Puccini - Fanciulla del West - Gaffigan/Dresen - Munich - 03/2019

Représentations
Wim
Alto
Alto
Messages : 262
Enregistré le : 10 déc. 2017, 12:56

Re: Puccini - Fanciulla del West - Gaffigan/Dresen - Munich - 03/2019

Message par Wim » 01 avr. 2019, 10:53

Je n'ai pu regarder que la 2e partie de la retransmission mais la chimie entre les 3 protagonistes étaient évidente. Kampe insolente, Lundgren impressionnant (aux sense littéral et figuré) et même Jovanovich m'a convaincu vocalement (scéniquement il l'est toujours).

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1736
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Puccini - Fanciulla del West - Gaffigan/Dresen - Munich - 03/2019

Message par Hiero von Stierkopf » 01 avr. 2019, 17:36

Je trouve que cette production est une réussite, on passe vraiment une bonne soirée.
Elle sera reprise pendant le festival.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Efemere
Basse
Basse
Messages : 2416
Enregistré le : 11 mars 2014, 14:04
Localisation : Paris

Re: Puccini - Fanciulla del West - Gaffigan/Dresen - Munich - 03/2019

Message par Efemere » 27 juil. 2019, 09:39

Hiero von Stierkopf a écrit :
01 avr. 2019, 17:36
Je trouve que cette production est une réussite, on passe vraiment une bonne soirée.
Elle sera reprise pendant le festival.
J'ai passé une excellente soirée le 26 juillet.

Image

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1736
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Puccini - Fanciulla del West - Gaffigan/Dresen - Munich - 03/2019

Message par Hiero von Stierkopf » 27 juil. 2019, 09:43

Formidable soirée hier pour la première représentation de la Fanciulla dans le cadre du Festspiele.
Plateau vocal de haut niveau avec une aisance scénique remarquable.

Lundgren avec sa voix superbe a encore affiné son interprétation scénique de Rance.
Il est littéralement fascinant à écouter et à observer.

Kampe et Jovanovich formidables également, alchimie ostensible entre les deux chanteurs portée à ébullition par cette merveilleuse partition.
On pourra pinailler sur quelques aigus et sur un léger décalage dans Chella mi creda mais l'intégralité du plateau, ragazzi compris, reprend cette production avec une indéniable maturité en comparaison avec la création.

Et toujours cette musique magnifique.
Ma meilleure soirée du Festspiele pour l'instant, il faut dire que ça ne vole pas très haut depuis le démarrage avec un Chénier d'une grande médiocrité la veille.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12468
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini - Fanciulla del West - Gaffigan/Dresen - Munich - 07/2019

Message par HELENE ADAM » 27 juil. 2019, 09:51

La distribution complète de cette Fanciulla (j'y serai le 29)
Direction musicale : James Gaffigan
Mise en scène : Andreas Dresen

Minnie : Anja Kampe
Jack Rance : John Lundgren
Dick Johnson : Brandon Jovanovich
Nick : Kevin Conners
Ashby : Bálint Szabó
Sonora : Tim Kuypers
Trin : Manuel Günther
Sid : Alexander Milev
Bello : Justin Austin
Harry : Galeano Salas
Joe : Freddie De Tommaso
Happy : Christian Rieger
Larkens : Norman Garrett
Billy Jackrabbit : Oleg Davydov
Wowkle :Noa Beinart
Jake Wallace : Sean Michael Plumb
José Castro : Oğulcan Yilmaz
Ein Postillon : Ulrich Reß
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Snobinart
Basse
Basse
Messages : 2028
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: Puccini - Fanciulla del West - Gaffigan/Dresen - Munich - 03/2019

Message par Snobinart » 29 juil. 2019, 08:37

Hiero von Stierkopf a écrit :
27 juil. 2019, 09:43
Ma meilleure soirée du Festspiele pour l'instant, il faut dire que ça ne vole pas très haut depuis le démarrage avec un Chénier d'une grande médiocrité la veille.
Comment peux-tu écrire cela mécréant ! Je te rappelle que Munich est la meilleure ville d'opéra du monde depuis des millénaires...

