Récital Marina Rebeka - Eléphant Paname - 15/04/2019

Représentations
Répondre
Avatar du membre
Oylandoy
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 915
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Contact :

Récital Marina Rebeka - Eléphant Paname - 15/04/2019

Message par Oylandoy » 13 avr. 2019, 15:35

Instant lyrique Marina Rebeka
Antoine Palloc Piano

Image

Franz Schubert (1797-1828)
Die Forelle
Du bist die Ruh
Grätchen am Spinnrade

Gabriel Fauré (1845-1924)
Le Papillon et la fleur
Après un rêve
Toujours

Charles Gounod (1818-1893)
Faust « Ô Dieu ... ah, je ris … »

Alfrēds Kalniņš (1879-1951)
Brīnos es

Jānis Mediņš (1890-1966)
Ārija

Jānis Ķepītis (1908-1989)
Burve

Richard Wagner (1813-1883)
Tannhäuser - Dich teure Halle

Sergueï Rachmaninov (1873-1943)
Ne poj krasavica
Siren
Vesennie vody

Image

Quelques minutes après avoir appris l’incendie de Notre-Dame, nous avons assisté à un très beau récital d’une remarquable soprano, dotée d’une jolie voix et d’une remarquable projection. En outre, le programme était fort bien construit.
Nous commençons par les lieder célébrissimes de Schubert Die Forelle, Du bist die Ruh et Grätchen am Spinnrade, qui sont l’occasion pour Marina Rebeka de démontrer ses possibilités de nuances et d’articulation, mais la soprano reste sur une certaine réserve, et l’interprétation pourrait être plus marquée. Les mélodies de Fauré qui suivent montrent quelques difficultés avec la langue française courageusement affrontées, et demanderaient davantage de nuances et de retenue. La mélodie française est un genre très particulier…
Un des airs les plus connus du répertoire, l’Air des bijoux, du Faust du Gounod, voit enfin la soprano parfaitement à son affaire : notes tenues forte, demi-teintes, nuances, et, cette fois, une interprétation parfaite, nous voyons vraiment la jeune fille heureuse de s’admirer et de se trouver si belle !

Image

Changement complet de répertoire avec trois mélodies de compositeurs lettons, qui nécessitent de la vaillance, et Marina Rebeka se révèle toute à son affaire dans ce répertoire, évidemment, avec des forte impressionnants. De même pour le fameux air de Tannhäuser Dich teure Halle, et les mélodies de Rachmaninov, qui entraînent l’enthousiasme du public.
Public qui aura alors la joie d’entendre une Marina Rebeka complètement libérée dans les deux bis qui termineront la soirée : le Boléro des Vêpres Siciliennes et Je veux vivre dans ce rêve de Romeo et Juliette, accompagnée toujours par l’excellent Antoine Palloc, auquel Ivan Cassar (surprise !) est venu se joindre pour un accompagnement endiablé, le piano à quatre mains sonnant presque comme un orchestre !
Jean Yves Courtiau

Image
la mélodie est immorale
Nietzsche

titoschipa
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 194
Enregistré le : 12 juin 2018, 20:56

Re: Récital Marina Rebeka - Eléphant Paname - 15/04/2019

Message par titoschipa » 16 avr. 2019, 21:01

Ad-mi-ra-ble en tout point! Et quelle générosité : Marguerite, Élisabeth (Tannhauser), Juliette, Vespri! Des mélodies lettones rares... Un public estomaqué d’entendre enfin une grande voix en ces lieux. Merci aux opéras parisiens de continuer à l’ignorer, nous irons à Salzbourg, à Toulouse...

