Verdi - Otello - Petrenko/Niermeyer - Munich - 11-12/2018

Représentations
Luc ROGER
Basse
Basse
Messages : 2115
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Munich
Contact :

Re: Verdi - Otello - Petrenko/Niermeyer - Munich - 11-12/2018

Message par Luc ROGER » 12 déc. 2018, 11:07

Chère Hélène,

Merci pour cet aimable message et pour ton élégant CR du 2! Envie d'y retourner pour mieux encore me concentrer sur le travail des merveilleux chanteurs :)

Luc ROGER
Basse
Basse
Messages : 2115
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00
Localisation : Munich
Contact :

Re: Verdi - Otello - Petrenko/Niermeyer - Munich - 11-12/2018

Message par Luc ROGER » 12 déc. 2018, 11:09

Image
Un des moments homoérotiques de Iago
©Wilfried Hösl

Avatar du membre
MariaStuarda
Basse
Basse
Messages : 7271
Enregistré le : 13 févr. 2013, 14:33
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Otello - Petrenko/Niermeyer - Munich - 11-12/2018

Message par MariaStuarda » 12 déc. 2018, 14:01

Pas de quoi fouetter un chat ! :lol:

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10350
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Verdi - Otello - Petrenko/Niermeyer - Munich - 11-12/2018

Message par Bernard C » 12 déc. 2018, 14:17

MariaStuarda a écrit :
12 déc. 2018, 14:01
Pas de quoi fouetter un chat ! :lol:
C'est l'érotisme Deutsche Qualität ... c'est probablement chaud...si on sait l'interpréter...

Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 4378
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Verdi - Otello - Petrenko/Niermeyer - Munich - 11-12/2018

Message par Loïs » 12 déc. 2018, 14:20

Bernard C a écrit :
12 déc. 2018, 14:17
MariaStuarda a écrit :
12 déc. 2018, 14:01
Pas de quoi fouetter un chat ! :lol:
C'est l'érotisme Deutsche Qualität ... c'est probablement chaud...si on sait l'interpréter...
Bernard
Il suffit juste d'un retournement de situation :toilet:

Avatar du membre
Bernard C
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10350
Enregistré le : 04 mai 2011, 23:00

Re: Verdi - Otello - Petrenko/Niermeyer - Munich - 11-12/2018

Message par Bernard C » 12 déc. 2018, 14:26

Loïs a écrit :
12 déc. 2018, 14:20
Bernard C a écrit :
12 déc. 2018, 14:17
MariaStuarda a écrit :
12 déc. 2018, 14:01
Pas de quoi fouetter un chat ! :lol:
C'est l'érotisme Deutsche Qualität ... c'est probablement chaud...si on sait l'interpréter...
Bernard
Il suffit juste d'un retournement de situation :toilet:
Exactement, c'est ce que nous dirait David....la vérité est dans le renversement des choses....
Si la bouche ouverte est dans l'autre sens ....etc...

Etais je bête...!!!! tout de même !


Bernard
"nul être ne va au néant considérant la certitude de sa mort et l'incertitude de son heure" . Léonard au Clos-Lucé

juste pour vous :
https://youtu.be/BWBFzDENf08

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12456
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Otello - Petrenko/Niermeyer - Munich - 11-12/2018

Message par HELENE ADAM » 12 déc. 2018, 14:51

Luc ROGER a écrit :
12 déc. 2018, 11:07
Chère Hélène,

Merci pour cet aimable message et pour ton élégant CR du 2! Envie d'y retourner pour mieux encore me concentrer sur le travail des merveilleux chanteurs :)
Veinard ! Si c'était à Paris je ferai la même chose ❤️❤️
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12456
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Verdi - Otello - Petrenko/Niermeyer - Munich - 11-12/2018

Message par HELENE ADAM » 13 déc. 2018, 09:30

Et le point de vue fort bien argumenté aussi, du Wanderer qui souligne le grand consensus autour de cet Otello d'exception (la tribune des critiques de France Musique est également à écouter, dans la même veine).
http://wanderersite.com/2018/12/lotello ... Fo1qbtRKlE
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

paco
Basse
Basse
Messages : 8541
Enregistré le : 23 mars 2006, 00:00

Re: Verdi - Otello - Petrenko/Niermeyer - Munich - 11-12/2018

Message par paco » 13 déc. 2018, 10:16

Décidément, le Wanderer est une énigme pour moi : je suis presque toujours d'accord avec ses articles de fond, quand il aborde des sujets transversaux (et sa quasi-thèse sur le Regie est pour moi une référence, ce qui a été écrit de plus pertinent sur le thème), mais en revanche je suis presque toujours en désaccord avec ses CR de spectacles : quand il adore un spectacle, la plupart du temps je l'ai détesté (cf. cet Otello), et réciproquement... Finalement je devrais toujours attendre son CR avant d'aller voir un spectacle : s'il aime il ne faut pas que j'y aille, s'il a détesté il y a des chances pour que ce soit le spectacle de l'année pour moi :lol:

srourours
Alto
Alto
Messages : 457
Enregistré le : 17 nov. 2016, 08:52
Localisation : LYON

Re: Verdi - Otello - Petrenko/Niermeyer - Munich - 11-12/2018

Message par srourours » 13 déc. 2018, 10:19

HELENE ADAM a écrit :
13 déc. 2018, 09:30
Et le point de vue fort bien argumenté aussi, du Wanderer qui souligne le grand consensus autour de cet Otello d'exception (la tribune des critiques de France Musique est également à écouter, dans la même veine).
http://wanderersite.com/2018/12/lotello ... Fo1qbtRKlE
Oui, c'est que je me disais en écoutant la retransmission. La composition vocale de Finley est assez unique, peu verdienne de couleur, mais sensationnelle d'intelligence dramatique. Quant à Petrenko, en dépit de ce que je peux lire ici ou là (hein Lucas ;) ), je persiste à dire que c'est un génie. Jamais entendu Verdi comme ça, un éclairage nouveau, différent, sans doute moins verdien au sens de la tradition mais si personnel, réfléchi. Les deux fois où je l'ai vu live (Tristan à Lyon, concert au TCE strauss/Tchaikovsky), ces concerts sont entrés au panthéon de mes plus grandes émotions musicales.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 76 invités