Transposer l'action du livret

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
fanofMortier
Messages : 26
Enregistré le : 20 juin 2005, 23:00

Message par fanofMortier » 02 juil. 2005, 18:46

Vincenzo a écrit : J'avoue également que cette manie de transposer absolument tous les opéras à notre époque et si possible dans les lieux les plus sordides commence à me fatiguer sérieusement.
Je n'ai pas forcément envie, quand je vais à l'opéra, de voir ce que je peux voir tous les jours au coin de ma rue!
On en arrive au point que désormais toute nouvelle production qui ne transpose pas l'oeuvre à notre époque encourt le risque de se voir qualifier de ringarde par une certaine catégorie de spectateurs.
Personnellement, je trouve cette uniformisation désepérante et vaine.
V.
la ringardise est en marche! comment peut on encore écrire ça??? 8O

Real
Soprano
Soprano
Messages : 55
Enregistré le : 16 mars 2003, 00:00
Localisation : Au Québec
Contact :

Message par Real » 02 juil. 2005, 20:10

fanofMortier a écrit :
Vincenzo a écrit : J'avoue également que cette manie de transposer absolument tous les opéras à notre époque et si possible dans les lieux les plus sordides commence à me fatiguer sérieusement.
Je n'ai pas forcément envie, quand je vais à l'opéra, de voir ce que je peux voir tous les jours au coin de ma rue!
On en arrive au point que désormais toute nouvelle production qui ne transpose pas l'oeuvre à notre époque encourt le risque de se voir qualifier de ringarde par une certaine catégorie de spectateurs.
Personnellement, je trouve cette uniformisation désepérante et vaine.
V.
la ringardise est en marche! comment peut on encore écrire ça??? 8O
Je ne saisis pas très bien le lien entre ce que tu dis et le post de Vincenzo que je trouve très censé! Pourrais-tu m'expliquer pourquoi il ne faudrait pas écrire ça? Et pourrais-tu m'expliquer toi comment tu peux écritre ce que tu as écrit?

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 02 juil. 2005, 20:12

Et pan sur le bec !

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 02 juil. 2005, 22:25

fanofMortier a écrit :
Vincenzo a écrit : J'avoue également que cette manie de transposer absolument tous les opéras à notre époque et si possible dans les lieux les plus sordides commence à me fatiguer sérieusement.
Je n'ai pas forcément envie, quand je vais à l'opéra, de voir ce que je peux voir tous les jours au coin de ma rue!
On en arrive au point que désormais toute nouvelle production qui ne transpose pas l'oeuvre à notre époque encourt le risque de se voir qualifier de ringarde par une certaine catégorie de spectateurs.
Personnellement, je trouve cette uniformisation désepérante et vaine.
V.
la ringardise est en marche! comment peut on encore écrire ça??? 8O
On peut écrire ça parceque la transposition est de plus en plus le cache misère des metteurs en scènes.

"J'ai une idée pour la mise en scène : on va transposer ça dans les années 30 !"*

Pourquoi pas ? Mais surtout pourquoi ?

La ringardise n'est pas en marche, c'est l'uniformisation de la pensée qui l'est : tu en es un exemple patent fanofmortier !

X

* Je ne dis pas ça pour dénigrer de façon systématique le travail de gens comme Nicolas Joël ou Robert Carsen. Mais enfin, Hamlet, La rondine, Alcina, Rusalka, Lohengrin...

Avatar du membre
Friedmund
Baryton
Baryton
Messages : 1124
Enregistré le : 20 nov. 2004, 00:00
Localisation : Paris
Contact :

Message par Friedmund » 02 juil. 2005, 22:35

fanofMortier a écrit :
Vincenzo a écrit : J'avoue également que cette manie de transposer absolument tous les opéras à notre époque et si possible dans les lieux les plus sordides commence à me fatiguer sérieusement.
Je n'ai pas forcément envie, quand je vais à l'opéra, de voir ce que je peux voir tous les jours au coin de ma rue!
On en arrive au point que désormais toute nouvelle production qui ne transpose pas l'oeuvre à notre époque encourt le risque de se voir qualifier de ringarde par une certaine catégorie de spectateurs.
Personnellement, je trouve cette uniformisation désepérante et vaine.
V.
la ringardise est en marche! comment peut on encore écrire ça??? 8O
Comment peut-on écrire cela?

- parce qu'on le pense,
- parce qu'on en a marre de voir la fausse bonne idée déclinée encore et encore jusqu'au ras le bol pour la 72ème fois,
- parce que depuis 20 ans qu'on le fait en permanence sur les scènes lyriques, la transposition est devenue la ringardise suprême de notre temps,
- parce que la plupart du temps cela n'apporte rien, si ce n'est un alibi pour ne pas creuser l'oeuvre et la direction scénique,
- parce que l'on ne verse pas dans le culte de la personnalité d'un Duce quelconque qui nous explique ce que l'on doit aimer (d'ailleurs depuis Staline et Polpot, le culte de la personnalité, c'est devenu d'un ringard...),
- parce que de façon générale, ce que l'on préfère à l'opéra ce sont les oeuvres telles qu'elles ont été conçues, les chanteurs, les compositeurs plutôt que les directeurs d'opéra.

