internationales comme Tézier ou Alagna, on a eu plusieurs fois Barbeyrac, Koch, Gens, Dubois, Sempey, Borras, Deviehle, Deshayes, Bernheim, Santoni, Crebassa, Behr et j'en oublie beaucoup. Ils ont chanté à Bastille et/ou Garnier. A qui penses-tu en particulier ? Peu de grands chanteurs français n'ont pas été programmés depuis l'arrivée de Lissner... des noms ?
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12952
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par HELENE ADAM » 26 oct. 2018, 13:59

paco a écrit :
26 oct. 2018, 13:50
PlacidoCarrerotti a écrit :
26 oct. 2018, 12:24
kirby a écrit :
26 oct. 2018, 11:48
Ce qui devrait être au centre de toutes ces discussions cela devrait justement être la politique artistique.
On assiste globalement à une uniformisation et une globalisation de l’opera avec une coupure en 2 camps...les traditionnels académiques et les qui-suivent la mode (qui devient une autre forme d’académisme)...mêmes chanteurs, mêmes metteurs en scène, mêmes spectacles, mêmes œuvres...
Peu d’opera ont une vraie politique artistique...
En France seuls des villes comme dijon, lille ou limoges ou le comique à paris essaient d’avoir une politique inventive et d’ouverture. C’est obligatoire car ils ont peu de moyens et doivent se battre pour être visibles et exister. Le système actuel tourne en tout cas à vide (cf tout l’argent sans doutes dépensé pour les huguenots pour un résultat artistique assez pauvre)...
C’est sûr que ça plaît et rassure les mécènes...mais à part cela...
Enfin, cela ne s’annonce pas très excitant l’avenir à l’onp
Bien observé AMHA.
Oui, je découvre ce post à l'instant et partage entièrement le point de vue.
oui moi aussi sans réserve.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

xavierscriabine
Baryton
Baryton
Messages : 1065
Enregistré le : 08 juin 2005, 23:00
Contact :

Re: Succession de Lissner : un article du Monde évoque Ghristi

Message par xavierscriabine » 26 oct. 2018, 14:02

HELENE ADAM a écrit :
26 oct. 2018, 13:56
Les chanteurs français ont au contraire eu une place importante depuis quelques années. Sans parler des stars internationales comme Tézier ou Alagna, on a eu plusieurs fois Barbeyrac, Koch, Gens, Dubois, Sempey, Borras, Deviehle, Deshayes, Bernheim, Santoni, Crebassa, Behr et j'en oublie beaucoup. Ils ont chanté à Bastille et/ou Garnier. A qui penses-tu en particulier ? Peu de grands chanteurs français n'ont pas été programmés depuis l'arrivée de Lissner... des noms ?
Tout est affaire de nuances, ces chanteurs sont programmés en effet, on ne peut pas le nier, par contre on peut estimer qu'on leur confie plus souvent de petits rôles que des grands. (voir la place réservée à Gens pour les Troyens…)

Répondre