Concert N. Sierra / R. Tuohy- TCE & Bordeaux- 01/2019

Représentations
Répondre
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20187
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Concert N. Sierra / R. Tuohy- TCE & Bordeaux- 01/2019

Message par JdeB » 10 janv. 2019, 08:39

Nicolaï Les Joyeuses commères de Windsor, ouverture

Gounod « Je veux vivre », air extrait de Roméo et Juliette

Massenet Gavotte extrait de Manon

Puccini Intermezzo extrait de Manon Lescaut

Donizetti « Quel guardo il cavaliere», air extrait de Don Pasquale

« Regnava nel silenzio» air extrait de Lucia di Lammermoor

Bernstein West side story, ouverture (arrangement Peress)

« A Julia de Burgos », air extrait de Songfest

Gimenez « Me llaman la primerosa »

Verdi Macbeth, Musique de ballet

Donizetti « Scena di pazzia », air extrait de Lucia di Lammermoor

Nadine Sierra, soprano
Orchestre de l'Opéra de Limoges
Robert Tuohy, direction.
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3768
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Concert N. Sierra / R. Tuohy- TCE & Bordeaux- 01/2019

Message par Loïs » 10 janv. 2019, 10:00

Sur le site du TCE il y a toujours écrit que le programme s'achève sur la scène de la folie ( Donizetti « Scena di pazzia », air extrait de Lucia di Lammermoor)
As tu d'autres infos?

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20187
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Concert N. Sierra / R. Tuohy- TCE & Bordeaux- 01/2019

Message par JdeB » 10 janv. 2019, 10:03

Pas de panique !
C'était juste une petite erreur de copier-coller de ma part. Désolé...
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11526
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Concert N. Sierra / R. Tuohy- TCE & Bordeaux- 01/2019

Message par HELENE ADAM » 13 janv. 2019, 10:45

Soprano décidément magnifique qui a subjugué la salle avec ses deux airs de Lucia, ému en donnant en bis le Caro nome de ce rôle de Gilda qui l'a consacrée à juste titre et impressionné en proposant un mio babbino caro étonnant de beauté vocale très prometteur pour la suite d'une carrière qui commence très bien. Bel orchestre de l'opéra de Limoges dans l'ensemble..
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13193
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Concert N. Sierra / R. Tuohy- TCE & Bordeaux- 01/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 13 janv. 2019, 11:11

Très très belle soirée.
Technicienne belcantiste accomplie mais un peu monochrome. C’est plutôt un lyrique qu’une vraie belcantiste à mon avis. On le voit à quelques détails : dans les montées chromatiques, les piqués s’arrêtent à une certaine hauteur à partir de laquelle les aigus sont attaqués par en dessous. Le ré est franc, le mi bémol un peu retenu pour durer plus longtemps. Elle semble faire ce qu’elle veut de sa voix.
Le Gianni Schicchi laisse en effet entrevoir comment la voix pourrait évoluer plus tard.

Pour une fois un bon orchestre et une direction très élégante.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11526
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Concert N. Sierra / R. Tuohy- TCE & Bordeaux- 01/2019

Message par HELENE ADAM » 13 janv. 2019, 12:37

On peut aussi ajouter qu'elle est belle, élégante et gracieuse et qu'elle incarne très intensément ses rôles passant du comique au tragique avec beaucoup de crédibilité : expressions faciales, port de tête et gestes précis. Le tout avec modestie et sans ostentation : elle paraissait presque surprise des ovations du public.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Il prezzo
Ténor
Ténor
Messages : 508
Enregistré le : 17 mars 2013, 08:12

Re: Concert N. Sierra / R. Tuohy- TCE & Bordeaux- 01/2019

Message par Il prezzo » 13 janv. 2019, 13:49

Ovations scandées qui demarrèrent dès après son premier air. Et nous valut, avec une humilité non feinte, un amusant "But there's a lot more"😀
Chanteuse très attachante et douée, des cimes de la folie de Lucia au nettement plus grave O mio babbino caro...

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 3768
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Concert N. Sierra / R. Tuohy- TCE & Bordeaux- 01/2019

Message par Loïs » 13 janv. 2019, 19:03

Callas rappelait que chanter c'est d'abord respirer: Sierra est une très très grande chanteuse!
Un détail qui m'a marqué : la longueur de la dernière note. En règle générale, c'est dans le médium et les difficultés sont en milieu de phrase. A l'exception de la cadence finale , le compositeur ne demande pas des prouesses afin de ne pas laisser entendre un essoufflement Du coup les chanteurs qui ont passé les difficultés et qui se focalisent sur la nouvelle à venir escamotent souvent la dernière note (blanche devient noire et noire croche), d'autant plus que raccourcie cela laisse plus de temps pour la prise d'air avant d'attaquer la phrase finale. Ces longueurs incroyables prouvent d'une part qu'elle ne s'est pas carbonisée avant mais surtout qu'elle contrôle tellement la situation (son chant) et ses nerfs qu'elle devient maitresse du temps (Kauffmann aussi mais pas à ce point). Du très grand art

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 80 invités