Ah aussi, un conseil, change de cravate, c'est sinistre et franchement ringard façon d'avant guerre la cravate sombre sur costume sombre :D

bajazet
Basse
Basse
Messages : 2413
Enregistré le : 12 juin 2004, 23:00
Contact :

Message par bajazet » 02 juil. 2005, 22:40

Friedmund a écrit :Ah aussi, un conseil, change de cravate, c'est sinistre et franchement ringard façon d'avant guerre la cravate sombre sur costume sombre :D
:cry: Ça me plaisait bien, à moi ¡ ? Si vous lui ôtez tous ses appas ?

Avatar du membre
Vincenzo
Soprano
Soprano
Messages : 98
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Localisation : Paris

Message par Vincenzo » 03 juil. 2005, 02:41

Friedmund a écrit :

Comment peut-on écrire cela?

- parce qu'on le pense,
- parce qu'on en a marre de voir la fausse bonne idée déclinée encore et encore jusqu'au ras le bol pour la 72ème fois,
- parce que depuis 20 ans qu'on le fait en permanence sur les scènes lyriques, la transposition est devenue la ringardise suprême de notre temps,
- parce que la plupart du temps cela n'apporte rien, si ce n'est un alibi pour ne pas creuser l'oeuvre et la direction scénique,
- parce que l'on ne verse pas dans le culte de la personnalité d'un Duce quelconque qui nous explique ce que l'on doit aimer (d'ailleurs depuis Staline et Polpot, le culte de la personnalité, c'est devenu d'un ringard...),
- parce que de façon générale, ce que l'on préfère à l'opéra ce sont les oeuvres telles qu'elles ont été conçues, les chanteurs, les compositeurs plutôt que les directeurs d'opéra.
Merci d'avoir si bien développé ma pensée...

J'ajouterai juste à l'attention du sieur fanofMortier:
Parce que c'est mon opinion et qu'elle vaut largement la tienne.

V.

Avatar du membre
lyricomaniaque
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 203
Enregistré le : 16 févr. 2004, 00:00

Message par lyricomaniaque » 03 juil. 2005, 08:43

Parce que c'est mon opinion et qu'elle vaut largement la tienne.
C'est aussi la mienne, cher Vincenzo - je te trouve très présent ces temps-ci et je m'en réjouis ! :clap:

Quand je vais à l'opéra, j'ai toujours une hantise : alors, aujourd'hui, l'action va-t-elle se dérouler dans un bunker ? sous une autoroute ? dans une cage d'HLM ? Sarastro va-t-il se shooter à l'héroïne (pas La Königin, naturellement, celle qui s'aspire) ? Falstaff va-t-il mater Alice grâce à un système de vidéosurveillance interne ? Hermann va-t-il discuter avec un hologramme de la Comtesse ? Roméo va-t-il chater avec Juliette sur le Net ? QU'EST-CE QU'ON NOUS A RÉSERVÉ QUI VA ENCORE NOUS DÉTOURNER TOUS DU CHANT ET DE LA MUSIQUE ?? QUELS GUGUSSES VONT ENCORE ÊTRE PAYÉS POUR CES MISÈRES CULTURELLES ET INTELLECTUELLES ? QUI PROFITE À CETTE VÉRITABLE DÉCADENCE ?

J'ai lu hier dans "Opéra International" le compte-rendu d'une Clemenza di Tito à Hambourg - le dernier opéra sur terre où j'ai envie d'aller en ce moment : j'étais au bord du vomissement à la fin de ma lecture, et abattu, une fois de plus, par les complicités successives qui conduisent à ce genre de débâcle impardonnable !

Je l'ai déjà dit à d'autres ODBiens que j'ai croisés dans les salles, mais les versions concerts, ou les versions dans les toiles peintes me sont devenues
adorables : là, au moins, on ne détruit pas les oeuvres ! Ce qui ne signifie pas que je n'apprécie aucunement les très belles mises en scène : l'Ariadne auf Naxos de Laufenberg, l'Ariodante de Alden, la Clemenza di Tito de Halmen, l'Elektra de Wernicke, la Flûte de Carsen ou de Besson, la Jenufa de Braunschweig, le Nabucco de Carsen, l'Oedipus Rex de Wilson, la Platée de Pelly, la Rodelinda de Villégier, la Salomé de Roubaud, le Serse de Hampe, ...

Cela dit, quand j'ai vu King et Rysanek survoltés dans une Walküre de belle tradition signée J.Karpo, je ne me suis pas senti frustré parce q'uil me manquait une hypothétique (et bien vaine) relecture de l'oeuvre !!!

Le monde à l'envers... Vivent les VOIX ! vive la MUSIQUE !

Lyrico-Mohican :indian: [/u]

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 14592
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par PlacidoCarrerotti » 03 juil. 2005, 09:22

Friedmund, Vincenzo et Lyrocomaniaque : ayant lu vos posts, dans cet ordre, je ne sais plus quoi rajouter mais je tenais à vous témoigner mon profond contentement.

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Que c'était bon !

Avatar du membre
Guy
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 138
Enregistré le : 06 janv. 2004, 00:00
Localisation : Villeurbanne

Message par Guy » 03 juil. 2005, 09:40

La transposition ? Souvent une question de gros sous à mon avis.
Budget costumes : ça coûte moins cher de faire mettre de grands cirés noirs à des soldats façon gestapo que de les vêtir façon XVème siècle ... c'est un exemple.
Mais alors, à quand la Traviata ou Nabucco dans un camp de naturistes ?? 8O :cry:

Répondre