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13772
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Récital Marina Rebeka - Eléphant Paname - 15/04/2019

Message par PlacidoCarrerotti » 16 avr. 2019, 21:04

titoschipa a écrit :
16 avr. 2019, 21:01
Ad-mi-ra-ble en tout point! Et quelle générosité : Marguerite, Élisabeth (Tannhauser), Juliette, Vespri! Des mélodies lettones rares... Un public estomaqué d’entendre enfin une grande voix en ces lieux. Merci aux opéras parisiens de continuer à l’ignorer, nous irons à Salzbourg, à Toulouse...
8 Violetta à Bastille en 2018.
(sans grand intérêt AMHA mais chacun ses goûts)
"Quand on se cogne la tête avec un livre et que ça sonne creux, cela ne veut pas dire que le livre est vide". (Otto Klemperer)

titoschipa
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 194
Enregistré le : 12 juin 2018, 20:56

Re: Récital Marina Rebeka - Eléphant Paname - 15/04/2019

Message par titoschipa » 16 avr. 2019, 21:51

Elle remplaçait quelqu’un en 2018, non?

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 4753
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Récital Marina Rebeka - Eléphant Paname - 15/04/2019

Message par micaela » 16 avr. 2019, 22:19

En fait, Netrebko devait faire 3 dates sur les huit prévues. Comme Netrebko a annulé, elle a fait finalement toutes les dates.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Pensée shadok

Avatar du membre
Oylandoy
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 915
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Contact :

Re: Récital Marina Rebeka - Eléphant Paname - 15/04/2019

Message par Oylandoy » 17 avr. 2019, 17:12

Ma critique en tête de ce fil...
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
Oylandoy
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 915
Enregistré le : 15 sept. 2012, 23:00
Contact :

Re: Récital Marina Rebeka - Eléphant Paname - 15/04/2019

Message par Oylandoy » 17 avr. 2019, 17:13

titoschipa a écrit :
16 avr. 2019, 21:01
Ad-mi-ra-ble en tout point! Et quelle générosité : Marguerite, Élisabeth (Tannhauser), Juliette, Vespri! Des mélodies lettones rares... Un public estomaqué d’entendre enfin une grande voix en ces lieux. Merci aux opéras parisiens de continuer à l’ignorer, nous irons à Salzbourg, à Toulouse...
Florian Sempey n'est pas une grande voix ?
la mélodie est immorale
Nietzsche

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12318
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Récital Marina Rebeka - Eléphant Paname - 15/04/2019

Message par HELENE ADAM » 17 avr. 2019, 22:22

Oylandoy a écrit :
17 avr. 2019, 17:13
titoschipa a écrit :
16 avr. 2019, 21:01
Ad-mi-ra-ble en tout point! Et quelle générosité : Marguerite, Élisabeth (Tannhauser), Juliette, Vespri! Des mélodies lettones rares... Un public estomaqué d’entendre enfin une grande voix en ces lieux. Merci aux opéras parisiens de continuer à l’ignorer, nous irons à Salzbourg, à Toulouse...
Florian Sempey n'est pas une grande voix ?
Benjamin Bernheim y est passé deux fois également et bien d'autres "grandes voix" d'ailleurs :wink:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20735
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Récital Marina Rebeka - Eléphant Paname - 15/04/2019

Message par JdeB » 18 avr. 2019, 07:10

HELENE ADAM a écrit :
17 avr. 2019, 22:22
Oylandoy a écrit :
17 avr. 2019, 17:13
titoschipa a écrit :
16 avr. 2019, 21:01
Ad-mi-ra-ble en tout point! Et quelle générosité : Marguerite, Élisabeth (Tannhauser), Juliette, Vespri! Des mélodies lettones rares... Un public estomaqué d’entendre enfin une grande voix en ces lieux. Merci aux opéras parisiens de continuer à l’ignorer, nous irons à Salzbourg, à Toulouse...
Florian Sempey n'est pas une grande voix ?
Benjamin Bernheim y est passé deux fois également et bien d'autres "grandes voix" d'ailleurs :wink:
oui, notamment parmi les grands formats, Sophie Koch et Alexandre Duhamel. Mais l'Elephant a reçu aussi A. Massis, P. Ciofi, K. Deshayes, JF Borras, N. Dessay, AC Gillet, J. Devos, A. Extremo, E. Dreisig, etc
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 67 invités