Avatar du membre
Hiero von Stierkopf
Baryton
Baryton
Messages : 1736
Enregistré le : 10 avr. 2016, 16:47
Localisation : Gross-Paris

Re: Puccini - Fanciulla del West - Gaffigan/Dresen - Munich - 03/2019

Message par Hiero von Stierkopf » 29 juil. 2019, 09:11

Snobinart a écrit :
29 juil. 2019, 08:37
Hiero von Stierkopf a écrit :
27 juil. 2019, 09:43
Ma meilleure soirée du Festspiele pour l'instant, il faut dire que ça ne vole pas très haut depuis le démarrage avec un Chénier d'une grande médiocrité la veille.
Comment peux-tu écrire cela mécréant ! Je te rappelle que Munich est la meilleure ville d'opéra du monde depuis des millénaires...
La fameuse magie de Munich.

Harteros était superbe mais le ténor catastrophique (problèmes dans les aigus, chant faux, aucune intensité dans les duos avec Harteros). Direction d’orchestre plate et chiante. Lucic a fait du Lucic.
Et cette production avec les boîtes commence à me courir sur le haricot.
J’ai une fois encore entendu le souffleur tout au long de la soirée.

En positif également la Bersi de Rachael Wilson de l’Opernstudio, déjà remarquable en Page dans Salomé.
Comment ça, merde alors ?! But alors you are French ?

Avatar du membre
David-Opera
Basse
Basse
Messages : 5207
Enregistré le : 06 févr. 2004, 00:00
Localisation : Boulogne Billancourt
Contact :

Re: Puccini - Fanciulla del West - Gaffigan/Dresen - Munich - 03/2019

Message par David-Opera » 29 juil. 2019, 09:16

Effectivement, une saison particulièrement décevante à Munich, et un Andrea Chénier où j'ai vu mon cerveau imposer la production parisienne de Nicolas Joel, sous la direction de Daniel Oren, comme la production de référence. Un coup de fatigue de ma part probablement.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12468
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Puccini - Fanciulla del West - Gaffigan/Dresen - Munich - 03/2019

Message par HELENE ADAM » 29 juil. 2019, 09:31

David-Opera a écrit :
29 juil. 2019, 09:16
Effectivement, une saison particulièrement décevante à Munich, et un Andrea Chénier où j'ai vu mon cerveau imposer la production parisienne de Nicolas Joel, sous la direction de Daniel Oren, comme la production de référence. Un coup de fatigue de ma part probablement.
Une erreur de casting qui m'a paru évidente dès l'annonce : Stefano La Colla est un ténor "à décibels", dont la voix déraille souvent, il n'y a rien de nouveau sous le soleil, et, connaissant par ailleurs Lucic (le rôle de Carlo Gérard est l'un des trois piliers, parfois LE pilier d'un Andrea Chénier), il était assez probable qu'Harteros ne ferait pas le job à elle toute seule.
Agrippina par contre, qui a ouvert "mon" festival, valait sans conteste le déplacement.... :wink: (standing ovation hier soir).
(le public ne s'y trompe pas tellement à Munich, Andrea Chénier n'a jamais été sold out alors qu'il a été difficile de trouver des places pour Agrippina).
J'enchaine avec la Fanciulla (dont c'est le fil) ce soir. Je ne pense pas être déçue non plus :mrgreen:
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
Snobinart
Basse
Basse
Messages : 2028
Enregistré le : 29 août 2007, 23:00
Localisation : Paris 19
Contact :

Re: Puccini - Fanciulla del West - Gaffigan/Dresen - Munich - 03/2019

Message par Snobinart » 29 juil. 2019, 09:46

Hiero von Stierkopf a écrit :
29 juil. 2019, 09:11

La fameuse magie de Munich.
Je n'arrive pas à comprendre quelle magie vous trouvez à Munich dans le répertoire italien. Le chœur et l'orchestre, certes excellents, sont empâtés dans ce répertoire sauf à disposer d'un chef idoine (genre un Armi ou u Sagri) et du lui donner plus que 30 minutes de scène/orchestre avant la première. C'est gentil les chanteurs (et le glaçon Harteros dans l'italien merci bien) mais ça ne fait pas tout. C'est gentil Petrenko, mais sauf dans Strauss et Tchai où il est sans égal, on s'emmerde gentiment près de la moitié du temps dans ses Wagner (l'autre moitié est géniale) et il est HS bien souvent (Lulu et on pourra se remémorer douloureusement sa Costanza...). C'est une maison formidable, avec une véritable dynamique et un excellent marketing avec, mais on en revient aussi.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 73 invités