Les Boréades - Minkowski- Lyon, mai 2004

Représentations
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20843
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 19 mai 2004, 14:08

Rameau a écrit : Pour ce qui est de râler, je crois bien être parmi les seuls à avoir défendu (vigoureusement) l'Ariane de Pelly et le Trouvère de Zambello. Le tout, c'est que je n'ai pas les mêmes goûts que la majorité des membres de ce forum, et que j'aime surtout ce que vous n'aimez pas...
Donc tu penses qu'on se plaint de toi (beaucoup auprès de moi) à cause d'une position marginale que tu occuperais dans ce forum.

Et bien il se trouve que la majorité des gens que j'aime sur ce forum n'ont que peu de goûts en commun avec moi car les trois M d'ODB (Minko, Mireille, Meyerbeer) ne sont pas ma "cup of tea". Ni Grubi d'ailleurs.

Certes la majorité des intervenants les plus actifs semblent se réunir sur les mérites de Varady (quoi que), de Podles, de Nucci, de Ramey, de Blake. Mais combien de divergences ? Il suffit de lire le fil sur Alcina pour en avoir l'éclatante démonstration.

Suggèrer qu'une pensée unique régnerait sur ODB, C'est un faux procès !

Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 19 mai 2004, 14:36

Je te réponds tout à fait calmement (je ne connais "en vrai" personne sur ce forum qui puisse en attester, mais je suis de manière générale quelqu'un de très, très calme...). Le terme de mépris est un terme bien... méprisant; mon message précédent étant justement pas particulièrement virulent; et pour le reste, je te suggère de continuer ce très intéressant échange par messages privés pour laisser ce fil retourner à son but, à savoir les Boréades lyonnais; je m'y colle d'ailleurs en disant qu'il y a un point de l'article de Machart qui me chiffonne: quand il dit que Minko fait du Minko. Ce qui m'a justement toujours frappé en entendant le disque de Gardiner, les représentations de Christie, les différentes occasions où Minko a dirigé des extraits de l'oeuvre et cette intégrale lyonnaise, c'est qu'il n'y avait justement pas de très grand hiatus entre leurs conceptions, contrairement, par exemple, à ce qu'on pourrait peut-être dire de leurs Haendel respectifs; c'est même quelque chose qui me surprend un peu: comment 3 chefs aussi différents peuvent-ils arriver à des conceptions si proches (toutes trois de très haut niveau, je tiens à la dire, les Boréadomanes dont je suis ont de la chance) alors qu'on aurait pu s'attendre à des choses plus différentes vu que l'oeuvre est (encore) pratiquement un terrain vierge... tout ceci en attendant ce qu'en fera Emmanuelle Haïm!

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20843
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 19 mai 2004, 14:43

Et bien voilà qui est constructif et même très intéressant.

Je veux bien continuer cet échange par mails privés et même te voir "en vrai" dès la semaine prochaine si tu veux. Comme cela tu pourras constater que je n'ai rien contre toi et nous pourrons peut-être nous surprendre agréablement
Jérôme

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20843
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 19 mai 2004, 14:47

Rameau a écrit :Ce qui m'a justement toujours frappé en entendant le disque de Gardiner, les représentations de Christie, les différentes occasions où Minko a dirigé des extraits de l'oeuvre et cette intégrale lyonnaise, c'est qu'il n'y avait justement pas de très grand hiatus entre leurs conceptions, contrairement, par exemple, à ce qu'on pourrait peut-être dire de leurs Haendel respectifs; c'est même quelque chose qui me surprend un peu: comment 3 chefs aussi différents peuvent-ils arriver à des conceptions si proches (toutes trois de très haut niveau, je tiens à la dire, les Boréadomanes dont je suis ont de la chance) alors qu'on aurait pu s'attendre à des choses plus différentes vu que l'oeuvre est (encore) pratiquement un terrain vierge... tout ceci en attendant ce qu'en fera Emmanuelle Haïm!
Peut-être la marge d'interprétation est-elle beaucoup plus grande chez Haendel que chez Rameau.

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 19 mai 2004, 14:49

Rameau a écrit :[...]savoir les Boréades lyonnais [...]
Sans polémique aucune mais par curiosité : est-ce masulin ou féminin Les Boréades ? Et puis d'abord c'est quoi ? Je suppose que ça a un rapport avec Borée, un Dieu du vent ou du froid je crois. Mais encore ?

X

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20843
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Message par JdeB » 19 mai 2004, 14:52

Un dossier ODB sur les boréades par Rameau ça ferait classe non ?

Avatar du membre
richie3774
Ténor
Ténor
Messages : 515
Enregistré le : 06 avr. 2004, 23:00
Localisation : Quaregnon Belgique
Contact :

Message par richie3774 » 19 mai 2004, 14:59

Xavier a écrit :
Rameau a écrit :[...]savoir les Boréades lyonnais [...]
Sans polémique aucune mais par curiosité : est-ce masulin ou féminin Les Boréades ? Et puis d'abord c'est quoi ? Je suppose que ça a un rapport avec Borée, un Dieu du vent ou du froid je crois. Mais encore ?

X
L'action se passe dans le royaume de Bactrie, dont la reine Alphise doit épouser, selon la tradition, un descendant de Borée, dieu du vent du nord.
Après moult péripéties, Apollon révélera à Abaris, l'aimé d' Alphise pour lequel est a été forcée d'abdiquer, qu'il est le fruit de ses amours avec une nymphe qui était la fille de Borée.

Avatar du membre
richie3774
Ténor
Ténor
Messages : 515
Enregistré le : 06 avr. 2004, 23:00
Localisation : Quaregnon Belgique
Contact :

Message par richie3774 » 19 mai 2004, 15:01

Sans polémique non plus,et par curiosité, est-ce que Mireille Delunsch égale la Jennifer Smith de l'enregistrement Gardiner?

Avatar du membre
Rameau
Baryton
Baryton
Messages : 1810
Enregistré le : 12 oct. 2003, 23:00
Contact :

Message par Rameau » 19 mai 2004, 15:03

Malheureusement je n'ai certainement pas les compétences musicologiques nécessaires! J'ai bien la partition chez moi (plus comme un talisman qu'autre chose, mais ça m'a permis de remarquer quelque chose de bizarre: à Lyon comme à Paris, Abaris était chanté par un haute-contre et Calisis par un ténor; or, dans les choeurs (Chantons le Dieu..., p. 72), Abaris chante avec les tailles et Calisis avec les HC...), mais je me contente d'aimer en silence... Par contre, Boréades est indubitablement masculin: ce sont les fils de Borée, Calisis et Borilée. Moi aussi, j'ai mis du temps à m'en rendre compte!

Avatar du membre
Xavier
Rainbow Maker
Messages : 1062
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : Somewhere over the rainbow
Contact :

Message par Xavier » 19 mai 2004, 15:21

richie3774 a écrit : L'action se passe dans le royaume de Bactrie, dont la reine Alphise doit épouser, selon la tradition, un descendant de Borée, dieu du vent du nord.
Après moult péripéties, Apollon révélera à Abaris, l'aimé d' Alphise pour lequel est a été forcée d'abdiquer, qu'il est le fruit de ses amours avec une nymphe qui était la fille de Borée.
Merci beaucoup.

En fait, Boréades, c'est la dynastie des descendants de Borée, un peu comme les Atrides, descendants d'Atrée. Cela sort-il de l'imagination des librettistes ou est-ce tiré d'une légende de la mythologie grecque ?

X

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 84 invités